Un rat
Les rats peuvent être porteurs de la leptospirose, de la salmonellose, de la fièvre, de la rage, de la trichinose et d’autres maladies dangereuses transmissibles à l’humain. (Photo : Wikicommon)

Des citoyens d’Ahuntsic-Cartierville se sont inquiétés sur les réseaux sociaux de la présence de rats, notamment dans des jardins à Cartierville. Le problème a été signalé non loin de la gare Bois-Franc à la limite de l’arrondissement. Les citoyens sont convaincus que leur apparition est liée au chantier du REM.

Une citoyenne demandait sur Facebook à la mi-juillet, dans un groupe de citoyens de Bordeaux-Cartierville, si d’autres personnes avaient vu des rats dans leurs cours ou jardins, a constaté journaldesvoisins.com.

« Est-ce que nous sommes les seuls à les avoir? C’est arrivé à d’autres? Car depuis cet été c’est vraiment intense. C’est le premier été que nous avons cette problématique », interroge-t-elle.

Sa publication qui a reçu une quinzaine de commentaires a permis à quelques internautes de confirmer d’avoir vu des rats, ou aussi des souris. D’autres se sont plaints des écureuils. Mais beaucoup ont souligné le lien de la présence de ces animaux avec le chantier du Réseau express métropolitain (REM), à proximité.

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville indique avoir reçu au fil des années un total de 13 requêtes pour des problèmes de rats dans le jardin communautaire Gérard-Legault, rue Dudemaine, ou à proximité, près de la rue Michel-Sarrazin.

La citoyenne habite sur la rue Guertin, également dans le même voisinage et près de la voie ferrée. Toutefois, l’arrondissement précise que les premières demandes concernant les exterminations de rats remontent à 2015.

Il faut savoir que lorsqu’on signale la présence de rats aux services de la Ville, celle-ci examine la situation.

« Nous envoyons une équipe sur les lieux pour vérifier la situation et tenter de trouver la cause de la provenance des rats », souligne Annie Brouillette, chargée de communication à l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Les rats, pas tous égaux 

Cependant, toutes les apparitions de rats n’ont pas la même ampleur. Il peut s’agir d’un problème mineur dans un puisard lorsque le couvercle a disparu ou quand il y a un trou.

« Pour régler la situation, nous installons une cloche ou bien nous cimentons le trou. Dans le cas où le puisard est très abîmé, nous acheminons la demande à l’équipe des travaux, qui procédera à l’excavation complète du puisard », énumère Mme Brouillette.

Quand le problème est relié à une autre situation, un exterminateur est envoyé sur place. Mais attention, la responsabilité de la Ville a des limites.

« Si un problème relève de la partie citoyenne, comme des déchets mal disposés ou bien un nid de rats sous un balcon, la demande sera transmise à un inspecteur du domaine public, afin qu’une intervention soit faite dans le domaine privé », relève la chargée de communication.

Autrement, à un moment donné c’est au propriétaire ou au locataire de trouver une solution. L’arrondissement souligne également que certains chantiers peuvent perturber la quiétude des rats et deviennent plus visibles.

« Il faut savoir que lorsqu’il y a des travaux majeurs d’excavation, il est tout à fait normal que la présence de rats augmente pendant la durée des travaux », indique Mme Brouillette.

Les rats peuvent être porteurs de la leptospirose, de la salmonellose, de la fièvre, de la rage, de la trichinose et d’autres maladies dangereuses transmissibles à l’humain. Leurs excréments et leurs passages peuvent contaminer la nourriture stockée, par exemple, et causer une intoxication alimentaire.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anita Leisser
Anita Leisser
1 Mois

J’ai signalé la présence de rats à l’arrondissement en juin/juillet 2020. J’étais dans mon auto sur la rue Joseph-Casavant et j’ai vu un rat se promener sur le trottoir! Par la suite, on l’a vu pendant tout l’été, se promener dans notre cour, le trottoir, etc. J’ai appelé des exterminateurs, et ils m’ont dit qu’en raison de la covid et la fermeture des restaurants, les rats devaient trouver leur nourriture ailleurs, et qu’ils étaient plus visibles. Pourtant, j’ai jamais penser aux chantiers de construction près de moi, sur O’Brien entre autre. L’arrondissement n’a jamais fait un suivi avec moi.

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Phase 2 PIC lancement

PIC, des millions de dollars pour juguler la pauvreté

La deuxième phase du Projet impact collectif (PIC) dotée de 21,5 M$…

Tempête de vent dans Ahuntsic-Cartierville

Dans la nuit du 11 au 12 décembre, des vents violents avec…

Élections municipales, les districts : les jeux sont faits dans Saint-Sulpice (Texte 4 de 4)

En vue des élections municipales de novembre, le JDV vous propose un…
Vol de vélo metro Henri-Bourassa PR (1)

Légère augmentation des signalements de vols de vélo dans Ahuntsic

Après avoir connu une baisse lors des deux dernières années, une tendance…