La carte 2020 des stations BIXI pour Ahuntsic-Cartierville (Source : BIXI Montréal)

La mairesse de Montréal, Valérie Plante a annoncé le 15 avril le retour des vélos BIXI dans les rues et pour utilisation réservée uniquement aux déplacements essentiels.  Dans le contexte de la COVID-19, un accès gratuit de 30 jours est offert aux employés des établissements publics de santé et de services sociaux. Dans Ahuntsic-Cartierville il n’y a cependant pas de nouvelles stations cette année alors qu’il y en avait eu plusieurs en 2019.

« En cette période critique pour les déplacements essentiels, il est important de proposer des alternatives au transport collectif. En assurant le retour des vélos en libre-service BIXI dans la métropole et en respectant les recommandations de la Direction régionale de santé publique, nous voulons faciliter les déplacements sécuritaires de celles et ceux qui continuent de travailler au service des citoyennes et des citoyens de Montréal, notamment le personnel de la santé qui travaille sans relâche pour le bien-être de la population », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

La Direction régionale de Santé publique (DRSP) de Montréal appuie le déploiement des vélos en libre-service BIXI, qu’elle considère nécessaires à la mobilité dans la métropole, au même titre que le transport collectif.

Il y a une offre de vélo partage gratuite pendant 30 jours aux employés des établissements publics de santé et de service sociaux. Journaldesvoisins.com note cependant qu’il n’y a pas de stations BIXI à proximité de nombreux établissements de santé d’Ahuntsic-Cartierville, comme l’hôpital Sacré-Coeur, le CLSC Ahuntsic, ni des CHSLD Notre-dame-de-la-Merci, Laurendeau et Berthiaume-du-Tremblay.

Bien que la fréquence de nettoyage et de désinfection des surfaces régulièrement touchées sur les vélos a été revue à la hausse, la Ville demande aux citoyens de suivre les recommandations émises par la Direction régionale de la santé publique (DRSP) pour se protéger et protéger les autres usagers de BIXI.

Elle privilégie la location avec la clef BIXI ou l’application mobile BIXI, et de nettoyer les surfaces fréquemment touchées sur le vélo et le terminal avec des lingettes nettoyantes ou une solution désinfectante avant de les utiliser. Il est également important de se laver les mains durant 20 secondes avant et après chaque utilisation. En outre, les utilisateurs qui présentent des symptômes de la COVID-19 ou qui reviennent d’un voyage à l’extérieur du pays ne doivent pas utiliser les vélos en libre-service BIXI.

Nettoyage des rues

Selon la mairesse de l’arrondissement, Émilie Thuillier, le nettoyage des rues a commencé le 14 avril, là où il n’y a pas d’interdictions de stationner, lesquelles ont été repoussés au 1er mai.

C’est une bonne nouvelle pour les cyclistes qui doivent composer avec des rues et voies cyclables encombrées de pierraille et autres ordures.

Bande cyclable d’Henri-Bourassa sous le viaduc Bois-de-Boulogne le 8 avril 2020 (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

 

 

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Manif pour un retour de piste sur Christophe-Colomb en 2021

C’est au léger son des clochettes de vélos que la manifestation pacifique…

Covid-19: La pandémie à la prison de Bordeaux – Milieu fermé (2 de 3)

Plus de 95 % des décès liés à la COVID-19 à Ahuntsic-Cartierville…

Coronavirus: Mesures sévères mises en place – Vendredi: écoles fermées sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville et de Montréal

La Ville de Montréal, déjà en veille d’alerte hier mercredi quant au…

Un pas de plus pour la rue partagée sur Gouin

Le plan de la rue partagée temporaire pour l’année 2020 sur le…