La nouvelle signalisation indique que les voitures ne peuvent plus tourner à gauche sur la rue Sauvé à partir de l’avenue Christophe-Colomb. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

Une résidante d’Ahuntsic, Christiane Pineault, a vécu une grande frousse le 13 juillet alors qu’elle traversait la rue Sauvé avec son jeune fils. Deux voitures circulant vers le nord ont effectué un virage illégal vers l’ouest, fauchant presque la jeune mère de famille. Celle-ci a par la suite raconté son histoire sur la page Facebook Le Bazar d’Ahuntsic, ce qui a suscité une multitude de réactions. 

L’intersection Sauvé/Christophe-Colomb est problématique depuis plusieurs années, d’après bien des Ahuntsicois ayant commenté la publication Facebook. Or, l’aménagement récent des voies actives et sécuritaires (VAS) pour les cyclistes et les piétons circulant sur l’avenue Christophe-Colomb a convaincu la Ville de Montréal d’interdire le virage à gauche au coin de la rue Sauvé. 

« Je suis extrêmement vigilante, mais je ne compte plus les fois où j’ai dû m’arrêter net dans la rue lorsque je traversais pour laisser passer une voiture qui allait me frapper », déplore Mme Pineault. 

 

Une voiture tourne à gauche sur la rue Sauvé, où Christiane Pineault a failli être percutée lundi matin. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

 

En quelques minutes seulement, mardi matin, le représentant du jdv a pu constater que l’interdiction de virage était peu respectée. En effet, plusieurs voitures n’ont pas semblé remarquer les panneaux « Nouvelle signalisation » placés à proximité des feux de circulation.

 

 

« Les automobilistes ne respectent pas la signalisation, note Christiane Pineault. Comme avant, ils se concentrent à voir les voitures qui viennent en contre-sens, ensuite peut-être les vélos et peut-être les piétons. »

 

Un aménagement temporaire

Jérôme Normand, conseiller de ville du district du Sault-au-Récollet, a pris le temps de répondre aux inquiétudes des citoyens sur Facebook, tout comme la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier. M. Normand a d’ailleurs mentionné que l’interdiction de tourner à gauche n’était en place que de manière temporaire, et qu’elle serait retirée à l’automne avec les Voies actives sécuritaires. 

« L’interdiction de virage à gauche a été implantée temporairement afin d’éviter de créer une zone encore plus conflictuelle à cette intersection (débordement vers la droite – dans la nouvelle piste cyclable – des véhicules en direction nord qui veulent éviter ceux qui attendraient pour tourner à gauche, notamment) », a expliqué Jérôme Normand. 

Le conseiller d’arrondissement a tout de même mandaté la directrice d’arrondissement, afin que davantage de surveillance policière soit en place à cette intersection problématique. 

Une situation dénoncée depuis plusieurs années

D’après la présidente du conseil d’établissement de l’école Louis-Colin, Zouina Zaidi, l’arrondissement tente de plancher sur des solutions depuis longtemps. 

« Cela fait plusieurs années qu’on invite Jérôme Normand et l’agent de sécurité routière du poste de quartier 27 pour trouver des solutions. »

L’école Louis-Colin, qui est située sur la rue Sauriol à proximité de l’avenue Christophe-Colomb, a vu deux de ses élèves être percutés l’an dernier. Bien qu’il n’y ait pas un nombre alarmant d’accidents près de l’école, beaucoup sont évités de justesse. L’école demande d’ailleurs un brigadier à l’intersection Sauvé/Christophe-Colomb depuis plusieurs années. 

Cependant, les choses évoluent progressivement car les grandes artères font partie du champ de compétences de la ville-centre. L’arrondissement tente de convaincre celle-ci d’implanter un virage à gauche protégé avec une flèche clignotante. D’après M. Normand, la ville-centre devrait se pencher sur le dossier très bientôt. 

