Matinée Portes Ouvertes

Allez à la découverte du futur Centre culturel et communautaire de Cartierville

La population d’Ahuntsic-Cartierville est conviée à une matinée portes ouvertes, le samedi 1er juin, entre 8 h 30 et 12 h 30, au 12225, rue Grenet afin de découvrir le futur centre culturel et communautaire. Une visite guidée vous permettra d’en apprendre davantage sur ce grand projet. Notre personnel sera sur place pour vous accueillir, échanger avec vous sur votre futur centre et recueillir vos idées, vos besoins, vos suggestions.

Distribution gratuite de végétaux, compost et paillis
Profiter de l’occasion pour vous approvisionner en fleurs, vivaces, compost ou paillis alors que l’arrondissement tiendra sa distribution annuelle de plantes.

Du café vous attend et la mascotte Gaillard sera sur place pour recevoir les tout-petits comme les plus grands. (Source : arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Une nouvelle collection pluri-lingue et pluri-culturelle

pour les enfants de 0-7 ans à la bibliothèque de Salaberry

En cette Semaine québécoise des familles, une trentaine d’enfants et leurs parents ont été invités à une heure de conte toute particulière pour le lancement de la nouvelle collection plurilingue et multiculturelle de la Bibliothèque de Salaberry.  La mairesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, Madame Émilie Thuillier était présente.

 Dès 10h, les enfants curieux et attentifs ont écouté deux histoires en cinq langues différentes (français, espagnol, anglais, arabe et créole) lus par des intervenants de la Bibliothèque, des CPE et d’organismes famille. S’en est suivi un atelier bricolage et une collation pour le plus grand bonheur des tout-petits. « Bordeaux-Cartierville est un des quartiers de Montréal avec le plus d’enfants et notamment issus de l’immigration, nous sommes heureux de pouvoir contribuer activement à leur bon développement » a déclaré Madame Émilie Thuillier. En effet, « maitriser une langue, peu importe laquelle, est un gage de succès à l’école, car les enfants vont transposer leurs connaissances ».

La section compte 200 livres plurilingues (arabe, espagnol, anglais, créole, ourdou, wolof, mandarin, etc.) de partout dans le monde (Québec, Japon, Chine, Amérique Latine, plusieurs pays d’Afrique, du Moyen Orient etc.), principalement dédiés aux enfants âgés de 0 à 5 ans. Construire ce rayonnage a été ardu, nécessitant plus de deux ans de travail. Sylvie Cantin, chef de section bibliothèques à la Division Culture, sports, loisirs et développement social de la Ville de Montréal, arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, explique : « C’est un marché de niche très difficile d’accès, il nous a fallu contacter et collaborer avec des gens de l’autre bout de la planète pour obtenir certains ouvrages ».

Ce projet d’envergure a été mené par le Comité Éveil à la lecture et à l’écriture (ÉLÉ) issu du Comité 0-6 ans de la Table de concertation jeunesse Bordeaux-Cartierville, grâce à un soutien financier sur 3 ans de Réseau Réussite Montréal. Le développement du rayonnage plurilingue a nécessité de nombreuses démarches auprès des familles, des intervenants jeunesse et de ressources spécialisées, en plus d’un travail titanesque pour bâtir une offre de livres adaptés et de qualité.

Le projet s’inscrit sous le principe que les impacts de l’éveil à la lecture, essentiel dans l’apprentissage, sont aussi grands peu importe la langue dans laquelle l’enfant aborde son contact au livre. Par ailleurs, dans une collectivité multiculturelle où un grand nombre de parents disent ne pas se sentir en maîtrise du français écrit, il apparaissait essentiel de développer une offre littéraire plus accessible donnant envie au parent de se mettre, avec son enfant, en contact régulier avec le livre. De plus, la littérature et l’expérience montrent que le développement d’un vocabulaire riche chez l’enfant est transférable d’une langue à l’autre.

Par ailleurs, la reconnaissance de la langue maternelle et du bagage culturel du parent permet de renforcer le lien parent/enfant et de favoriser l’implication du parent dans l’éveil à la lecture et l’écriture, tout en valorisant la diversité et la richesse cultuelle de tous.

La section plurilingue continuera dans les prochains mois de prendre de l’expansion avec l’acquisition de nouveaux titres et exemplaires.

Un beau projet pour la réussite scolaire des bouts-d’choux, et pour l’intégration de tous dans notre communauté ! (Source : CLIC)


Le Collège de Bois-de-Boulogne récompense 46 étudiants au Gala hommage 2019

Le 9 mai dernier avait lieu la 11e édition du Gala hommage du Collège de Bois-de-Boulogne. Au total, 48 bourses ont été remises à 46 étudiants de l’enseignement ordinaire et de la formation continue qui se sont non seulement illustrés pour leur parcours scolaire exceptionnel, mais également pour leur engagement social et pour leur participation à la vie étudiante et sportive du Collège. Au total, ce sont 34 000 $ qui ont été remis pour célébrer leur réussite.

