Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

La Cantine pour tous...

La Corbeille de Bordeaux-Cartierville met la main à la pâte

Publié le 07/12/2018
par Christiane Dupont

Charles Gagnon, agent de développement au Chantier de l’économie sociale; Donald Boisvert, directeur général de la Corbeille Bordeaux-Cartierville et président de la Cantine pour tous; Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial ainsi que des relations gouvernementales au comité exécutif de la Ville de Montréal; Thibaud Liné, directeur général de la Cantine pour tous; Rosannie Filato, responsable du développement social et communautaire, de l’itinérance, de la jeunesse, des sports et loisirs et de la condition féminine au comité exécutif; et Martine Thomas, directrice générale du groupe PART. (Photo: Ville de Montréal)

«Saviez-vous que des pays du G7, le Canada –y compris le Québec– est le seul pays qui ne nourrit pas, le midi, les enfants qui fréquentent ses écoles?», demande Donald Boisvert, directeur général de la désormais bien connue Corbeille de Bordeaux-Cartierville. Voilà sans doute l’une des raisons pour lesquelles M. Boisvert, ainsi que de nombreux autres intervenants, notamment La Cantine pour tous, entreprise d’économie sociale montréalaise, ont décidé de s’atteler au problème. La Cantine pour tous, présidée par Donald Boisvert, et dirigée par Thibaud Liné vient d’ailleurs d’obtenir 80 000$ en financement du Comité exécutif de la Ville-centre pour mener à bien son projet collectif de nourrir les clientèles les plus vulnérables.

Bien qu’elle n’ait pas pignon sur rue dans Ahuntsic-Cartierville, mais seulement sa boîte aux lettres, rue Dudemaine, à La Corbeille –du moins pour l’instant–, la Cantine pour tous, présidée par Donald Boisvert, dg de La Corbeille, a déjà gagné ses galons.

En effet, le 5 décembre, la responsable du développement social et communautaire, au comité exécutif, Rosannie Filato, et le responsable du développement économique et commercial, Robert Beaudry, ont annoncé une contribution de 80 000 $ de la Ville-centre pour soutenir La Cantine pour tous, une innovation sociale qui permet aux entreprises d’économie sociale qui produisent des repas sains et abordables d’augmenter la valeur ajoutée de leurs services aux citoyens en mettant en commun leurs ressources.

« Nous sommes fiers de soutenir La Cantine pour tous, un projet collectif qui démontre que développement économique va de pair avec développement social et que le Plan d’action en innovation sociale adopté ce printemps porte ses fruits », a déclaré Robert Beaudry.

(Photo de la une du site Web de La Cantine pour tous)

La Cantine pour tous accompagne les entreprises d’économie sociale pour leurs opérations et facilite l’utilisation maximale d’équipements sous-utilisés, comme des cuisines déjà outillées, et des camions de livraison, pour soutenir la croissance de leur production.

Flo Fest 2019

Publicité

«Grâce à ce projet, selon Rosannie Filato, tout le monde y gagne : plus de repas abordables sont offerts aux Montréalais, et des entreprises socialement responsables sont renforcées », s’est réjouie Rosannie Filato.

D’une seule voix

La Corbeille Bordeaux-Cartierville (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Interviewé par journaldesvoisins.com, Donald Boisvert, de La Corbeille, président de la Cantine pour tous, précisait que depuis 15 ans, différents groupes se sont associés pour parler d’une seule voix, notamment à la CSDM, des mesures alimentaires destinées aux écoliers.

«La Corbeille s’est joint il y a 12 ans à cette Table des écoliers, dit-il, quand je suis arrivé en poste ici. Et depuis deux ans, la Cantine pour tous a fait le même cheminement. Notre but, a précisé M. Boisvert, est de convaincre les bonnes instances, d’ici trois ans, que cette mutualisation (ndlr: mise en commun) des équipements de cuisine que propose la Cantine pour tous pourra, à terme, aider les clientèles les plus vulnérables, dont les écoliers et les personnes âgées.»

Donald Boisvert signale, notamment, que des avancées technologiques, notamment en matière de géolocalisation aideront la Cantine pour tous à mieux d’implanter et à aider encore plus de clientèles.

«Pour que la mise en commun d’équipements soit optimale, la Cantine pour tous se servira de techniques de géolocalisation pour les  équipements de cuisine, des locaux de cuisine, de proximité ou non des écoles concernées, pour arriver à établir un plan de proximité», a souligné M. Boisvert.

Les bureaux de la Cantine pour tous sont actuellement situés dans un espace de travail partagé, avenue de l’Esplanade, plus au sud. Comme le service est destiné à l’ensemble de la population montréalaise, un emplacement central regroupant les services de la Cantine aura bientôt pignon sur rue, mais pas nécessairement dans Ahuntsic-Cartierville.

Déjà, trois projets-pilotes dans différents quartiers de Montréal seront annoncés en janvier prochain.

«Nous travaillons à créer différents modèles, dit Donald Boisvert, avec l’aide de la firme MCE Conseil, et l’aide financière de trois fondations, dont celle du Grand Montréal, du 375e de Montréal et la Fondation McConnell.»

À terme, l’objectif est ambitieux: mieux nourrir les clientèles vulnérables à la grandeur du Québec.

Pour en savoir plus sur La Cantine pour tous, c’est par ici!