Conseil d'arrondissement du 6 mai 2024.
Conseil d’arrondissement du 6 mai 2024 à la salle Charles-Daudelin, à Cartierville. (Photo : Amine Esseghir, JDV)

Une certaine tension était palpable lors du dernier conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville qui s’est tenu à la salle Charles-Daudelin, au 4C, à Cartierville. Des contestataires des aménagements du boulevard Henri-Bourassa se sont mobilisés pour faire entendre leur point de vue. Sinon, une interdiction frappe maintenant l’hébergement touristique à grande échelle tandis que les infrastructures raflent la mise. La sécurité dans les rues bénéficie, pour sa part, d’une attention particulière.

Encore Henri-Bourassa

La transformation du boulevard Henri-Bourassa, avec l’aménagement du corridor de mobilité durable, a été le sujet pour lequel de nombreux citoyens se sont inscrits à la période de questions du public du conseil d’arrondissement. La mairesse Emilie Thuillier a usé du règlement de régie pour limiter le nombre d’interventions, ce qui a suscité un certain mécontentement dans la salle.

La demande récurrente pour plus de consultations sur le sujet a dominé les débats. Certains n’hésitent pas à parler de déni de démocratie. La suppression du stationnement et aussi la réduction des voies de circulations étaient au centre des questionnements.

Le Journal des voisins (JDV) reviendra avec plus de détails sur cette partie de la soirée du conseil d’arrondissement dans un prochain article.

Cette année, le réaménagement du boulevard se fera entre l’avenue Marcelin-Wilson et la rue Lajeunesse, à Ahuntsic-Cartierville. Le boulevard Henri-Bourassa deviendra, d’ici à 2027, un corridor de mobilité durable sur 18 km, soit entre l’autoroute 40 et le boulevard Lacordaire, de l’arrondissement Saint-Laurent à Montréal-Nord.

Les locations Airbnb à grande échelle sont indésirables

Un nouveau règlement vient d’interdire les usages des établissements d’hébergement touristique, « hôtel-appartement » et « gîte touristique » sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville. Seules les locations de vacances dans une résidence principale seront autorisées.

« Il y a une réglementation provinciale pour louer une unité d’habitation dans laquelle on habite [résidence principale]. On a le droit de le faire, comme sur Airbnb pour dire les choses simplement. Mais on interdit tout le reste », souligne Mme Thuillier, en entrevue avec le JDV.

Pour ceux déjà existants, il existe un droit acquis, mais les nouveaux gîtes ou sites d’hébergement, aussi appelés logements commerciaux, ne seront pas autorisés. La justification d’un changement aussi important se trouve dans la crise du logement.

« Lors d’un conseil d’arrondissement, le comité logement est venu avec des locataires qui se sont fait évincer parce que leur propriétaire a fait un changement d’usage. Il est passé de résidentiel à commercial [Airbnb]. Nous n’avions pas l’impression que c’était possible, mais finalement, on nous a confirmé que c’était vrai. Ce n’est absolument pas ça que nous voulons », confie la mairesse.

Le conseil veut que les logements demeurent pour des locataires et ne deviennent pas des logements commerciaux.

Il reste qu’un tel règlement ne permet plus dorénavant de construire un hôtel à Ahuntsic-Cartierville.

«Nous n’en avons pas vraiment et si une telle situation se présentait, on passerait par un Projet particulier.» Mais c’est fini, les condos transformés en logements commerciaux!

Presque 19 M$ pour les infrastructures

C’est la somme globale qui a été votée au conseil d’arrondissement pour plusieurs projets d’infrastructures, pour les grands travaux, aqueduc, égouts, réparation de route. On y trouve aussi les réalisations de 100 dos d’âne, pour plus de 850 000 $, ou des travaux d’apaisement de la circulation notamment dans le voisinage de l’école secondaire Regina Assumpta, l’école Jardin bleu et les CPE Main dans la main, pour environ 1,5 M$.

Fait notable, la somme globale prévue par l’arrondissement dans le budget de 2024 pour les infrastructures avoisine à peine les 7 M$.

«En fait, nous n’avons pas encore dépensé les sept millions. J’ai dit cela pour donner un ordre de grandeur», indique Emilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement.

Les apports externes dépassent donc les 12 M$, si on devait faire la différence et les montages financiers sont différents d’un projet à l’autre.

«Sur le projet Gouin-Est, où on va prolonger la rue partagée [entre les rues des Prairies et de Martigny], presque tout est payé par la ville-centre. Sur l’avenue Wood et Green Lane, on refait la conduite d’eau, les égouts, les infrastructures souterraines, c’est la ville-centre», énumère la mairesse.

Les mesures d’apaisement de la circulation sont financées aussi par le Programme de sécurisation aux abords des écoles (PSAÉ) de la ville.

«On refait le terrain synthétique du stade de soccer-football du parc des Hirondelles, c’est payé par l’arrondissement, mais il y a un maximum d’un million qui sera payé par l’école Régina Assumpta», précise Mme Thuillier. Les élèves de cet établissement utiliseront le terrain durant quinze ans.

Gros changements sur Péloquin

Le JDV a appris que le sens de la circulation sera inversé sur l’avenue Péloquin, entre les rues Fleury et Sauvé, dans l’est d’Ahuntsic.

Alors que de nombreux automobilistes empruntent l’avenue Péloquin pour éviter les feux de circulation sur la rue Saint-Hubert, parallèle, cette artère résidentielle est devenue une véritable piste de course.

Un père est venu au conseil d’arrondissement rappeler que son fils a été heurté par une voiture sur cette rue, il y a deux semaines. Même s’il y a eu plus de peur que de mal, la jeune victime a été transportée à l’hôpital en ambulance.

Ainsi, l’arrondissement a décidé de changer le sens de la circulation sur cette partie de la rue entre Fleury et Sauvé.

Cet aménagement, appelé «tête-bêche», décourage ceux qui utilisent une rue comme voie de transit. Dans ce cas, le trafic sud-nord est interrompu.

Pour en savoir plus : communiqué de la mairie d’Ahuntsic-Cartierville



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
3 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Luc Audebrand
Luc Audebrand
17 Jours

Bonjour,

J’étais présent lors de la séance du conseil d’administration et plusieurs personnes ont aussi démontré leur soutien au projet de mobilité durable sur Henri-Bourassa.

J’imagine que vous présenterez les deux points de vue dans votre prochain article sur ce sujet.

Cordialement,

Luc

Rédaction
Rédaction
16 Jours
Répondre à  Luc Audebrand

Bonjour Luc, Effectivement, le JDV suit le sujet de près. À bientôt!

Luc Audebrand
Luc Audebrand
17 Jours

Bonjour,

J’étais présent lors de la séance du conseil d’arrondissement hier soir et plusieurs personnes ont manifesté leur soutien au projet de mobilité durable sur Henri-Bourassa.

J’imagine que vous présenterez les deux points de vue sur ce projet dans votre prochain article.

Cordialement,

Luc

Vous pourriez aussi aimer ces articles
REV sur le boulevard Henri-Bourassa

Le REV sur Henri-Bourassa, entre opposition et enthousiasme

La reconfiguration du boulevard Henri-Bourassa par la Ville de Montréal est au…

Attention aux fermetures de rues pour le duathlon dans Ahuntsic

Le duathlon de l’école Ahuntsic se tiendra lundi prochain, 12 juin. Quelques…

Les nouvelles brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 8 avril

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de  nouvelles ou de sujets…

La Journée internationale des droits des femmes à Ahuntsic, une marche significative

La marche organisée dans le cadre de la Journée internationale des droits…