Les deux principaux partis en lice à la municipale du 5 novembre prochain font les yeux doux aux cyclistes et piétons dans ​Ahuntsic-Cartierville. En moins de 48 heures, Équipe Coderre et Projet Montréal ont dévoilé les grandes lignes de leur programme pour faciliter les déplacements des cyclistes et s’assurer que les piétons aient aussi leur mot à dire en matière de transport actif.

Des deux côtés, les engagements sont nombreux et se ressemblent; plus de pistes cyclables (notamment pour aller à l’école), des pistes mieux sécurisées (comme sur Christophe-Colomb), une amélioration du réseau dans l’axe est-ouest (les rues Sauriol et Prieur, entre autres), des liens pour rejoindre les pistes de l’arrondissement Saint-Laurent, plus de stationnements sécurisés pour les vélos, etc….

Équipe Coderre au front

Harout Chitilian, conseiller de Bordeaux-Cartierville, candidat à la mairie de l’arrondissement pour Équipe Denis Coderre (Photo: archives jdv)

Harout Chitilian, candidat à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville pour la formation de Denis Coderre, a livré un plaidoyer pour une baisse du trafic automobile (souvent en transit dans nos quartiers).

« Par le biais d’un bureau du transport actif, notre administration  s’est engagée à ce que dorénavant, toute réfection et reconstruction complète de rue fassent l’objet d’analyse en fonction des besoins du transport actif et que des mesures en ce sens y soient intégrées » a-t-il plaidé.

Sur le terrain, la formation au pouvoir compte améliorer les liens cyclables dans les axes Est-Ouest sur les rues Prieur et Sauriol, et revoir et sécuriser les liens Nord-Sud, notamment sur les  Christophe-Colomb et Lajeunesse.

D’ailleurs, le candidat dans Saint-Sulpice, Hadrien Parizeau, avait insisté sur les problèmes sur Lajeunesse et Berri dans une entrevue qui paraîtra dans la prochaine édition du journaldesvoisins-Le Mag, à la fin d’octobre.

« Nous reconnaissons qu’il y a du travail à faire sur la rue Lajeunesse; nous prévoyons la revitalisation du secteur notamment entre Louvain et la Métropolitaine. Pour les pistes cyclables, du travail se fera de concert avec l’arrondissement voisin, dans le secteur de Villeray  » a ajouté M. Chitilian, celui qui est encore le vice-président du comité exécutif de Montréal, et qui vient juste de rencontrer des intervenants du secteur Youville avec M. Parizeau.

Du travail aussi dans l’Ouest

Dans Bordeaux-Cartierville, où il est encore le conseiller municipal, M. Chitilian entend suivre de près le projet du Réseau électrique de Montréal (REM) et s’assurer que les circuits d’autobus soient repensés en fonction d’un déversement des usagers aux gares Bois-Franc et Du Ruisseau.

Du travail reste à faire aussi plus à l’ouest.

Effie Giannou, candidate au poste de conseillère dans Bordeaux-Cartierville pour Équipe Denis Coderre (Photo: jdv P. Rachiele)

« Nous allons aussi travailler à ce qu’il y ait un ajout de trottoirs pour les écolières du Collège Marcelline, mais également une meilleure cohabitation entre cyclistes, marcheurs et automobilistes dans le secteur Gouin Ouest tout près du Bois-de-Saraguay», a pour sa part précisé Effie Giannou, qui est candidate pour le district de Bordeaux-Cartierville, en relève à M. Chitilian.

Interviewé sur le fait qu’à Cartierville, on n’avait pas prévu de pistes cyclables protégés alors que des travaux majeurs étaient accomplis, M. Chitilian a ainsi répliqué:

« Sur Laurentien et Lachapelle, nous retrouverons une voie réservée aux autobus et cyclistes, voie qui aura 4,5 mètres de large. Sur la rue Cousineau, on travaille aussi sur un lien cyclable menant à la gare Bois-Franc »,  a-t-il insisté.

Une piste cyclable pourrait aussi se faire sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée menant à la gare Bois-Franc, tout en favorisant les liens avec l’arrondissement voisin de Saint-Laurent.

A l’Est, sur Papineau, avenue qui vient d’être reconstruite, M. Chitilian a défendu le choix de l’administration municipale de ne pas inclure de piste cyclable par le fait qu’il n’y avait pas de lien pour connecter dans l’axe Est-Ouest. Une piste cyclable existe toutefois le long du Complexe environnemental Saint-Michel.

De plus, il n’exclut pas un changement alors que les intervenants politiques du nord de la métropole souhaitent un boulevard urbain sur l’A-19 au nord de la 40.

