transport-et-gratuite
transport-et-gratuite
Manifestation de l’AQDR au métro Crémazie (Photo: JDV Julien Gauthier-Mongeon).

Qu’ont en commun les villes de Laval, Saint-Julie et Brossard? Elles garantissent toutes la gratuité des transports en commun pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

C’est ce que proclamait haut et fort Osvaldo Nuñez à l’occasion d’une manifestation s’étant tenue le 26 septembre dernier à la sortie nord de la station de métro Crémazie. Monsieur Nuñez, ancien député fédéral, est très engagé auprès des groupes d’aînés de Saint-Laurent et d’Ahuntsic-Cartierville depuis plusieurs années.

Organisé par l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et des préretraitées (AQDR), le rassemblement réclamait le droit à la gratuité des transports en commun comme moyen de faciliter la mobilité des aînés montréalais.

Rompre l’isolement

L’accessibilité aux transports en commun est en effet un moyen efficace pour rompre l’isolement des personnes âgées, pour les aider à se déplacer librement et sans entraves. « Beaucoup d’aînés ne conduisent plus, alors le transport en commun est essentiel », a fait valoir Hélène Robillard-Frayne, vice-présidente de l’AQDR et coorganisatrice de l’événement.

De son côté, Osvaldo Nuñez a profité de l’occasion pour rappeler l’importance d’embrayer le pas en suivant l’exemple d’autres grandes villes qui ont, depuis plusieurs années, instauré la gratuité des transports en commun pour favoriser la mobilité des aînés avec des résultats forts encourageants. Une manifestante nous mentionnait d’ailleurs l’exemple de la Hollande où le transport en commun est gratuit pour les personnes âgées de 80 ans et plus. « Ce serait déjà un bon pas en avant si Montréal pouvait commencer par ça au moins », a-t-elle insisté.

Une cause sociale

Toutes les personnes réunies s’entendaient pour dire que la gratuité du transport en commun n’est pas qu’une revendication politique, mais une cause sociale qui concerne tout le monde, jeunes et vieux. La mobilité des aînés entraîne des retombées positives pour la communauté et permet une meilleure cohabitation entre les différents groupes d’âge.

Rappelons que Montréal est la ville ayant la plus importante concentration d’aînés au Québec, et que ce nombre va en augmentant d’année en année. En outre, les personnes âgées comptent pour 17% de la population d’Ahuntsic-Cartierville.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Dossier Henri-Bourassa – De nombreuses intersections dangereuses pour piétons et cyclistes

À Ahuntsic-Cartierville, notamment sur le boulevard Henri-Bourassa, plusieurs intersections sont dangereuses pour…
Les premières stations en bois ont été installées à Ahuntsic-Cartierville afin d'accueillir les vélos Bixi cet hiver. (Photo: courtoisie La Hutte)

Des stations en bois pour accueillir les BIXI d’hiver à Ahuntsic-Cartierville

Pour la première fois, les vélos BIXI seront disponibles tout au long…

Un camion poids lourd à reculons devant un parc-école

«Je n’aime pas ce que je viens de voir!» s’exclame David Shoofer,…
Vélo d'hiver sortie

Une deuxième subvention pour le vélo d’hiver

Les amateurs de bicyclette, intéressés à pédaler durant la saison froide, pourront…