Pour une troisième année consécutive, la soirée a été animée par Rénald Côté et Marie-Pier Fournier. De plus, l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC) a remis une mention d’honneur à Christian Tessier, enseignant de chimie. Cet honneur récompense l’engagement pédagogique d’un membre du personnel enseignant ayant, par la qualité de son travail, contribué à l’évolution de l’enseignement.

L’octroi des bourses a été rendu possible grâce à la générosité des partenaires du Collège, soit la Caisse Desjardins de Bois-Franc-Bordeaux-Cartierville-St-Laurent, partenaire de premier plan, la Fondation du Collège de Bois-de-Boulogne, la Corporation du Collège de Bois-de-Boulogne, CAE, l’Association québécoise des classifications de soins infirmiers (AQCSI), Skytech communications, la famille Claire-Marchand et les autres donateurs de cette bourse, la Coop BdeB, Roy entretien, Croesus, la Fondation Sport-Études, le Centre d’Action Bénévole Bordeaux-Cartierville et la librairie Monet. (Source : Collège Bois-de-Boulogne)


Festin homard et bœuf 2019

Un premier événement écoresponsable pour la Fondation de l’Hôpital Sacré-Coeur

La Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal a tenu son 17e Festin homard et bœuf le 10 mai dernier à l’aréna Raymond-Bourque. Ce rendez-vous annuel, bien ancré dans le grand Montréal et plus particulièrement l’arrondissement Saint-Laurent, a réuni cette année 550 personnes. L’événement, présenté par Héroux-Devtek, a permis d’amasser 50 000 $ nets, une somme qui s’ajoutera aux dons pour la grande campagne de financement qui est en cours. « L’engagement s’inscrit dans l’ADN de notre organisation et c’est pourquoi nous n’avons pas hésité à faire preuve de solidarité envers un des plus grands hôpitaux du Québec », a déclaré Martin Brassard, vice-président exécutif et chef de l’exploitation d’Héroux-Devtek et président d’honneur du Festin homard et bœuf.

Une communauté en santé passe par un environnement sain

 L’environnement étant une préoccupation importante dans l’organisation des événements de la Fondation, une attention particulière a été accordée pour celui-ci afin qu’il se qualifie comme événement écoresponsable de niveau Argent, selon les critères de l’arrondissement Saint-Laurent qui détient le titre de Territoire municipal durable. Lors du Festin, un certificat a été remis à la Fondation par M. Alan DeSousa, maire de l’Arrondissement, en reconnaissance de ses efforts.

« C’est le premier événement-bénéfice officiellement écoresponsable de la Fondation, mais certainement pas le dernier. Même si ça demande des ajustements, nos démarches seront orientées autour des grands principes de développement durable dans chacun de nos prochains événements », a déclaré le président-directeur général de la Fondation, M. Paul Bergeron.

 Une campagne de 35 millions $

L’objectif de la grande campagne Votre signature peut tout changer est d’amasser 35 millions de dollars pour réaliser six projets financés à 100 % par la Fondation et achevés dans un court laps de temps. Ces projets auront un impact direct sur la qualité des soins, en plus de contribuer à l’avancement de la recherche et d’appuyer l’enseignement. Ces projets permettront de créer un centre de cancérologie, un centre intégré de suppléance rénale, un pavillon des cliniques externes et de rénover l’unité des blessés médullaires. Ils serviront également de déclencheurs pour des projets en santé mentale, en recherche et en enseignement, qui auront un impact énorme dans la vie des patients de l’Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal et de leur famille. À l’aube de son centième anniversaire en 2026, Sacré-Coeur aura ainsi droit à une métamorphose permettant à ses équipes de professionnels passionnés et dévoués d’offrir les meilleurs soins aux patients. (Source : Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur)


Vingt mille dollars pour préserver l’environnement

et lutter contre les changements climatiques dans Maurice-Richard

Marie Montpetit, députée de Maurice-Richard, détentrice d’une maîtrise en environnement et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement, de lutte aux changements climatiques et d’agriculture, annonce aujourd’hui un engagement de 20 000 $, sur quatre ans, pour soutenir des projets environnementaux dans la circonscription.

Cette somme visera notamment à soutenir des projets de verdissement, de promotion de pratiques écoresponsables, de diminution des gaz à effet de serre et de protection de la biodiversité et des écosystèmes.

