mur-antibruit
Tracé dans la figure en rouge de l’endroit du futur mur antibruit. (Source: sommaire décisionnel du conseil municipal du 2016-12-12)

Bien que la construction du mur antibruit de Place L’Acadie devait commencer le 24 octobre dernier, selon des résidants des environs contactés par journaldesvoisins.com , elle n’avait pas encore démarré au 15 décembre. Les travaux seront-ils retardés au printemps avec le froid qui s’annonce?

Journaldesvoisins.com a appris que, lors de la réunion du conseil municipal du lundi 19 décembre, un avis de motion sera déposé pour que le conseil vote un budget de 4 M$ en janvier prochain afin que ce mur antibruit végétal avec aménagement paysager soit construit, conjointement avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports du Québec. L’avis de motion  qui sera présenté comporte une mention de début des travaux antidatée de novembre 2016. Toutefois,  vérification faite, aucune mur antibruit n’est en construction sur les lieux présentement.

Protocole d’entente en cours d’élaboration

On peut lire ce qui suit dans le sommaire décisionnel qui sera présenté avec l’avis de motion. « Les travaux de construction d’un écran antibruit sont planifiés en partenariat avec le MTMDET (NDLR: ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports du Québec ), conformément à la politique sur le bruit. Dans le cadre de cette politique, le MTMDET s’engage, à la suite de la signature d’un protocole d’entente en cours d’élaboration, à défrayer 50 % des coûts du projet.»

Permission d’occupation du domaine public

Afin de permettre à la Ville d’exécuter les travaux dans son emprise, le MTMDET doit fournir une permission d’occupation du domaine public, actuellement en préparation.

Ainsi, la date du début des travaux dépend, toujours selon le sommaire décisionnel, de l’obtention de cette permission. «Lors des discussions entre la Ville et le MTMDET afin de déterminer le maître d’oeuvre de la réalisation du mur antibruit, il a été décidé que la Ville serait chargée de la préparation des plans et devis, du lancement de l’appel d’offres public et de l’octroi des contrats pour la réalisation des travaux et pour leur supervision, le tout en étroite collaboration avec le MTMDET.»

Travaux à l’automne 2016?

Cette décision, peut-on lire ensuite, a été prise notamment afin d’être en mesure de réaliser ces travaux à l’automne 2016, car le MTMDET ne pouvait pas garantir sa mise en oeuvre avant 5 ans. La Ville précise qu’elle peut procéder de façon plus rapide que le MTMDET car elle a déjà conclu des contrats cadres avec un certain nombre de firmes d’experts conseils permettant d’effectuer la conception sans devoir procéder par appel d’offres public spécifique.

Dans le cadre du Programme triennal d’immobilisations 2017-2019 en cours d’adoption par le conseil municipal, des investissements à hauteur de 4 M$ sont prévus pour la réalisation des travaux de construction d’un écran antibruit dont voici les principales étapes :L’étape 1 qui consiste à l’avant-projet et la conception des plans et devis est complétée. Puis, on peut lire: « L’étape 2 est en cours de réalisation et concerne les travaux de construction de l’écran antibruit. Elle comprend aussi la surveillance de chantier ainsi que l’assistance concepteur pendant les travaux et les plans finaux.»

Il est intéressant de constater que le sommaire décisionnel étale ainsi les décisions quant au budget qui sera alloué par Montréal et Québec, et la date des travaux: « Avis de motion : 19 décembre 2016. Adoption : janvier 2017. Approbation par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Prise d’effet à compter de la date la plus tardive entre celle de la publication du règlement ou janvier 2017. Début exécution des travaux : novembre 2016. »

Travaux en deux temps

Notre précédent article sur la question, qui date d’octobre dernier, mentionnait que les résidants des environs avaient déjà été informés de la construction du mur antibruit. En outre, une pause hivernale était prévue, compte tenu du froid. « Le chantier se déroulera en deux phases entrecoupées par une pause durant la saison hivernale. Les employés procéderont tout d’abord à l’enlèvement des clôtures et de la glissière semi-rigide suivie par l’installation des bases de béton. Dans un deuxième temps, ils procéderont à l’installation d’une glissière semi-rigide et s’occuperont de l’aménagement paysager », pouvait-on lire dans notre dernier article.

Travaux reportés?

Compte tenu que le budget n’est pas encore voté, que le MTMDET doit fournir une permission d’occupation du domaine public, actuellement en préparation spécifie-t-on dans le sommaire décisionnel, que la date du début des travaux est tributaire de l’obtention de cette permission, que les fondations du mur antibruit doivent être construites en béton armé, que les prochains jours s’annoncent froids, qu’il est préférable de ne pas couler du béton par temps froid, et finalement, que les congés des Fêtes arrivent à grand pas, on peut se poser la question suivante: l’échéancier de départ sera-t-il respecté?

Pour lire notre dernier article sur le sujet, cliquez ici.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Opération patrimoine – Le Sentier des Messagers

Opération Patrimoine – Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre coins de l’arrondissement…

Nos plus belles photos d’Ahuntsic-Cartierville…

Nos deux principaux photographes, François Robert-Durand, journaliste multimédia, et Philippe Rachiele, éditeur,…

Opération patrimoine – Le Pont Papineau-Leblanc

Opération Patrimoine – Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre coins de l’arrondissement…

L’institut Albert-Prévost – Opération patrimoine

L’institut Albert-Prévost d’Opération Patrimoine 2021 – Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre…