enseigne_1
L’enseigne en forme de partie supérieure d’une fusée qui fait l’objet d’un appel à projets. (Photo: gracieuseté CLIC B.-C.)

Elle est pour le moins originale, cette enseigne toute ronde, avec son chapeau, sur le toit d’un immeuble commercial du boulevard Gouin, dans la portion Cartierville de notre arrondissement. Mais abandonnée par son proprio depuis belle lurette, elle devrait avoir une nouvelle « vie » l’été prochain.

Le secteur situé dans le giron de l’hôpital du Sacré-Cœur et du pont Lachapelle est en mode revitalisation. Les projets déferlent, à commencer par la reconfiguration de certaines artères et de l’entrée du pont menant à Laval. Des fonds sont aussi disponibles pour revamper des façades commerciales et trouver une signature distincte au secteur alors que des commerçants se prennent en mains pour relancer Gouin Ouest.

Et parmi les nombreux projets, notamment mis sur pied par le CLIC (le Conseil Local des Intervenants Communautaires  de Bordeaux-Cartierville), l’arrondissement et la ville, il y a cet appel visant  à transformer une vieille enseigne pour en faire une nouvelle, au goût du jour,  dans ce secteur qui ne sera plus reconnaissable dans quelques années.

Le Comité de pilotage du projet « Gouin Ouest : cœur de Cartierville » veut un projet à saveur artistique pour revaloriser l’ex-enseigne à la forme circulaire. Avis aux artistes visuels et graphiques de la Ville qui peuvent ainsi proposer un projet original.

Objet particulier

L’enseigne en métal est installée sur le toit d’un établissement depuis les années 1970, au 5810 boulevard Gouin Ouest. Elle a été abandonnée. « Plutôt que de la démanteler, dit le CLIC, on a l’occasion d’en faire une œuvre d’art urbaine ». L’enseigne « vintage », au-dessus d’un restaurant, a une hauteur de 3,65 mètres, soit environ onze pieds.

Pour les intéressés, on note que tous les types d’art graphique sont admis (peinture, photographie, calligraphie, effet trompe-l’œil, enseigne imaginaire, etc.). Tout expert en graphisme ou artiste peut y aller d’une proposition, d’ici la fin octobre, expliquant brièvement le projet. La proposition doit aussi comprendre un budget, un calendrier pour la réalisation de l’œuvre et une courte présentation. Le projet doit être simple, et l’entretien doit être inexistant ou très limité, ont averti les responsables.  La forme de l’objet ne peut être modifiée.

Le Comité responsable du projet et le propriétaire de l’immeuble où se trouve l’enseigne choisiront le projet gagnant avant la mi-décembre 2016. Le produit final doit être livré pour le 30 juin 2017 et le projet doit se faire à un coût ne dépassant pas les 6 000 $.

Pour plus d’infos, on peut expédier un courriel à gouinouest@gmail.com ou pour plus d’infos, cliquez ici.

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Opération Patrimoine 2021: les coulisses

Opération Patrimoine est de retour. Et tout comme l’année dernière, Journaldesvoisins.com s’est…

Enfin, Ahuntsic-Cartierville craque pour les poules

Les résidants d’Ahuntsic-Cartierville l’attendaient avec impatience : l’arrondissement vient de dévoiler son…
Entrée principale de l'école Sophie-Barat (Photo : Archives jdv)

L’école à trois vitesses

Depuis quelques semaines, la thématique de l’école est encore plus sous la…
Cuisine modulable - Autour du bébé - Crédits : Autour du bébé

L’OBNL Autour du bébé renaît dans de nouveaux locaux sur la Promenade

Le Centre de ressources périnatales Autour du bébé a déménagé ses pénates…