Les pirates et autres moussaillons seront au rendez-vous de la fête d’Halloween préparée par les résidants de la ruelle St-Charles/Péloquin (Photo: courtoisie)
Les pirates et autres moussaillons seront au rendez-vous de la fête d'Halloween préparée par les résidants de la ruelle St-Charles/Péloquin (Photo: courtoisie)
Les pirates et autres moussaillons seront au rendez-vous de la fête d’Halloween préparée par les résidants de la ruelle St-Charles/Péloquin (Photo: courtoisie)

Les rues de notre quartier changent au gré des saisons, des allées tapissées de feuilles en automne aux bancs de neige qui longent le bord des routes en hiver. Pour le mois d’octobre, certaines ruelles arborent des airs de fête. Pour la deuxième année consécutive, la ruelle St-Charles-Péloquin fera peau neuve pour souligner l’Halloween, empruntant un décor de pirates le temps d’une soirée endiablée.

L’année dernière, c’est le Far West qui était à l’honneur le 31 octobre. St-Charles-Peloquin y a accueilli pas moins de 300 enfants et parents déguisés. Ce succès n’a pas manqué de surprendre les organisateurs de l’événement, tous enthousiastes à l’idée de récidiver pour une deuxième année de suite. «Au fil des semaines, le projet de l’an passé à un peu plus grossi que ce qu’on avait prévu au départ. On a fait un peu de publicité et on a été un peu victime de notre succès, ce qui nous amène à le refaire pour une deuxième année», nous dit Mathilde Riols, résidante du secteur et organisatrice de l’événement.

Après le décor western, ce sont maintenant les coques de navires agrippées aux cordes à linge et les structures de bateaux écumant la ruelle qui seront à l’honneur. Pirates et moussaillons, déguisez-vous!

Une deuxième édition qui promet

À l’occasion de cette deuxième édition, les organisatrices ont fait une demande auprès du centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) pour obtenir du matériel destiné à la confection du décor. Il s’agit de prendre des matériaux usés pour leur donner une seconde vie. On parle de chaînes rouillées, de cordes usées, de treillis et de boîtes en polystyrène pour faire des coffres recelant des trésors. Bien d’autres détails seront bien évidemment à découvrir, a précisé Isabelle Payant,  propriétaire d’un théâtre de marionnettes et bénévole pour l’événement.

Madame Payant offre pour sa part un support en éclairage en plus d’aider à la préparation logistique de la soirée. «Nous, comme compagnie de théâtre, au niveau logistique, on prête quelques projecteurs et des rallonges pour qu’il y ait une ambiance d’un bout à l’autre de la ruelle. Ce sont des petits trucs comme ça que notre compagnie fournit pour le plaisir », nous dit-elle.

Un travail d’équipe

Nulle question ici de travailler en vase clos, car tous collaborent à leur manière au succès de cette soirée. « On veut laisser la liberté à chaque personne habitant dans la ruelle de faire quelque chose. On a vraiment une initiative où chacun dans sa cour fait une petite décoration sur le thème des pirates », affirme Mme Riols.

On prévoit aussi une cabane à sorcière ainsi qu’un stand à chocolat chaud que les résidants avaient également installé l’an dernier. Et ce ne sont pas les friandises qui manqueront, au plus grand bonheur des enfants… et des parents? Avec la ruelle St-Charles-Péloquin, les décors originaux se mélangent à une ambiance de fête qui permet aux familles de vivre une expérience qui frappe l’imaginaire. Les gens sont invités dès le 31 octobre à 17 h 30 à venir voir la ruelle et à participer au déroulement de la soirée.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 27 mai 2022

Des nouvelles du CLAC Atelier d’information sur le logement social : Vous voulez…
Parc Cinéma sous les étoiles

En juillet, de la culture dans un parc près de chez vous

Les parcs d’Ahuntsic-Cartierville s’animent avec de nombreuses activités gratuites. L’été mettra à…

Concerts Ahuntsic en Fugue: succès confirmé, et à guichets fermés!

Même si la programmation des concerts Ahuntsic en Fugue n’est pas terminée…

Le coin communautaire – Semaine du 14 janvier 2022

Cent ans, ça se souligne! Ce n’est pas la première fois que…