Félix Rhodes (Photo : Éloi Fournier – JDV)

À seulement 11 ans, Félix Rhodes a vu 19 pays – et il va effectuer un voyage bien spécial au Portugal, en avril prochain. 

En effet, Félix et son équipe de l’École Sportive Montréal Canada s’envoleront pour participer à la Coupe de la jeunesse, qui se tiendra à Vila Real de Santo António, dans l’Algarve, une magnifique région située au sud du Portugal. 

Félix ne fait pas partie de cette école depuis très longtemps, ayant joint ses rangs l’automne dernier. Toutefois, ce sera déjà sa huitième année sur les terrains de soccer; Félix évolue au sein de l’organisation des Braves d’Ahuntsic durant la saison régulière. 

Ce tournoi représente toutefois une très belle occasion pour lui : ses yeux brillent lorsqu’il évoque les académies des glorieuses équipes ayant participé au tournoi, dont l’Atlético Madrid, la Juventus, le Paris–Saint-Germain ou l’Olympique lyonnais. Après tout, Félix a de grands rêves! 

« J’aimerais bien avoir un contrat professionnel à 15 ans et être le plus jeune à participer à la Coupe du monde », dit-il sans hésiter. 

Évidemment, il lui reste beaucoup de chemin à parcourir, mais Félix s’entraîne énormément avec son équipe ainsi qu’avec son père, qui lui monte des circuits d’entraînement afin qu’il puisse perfectionner ses feintes, ses tirs, ses touches et son maniement de ballon. 

Bagage multinational

Le jeune joueur de soccer est habitué de voyager et d’avoir une grande ouverture sur le monde. Né d’une mère québécoise et d’un père anglais, tous deux travaillant à l’époque pour le Cirque du soleil, Félix est venu au monde en Oregon et a vécu dans plusieurs états, puis en Europe et au Brésil. Au total, il a vécu dans 19 pays pour une durée d’environ trois mois à chaque endroit! Félix et sa famille sont finalement revenus s’établir au Québec il y a quelques années. 

« C’était important pour moi que Félix soit dans un endroit stable à partir de la première année [du primaire], pour qu’il puisse se faire des amis », raconte sa mère, Annie. 

Cependant, Félix a déjà mentionné qu’il aimerait vivre en Europe… afin de pouvoir évoluer davantage au soccer, bien sûr!

Plusieurs modèles à suivre

Félix se dit inspiré par les nombreux matchs de soccer qu’il regarde avec son père. Il ne s’en souvient malheureusement pas, mais lorsqu’il était bébé, il a assisté à une performance de cinq buts de Lionel Messi au fameux Camp Nou, à Barcelone. Félix suit aussi les performances de l’équipe canadienne, qui s’en va à la Coupe du monde l’an prochain. 

« On a le meilleur défenseur du monde », se réjouit-il.

Collecte de fonds

La Coupe de la jeunesse offre une belle visibilité aux joueurs, et des dépisteurs professionnels seront présents, une perspective qui enchante Félix.

Toutefois, faire un tel voyage à un si jeune âge coûte cher, et l’École Sportive Montréal Canada organise un tirage, dont les billets coûtent 5 $, pour une vingtaine de prix d’une valeur allant jusqu’à 250 $. Comme plusieurs de ses coéquipiers, Félix Rhodes fait du porte-à-porte afin de vendre des billets – si vous êtes dans Ahuntsic, il se peut qu’il vienne sonner chez vous! 

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Abdelkader Bouhas
Abdelkader Bouhas
6 Mois

Nous souhaitons le meilleur à notre Félix bien aimé

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Éditorial – Réapprendre à vivre ensemble

L’année 2022 commence à peine. Peut-on dire que le monde revient progressivement…

Le coin des commerçants – Semaine du 17 septembre 2021

Un p’tit nouveau Un resto Nouilles express a ouvert ses portes dans…

Parc des Hirondelles: les travaux ont pris leur envol et atterriront à la belle saison

La première phase des travaux de réaménagement est bien avancée, et les…

Enfin, Ahuntsic-Cartierville craque pour les poules

Les résidants d’Ahuntsic-Cartierville l’attendaient avec impatience : l’arrondissement vient de dévoiler son…