« Comme députée de Maurice-Richard, je souhaite offrir une qualité de vie exceptionnelle pour les citoyens actuels et futurs de la circonscription. La lutte aux changements climatiques et la diminution de nos empreintes écologiques sont les grands défis de notre ère. Il faut nous mobiliser à tous les niveaux, tant global que local. Les 20 000 $ permettront de soutenir l’émergence ou l’expansion de projets locaux qui ont un impact positif sur notre environnement. J’invite tous les intéressés à contacter mon bureau et à soumettre leur projet. Poursuivons et élargissons ce grand mouvement écologique qui prend de plus en plus racine au Québec! », a déclaré Marie Montpetit.

Rappelons également que le 24 avril dernier, dans la foulée des activités de la Semaine de la Terre, que Marie Montpetit annonçait que son bureau de circonscription est officiellement carboneutre. Son bureau est devenu ainsi le premier bureau de circonscription carboneutre de l’Assemblée nationale du Québec. (Source : Bureau de la députée de Maurice-Richard)


Le Collège Ahuntsic inaugure une nouvelle œuvre d’art

Dans le cadre de sa démarche d’acquisition d’œuvres d’art, le Collège Ahuntsic a inauguré un tableau nouvellement acquis de l’artiste Jean-François Lauda. Il s’agit de la première œuvre choisie depuis la mise sur pied d’un comité à la rentrée 2018 et qui s’ajoute à la collection existante du Collège, regroupant notamment une tapisserie de Mariette Rousseau-Vermette, un relief-mural de Richard Purdy, des tableaux de Maurice Lépine et de Daniel-Henri Bernèche ainsi que l’installation A.C.C.U.E.I.L.L.O.N.S., de Michel Goulet, qui a marqué le 50e anniversaire du Collège.

Le Collège Ahuntsic a décidé de réserver un budget annuel pour l’acquisition d’œuvres d’art. Cette décision s’inscrit dans la mission d’enseignement de l’établissement et a comme objectifs l’éducation à l’art actuel ainsi que la découverte et la rencontre d’artistes québécois.

La composition du comité reflète l’ensemble de la communauté du Collège Ahuntsic. On y compte une enseignante, Marie-Andrée Laniel, un membre du personnel de soutien, Lyne Pépin, un membre du personnel professionnel, Marie-Hélène Lapointe, un membre du personnel cadre, Alexandre Carrier,ainsi que Charles Rousseau-Bélanger, étudiant en Cinéma. À ceux-ci se joignent Véronique Rodriguez, enseignante en histoire de l’art, la directrice générale, Nathalie Vallée, ainsi que Ji-Yoon Han, experte du milieu des arts montréalais.

Avant de partir à la découverte d’artistes et de parcourir les galeries d’art, les membres du comité ont défini des balises pour regarder leur environnement différemment et guider leur choix. Les critères établis étaient, entre autres, que l’œuvre d’art provienne de Montréal, qu’elle soit actuelle et qu’elle soit réalisée par un artiste dont la carrière est émergente.

Après avoir visité des galeries d’art ensemble le week-end, les membres du comité ont arrêté leur choix sur le tableau du peintre montréalais Jean-François Lauda, œuvre non titrée, réalisée en 2018 et mesurant 193 x 152 cm. On peut admirer cette œuvre dans le corridor du Pavillon A1, entièrement réaménagé au cours de l’hiver. (Source: Collège Ahuntsic)


L’état des chaussées du réseau artériel s’améliore

Le responsable de l’eau, des infrastructures du réseau routier et de la Commission des services électriques au comité exécutif, M. Sylvain Ouellet, est fier de présenter les résultats de la plus récente campagne d’auscultation des chaussées du réseau artériel, alors qu’il ressort une amélioration significative de leur état.

« Les investissements faits par la Ville portent leurs fruits. Les Montréalaises et Montréalais peuvent le constater, il y a de plus en plus de rues refaites et cela paraît. Notre Administration poursuivra sur cette lancée », a mentionné M. Ouellet.

En effet, 41 % des chaussées sont en excellent ou bon état, alors que ce pourcentage était de 21 %, lors de la dernière campagne d’auscultation  du réseau artériel en 2015. Par ailleurs, il y a quatre ans, 55 % des chaussées étaient en très mauvais et mauvais état. Aujourd’hui, ce pourcentage est de 39 %, ce qui représente une diminution de 16%.

L’accroissement des interventions de réhabilitation des chaussées, notamment à l’aide du Programme complémentaire de planage-revêtement (PCPR), a permis de remettre à niveau une proportion importante des chaussées qui affichaient une mauvaise condition en 2015 et de prévenir le basculement des chaussées qui affichaient une condition moyenne vers une condition mauvaise.

Les données de cette évaluation ont été libérées et peuvent être consultées ici.

