Fouilles archéologiques Gouin Est
Fouilles archéologiques sur le boulevard Gouin Est. (Photo: courtoisie, Jocelyn Duff)

Cette semaine se terminent les fouilles archéologiques menées dans le Sault-au-Récollet, sur le boulevard Gouin Est. Des excavations qui ont beaucoup intéressé les passionnés d’histoire du quartier.

Ils ont été nombreux à avoir été surpris de voir des archéologues creuser sur le boulevard Gouin. Les fouilles sont menées par l’entreprise Arkeos à l’angle de Gouin et de Saint-François-d’Assise. Elles étaient prévues dès le lancement du chantier de réalisation du prolongement de la rue partagée sur le boulevard Gouin entre la rue De Martigny et la rue des Prairies. Elles avaient été annoncées lors de la séance publique d’information sur le projet, le 25 mars dernier.

Des vestiges de Forts-Lorette dans la collection du Québec

Ce sont 27 objets datés entre 1696 et 1721, retrouvés sur le site de la mission du Fort-Lorette qui rejoignent la Collection archéologique du Québec. Celle-ci réunit les artefacts les plus représentatifs de la préhistoire et de l’histoire du Québec. Pour être admis dans ce «club très fermé», les objets sont préalablement documentés par des spécialistes reconnus.

«La collection sert aux scientifiques à documenter d’autres sites de fouilles comparables. Certains objets sont uniques au Fort-Lorette, par exemple les fragments d’un plat décoré de motifs pour lequel il n’existe aucun objet similaire dans les collections archéologiques du Québec; il s’agirait donc du premier exemplaire catalogué au Québec», a indiqué Jocelyn Duff, ancien architecte et passionné d’histoire qui a annoncé la nouvelle sur la page Facebook de la Société d’histoire d’Ahuntsic-Cartierville.

Les fouilles effectuées en 2017 et 2018 sur le site de Fort-Lorette, mitoyen de l’église de la Visitation, avaient concerné à peine 5 % de la superficie du terrain. «Imaginons ce que recèle d’inconnu le reste du terrain», a confié M. Duff.

 

Le site est connu. Il s’agit de l’emplacement de l’ancienne ferme Beauchamp, aujourd’hui disparue et construite il y a presque 300 ans.

«Les artefacts recueillis témoignent d’une occupation fin 19e et début 20e siècle. Une partie du bâtiment recherché a toutefois été mise au jour. Sa construction pourrait remonter à la fin du 18e siècle», a indiqué le service des communications de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

L’administration locale précise aussi que les découvertes avaient permis de repérer les dépendances du bâtiment de ferme dont une glacière, lieu de stockage de la glace, et les versants d’un ancien ruisseau.

Présence de vestiges autochtones?

«Les interventions archéologiques actuelles consistent à documenter une partie de la maison de ferme et des niveaux de sol plus anciens pouvant témoigner d’une fréquentation ou occupation autochtone», souligne l’arrondissement.

Le site a été découvert en 1994 à l’occasion de travaux de la Commission des services électriques à l’intersection des rues De Martigny et Gouin.

Plus tard, en 2015, un inventaire a été réalisé dans le cadre de travaux d’infrastructures qui touchaient l’emprise de la fontaine, dite fontaine du maire du Sault.

Le chantier mené par la Ville pour réaliser la rue partagée prévoyait notamment le réaménagement de l’îlot De Martigny, à l’emplacement de l’ancienne fontaine. Les travaux ont été terminés sur ce bout en 2021.

La rue partagée, aménagée dans un secteur patrimonial à Ahuntsic, est similaire à ce qui existe dans les vieilles villes européennes. Elle s’étend de la rue des Prairies à la rue De Martigny sur le boulevard Gouin Est. Ce lien pavé et sans trottoirs fait qu’automobilistes, piétons et cyclistes se côtoient et se croisent alors que la vitesse des véhicules est limitée à 20 km/h.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La saison des projets participatifs

Dans le budget participatif de la Ville de Montréal de 2023, il…

Un comité citoyen à la Maison de Quartier de Bordeaux-Cartierville

Le 22 mars dernier, la Maison de Quartier Bordeaux-Cartierville a ouvert ses…

Dossier itinérance – Une présence de plus en plus marquée dans Ahuntsic-Cartierville

Le phénomène de l’itinérance frappe massivement Ahuntsic-Cartierville. Des dizaines de personnes sans-abri…

L’actualité du mois de mars à Ahuntsic-Cartierville en photos

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois de mars…