Inauguration de la place Iona-Monahan dans le district St-Sulpice, d'Ahuntsic-Cartierville
Pierre Desrochers, conseiller du district St-Sulpice et membre du comité exécutif de la Ville de Montréal
Pierre Desrochers (Source: archives jdv)

Pierre Desrochers, président du comité exécutif de Montréal, bras droit du maire de Montréal, et conseiller de ville du district de Saint-Sulpice, a annoncé ce lundi qu’il ne sollicitera pas de nouveau mandat aux élections municipales du 5 novembre prochain.

Dans un communiqué de presse expédié par le bureau du maire Coderre, le numéro 2 de la Ville a déclaré:

« Je remercie, en premier lieu, le maire de Montréal, Denis Coderre, de m’avoir fait confiance. J’avais le désir de servir et il m’a permis de le faire en occupant un rôle clé dans son équipe. (…) Je remercie l’ensemble des élus du Conseil municipal. Votre collaboration a été plus d’une fois nécessaire pour faire avancer des projets importants pour Montréal. Je veux également souligner le travail exceptionnel et le dévouement des fonctionnaires avec qui j’ai eu l’immense privilège et plaisir de travailler depuis quatre ans. En dernier lieu, je tiens à saluer chaleureusement les citoyens du district de Saint-Sulpice dans Ahuntsic-Cartierville et les remercier de m’avoir fait confiance pour les représenter au Conseil municipal. Cette expérience a été pour moi enrichissante et stimulante.»

M. Desrochers quittera ses fonctions en novembre prochain, avec dit-il, le sentiment du devoir accompli et celui d’avoir contribué à relancer Montréal.

Disant qu’il a adoré son expérience en politique et dans l’administration municipale, M. Desrochers a ajouté que cela lui a permis d’apprécier toute l’ampleur des sacrifices que doivent s’imposer celles et ceux qui décident de servir la chose publique.

«Ils ont toute mon estime», a-t-il ajouté.

M. Desrochers entend maintenant laisser sa place à d’autres et à se consacrer à ses affaires personnelles et à sa vie privée.

Rappelons que Pierre Desrochers, novice en politique, mais avec une longue feuille de route professionnelle, avait été élu dans le district Saint-Sulpice avec neuf voix de majorité.

Jusqu’à présent, ses intentions quant à son avenir politique n’étaient pas connues, quoiqu’une rumeur l’envoyait poursuivre sa carrière politique dans l’arrondissement de Ville-Marie, là où il réside. Il avait mentionné, il y a quelques mois, qu’il aimait ses nouvelles activités professionnelles.

Finalement, à l’heure actuelle, le seul candidat connu dans le district de Saint-Sulpice, est Ramzi Sfeir, pour Projet Montréal.

 

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Opération Patrimoine : l’église Notre-Dame-de-Pompeï

Dans le cadre d’Opération Patrimoine, Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre coins…

La rue partagée sur Gouin Est, un concept qui avance à petits pas

Les riverains de la rue partagée sur Gouin Est, dans le Sault-au-Récollet,…

Recyclage du verre: transparence des coûts au rendez-vous

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville est un pionnier en matière de recyclage du verre à…

La campagne électorale en photos

C’est jour d’élection demain! Et la circonscription de Maurice-Richard figure parmi celles…