Malgré toutes ses vertus, la construction de logements à vocation sociale se heurte à divers problèmes de financement et de réglementation. Elle peut aussi buter contre un inattendu rejet de la part des riverains.

Chacun se souvient des réticences soulevées par le projet Louvain Est. Dans le quartier, il y a déjà deux HLM (habitations à loyer modique) avec lesquelles les gens disent avoir du mal à vivre.

Lors des consultations publiques organisées, en avril 2021, par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) sur le projet Louvain Est, de nombreux mémoires déposés évoquaient encore les futurs problèmes de cohabitation.

«Résidente d’Ahuntsic depuis plus de vingt, je vous assure que ce projet met aussi en péril la paix sociale et la sécurité que je ressens lorsque je marche dans le quartier. Ce projet me fait craindre pour la violence, la criminalité, et pour ma sécurité et celle de ma famille», écrit une citoyenne. L’organisme de consultation recommande de construire «en lien avec le voisinage».

Sauvé par la loi

Sur la rue Péloquin, un immeuble de 18 logements aurait pu ne jamais voir le jour. Il est construit par l’organisme Héberjeune et il est destiné à des personnes âgées de 18 à 25 ans en quête de réinsertion, après des séjours en prison ou en centre jeunesse notamment.

Sur la rue Péloquin, Heberjeune, un immeuble de 18 logements destinés aux jeunes, aurait pu ne jamais voir le jour à cause de la contestation vive suscitée par le projet.
(Image : Rayside Labossière)

Le projet suscite une importante mobilisation du voisinage. À coup de pétition, les gens s’opposent à la construction de l’immeuble et expriment clairement leur point de vue en conseil d’arrondissement.

Alors que le projet nécessite cinq dérogations aux règles d’urbanisme, les contestataires comptent user, alors, de la possibilité d’un référendum pour bloquer le chantier. Ils considèrent l’édifice trop gros pour leur quartier résidentiel. D’autres n’hésitent pas à parler de perte de valeur de leurs propriétés, de peur de la délinquance ou de l’intimidation.

Finalement, le projet sera approuvé sans référendum. La loi 16, adoptée par Québec au printemps 2023, exempte du processus d’approbation référendaire les projets d’habitation sociale ou les bâtiments municipaux. Les élus de l’arrondissement eux-mêmes sont surpris de voir que cette nouvelle réglementation s’applique alors que l’administration locale s’apprêtait à entamer un processus référendaire.

[ENCADRÉ] Pas de centre d’hébergement

Un centre d’hébergement d’urgence pour personnes en situation d’itinérance, le premier du genre dans l’arrondissement, devait voir le jour cet automne à Ahuntsic. Le projet est pour le moment reporté faute de financement. Beaucoup s’attendaient à ce qu’il provoque des remous dans le voisinage.

Les refuges d’urgence offrent aux personnes en situation d’itinérance un lieu où dormir au chaud quelques nuits, prendre une douche, un repas.

À Ahuntsic-Cartierville, les itinérants doivent se rendre au centre d’hébergement de l’Amour en action de Montréal-Nord ou à l’Abri de Villeray.

Cet article est tiré du numéro d’été du Journal des voisins (version imprimée) dont le dossier principal est consacré au logement.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Ados, le métier d’animateur vous tente-t-il?

L’été arrive à grands pas, et pour nous, jeunes adultes ou adolescents,…

Ajouts au réseau cyclable d’Ahuntsic-Cartierville en 2024

Comme c’est souvent le cas au printemps, la Ville-Centre a annoncé des…

Le coin communautaire – Semaine du 18 décembre 2023

Horaire des collectes pendant la période des fêtes Durant le temps des…

Le monde associatif se mobilise pour le logement

Devant la crise du logement, les associations de l’arrondissement s’activent. «La situation…