image-1C’est le 24 octobre prochain que débuteront officiellement les travaux du mur antibruit dans l’emprise de l’autoroute 15  à la hauteur de Place de l’Acadie. Le coût de la construction: plus de trois millions et demi de $, taxes incluses. Cette dépense sera défrayée à parts égales par le ministère des Transports du Québec et la Ville de Montréal. C’est la firme Cusson et Morin Construction Inc. qui a remporté la mise de la plus basse soumission parmi les quatre soumissionnaires. Dérangés par le bruit incessant des véhicules, les résidants du secteur exigent depuis 2010 la construction d’un mur antibruit visant à réduire les nuisances sonores.

Imaginez en effet que votre logement donne directement sur l’autoroute où camions lourds, petits véhicules et autobus y circulent jours et nuits. Il y a de quoi s’impatienter. Il faut dire que le secteur est réputé pour son achalandage.

La Place de l’Acadie comprend de nombreux appartements et logements sociaux qui longent l’autoroute 15 sans rien pour protéger contre le bruit constant des voitures. Inutile de dire que les milliers de résidants du secteur ont hâte que commencent officiellement les travaux dont la durée prévue est de 140 jours. Des inconvénients sont à prévoir, mais c’est pour la bonne cause.

Début des opérations

Signe que les opérations commenceront sous peu, la ville a récemment émis un avis officiel destiné à informer la population des inconvénients engendrés par les travaux. On prévoit la fermeture temporaire de deux à trois voies à droite de l’autoroute. L’entrée du boulevard de l’Acadie en direction l’autoroute de 15 sera elle aussi provisoirement fermée. On annonce en outre une entrave de courte durée ; la bretelle d’entrée du boulevard pour l’autoroute 15 ne sera complètement fermée qu’à de rares exceptions.

Pierre Desrochers, conseiller de ville au district Saint-Sulpice, nous explique qu’il y aurait possiblement des fermetures complètes mais brèves, le temps d’effectuer des travaux « très ponctuels » et en nombre restreint. Il assure aussi que ces fermetures n’interviendront pas lors des heures de pointe, mais plutôt en soirée et lors des week-ends. Les jours de semaine, les travaux se dérouleront du lundi au vendredi entre 7 h et 17 h.

Quant à savoir si ce chantier rendra plus difficile la recherche de places de stationnement, M. Desrochers se veut rassurant : « Le mur antibruit sera fait le long de l’autoroute 15, donc ça n’aura pas d’impact sur le stationnement. Ça n’affectera aucunement la capacité de stationnement existante et ne la réduira pas, car tous les travaux vont se faire à partir de l’emprise de l’autoroute ».

Le chantier se déroulera en deux phases entrecoupées par une pause durant la saison hivernale. Les employés procéderont tout d’abord à l’enlèvement des clôtures et de la glissière semi-rigide suivie par l’installation des bases de béton. Dans un deuxième temps, ils procéderont à l’installation d’une glissière semi-rigide et s’occuperont de l’aménagement paysager.

Aux grands maux, les grands moyens

Malgré les inconvénients rencontrés, les travaux sont plus que nécessaires, estime M. Desrochers. L’attente s’est faite longue et l’impatience commençait à se faire sentir parmi les résidants de la Place l’Acadie. Chose promise chose due: le défi est maintenant de respecter les échéances et d’assurer un suivi serré du projet. « On veut s’assurer que les échéances soient respectées tout en continuant à suivre le projet de très près », a déclaré Pierre Desrochers.

Le mur ne sera pas fait de métal, mais de matériaux écologiques. Un aménagement paysager permettra aussi à la structure de mieux se fondre dans le décor.

(Avec la collaboration de Christiane Dupont)

Pour lire l’article précédent écrit sur la question dans journaldesvoisins.com, cliquez ici.

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Toponymie : deux noms de femmes pour de nouveaux lieux

Un parc urbain et une nouvelle rue prendront respectivement des noms de…

Chorale dans une résidence : à vos marques, prêts, chantez!

Le 26 novembre dernier, sous la direction de Mme Pierrette Maher, une…

Le coin communautaire – Semaine du 25 mars 2022

Ateliers sur les hausses de loyers avec le CLAC Vous êtes locataires…

COVID-19: Approche-t-on du creux de la vague?

Il est vraisemblablement trop tôt pour crier victoire face à la COVID-19,…