Sauvons notre beau parc du Boisé de St-Sulpice!

Parmi les nombreux parcs d’Ahuntsic, peu ont été planifiés pour rester à l’état naturel autant que le boisé de St-Sulpice. C’est pour cette raison que l’on n’y a prévu qu’un minimum d’installations: seulement quelques bancs et un sentier central pourvu d’éclairage.

Grâce à ces mesures, on y trouve un milieu naturel assez riche encore aujourd’hui: 110 espèces d’oiseaux incluant migrateurs et nicheurs, de petites colonies de fleurs sauvages, comme la Sanguinaire, le Populage des marais et l’Iris versicolore entre autres. Mais le visage du parc est en train d’être modifié et dégradé depuis quelques mois.

Au cours de la dernière année, une multitude de sentiers sauvages ont été créés et certaines personnes ont commencé à récupérer les branches et les troncs morts pour en faire des monticules ressemblant à des tipis, petits ou immenses.

Ces accumulations de bois, sont non seulement inesthétiques dans un milieu naturel mais il y a le risque que l’on y mette le feu comme cela s’est fait dans un autre parc. Et cela permet maintenant de marcher partout dans le boisé et de détruire la végétation au sol. En plus, cela prive le boisé de la séquence naturelle de la décomposition du bois mort, utile à toute la chaîne alimentaire de la forêt.

Pour les personnes qui veulent retrouver un endroit pour faire des jeux ou des efforts physiques, il y a plusieurs parcs à proximité, comme les parcs J. Martucci, F-A Angers ou le centre Claude-Robillard. Ainsi le boisé de St-Sulpice conserverait sa vocation initiale, soit de pouvoir y marcher en paix.

Il serait très utile que l’arrondissement prenne quelques mesures pour protéger ce boisé, comme mettre des panneaux aux différents points d’entrée pour inviter les utilisateurs à rester dans les sentiers existants et aussi de démarquer clairement la limite du parc du côté ouest pour empêcher que les déneigeurs du Cegep Ahuntsic viennent écraser la végétation en poussant la neige dans le boisé.

Pierre Pontbriand, Ahuntsic   

Le 27 avril 2021


Aux résidants d’Ahuntsic-Cartierville et Saint-Laurent…

La STM nous invite à une consultation publique

D’autres consultations pour d’autres quartiers de Montréal suivront certainement.
Il serait important de donner nos idées et commentaires sur le site «Parlons-en» de la STM, puisque nous utilisons les services de transport en commun pour nous rendre au travail. La variation des coûts de transport a un impact sur notre portefeuille et la qualité des services a un impact sur leur utilisation. 
Voici un lien d’un article de Valérie Boisclair du 3 septembre 2020 sur l’idée d’une tarification simplifiée. On y explique, entre autres, la proposition d’une refonte des tarifs présenté par M. Bergeron, directeur de la planification des transports à l’ARTM-REM.
Voici des sujets sur lesquels il serait bon d’émettre nos idées.
  • la tarification, harmonisation Laval-Mtl  & Mtl-REM ;
  • la tarification, idée de rabais (personnes âgées ou prolonger le temps de parcours pour une correspondance)
  • les horaires de parcours de bus;
  • la fréquence
  • harmoniser les horaires variables d’employés de secteurs(ex.; comme ceux de la fonction publique) avec l’idée de contrer l’achalandage aux heures de pointes;
  • la sécurité;
  • nouveaux liens entre deux points précis (ex.: Métro-Côte Vertu/REM-Bois Franc);
  • la modification d’itinéraires, ajoutant des points d’arrêts pour personnes âgées;
  • l’affichage,
  • favoriser l’augmentation de l’usage des transports en commun, en dehors des périodes d’achalandage, en ciblant des usagers autres que travailleurs et en les incitant à ce mode de déplacement par une tarification décroissante selon l’âge. etc.
La pandémie avec le télétravail a fait drastiquement baisser l’usage du transport en commun. Si les activités économiques reprennent, il serait intéressant que ce temps d’arrêt soit l’occasion d’améliorer la qualité de nos déplacements sur le territoire (temps-coût-sécurité-informations-qualité des services)  parce que nous sommes tous concernés par cette question.
Merci de faire circuler dans vos réseaux.
Louise Laberge, Ahuntsic-Cartierville
Le 28 avril 2021
 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Karine Légeron_crédit-@Rodolphe Lasnes

La bibliothèque d’Ahuntsic accueille la nouvelle écrivaine en résidence Karine Légeron

«Tout peut-être poétique et inspirant. Il suffit de prendre le temps de…
image_6483441 collision hogue prieur photo josée bellemare

Un délit de fuite cristallise la mobilisation contre le transit rue Hogue

Une collision entre un enfant de quatre ans qui roulait à vélo…
Chiens nombreux

Haute saison pour les cacas de chiens

De nombreux citoyens ont récemment mentionné sur les réseaux sociaux avoir remarqué…
Illustration de l oeil américain

Capsule ornithologique – Lecture d’hiver

Précisons tout de suite; le titre indique seulement la période pendant laquelle…