La Société de transport de Montréal (STM) procède actuellement à la fin de l’installation de ses nouvelles bornes d’information clientèle (BIC), qui permettent aux usagers du transport en commun de connaître en temps réel les temps de passage des prochains autobus, mais aussi les retards prévus.

 

Sur les 90 bornes installées sur l’ensemble de l’île de Montréal, 82 sont présentement actives, indique Amélie Régis, conseillère corporative aux affaires publiques de la STM. Les huit bornes restantes devraient être fonctionnelles au cours des prochaines semaines ou des prochains mois, tout au plus, selon la conseillère.

« Certaines bornes sont situées à des endroits où il y a des travaux de voirie ou d’édicule à finaliser, comme à l’édicule nord de la station Crémazie, où la borne n’a pas encore été installée pour permettre la réalisation des travaux », fait valoir Mme Régis.

En février dernier, la STM s’engageait effectivement à compléter la mise en marche des 90 BIC avant la fin de 2017. Déjà, en 2016, selon ce que rapportait TVA, les 90 bornes intelligentes étaient installées, mais seulement 11 étaient actives.

Ces dernières sont situées à 26 arrêts d’autobus stratégiques et achalandés ainsi que dans 64 édicules de métro, bien qu’elles ne soient pas toutes fonctionnelles pour le moment.

Dans Ahuntsic-Cartierville

Cela dit, dans Ahuntsic-Cartierville, les bornes érigées aux stations Henri-Bourassa et Sauvé sont bel et bien activées.

Des bornes d’information clientèle sont également en fonction à un certain nombre d’arrêts d’autobus dans l’arrondissement : à l’angle du boulevard Henri-Bourassa et de la rue Saint-Denis, du boulevard Henri-Bourassa et de l’avenue de Bois-de-Boulogne, de même qu’au coin des rues Deserres et Grenet.

La clientèle semble apprécier

Selon Mme Régis, il ne fait pas de doute que la clientèle de la STM apprécie ce nouveau service.

« Les enjeux les plus souvent rapportés par la clientèle sont liés aux retards et aux passages manquants », avoue la conseillère aux affaires publiques.

Ainsi, les bornes d’information clientèle « affichent le temps planifié et réel des passages des bus », au lieu de simplement indiquer les points de passage théoriques. Les retards dus aux moult détours et à la congestion routière, qui ne sont pas chose rare à Montréal, sont ainsi communiqués aux usagers du transport en commun.

Mòrag Bélisle, étudiante à l’UQAM, qui emprunte la ligne 45 Papineau matins et soirs en passant par la station Fabre, considère que les bornes d’information clientèle s’inscrivent dans un désir de modernisation du service de transport en commun dans la métropole.

« Pour ceux qui n’ont pas l’application de la STM pour prévoir efficacement leurs déplacements, ces bornes intelligentes deviennent une formidable solution de rechange, car elles permettent aux usagers d’être au fait des retards prévus », estime l’étudiante.

En mode test

En ce moment, les bornes conçues par la STM sont en mode test « afin de vérifier l’exactitude de l’information, la performance du système de transmission des données et de sonder les clients », soutient Amélie Régis.

Les essais préliminaires, qui ont eu lieu du 17 au 26 juin 2015 à l’intersection des boulevards Henri-Bourassa et Lacordaire, ont été assez concluants pour convaincre la STM d’aller de l’avant avec l’actuel projet pilote.

D’ailleurs, la STM invite ses usagers à faire part de leurs commentaires via SMS (514 786-4636) en tout temps.

Le projet iBus, une perspective globale

Les bornes d’information clientèle ont été installées dans le cadre du projet iBUS, qui s’inscrit dans une volonté de moderniser le service de transport en commun. En complément des bornes s’ajouteront site Internet, site mobile ainsi que des applications pour téléphone intelligent, ajoute Amélie Régis.

« iBus permet au client de connaître en temps réel l’heure exacte de passage de son prochain bus, ce qui lui permet de mieux planifier son trajet et de prendre la meilleure décision pour son déplacement », conclut Mme Régis.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Un stade de baseball à la hauteur des attentes des sportifs

Le stade de baseball Gary-Carter qui jouxte le parc Ahuntsic est en…
Promenade du Sault

Une promenade riveraine entre souhaits et enjeux

Les élus de trois paliers de gouvernement à Ahuntsic-Cartierville appuient un projet…

Une marche pour les droits des femmes à Ahuntsic

Le 8 mars est la Journée internationale des droits des femmes. L’occasion…
ordures sacs noirs rue Sauvé Est

Les sacs noirs envahissent les rues du Sault-au-Récollet

Plusieurs citoyens du Sault-au-Récollet et de la Promenade Fleury semblent avoir été…