Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Inondations 2017 : entente de collaboration avec la Croix-Rouge

Publié le 18/06/2018
par Rabéa Kabbaj

(Photo: archives jdv)

Alors que la Croix-Rouge canadienne avait été d’un grand secours pour Ahuntsic-Cartierville lors des inondations du printemps 2017, l’arrondissement vient de sceller, le mois dernier, avec l’organisme humanitaire, une entente de collaboration en cas de sinistre en vertu de laquelle Ahuntsic-Cartierville s’engage à lui verser une contribution financière totalisant 30 876,35 $ pour les trois années à venir. Un accord – né de l’initiative de la Croix-Rouge – tout à fait raisonnable, a expliqué en entrevue au journaldesvoisins.com la mairesse d’arrondissement Émilie Thuillier.

«C’est la Croix-Rouge qui nous a interpellés. En tout temps, ils ont une mission d’aider les gens, et ils le font. Mais l’exemple de l’année dernière leur a démontré qu’à un moment donné ils arrivent à des ressources qui sont un peu limitées. Il y a donc des priorisations qui se font. Et ils nous ont dit qu’ils souhaiteraient avoir une entente financière avec nous, comme ils le font déjà avec de nombreuses municipalités», a indiqué Mme Thuillier.

Entente triennale renouvelable

«Notre engagement c’est de les soutenir financièrement en partie, c’est comme une espèce de police d’assurance entre guillemets. C’est 7 sous par citoyen en ce moment et 8 sous en 2018/2019 et en 2019/2020 pour l’appui de la Croix-Rouge. Donc on ne paie pas cet organisme en fonction des services qu’il nous rend, mais on lui donne un montant par année, et ce qu’il nous garantit en retour c’est une priorité. Donc si demain matin il y avait des sinistres partout dans la province, la Croix-Rouge travaillerait en priorité – ça ne veut pas dire qu’ils ne vont pas aller voir les autres – avec les municipalités avec lesquelles ils ont ce genre d’ententes», a poursuivi la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville.

Une aide appréciée

Arguant que l’arrondissement avait été très satisfait du support offert par la Croix-Rouge l’an dernier, Mme Thuillier estime que cette contribution financière est un petit prix sans commune mesure avec l’étendue des efforts déployés par l’organisme humanitaire.

«Juste pour l’année dernière, ils nous avaient donné pour bien plus que 30 000$ de services. On avait reçu un bon soutien de leur part, sans jamais leur avoir donné d’argent. On trouve donc leur demande – qui représente une contribution d’environ 10 000$ par année – raisonnable», a justifié la mairesse Thuillier, en notant que c’est la première fois que la Croix-Rouge propose à l’arrondissement une telle entente.

«Aussi, les arrondissements ont des besoins différenciés. En termes d’inondations, nous sommes peut-être plus à risque de faire appel à la Croix-Rouge que d’autres. Je considère qu’avec nos 134 000 résidants, on est une ville du Québec et qu’il est par conséquent pertinent que l’arrondissement signe une telle entente avec la Croix-Rouge», a fait valoir Mme Thuillier.

Bilan des inondations de 2017

Rappelons que les inondations du printemps 2017 avaient fait des dégâts dans Cartierville, notamment, où près d’une soixantaine de résidences avaient dû être évacuées, et plus d’une centaine de personnes prises en charge.

Pour venir en aide à la population locale, la Croix-Rouge avait alors notamment ouvert un centre d’accueil au YMCA du boulevard Laurentien.

Selon des statistiques de la Croix-Rouge, à l’échelle du Québec entier, au 31 mars 2018, à travers l’intervention de l’organisme humanitaire faisant suite aux inondations du printemps 2017 , ce sont notamment au total 5708 familles qui ont été aidées -hébergement en hôtel, alimentation, habillement et soutien financier- 10 millions de dons qui ont été amassés – dont plus de 7,5 millions qui ont été distribués pour soutenir les personnes touchées – et 11 centres d’accueil et d’information qui ont été ouverts.