L’une des coquilles dans le dépliant de la ministre des Langues officielles (Photo : Anne-Marie Parent)

Le mois dernier, la députée d’Ahuntsic-Cartierville Mélanie Joly distribuait un dépliant à tous les électeurs de sa circonscription, vantant les mérites du dernier budget du gouvernement Trudeau. Le document était bourré de fautes d’orthographe.

La députée est, en tant que ministre des Langues officielles, responsable de la protection du français. Il s’agit donc d’une bourde doublement embarrassante, qui n’est pas passée inaperçue dans la circonscription et même ailleurs au pays.

Le JDV a passé le document, intitulé « Budget-Bilan 2021 » au peigne fin. Mots mal orthographiés, erreurs d’accords, anglicismes : à chaque page, les coquilles se multiplient. « Ugence » au lieu « d’urgence », « entreprise canadiennes » (entreprises prend un s), « Soutient » (au lieu de « Soutien »), etc.

Il y a aussi des erreurs dans la version anglaise du texte. Par exemple, « starting » se lit « sarting ».

Des excuses

« Effectivement, des erreurs se sont glissées dans la publication postale envoyée aux citoyens de la circonscription, déclare Catherine Mounier-Desrochers, attachée de presse au cabinet de la ministre. Nous tenons à nous excuser pour cet inconvénient bien involontaire de notre part. La ministre tient également à rassurer les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville que nous prenons les moyens nécessaires pour qu’une telle situation ne se reproduise plus. »

Mme Mounier-Desrochers ajoute qu’il s’agit d’une erreur humaine.

« Une mauvaise version non révisée a été envoyée pour impression, dit-elle. Dès que nous avons pris connaissance de la situation, le bureau de la ministre s’est empressé d’émettre la version finale sur son site internet et des excuses aux citoyens ont été présentées sur les réseaux sociaux. »

Le bureau de la ministre invite les citoyens à lire la version finale (sans erreurs) en suivant ce lien.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Michel R. Magnan
Michel R. Magnan
2 Mois

Chanceux sont les électeurs qui l’ont reçu ! Moi je suis en CHSLD dans le comté de Madame Joly et je ne l’ai pas reçu car j’ai perdu ma personnalité individuelle en rentrant ici. Je perds mon droit de recevoir et de faire parti du recensement car nous sommes considérés un logement collectif. Je suis lucide à 100% et je n’ai jamais signé de document donnant une procuration à l’institution. Mais je ne reçoit plus rien en ce qui concerne mes députées ou ma conseillère municipale.

Ironiquement, le bureau de Mélanie Joly a contacté Statistiques Canada pour leur exprimer leur mécontentement face à mon exclusion à titre d’individu du recensement suite à de nombreux appels au bureau de comté de ma part. Et là, voilà que je ne reçois même pas le fameux dépliant de Madame Joly.

Si vous saviez ce qui se passe vraiment dans les CHSLD vous fermeriez votre téléviseur chaque fois que la “ministre” Marguerite Blais hausse les bras et dit “Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise?”, comme elle l’a fait à deux reprises lors d’une entrevue avec l’émission Enquête à l’automne dernier.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

L’apaisement de la circulation à l’ordre du jour dans l’arrondissement

Le sujet de l’heure était sans conteste l’apaisement de la circulation lors…

Exprimez dès à présent vos idées pour le budget participatif 2020 ! 

Ce jeudi 12 novembre, une vingtaine de citoyens se sont réunis virtuellement…

Débat sur la circulation : un avant-goût de la campagne électorale? (Texte 1 de 2)

Le conseil de la semaine dernière a été marqué par de vifs…

Élections municipales 2021: Émilie Thuillier a encore des choses à accomplir

Émilie Thuillier se représente au prochain scrutin municipal du 6 novembre parce…