Neuf jeunes de Bordeaux-Cartierville ont présenté leur livret de recettes au Centre culturel et communautaire de Cartierville, le 17 mai dernier. Ce travail s’inscrit dans le cadre d’un projet visant à aider les jeunes en difficulté. Les bénéfices tirés de la vente du livret seront reversés au Centre de prévention du suicide de Montréal.

À gauche: Julia Al-Achkar; au centre: Joëlle Al-Achkar; à droite: Jouhayna Zahreddine, leur mère, sfouf à la main. (Photo: Sabrina Lakhouch, JDV)

Joindre l’utile à l’agréable

Sous le regard fier de leurs mères, Julia et Joëlle ont reçu leur diplôme décerné par les intervenants de Prévention du crime Ahuntsic-Cartierville (PCAC) pour leur engagement et la concrétisation de leur projet de livret de recettes, dont les bénéfices seront reversés au Centre de prévention du suicide de Montréal (CPSM).

C’est en se rendant à son cours de volleyball au YMCA, un organisme offrant principalement des cours d’activités physiques et de langues, que Julia Al-Achkar a rencontré Jennifer Lachance et Mathieu-Paul Poisson, venus présenter le projet créé par PCAC. De nature curieuse, Julia décide de s’y engager en octobre 2023, entamant ainsi un parcours à la fois instructif et ludique.

«Je n’avais pas vraiment pris ça au sérieux au début, mais au fil des activités, j’ai commencé à m’y intéresser et j’y suis retournée chaque jour», confie Julia. Au cours de son engagement, Julia a souvent été sensibilisée à la cause défendue par le projet, réalisant ainsi l’importance d’aider son prochain en tant que citoyenne engagée de son quartier.

Durant le projet, ces neuf jeunes ont reçu la visite des intervenants du Centre de prévention du suicide de Montréal, dans le but de les sensibiliser aux enjeux de la cause. Cette intervention a particulièrement marqué Julia, en faisant son meilleur souvenir du projet. «Comme le CPSM est venu nous parler, on a compris en profondeur ce qu’il se passe, et comment certaines personnes réfléchissent et ce qu’il faut faire en cas de besoin. On en apprend tous les jours», ajoute Julia.

En plus de cette sensibilisation, Julia a développé plusieurs compétences au cours des six derniers mois, notamment l’esprit d’équipe, la communication avec ses camarades et la capacité à partager ses opinions. Des compétences précieuses, surtout dans le cadre d’un projet de groupe.

Un engagement même à la maison

Mais pour Jouhayna Zahreddine, mère de Julia, les deux sœurs auraient également développé un côté altruiste qu’elles ont souvent manifesté à la maison. «Elles sont un peu plus matures et engagées dans d’autres choses à la maison, notamment dans l’aide aux devoirs de leurs plus jeunes sœurs; ce n’était pas quelque chose qu’elles faisaient avant.» affirme avec enthousiasme la mère de famille.

Dans leur livret de recettes, Julia et Joëlle ont voulu rendre hommage à leur héritage libanais en incluant la recette du sfouf, un gâteau à base de curcuma. D’abord élaborée dans la cuisine de leur maison, cette recette aurait également été une occasion pour toute la famille de se réunir davantage, puisqu’elle serait transmise de génération en génération au sein de cette famille canado-libanaise.

L’autonomie des jeunes mise en avant

À gauche: Mathieu-Paul Poisson, et à droite: Jennifer Lachance, les deux intervenants de Prévention du crime Ahuntsic-Cartierville (PCAC). (Photo: Sabrina Lakhouch, JDV)

Pendant la création du livret [leur projet], les jeunes participants ont profité de l’accompagnement de Jennifer Lachance et de Mathieu-Paul Poisson, tous deux intervenants du PCAC. Agissant en tant que mentors, ils se sont engagés à encourager l’autonomie et le développement des compétences des jeunes, les guidant dans l’utilisation du logiciel de montage du livret. «Le but d’un projet “pour et par”, c’est vraiment que ce soit les jeunes qui mènent le projet de A à Z; donc c’est vraiment un encadrement qui est plus de l’ordre de l’accompagnement», explique Jennifer Lachance.

Le livret de recettes sera en vente dans les kiosques du PCAC au prix de 10 $ lors d’événements organisés dans des parcs tout au long de la saison estivale.

Cet article est tiré du numéro d’été du Journal des voisins (version imprimée) dont le dossier principal est consacré au logement.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Six événements à ne pas rater en avril à Ahuntsic-Cartierville

Les événements printaniers de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville se pointent le bout du nez…

Qui est Alain Dupuis, directeur général de la SDC Promenade Fleury?

Depuis septembre 2022, Alain Dupuis assume le poste de directeur général à…
vues afrique guzzo

Le 40e festival international de cinéma Vues d’Afrique au cinéma Guzzo

 Le cinéma Guzzo Méga-Plex Marché Central, à Ahuntsic-Cartierville, accueillera le festival de…

Voir le reportage sur les Rendez-vous citoyens consacrés au patrimoine bâti

Mercredi dernier, le 1er mai, le JDV ouvrait sa nouvelle saison des…