Monsieur Jérôme Normand 

Conseiller municipal 

Arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville 

Monsieur, 

Une des trois missions de la Société d’histoire d’Ahuntsic-Cartierville concerne la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine de l’arrondissement. Force est de constater que de nouvelles constructions dans le cœur du village historique du Sault-au-Récollet brisent l’harmonie du cadre bâti qui les environne. Des membres de notre organisme et des citoyens ont partagé avec nous leur sentiment d’inquiétude et d’incompréhension face à l’architecture de ces résidences.  

Ces malaises découlent du fait que les citoyens sont au fait que l’arrondissement s’est doté d’outils nécessaires pour exiger des propriétaires que les constructions, les transformations et les rénovations soient de qualité et qu’elles s’intègrent harmonieusement au cadre bâti tout en évitant les ruptures visuelles. Le Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) créé par le gouvernement du Québec fait partie du règlement d’urbanisme d’Ahuntsic-Cartierville. Ce dernier s’avère un instrument précieux d’aide à la prise de décision permettant aux municipalités de dépasser les simples critères et normes réglementaires. Malheureusement, un sentiment persistant de ressentiment envers les propriétaires et les personnes responsables de l’application de la réglementation s’est installé dans notre communauté.  

En effet, le conseil d’arrondissement de notre quartier, de la part de ses porte-paroles, affirme que les citoyens sont les protecteurs du patrimoine ainsi que de l’homogénéité de leur cadre de vie. Conséquemment, il y a une urgence de réfléchir au cadre réglementaire qui régit les constructions neuves dans le cœur villageois du Sault et de mettre un frein à la prolifération de constructions menaçant un ensemble patrimonial de premier intérêt pour l’ensemble des Québécois. Des efforts équivalant à ceux demandés aux propriétaires des maisons anciennes doivent être demandés aux propriétaires des nouvelles constructions. Dans le cas contraire, il faut prévoir un sentiment fondé de traitement injuste chez les résidents de longue date. 

Le conseil d’administration de la Société d’histoire d’Ahuntsic-Cartierville a adopté la résolution suivante :  

Que le Comité consultatif d’urbanisme de l’arrondissement ainsi que le Conseil du patrimoine de la Ville de Montréal mettent en application les énoncés et l’esprit du Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) propre au Sault-au-Récollet. 

Que le conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville tienne sans tarder une séance d’audience publique en présence des membres du Comité consultatif d’urbanisme et du Conseil du patrimoine de Montréal sur les modifications à proposer au cadre réglementaire, afin de le rendre conforme à la désignation du cœur historique du Sault-au-Récollet comme lieu historique. 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Normand, l’expression de notre considération distinguée. 

Yvon Gagnon 

Président 

Société d’histoire d’Ahuntsic-Cartierville

Faire un don au JDV

 

 

Choisissez le montant du don
Autre montant $

$
Montant total
 
Nom et adresse
Informations sur le don
 
  



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucie Gaudet
Lucie Gaudet
1 Année

Je vous appuie à 100% !! Cette situation est déplorable du point de vue historique et injuste du point de vue des propriétaires de longue date. C’est très frustrant.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Lettre ouverte – Un appel à l’action pour sécuriser les piétons dans le quartier

Un résident concerné par la sécurité des piétons dans la ruelle entre…

Lettre ouverte – Réaction au dossier Boulevard Henri-Bourassa

Bonjour Monsieur Desjardins, concernant votre dernier article sur Henri-Bourassa dans le journal…

Lettre ouverte – Les organismes d’Ahuntsic-Cartierville se prononcent sur la fin du financement de l’ÉCCR

Le ministère de la Sécurité publique a annoncé dernièrement la fin du…

Lettre ouverte – Pour une réduction des tarifs de la STM dès maintenant

Le premier juillet prochain, les tarifs de transport collectif subiront encore une…