« À terme, une piste pourrait se faire », a-t-il mentionné, alors que la dynamique en circulation pourrait changer sur Papineau, qui a déjà été “une pistes de course” à une autre époque. M. Chitilian compte profiter du nouveau plan local des déplacements en 2018 pour renforcer les réseaux de pistes cyclables.

L’équipe pour Ahuntsic-Cartierville croit par ailleurs que le transport des aînés au quotidien doit être bonifié. Elle promet aussi de réaménager des intersections dangereuses sur le boulevard Henri-Bourassa (aux intersections l’Acadie et Papineau) installer plus de feux piétons et radars photo tout en prévoyant des mesures d’apaisement de la circulation pour réduire les limites de vitesse.

Projet Montréal : coup de barre

Pour sa part, Projet Montréal, a promis de ne mettre rien de moins que les bouchées doubles pour améliorer le réseau de pistes cyclables ici et ailleurs dans la ville.

En point de presse à l’intersection Gouin-Christophe-Colomb, des candidats du parti (Émilie Thuillier, au niveau de l’arrondissement, Nathalie Goulet dans le district Ahuntsic et Jérôme Normand dans Sault-au Récollet), ont mis l’accent sur le fait que le réseau cyclable doit être sécurisé dans Ahuntsic-Cartierville et qu’il faut  compléter «les liens manquants en pistes cyclables  » surtout dans l’axe Est-Ouest (entre autres sur Sauriol et Prieur).

« Autrefois, comme sur la piste de l’avenue Christophe-Colomb, les déplacements se faisaient dans le cadre d’une ballade alors qu’aujourd’hui, on parle de cyclistes utilitaires qui empruntent les  pistes pour se rendre à une destination, au travail ou à l’école » a analysé Mme Thuillier.

Vidéo de 66 secondes d’Émilie Thuillier sur l’annonce de Projet Montréal

De l’avis du trio de candidats, cette piste servant au transport actif doit être améliorée, en surface, et sécurisée.

Jérôme Normand, candidat de Projet Montréal, dans le district du Sault-au-Récollet (Photo: archives jdv)

Au sujet de la piste sur Christophe-Colomb, M. Normand, qui dit l’utiliser depuis 25 ans, souhaite vivement une reconfiguration.

« Cette piste est d’une autre époque. Il y a même des congestions parfois. Il faut revoir les coins de rues entre autres, a-t-il indiqué.

« Même chose sur l’hypothèse de déminéraliser les protections en béton que l’on retrouve. Des plantes, des graminées par exemple, pourraient être plantées. Une réfection s’impose ici  » a insisté M. Normand.

On jongle notamment avec l’idée qu’il y ait  une voie cyclable dans chaque sens de la rue et une piste surélevée, protégée.

« On doit aussi penser aux déplacements vers nos écoles et  cégeps qui sont nombreux dans Ahuntsic-Cartierville, a poursuivi Émilie Thuillier. Les parents nous disent qu’ils sont stressés quand ils voient leurs enfants partir pour l’école en vélo. Et il y a des profs aussi qui se déplacent en enfourchant leur bicyclette. Nous comptons implanter des liens cyclables sécuritaires menant aux maisons d’enseignement »,  a plaidé la candidate à la mairie pour qui les enfants doivent bouger.

La formation politique juge par ailleurs essentiel de penser transport actif quand on a un projet de réfection des rues et artères, et consulter la population.

« Quand on refait des rues, on doit penser aux cyclistes, aux piétons, avoir une vue globale, a déclaré Émilie Thuillier, et prévoir des consultations. La Ville n’a pas fait son travail au cours des quatre dernières années », a-t-elle conclu.

Projet Montréal rappelle que l’on compte quotidiennement pas moins de 116 000 déplacements en vélo à Montréal.

La formation  d’opposition propose un réseau express vélo (REV) sécurisé de 140 km de pistes unidirectionnelles sur sept axes fortement utilisées par les cyclistes (un lien rapide de Gouin à Notre Dame Est notamment). Le parti se donne quatre ans pour réaliser cet  engagement.

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COVID-19 : La sixième vague est bel et bien arrivée

Ce n’est pas un poisson d’avril… ce que les spécialistes prévoyaient depuis…
Les élus municipaux au conseil d'arrondissement du 9 mai 2022

Dix choses à savoir du conseil du 9 mai

Voici l’essentiel de ce qui s’est dit au conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville du…

COVID-19 : le taux de vaccination encore faible chez les jeunes dans Ahuntsic-Cartierville

Alors que le passeport vaccinal entre en vigueur au Québec, le taux…

COMMUNIQUÉ: Apaisement de la circulation dans Bordeaux-Cartierville :  L’équipe Thuillier va rendre la rue de Salaberry et les rues locales plus sécuritaires

La candidate de Projet Montréal à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, et…