Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Annonce de Denis Coderre sur les réseaux sociaux

Harout Chitilian, pressenti pour être le numéro 2 de Montréal

Publié le 01/11/2017
par Christiane Dupont

(Photo: compte Twitter de Denis Coderre)

Selon Radio-Canada, si Denis Coderre est réélu à la mairie, Harout Chitilian deviendrait le président du Comité exécutif. C’est du moins ce que Denis Coderre a annoncé aujourd’hui sur les réseaux sociaux: le conseiller de Bordeaux-Cartierville, candidat à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville, deviendrait le numéro 2 de la Ville de Montréal s’il était réélu.

Harout Chitilian est conseiller du district de Bordeaux-Cartierville depuis 2009.

Depuis 2013, il est vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des technologies de l’information et de la ville intelligente et numérique. D’abord élu en tant que membre d’Union Montréal, M. Chitilian a siégé comme conseiller indépendant de décembre 2012 à août 2013.

Lors d’une entrevue, au moment où il avait présenté sa candidature à la mairie de l’arrondissement, journaldesvoisins.com lui avait demandé ce qu’il répondait aux citoyens qui pouvaient formuler des objections à ce que, s’il était élu maire de l’arrondissement, il soit encore une fois choisi par le maire de Montréal comme vice-président du comité exécutif, le principal intéressé avait assuré que cela constituait une question tout à fait hypothétique. Il estimait que la campagne serait longue et qu’il se gardait de répondre à cela, ajoutant que trois mois en politique, c’était long…

Sur cette question de la disponibilité dans l’éventualité où il serait élu maire et aussi nommé de nouveau comme vice-président du comité exécutif, M. Hitilian avait ajouté:

«Les gens ont droit à leur opinion. Mais je ne partage pas cette opinion, dit-il. J’ai démontré, dans le passé, que même si j’avais été président du conseil municipal en des temps plus tumultueux, qu’il y avait arrimage avec mes fonctions de conseiller. À aucun moment, je n’ai épargné mes efforts, fait-il encore valoir.»

Noël 2018 sur Fleury Ouest

Publicité

Harout Chitilian est né à Beyrouth, au Liban, en 1980, de parents libanais d’origine arménienne. Arrivé avec sa famille au Québec, à l’âge de 9 ans, Harout Chitilian a fait ses études dans divers établissements scolaires de Montréal, dont le Collège Bois-de-Boulogne, et est diplômé de l’École polytechnique de Montréal. Ingénieur de formation, spécialisé en télécommunications, il a d’abord été consultant international pour l’entreprise Ericsson.

Rappelons que Pierre Desrochers, conseiller du district de Saint-Sulpice dans l’arrondissement, était et est jusqu’au 5 novembre, le numéro 2 de la Ville-centre.