14 114 tronçons auscultés

L’auscultation des chaussées consiste à dresser l’état des actifs de voirie par un relevé des différentes dégradations présentes sur la surface de roulementLes données obtenues à l’aide d’un véhicule multifonctions sont ensuite caractérisées à l’aide du Pavement Condition Index (PCI), un indicateur de condition reconnu à l’échelle nord-américaine qui qualifie la qualité de la surface de roulement en tenant compte de la fissuration, des dégradations (dénivellations et nids-de-poule) et de l’orniérage.

Rappelons que les auscultations sont dorénavant réalisées aux deux ans sur le réseau artériel et aux quatre ans sur le réseau local. Cette différence s’explique par un rythme plus rapide des dégradations sur les chaussées plus sollicitées du réseau artériel, en raison de la circulation des véhicules lourds et des autobus. La dernière campagne d’auscultation remontant à 2015, il a été convenu d’ausculter les chaussées du réseau artériel en 2018 et celles de la voirie locale en 2019.

Ces examens réguliers permettent d’obtenir un portrait précis des besoins, de planifier les investissements et de documenter l’évolution de la condition des chaussées après leur remise en état.

Le relevé sur le terrain de l’ensemble des chaussées du réseau artériel a été réalisé entre le 4 juillet et le 19 août 2018. Au total, 14 114 tronçons ont fait l’objet d’une évaluation pour 1665 km de chaussées. (Source : Ville de Montréal)


Le Solde de livres des Amis de la Bibliothèque de Montréal, le paradis du livre d’occasion!

Les Amis de la Bibliothèque de Montréal invitent le public à son grand solde annuel de livres en provenance de 33 bibliothèques du réseau public montréalais du 25 mai au 2 juin 2019 à l’aréna Martin-Brodeur à Saint-Léonard.

C’est plus de 150 000 ouvrages qui sont mis en vente à moins de 3$ lors de cet événement hors du commun dans le but d’amasser des fonds pour financer des activités dans les bibliothèques partenaires de l’organisme. Tous les jours, de nouveaux documents rafraîchissent la vaste sélection.

L’offre variée et abondante regroupe des livres de tous genres, en français et en anglais. Les amateurs de romans, livres jeunesse, bandes dessinées, essais, livres de cuisine et de voyage, entre autres, ont l’occasion de remplir leur bibliothèque à faible coût ou de trouver de petits bijoux.

En plus de redonner un second souffle aux livres élagués en bibliothèque, le Solde de livres aide à dynamiser la vie en bibliothèque grâce au financement d’activités pour les petits et les grands, créant ainsi un réel impact sur leur communauté. Ces activités d’animation parrainées par les Amis de la Bibliothèque de Montréal sont offertes gratuitement et favorisent le rayonnement du livre et de la culture sur le territoire de la métropole.

Et tout cela, grâce au Solde de livres!  Date :  du 25 mai au 2 juin,  de 13 h à 19 h  – Lieu :  Aréna Martin-Brodeur  5300 boul. Robert, Saint-Léonard (QC), H1R 1P9 – Information :        514 872-9228
(Source : Les Amis de la Bibliothèque de Montréal)


Rappel et conditions de publication

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte Word dans votre courriel  à  journaldesvoisins@gmail.com avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons peut-être un copier/coller pour éviter les erreurs. SVP noter le format des communiqués ci-dessus (Un titre, pas de gras, pas de majuscules, pas de boîtes ni tableaux, limiter les paragraphes, indiquer (Source : xxx) à la fin, etc).

Par respect pour nos annonceurs qui paient pour annoncer et qui nous font vivre, nous publions affiches avec entente de paiement seulement.  Pour plus de visibilité, réservez un emplacement publicitaire.  Les tarifs Web, sont ici. Pour un tarif spécial OBNL, appelez-nous au 514 770-0858.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est pas déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici! 


Prenez note que cette chronique sera interrompue pour l’été à partir du 20 juin. Nous reprendrons sa publication le 12 septembre prochain. Merci de votre compréhension.

Total
6
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Cyclovia 2019 sur la Promenade Fleury (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic Cartierville Montréal

Belle réussite pour la première Cyclovia

De nombreux piétons, cyclistes, «trotinettistes», «planche à roulettistes», ont pris part à…

Cinquante ans d’histoire dans le même duplex d’Ahuntsic-Cartierville

Cinquante ans! Ce n’est pas tous les jours qu’on fête un anniversaire…

Les Brèves – Semaine du 13 septembre 2019

Journaldesvoisins.com Avis de nomination Le président du conseil d’administration, Douglas Long, a…

Le coin communautaire – Semaine du 13 septembre 2019

Conférence mensuelle de la Parentrie La Parentrie, organisme communautaire d’entraide et de…