rat
(Source: Wikipédia)

L’infestation de rats près de la Gare Sauvé, qui a incommodé au début de l’été plusieurs citoyens résidant à proximité de la voie ferrée, est maintenant sous contrôle. Les interventions de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville ont permis de remédier à la problématique.

 « La situation s’est résorbée depuis nos interventions. Les rats n’ont, en effet, pas été revus par les citoyens », a indiqué à journaldesvoisins.com Marlène Ouellet, chargée de communication à l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Elle a expliqué que plusieurs actions ont été posées depuis le mois de juin dans ce dossier.

Des employés de l’arrondissement ont notamment inspecté les puisards et les égouts dans le secteur. « Toutefois, rien d’anormal n’a été relevé de ce côté », a précisé Marlène Ouellet. De nombreux pièges contenant du poison ont également été installés sous la supervision quotidienne de l’entrepreneur responsable du dossier. Ces interventions ont engendré des coûts « négligeables », essentiellement pour l’achat du matériel et l’embauche d’un entrepreneur.

Francine Roy, qui s’était présentée le 13 juin au conseil d’arrondissement pour dénoncer la situation, est satisfaite de l’intervention de l’arrondissement. « La semaine après le conseil, il y avait toute une équipe de travailleurs dans le quartier », a souligné la citoyenne. Cette dernière habite depuis cinq ans dans le secteur touché par l’infestation de rats.

Un mois après le conseil d’arrondissement, Mme Roy n’a plus vu de rats. « Ça a cessé rapidement, a-t-elle confié. Maintenant, je n’en entends plus parler au sein de mon voisinage et je n’ai plus peur de laisser ma porte ouverte. »

Selon la citoyenne, l’infestation de rats a causé bien des inquiétudes dans le quartier, notamment chez les familles avec des enfants en bas âge, qui ne souhaitaient pas que ces derniers se fassent mordre par un rat. Personnellement, Mme Roy avait peur qu’un rat entre dans sa maison. Cela lui était déjà arrivé lorsqu’elle a aménagé dans le logement et elle ne désirait pas revivre l’expérience.

Cause probable

L’arrondissement a conclu que cette infestation de rats a possiblement été causée par des déchets jetés dans la partie boisée du secteur, qui appartient à Hydro-Québec. « La société d’État s’est engagée à procéder à un nettoyage, a affirmé Marlène Ouellet. Les travaux sont sur le point de débuter. » Notons que ceux-ci étaient déjà prévus par Hydro-Québec, en vue de la mise en place d’une nouvelle ligne de haute tension, nommée Charland/Fleury.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les nouvelles brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 26 février

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de  nouvelles ou de…
train-balade Île-de-la-Visitation

Le p’tit char d’histoires n’est pas revenu au parc de l’Île-de-la-Visitation

Le train-balade entreposé aux ateliers de la Ville n’est pas de retour…

Des blocs d’escalade à tester au parc des Hirondelles

Vous avez toujours voulu vous essayer à l’escalade? Le parc des Hirondelles,…

BRÈVE – Des élus d’Ahuntsic-Cartierville à une balade-manif pour des pistes cyclables

Le 13 mai en avant-midi, l’Association pour la mobilité sécuritaire de Montréal-Nord…