Projet placette rue du Fort-Lorette
Esquisse du projet de placette au bout de la rue du Fort-Lorette. (Photo : courtoisie Hydro-Québec)

Une placette devrait voir le jour l’année prochaine au bout de la rue du Fort-Lorette. Hydro-Québec veut abaisser la hauteur du remblai qui bloque la vue et l’accès à la rive à cet endroit.

Il est dit que les résidants du Sault-Au-Récollet, particulièrement ceux qui vivent aux abords de la rivière des Prairies, auront un rivage moins haut et un bord de l’eau moins déprimant pour obstruer leur vue. L’immense tas de pierres lunaires qui retient le mur de soutènement en amont du barrage Simon-Sicard sera abaissé dans les prochaines années de 60 cm.

Vue actuelle bout de la rue du Fort-Lorette
Vue actuelle bout de la rue du Fort-Lorette. (Photo : courtoisie Hydro-Québec)

Pour avoir une idée de ce que cela donnera, Hydro-Québec réalisera – l’année prochaine si toutes les autorisations sont obtenues – une placette éphémère qui donne sur l’eau.

L’aménagement se fera sur près de 80 m jusqu’au remblai au bout de la rue du Fort-Lorette. L’asphalte sera retiré et l’espace sera végétalisé.

« On va aménager une rampe d’accès universel dans le milieu. De chaque côté, il va y avoir de la végétation et on mettra des petits bancs pour que les gens puissent regarder la rivière. On installera un lampadaire pour améliorer la sécurité », décrit le Conseiller relations avec le milieu chez Hydro-Québec, Jonathan Laporte.

La placette aurait pu être réalisée cet été. « On a eu cette idée-là en janvier dernier », confie M. Laporte.

Interaction

Tout est venu de la suggestion d’un résidant des environs qui proposait tout simplement d’abaisser la hauteur du remblai gris. Les ingénieurs d’Hydro-Québec se sont alors mis à la table à dessin et ont produit quelque chose de plus ambitieux.

Le report des travaux à l’année prochaine est dû aux diverses autorisations nécessaires pour mener à bien le projet. La Ville de Montréal a déjà fourni la première autorisation. Une résolution votée le 12 septembre à l’arrondissement permet à Hydro-Québec de faire les démarches pour soumettre une demande d’autorisation auprès du ministère de la Culture.

« Parce que nous sommes dans l’aire protégée de l’église de la Visitation, même si on reste dans l’emprise publique, la rue et qu’on ne touche pas au terrain de Fort-Lorette », souligne M. Laporte.

Hydro-Québec devra aussi demander des autorisations requises à la Direction de la sécurité des barrages qui relève du ministère de l’Environnement.

La compagnie d’électricité souhaite réaliser les travaux le printemps prochain et pouvoir réceptionner la placette à la fête des Patriotes en 2023.

Hydro-Québec a renforcé ce mur qui retient la rive, construit en 1929, sur trois sections, d’une longueur totale de 500 mètres. Entre 2018 et 2019, l’entreprise a procédé à une consolidation par un enrochement. Prétextant l’urgence, les travaux ont été menés sans consultation.

Depuis, des citoyens contestent et critiquent les monticules de pierres grises visibles sur les trois parties du mur qui ferment l’accès à l’eau.

Hydro-Québec devrait présenter ce projet de placette et annoncer de nouvelles solutions pour exécuter les travaux de renforcement du reste mur en amont du barrage Simon-Sicard. Ce sera lors d’une soirée d’information publique le 15 septembre, de 19 h à 21 h, à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Dr Luc Boileau, directeur national de santé publique

COVID-19 : la vaccination en rappel

La septième vague de COVID-19 est en train de se stabiliser et…

Le coin des commerçants – Semaine du 15 octobre 2021

La Promenade Fleury Vu à la t.v. ! La station photo d’Halloween…

Brigade Neige, ou pelleter pour une bonne cause

Les premières neiges sont arrivées récemment, et elles ont servi d’avertissement à…

Pas de bris de services dans les piscines d’Ahuntsic-Cartierville

Les résidants d’Ahuntsic-Cartierville qui souhaitent se rafraîchir dans les piscines extérieures de…