L’Opération sac à dos se déroulait au Centre communautaire d’Ahuntsic les 17 et 18 août 2023. (Photo: courtoisie Solidarité Ahuntsic)

L’Opération sac à dos consiste à soutenir les enfants issus de familles économiquement fragiles, en leur offrant sac à dos et fournitures scolaires. Les 17 et 18 août derniers, quelque 830 enfants ont bénéficié de l’opération à Ahuntsic-Cartierville.

La rentrée scolaire peut être une source de stress psychologique pour les enfants, tout comme pour les parents. Toutes les familles font en effet face à la cavalcade traditionnelle du retour en classe. Mais pour certaines, une angoisse supplémentaire vient bien souvent s’ajouter: celle du portefeuille.

L’Opération sac à dos vient en aide à ces familles vulnérables depuis 2002. Née à l’initiative du Regroupement Partage, un organisme qui lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, elle se déploie dans 19 quartiers de Montréal. En 2023, 7000 sacs à dos remplis de fournitures scolaires sont distribués la troisième semaine d’août.

Nouvellement arrivées ou ayant le statut de demandeurs d’asile, ces familles s’en retrouvent soulagées financièrement. Elles peuvent ainsi aborder la rentrée du bon pas et aussi bénéficier de ressources en soutien scolaire ou en santé mentale. L’Opération sac à dos est en effet une porte d’entrée vers le réseau d’entraide local pour ces ménages isolés.

Réussite scolaire

La confiance en soi et le sentiment d’appartenance sont deux éléments indissociables de la réussite scolaire chez les enfants. Pour cette raison, l’Opération sac à dos distribue des fournitures scolaires de qualité sans aucune discrimination. Les enfants peuvent alors attaquer leur rentrée l’esprit serein, sans redouter d’être stigmatisés.

En outre, l’Opération sac à dos leur permet de choisir à leur guise le sac qui leur plaît le plus. À l’intérieur: boîte à lunch, cahiers, trousse à crayons, crayons de couleurs, surligneurs, colle à papier, règle, gomme à effacer, etc. Tout le nécessaire pour aborder sa rentrée en toute confiance!

Chaque sac à dos, ainsi que son contenu, représente une valeur totale de 110 $. L’Opération sac à dos est donc une aide non négligeable, surtout dans la période d’inflation qui touche le Québec depuis trois ans.

Beaucoup d’écoles à Ahuntsic-Cartierville

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville comprend de nombreuses écoles primaires et secondaires sur son territoire. Bordeaux-Cartierville accueille en effet cinq écoles primaires et deux écoles secondaires. Ahuntsic enregistre 13 écoles primaires et deux écoles secondaires.

En 2023, l’Opération sac à dos vient en aide à 830 enfants dans tout l’arrondissement. «Quelque 170 familles à Bordeaux-Cartierville et 203 familles à Ahuntsic ont en effet bénéficié de l’opération cette année», précise Agathe Girka, responsable du développement communautaire à Solidarité Ahuntsic.

C’est plus qu’en 2017, alors que le Journal des voisins rapportait que plus de 380 enfants d’Ahuntsic et 315 enfants de Bordeaux-Cartierville avaient reçu des sacs à dos (totalisant 695 enfants dans l’arrondissement).

À Ahuntsic, l’Opération sac à dos implique la collaboration de plusieurs organismes, dont Solidarité Ahuntsic, le Service de nutrition et d’aide communautaire (SNAC), le Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA) et Pause Famille. À Bordeaux-Cartierville, le CLIC et la Corbeille ont la charge de mener à bien l’opération.

Les Magasins-Partage proposent des produits secs et frais aux familles, pour un prix réduit. Ils viennent compléter l’Opération sac à dos pour assurer une rentrée sereine à ces ménages fragilisés. (Photo: courtoisie Solidarité Ahuntsic)

Magasins-Partage

L’Opération sac à dos s’accompagne chaque année des Magasins-Partage, une épicerie mise en place pour l’occasion par le Regroupement Partage. Les familles inscrites à l’opération peuvent ainsi faire une épicerie complète pour laquelle elles ne paient que 10 %.

Le SNAC fournit par exemple une vingtaine de produits secs (farine, légumineuses, pâtes, etc.) et produits frais (œufs, lait, fromage). Les familles peuvent aussi trouver des fruits et légumes, issus de l’agriculture locale, par le programme Cultiver l’espoir du Regroupement Partage.

Face à son succès, l’Opération sac à dos s’exporte cette année hors métropole. Un projet-pilote est effectivement lancé à Rivière-du-Nord (Laurentides) et Longueuil (Montérégie), pour venir en aide à d’autant plus d’enfants et leurs familles.

Ne manquez pas cet après-midi à 16 h la parution en ligne de la bande dessinée de la page du Journal des petits voisins, publiée d’abord dans le Mag papier d’août-septembre 2023, la version imprimée du Journal des voisins, à la page 12.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Dossier technologie – Se former à la robotique à Ahuntsic-Cartierville

Vous avez toujours rêvé de créer des robots? Alors qu’elle relevait de la…

La rue-école Saint-Benoît est de retour

L’école Saint-Benoît a officiellement lancé sa deuxième édition de la rue-école en…

Grève au collège Regina Assumpta : des négociations au point mort

Pour la première fois en 70 ans d’existence, le Collège Regina Assumpta…

Peuples autochtones: un enseignant du Collège André-Grasset remporte un prix

Un enseignant du Collège André-Grasset a remporté un prix pour le projet…