Des représentants du groupe Les Pollués de Montréal-Trudeau, dont le président, Antoine Bécotte (deuxième à partir de la droite), en compagnie d’un expert médical et ancien résidant d’Ahuntsic-Cartierville et de l’avocat qui a intenté un recours collectif en leur nom, il y a quelques mois. (Photo: JDV Philippe Rachiele).

À la suite des changements apportés au conseil des ministres du gouvernement Trudeau, et la démission du ministre et député de la circonscription de Saint-Laurent, Stéphane Dion, le groupe de pression Les Pollués de Montréal Trudeau (LPDMT) –duquel sont membres plusieurs résidants d’Ahuntsic-Cartierville– invite les citoyens de la circonscription voisine de Saint-Laurent à exiger de la part des futurs candidats qui voudront remplacer M. Dion, une position claire en faveur du contrôle du bruit et de la pollution de l’air causés par les activités aéroportuaires.

« Les personnes qui habitent le comté de Saint-Laurent font partie des milliers de Montréalais exposés au bruit incessant des avions et à la pollution de l’air causés par les activités aéroportuaires », a renchéri Pierre E. Lachapelle, au nom du conseil d’administration des Pollués, en entrevue au journaldesvoisins.com.

« Un engagement en faveur d’un couvre-feu serait un premier pas en vue d’une amélioration de la situation », pouvait-on également lire dans le communiqué expédié aux médias par l’OBNL.

Médiateur timide

Pourtant, face aux pressions du groupe Les Pollués de Montréal-Trudeau, le ministre Dion avait joué un rôle de médiateur, en mettant face à face Aéroports de Montréal (ADM) et LPDMT à deux reprises.

« Ce fut un rôle de médiateur timide, précise toutefois le groupe des Pollués sans que le dossier progresse.» Toujours selon Pierre E. Lachapelle, le député de Saint-Laurent n’a jamais exprimé de position claire à la défense de la qualité de vie de ses concitoyens dans ce dossier. Pourtant, dans sa lettre de démission de la vie politique, Stéphane Dion déclarait: «J’ai aimé la politique, surtout à chaque fois que j’ai pu faire une différence au bénéfice de mes concitoyens. »

« Plusieurs personnes attendaient certes plus de transparence et d’engagement d’un élu si engagé dans la défense du Protocole de Kyoto », a ajouté M. Lachapelle à journaldesvoisins.com.

Selon Les Pollués de Montréal-Trudeau, lors de l’élection de 2015, le candidat Stéphane Dion avait déclaré, lors d’une assemblée publique électorale dans Ville Saint-Laurent, au moment où il était interrogé sur le dossier du bruit des avions, qu’il fallait voter libéral pour améliorer la situation. On se souviendra qu’avant cette élection de 2015, ce sont les Conservateurs qui étaient au pouvoir à Ottawa.

« Une année s’est écoulée pendant laquelle M. Dion est devenu un inscrit aux abonnés absents, laissant en quelque sorte ses électeurs sur le bout de la piste…», a ajouté le représentant des Pollués de Mtl-Trudeau.

Après l’élection, Monsieur Lachapelle a tenté de joindre le ministre et député de Saint-Laurent l’automne dernier, pour assurer un suivi au dossier et pour l’inviter à convaincre Marc Garneau, ministre des Transports au sein du gouvernement fédéral, de rencontrer les représentants du groupe Les Pollués, mais il n’a jamais eu de retour d’appel.

Pas de retour d’appel

Journaldesvoisins.com a tenté de joindre M. Dion pour avoir ses commentaires ce mercredi. Au moment de mettre en ligne, le député et ministre sortant n’avait pas rappelé journaldesvoisins.com.

Pour en savoir plus sur Les Pollués de Montréal-Trudeau, cliquez ici.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Circulation aux abords du Collège Regina Assumpta : le point

Congestion d’autos, interblocages, arrêts non respectés, accélérations intempestives, risque accru d’accidents pour…
Journaux locaux médias

Avenir des journaux locaux : la Ville consultera-t-elle tous les médias concernés?

Un très discret appel d’offres lancé sur invitation par la Ville de…

Le projet de réaménagement de Gouin Ouest frappe un premier mur

Le conseil d’arrondissement a tenu une réunion extraordinaire le 27 août dernier…

COMMUNIQUÉ – La Ville de Montréal innove et avance vers la réalisation de trois écoquartiers

MONTRÉAL, le 22 septembre 2021 – Le comité exécutif de la Ville…