Exposition Les Peintres de la Montée Saint-Michel à la Maison de la culture / Photo : Michel Dubreuil
Un domaine de la Montée St-Michel, oeuvre de Joseph Jutras, l’un des peintres du groupe. (Crédit: Galerie Molinas)

La Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville a abrité récemment une intéressante exposition autour des «Peintres de la Montée Saint-Michel». Cette exposition, mise sous le signe du 375e de Montréal, est l’initiative de l’écrivain et chercheur en histoire de l’art Richard Foisy, connu notamment pour ses travaux sur les expressions artistiques de la première moitié du vingtième siècle. Compte rendu.

L’initiateur de cette exposition a voulu qu’elle soit présentée sous l’angle historique pour retracer le parcours artistique du premier groupe de peintres formé à Montréal au début du 20e siècle, plus exactement le 25 octobre 1911. Selon Richard Foisy, commissaire de l’exposition, ces artistes ont pris le nom de « Peintres de la Montée Saint-Michel » parce qu’ils empruntaient souvent ce chemin pour se rendre au Domaine Saint-Sulpice, auparavant le Boisé des Sulpiciens, dans Ahuntsic.

Cet historien de l’art qui assure depuis 1998 la direction du Centre de recherche sur l’atelier de L’Arche et son époque 1900-1925, signale que l’exposition « Les Peintres de la Montée Saint-Michel », présentée à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, du 21 septembre au 29 octobre dernier, avait pour but de rassembler sous diverses thématiques les huit peintres qui formaient ce groupe : Ernest Aubin, Joseph Jutras, Jean-Onésime Legault, Onésime-Aimé Léger, Élisée Martel, Jean-Paul Pépin, Narcisse Poirier, Joseph-Octave Proulx.

Nu et nature morte 

« Les œuvres présentées traitent de la Montée Saint-Michel elle-même qui, par extension, a donné son nom au Domaine Saint-Sulpice », dit Richard Foisy.

Il souligne  les thématiques assez variées des toiles qui reproduisent le paysage en général et abordent aussi le Vieux-Montréal et le Vieux-Port, ainsi que le mont Royal.

« Le portrait, la nature morte et le nu. Tout ceci offre un assez bon aperçu des sujets abordés par ces peintres, indique le chercheur. Il y a aussi de la sculpture et de la photographie.»

À signaler que les toiles présentées lors de cette exposition appartenaient toutes à des collectionneurs privés. Aussi, il convient de souligner que le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée de Vaudreuil-Dorion, le Musée d’art de Joliette ainsi que le Musée des beaux-arts de Montréal et celui de Sherbrooke possèdent des œuvres de ces fameux « Peintres de la Montée Saint-Michel ».

Par ailleurs, le chercheur Richard Foisy évoque sa « rencontre » avec ces peintres à l’époque où il travaillait à la galerie Morency.

Journaldesvoisins.com
Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez l'infolettre du journaldesvoisins.com

et ne manquez aucune nouvelle

Invalid email address
Fermer

« Au milieu des années 1990, ma rencontre avec la chercheure Estelle Piquette-Gareau, qui avait redécouvert ces peintres oubliés et a initié une importante exposition sur eux, a été déterminante », dit-il.

Foisy affirme que, d’une certaine manière, il poursuit les recherches entreprises par Mme  Piquette-Gareau.

À noter que dès le 18e siècle, la Montée Saint-Michel était une voie de circulation nord-sud empruntée par les cultivateurs pour venir vendre leurs produits au Marché Bonsecours. Depuis 1938, cette voie est devenue le boulevard Saint-Michel.

En terminant, Richard Foisy de conclure:

« Je prépare en ce moment un ouvrage d’importance sur les peintres de la Montée Saint-Michel. La publication est prévue pour 2019 ou 2020, et le lancement de ce livre se fera sans doute dans le cadre d’une nouvelle exposition, plus complète encore que celle présentée à la Maison de la culture Ahuntsic. À moins que d’ici là on me redemande de présenter cette même exposition ailleurs…»

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

3 commentaires
  1. J’ai visité l’exposition . Les peintures sont très belles. Je ne connaissais pas ces peintres. Merci de nous les avoir fait connaître.

  2. Bonjour à vous, nous sommes propriétaire de plusieurs toiles des peintres de la Montée St Michel et détenons au moins une toile de chacun de ces peintres. Êtes vous intéresse à voir nos photos? Si oui, quelle serait leur valeur?
    Quelques toiles ont déjà été prêtées lord d’une exposition il y a plusieurs années.
    Merci à oui,
    Louise et Sylvio

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Quelques pas de plus vers la bibliothèque interarrondissements, mais l’accès n’est pas pour demain

Journaldesvoisins.com en a déjà parlé : il faudra encore attendre quelques années…

Ahuntsic-Cartierville suit le mouvement: un nouveau site Web collectif pour Montréal

Vous étiez un habitué et vous «surfez» souvent sur le site Web…

Djély Tapa remporte le JUNO du meilleur album canadien de l’année dans la catégorie World Music

C’est le 29 juin dernier que l’artiste ahuntsicoise Djély Tapa s’est vu…

Bientôt de nouvelles plantations au parc-nature du Bois-de-Saraguay

Une érablière de 6,5 hectares remplacera bientôt la frênaie abattue récemment dans le…