Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Site des Moulins, le compte à rebours commence

Publié le 18/12/2018
par Joran Collet

Fermé depuis 2008, le site des Moulins pourrait-il voir sa situation changer dans un avenir rapproché? C’est du moins ce que laisse entrevoir le PTI 2019-2021. Aucune date n’est prévue, mais l’intention est là pour remettre en valeur les ruines de ce qui fut un jour, la clef du développement industriel du Nord de Montréal. 

La présentation du Plan triennal d’immobilisation (PTI) 2019-2021 aura certainement fait des heureux dans Ahuntsic-Cartierville. En effet, à travers toutes les pages de l’imposant document, il est fait mention de la mise en valeur du site des Moulins.

Une mention discrète, mais pour le moins intéressante pour l’avenir du site qui indique qu’après plusieurs années d’attente, le dossier semble donc évoluer. Le voile de mystère ne s’est toutefois pas complètement dissipé puisque plusieurs questions restent toujours sans réponse.

Peu de détails

Les détails restent vagues quant aux intentions de la Ville relativement à cet emplacement chargé d’histoire. Il est fait mention d’une mise en valeur sans toutefois préciser quelles mesures seront mises de l’avant.

Une des raisons de ce mystère? L’attente de la sortie d’un rapport qui devrait être remis en 2019.

En effet, la Ville-Centre a, depuis un moment déjà, mandaté une firme d’ingénierie pour connaître les décisions à prendre pour donner suite au dossier. La firme devait documenter l’état actuel et évaluer l’intégrité structurale du site des Moulins du parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, formuler des orientations de conservation et de mise en valeur de ce site et enfin, évaluer l’état des berges  aux abords du site, et proposer une stratégie visant leur restauration.

Flo Fest 2019

Publicité

« Le rapport de cette étude devrait être finalisé à l’hiver 2019. Cependant, il ne sera pas rendu public dans l’immédiat, car il servira à préparer un appel d’offres public en services professionnels visant la planification et la réalisation du projet de conservation et de mise en valeur du site », a souligné Anik de Repentigny, chargée de communication à la Ville de Montréal.

Une fois ce fameux rapport obtenu, il sera alors possible d’en connaître davantage sur les travaux qui seront effectués. Le Service des grands parcs semble toutefois toujours prioriser une mise en valeur axée sur une accessibilité du site par les visiteurs.

« L’actuel projet s’effectuerait dans la poursuite des aménagements réalisés vers 1998. Il viserait à mettre en valeur le site avec l’intention de le rendre à nouveau accessible afin de favoriser l’implantation d’un cadre de vie de qualité pour tous, mettre en valeur ce site d’intérêt de valeur patrimoniale exceptionnelle et respecter son caractère et son identité », souligne Mme de Repentigny.

À savoir si la population d’Ahuntsic-Cartierville sera partie prenante au processus, la Ville-centre souligne que les divers intervenants du milieu, notamment via le comité de mise en valeur du Sault-au-Récollet auront leur mot à dire sur l’avenir du projet.

Pas de détails, mais un « budget »

Le projet de mise en valeur du site des Moulins s’intègre toutefois dans un budget de 10 millions $ par année pendant trois ans. Cette somme est partagée à travers d’autres sites d’un peu partout dans la métropole: Bois-de-la-Roche : travaux de drainage – phase II, Bois-de-Saraguay : aménagement – phase II, Cap-Saint-Jacques : restauration des jardins de la Maison Thomas-Brunet.

Le document précise toutefois que la liste ne se limite pas à ces différents projets et que d’autres pourraient s’y ajouter.

À savoir quelle part de ce portefeuille reviendra aux ruines des Moulins? Il faudra aussi attendre, il est encore trop tôt pour se prononcer.

« Nous en sommes à l’étape de finaliser la caractérisation des lieux. Le budget devant être consacré au projet de conservation et de mise en valeur du site des Moulins sera précisé ultérieurement », a soutenu Mme De Repentigny.

À l’abandon

Rappelons que le site avait bénéficié d’importants travaux à la fin des années 90, afin de permettre au public de se déplacer librement sur les lieux.

Dix ans plus tard toutefois, pour des raisons de sécurité, le site sera fermé au public dès 2008. L’endroit est maintenant principalement visité par les explorateurs urbains et les fêtards. Un vidéoclip y a d’ailleurs été réalisé.

Bien qu’encore peu claire, la présence du site des Moulins dans le Plan triennal d’immobilisation indique que le projet n’est pas totalement oublié et qu’une avancée sur le dossier sera peut-être réalisée dans un avenir plus ou moins rapproché.