Une partie du terrain Louvain Est (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Dès l’annonce le 11 février dernier du projet transitoire de création de serres urbaines sur le site du futur écoquartier Louvain Est, des citoyens de l’arrondissement se sont inquiétés du caractère « transitoire » et donc peut-être « temporaire » du projet. N’était-ce pas synonyme de vision à court terme et d’argent jeté par les fenêtres? Rappelons que les coûts du projet sont estimés à 300 000 $. La Ville de Montréal a clarifié la question auprès du journaldesvoisins.com.

Rappel du projet

Ce projet de serres urbaines sera le premier projet d’occupation transitoire du site Louvain Est.

« Cette serre quatre saisons servira un réseau alimentaire de proximité, reposant sur un modèle de production et de consommation en circuit court, supporté par des actions locales d’agriculture urbaine, de distribution solidaire et de transformation des aliments », pouvait-on lire dans le communiqué de presse envoyé par la Ville le jour de l’annonce.

Le projet consistera en deux serres superposées d’une superficie totale d’environ 558 mètres carrés, situées près de la rue Saint-Hubert.

Transitoire, mais pas temporaire

Marilyne Laroche-Corbeil, relationniste à la Ville de Montréal, assure que transitoire ne veut pas dire temporaire.

« Au terme de la période transitoire, d’une durée estimée de quatre ans, les serres seront déplacées ailleurs sur le site ou dans l’arrondissement. Elles seront une propriété collective et continueront de desservir la population d’Ahuntsic », indique-t-elle.

Les serres deviendront donc permanentes par la suite.

Le projet de serres sera réalisé à côté du bâtiment du 9515, rue St-Hubert, qui sera également occupé de manière transitoire avant de trouver sa vocation définitive.

La relationniste rappelle que « le projet de serres permettra d’amorcer le plus rapidement possible l’occupation du site, de participer à la définition de ce que sera le pôle alimentaire de l’écoquartier Louvain Est qui comportera un projet de serres et de nourrir une population moins fortunée qui autrement n’aurait pas accès à cette qualité d’aliments ».

En développement

Le projet est présentement en développement. Les différents travaux requis sont à l’étude.

« La construction des serres sera donc entreprise dès que possible. Des interventions préalables sont requises et devront être réalisées pour que les serres soient en opération. Selon les échéanciers préliminaires, la construction des serres pourrait débuter à l’été 2021 », signale Mme Laroche-Corbeil.

Une consultation publique à venir

Une séance de questions et réponses, organisée par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), aura lieu le mercredi 21 avril à 19h. Les citoyens pourront poser leurs questions par rapport au projet de serres, mais également par rapport au projet d’écoquartier de manière plus large.

« Les citoyens auront l’occasion de questionner différents aspects du projet et d’émettre des commentaires qui seront analysés par l’OCPM qui fera ensuite rapport. Tous ces éléments seront pris en compte par la Ville pour la poursuite du projet », conclut Mme Laroche-Corbeil.

Pour plus d’informations détaillées concernant cette consultation publique, cliquez sur ce lien.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Vague_Giacomo Zani de Pixabay

La prison de Bordeaux échappe jusqu’ici à la deuxième vague

Alors que le réseau carcéral québécois a fait face à plusieurs éclosions…
Logo final rz vous citoyens

De bonnes nouvelles lors de l’assemblée générale annuelle du journaldesvoisins.com

Journaldesvoisins.com (JDV) a huit ans cette année. Comme à chaque année, il…

Sophie-Barat: six ans de travaux et pas de classes modulaires

Dans une lettre envoyée aux parents des élèves de l’école Sophie-Barat, le…

Le ramassage du verre, victime de sa popularité?

Depuis l’an dernier, Ahuntsic-Cartierville compte deux énormes conteneurs pour le recyclage du…