La STM procède depuis quelque temps déjà à de nombreuses rénovations dans la station Henri-Bourassa. Depuis le 1er avril, la réfection de l’édicule ouest, situé sur la rue Berri, à l’angle du boulevard Henri-Bourassa, est enclenchée. Si les travaux ne provoquent pas la fermeture de la station, l’édicule, lui, sera fermé jusqu’en septembre prochain, et les habitudes des citoyens qui y transitent quotidiennement doivent être modifiées.

Depuis le 1er avril, il est difficile de ne pas remarquer que l’édicule ouest de la station de métro Henri-Bourassa, située angle Henri-Bourassa et Berri, est fermé pour procéder à divers travaux. D’imposantes cloisons bloquent l’accès aux portes et indiquent les raisons de cette fermeture et les travaux qui y seront effectués au cours des prochains mois.

La STM souhaite notamment modifier plusieurs éléments de l’édicule, tels que la réfection des escaliers fixes qui mènent aux quais. L’éclairage, la toiture et la dalle structurale de l’édicule seront aussi retravaillées ou reconstruites. Les travaux visent également à redonner «un coup de jeune» à la structure.

La STM procédera aussi à la reconfiguration de sa signalétique. Mieux organisée et avec une police différente et adaptée, la STM souhaite améliorer l’expérience des utilisateurs avec ces différents changements.

Toutefois, contrairement à des stations telles que Beaudry ou Beaubien, la station Henri-Bourassa n’aura pas à fermer ses portes pour réaliser ces travaux.

Arrêts déplacés et marche à pied

Même si plusieurs affiches indiquaient la fermeture future de l’édicule dans les jours précédents le 1er avril, ils étaient nombreux lundi matin, les utilisateurs qui découvraient sur le fait qu’ils ne pourraient rejoindre les quais par leur accès habituel, se dépêchant alors de rejoindre l’édicule du terminus Henri-Bourassa.

La fermeture de l’édicule Berri est compensée par le déplacement des arrêts des lignes 55, 69, 164 au prochain arrêt. Ces bus s’arrêteront dès lors le long du terminus Henri-Bourassa, soit à l’arrêt suivant. Les arrêts 171, 363 et 380 ont, quant à eux, été annulés et les utilisateurs doivent se rendre dans le terminus le temps des travaux.

Malgré les indications, certains piétons empruntaient la piste cyclable

La fermeture de l’édicule forcera donc dès lors les usagers qui se rendent à pied à l’édicule à se diriger vers le terminus Henri-Bourassa qui se situe quelque 200 mètres plus loin. D’imposantes affiches indiquaient toutefois le chemin à suivre jusqu’au terminus.

La STM a aussi prévu le chemin du retour des usagers puisque des affiches indiquaient, aux arrêts de retour, les changements de localisation pour les prochains mois.

Il faut aussi noter que la section du trottoir de la rue Berri [côté ouest], qui est adjacente à l’édicule, sera inaccessible aux piétons durant la durée des travaux. Les piétons doivent donc traverser de l’autre côté de la rue ou emprunter une des rues parallèles pour circuler sur Berri, côté est, jusqu’à Henri-Bourassa, ou Prieur le cas échéant.

Faire preuve de prudence

Si le nouveau trajet ne représente que trois à cinq minutes de marche supplémentaires, les piétons devront faire preuve d’une grande prudence et prêter davantage attention aux véhicules dans leur déplacement, en traversant Henri-Bourassa et Berri.

En effet, le virage à gauche vers le sud pour les automobilistes venant de l’est, à l’intersection de la rue Berri et du Boulevard Henri-Bourassa, constitue bien souvent un point de tension entre automobilistes et piétons depuis que la Ville l’a autorisé, il y environ deux ans.

Il n’est pas rare que des incidents mineurs ou manqués, ou des collisions entre véhicules, remettent en question la sécurité des piétons qui, de leur plein droit, traversent la rue Berri pour se rendre de l’ouest jusqu’à l’est. Ce qui est précisément le cas avec les piétons qui se heurteront à l’édicule Berri bloqué, et qui parfois se hâteront pour traverser et rejoindre l’édicule plus à l’est.

Déjà, des riverains avaient alerté votre média à ce sujet.

Autres complications

Si les travaux se déroulent majoritairement dans l’édicule, une partie des travaux impacteront la chaussée et une voie de la rue Berri sera fermée jusqu’au 19 juillet. Des blocs de Béton ont notamment été installés pour bloquer définitivement l’accès à la route. Notons toutefois qu’avant le début des travaux, cette voie n’était pas destinée aux automobilistes puisqu’elle servait de débarcadère.

La piste cyclable – qui se situe à l’extrême-droite de la rue Berri -, quant à elle, restera accessible durant la durée des travaux selon Amélie Régis, conseillère corporative en affaires publiques à la STM.

«La piste cyclable ne sera pas déviée, elle demeure au même endroit» a-t-elle souligné à votre média.

La réouverture de l’édicule est prévue pour la fin du mois de septembre 2019 et l’ensemble des travaux de la station Henri-Bourassa devraient prendre deux ans avant d’être exécutés.

[4 avril 2019, 15:5] Journaldesvoisins.com a contacté la Ville-Centre afin de savoir si des mesures allaient être mises en place pour éviter les incidents.

«Suite au début des travaux de la STM sur l’édicule Berri de la station Henri-Bourassa, la Ville de Montréal a en effet constaté une augmentation du nombre de piétons à cette intersection. Des changements à la signalisation lumineuse seront entrepris rapidement afin de sécuriser davantage la traverse piétonne de manière à ce que les piétons ne puissent être en conflit avec les véhicules tournant à gauche. 
Par ailleurs, une demande a été faite auprès du SPVM afin qu’une attention particulière soit portée à ce secteur», a souligné Marilyne Laroche Corbeil, relationniste au service des communications de la ville de Montréal. 


Vous avez apprécié cet article? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Un joyau pour Cartierville

Attendu depuis plus de six ans, le Centre culturel et communautaire de…

Toponymie : deux noms de femmes pour de nouveaux lieux

Un parc urbain et une nouvelle rue prendront respectivement des noms de…

Le coin communautaire – Semaine du 13 mai 2022

Cliniques de sang des PDQ 10 et 27 Les postes de quartier…
compte de taxes 2022

Le rôle d’évaluation foncière expliqué

Les évaluations foncières ont atteint des sommets après la flambée du prix…