« On nous a confirmé que la signalisation (et feux) de toutes les intersections de Christophe-Colomb au nord de la voie ferrée serait réévaluée, bonifiée, en 2021. Ainsi, peu importe l’aménagement cyclable en place en 2021, la configuration des feux sera bonifiée au courant de l’année 2021 afin d’augmenter la sécurité de tous les usagers. »

La vigilance doit donc tout de même être de mise pour les piétons, le nouvel aménagement n’étant pas scrupuleusement respecté par tous les usagers de la route actuellement. 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

7 commentaires
  1. J’ai bien aimé l’article, par contre, j’aurais aimé être avisé du changement de signalisation autrement que via cet article. Je trouve que les changements mis en place avec l’arrivée de ce VAS ont été fait très cavalièrement, sans consultation ni information. Très déçu de nos élus. La gestion de projets et de changements (incluant les communications) ne semblent pas être votre forte, ce qui devrait être à la base de tout changement.

  2. les autos ne disparaitront pas comme par magie!!! 3 pistes cyclables de large, c’est de la provocation criminelle dangereuse…fût-ce temporaire!!!!!
    il y tellement d’entraves déja de construction partout…en rajouter fait péter les plombes des impatients!!!

  3. À ce que je sache les piétons, qui n’ont à se concentrer que sur eux-mêmes et leur progéniture, ont toujours la priorité. Par contre, les automobilistes doivent se concentrer non pas “et peut-être sur les piétons”, mais aussi sur les autres véhicules, les camions, les voitures, les cyclistes (parfois imbéciles), les planchistes (idem), les personnes âgées en triporteur, et tout le reste, et surtout sur les piétons et leur progéniture pour éviter des les accidenter. Serait-ce nécessaire de mentionner qu’il est beaucoup plus facile pour un piéton de faire deux pas en arrière que pour un automobiliste de diriger un “char” d’une tonne. Que les piétons agissent en conséquence.

    1. Chère Madame Claudette,
      Justement on ne peut pas se concentrer seulement sur nous-mêmes et notre progéniture puisqu’on ne peut même pas traverser en confiance parce que les autos ne respectent pas la signalisation et ne regardent qu’à la dernière seconde si des gens traversent…! Franchement! Cet article n’est pas contre les autos, mais plutôt pour une amélioration des intersections et la sécurité de TOUS….. NUANCE!

    2. Bonjour, Comme beaucoup de gens, je suis piéton, cycliste et automobiliste. Comme nous tous, je suis beaucoup plus fragile à pied ou en vélo qu’en auto. En auto, j’essaie de me souvenir que je dirige un engin potentiellement meurtrier.

      Les automobiles sont considérablement plus sécuritaires pour leurs occupants qu’il y a trente ou quarante ans. Les statistiques récentes de décès de piétons et les commentaires précédents semblent indiquer que cela a malheureusement eu pour conséquence de rendre les conducteurs beaucoup plus indifférents à la sécurité des plus faibles.

  4. “’il est beaucoup plus facile pour un piéton de faire deux pas en arrière…”
    “provocation criminelle dangereuse”

    Les dinosaures ont régné sur Montréal pendant 50 ans et voilà qu’un juste retour du balancier pour améliorer la qualité de vie des gens VIVANT le quartier leur fait perdre leurs plumes. Le COVID sait ce qu’il fait…

  5. De toute façon et puisque vous en parlez, la CoVid fera le travail qu’elle est venue faire et, que vous soyiez cycliste ou automobiliste ou piéton avec progéniture, elle fera pas de différence et pas de quartier alors ce sera elle la grande gagnante. Qui l’eut cru!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Cet équilibre fragile entre poids plumes et poids lourds…

Lundi 9 septembre, 17 h 30, Saint-Laurent et Henri-Bourassa: une dame de…

Des vents à faire peur

Des vents du sud-ouest soufflant jusqu’à 100 kilomètres à l’heure ont fait…

Un nouveau trottoir sans sa saillie

À proximité de l’école Saint-André-Apôtre, un nouveau trottoir ne protégera pas mieux…

Smog à Montréal: une fumée qui vient de loin

Depuis quelques jours, deux incendies de grande envergure au Saguenay-Lac-Saint-Jean et au…