rat
(Source: Wikipédia)

L’infestation de rats près de la Gare Sauvé, qui a incommodé au début de l’été plusieurs citoyens résidant à proximité de la voie ferrée, est maintenant sous contrôle. Les interventions de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville ont permis de remédier à la problématique.

 « La situation s’est résorbée depuis nos interventions. Les rats n’ont, en effet, pas été revus par les citoyens », a indiqué à journaldesvoisins.com Marlène Ouellet, chargée de communication à l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Elle a expliqué que plusieurs actions ont été posées depuis le mois de juin dans ce dossier.

Des employés de l’arrondissement ont notamment inspecté les puisards et les égouts dans le secteur. « Toutefois, rien d’anormal n’a été relevé de ce côté », a précisé Marlène Ouellet. De nombreux pièges contenant du poison ont également été installés sous la supervision quotidienne de l’entrepreneur responsable du dossier. Ces interventions ont engendré des coûts « négligeables », essentiellement pour l’achat du matériel et l’embauche d’un entrepreneur.

Francine Roy, qui s’était présentée le 13 juin au conseil d’arrondissement pour dénoncer la situation, est satisfaite de l’intervention de l’arrondissement. « La semaine après le conseil, il y avait toute une équipe de travailleurs dans le quartier », a souligné la citoyenne. Cette dernière habite depuis cinq ans dans le secteur touché par l’infestation de rats.

Un mois après le conseil d’arrondissement, Mme Roy n’a plus vu de rats. « Ça a cessé rapidement, a-t-elle confié. Maintenant, je n’en entends plus parler au sein de mon voisinage et je n’ai plus peur de laisser ma porte ouverte. »

Selon la citoyenne, l’infestation de rats a causé bien des inquiétudes dans le quartier, notamment chez les familles avec des enfants en bas âge, qui ne souhaitaient pas que ces derniers se fassent mordre par un rat. Personnellement, Mme Roy avait peur qu’un rat entre dans sa maison. Cela lui était déjà arrivé lorsqu’elle a aménagé dans le logement et elle ne désirait pas revivre l’expérience.

Cause probable

L’arrondissement a conclu que cette infestation de rats a possiblement été causée par des déchets jetés dans la partie boisée du secteur, qui appartient à Hydro-Québec. « La société d’État s’est engagée à procéder à un nettoyage, a affirmé Marlène Ouellet. Les travaux sont sur le point de débuter. » Notons que ceux-ci étaient déjà prévus par Hydro-Québec, en vue de la mise en place d’une nouvelle ligne de haute tension, nommée Charland/Fleury.

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
241 fleury ouest

Des commerces et des condos à la place d’une ancienne clinique

L’ancienne clinique médicale au 241, rue Fleury Ouest sera démolie et remplacée…

Le fédéral allonge 60 000 $ pour la Promenade Fleury

Grâce à une contribution de 60 000 $ obtenue du gouvernement fédéral,…

Sécurisation des rues : une voie sans fin?

Rendre les rues d’Ahuntsic-Cartierville plus sûres semble être un chantier interminable. Il…
Julien Michaud

Algérie, une indépendance en souvenir

L’Algérie fête les soixante années de son indépendance ce 5 juillet. À…