Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Dépoussiérer les pratiques?

Un ménage du printemps qui s’impose

Publié le 28/03/2019
par Jules Couturier

C’était par une belle journée ensoleillée, le 18 mars, avec un ciel bleu incomparable, que cette photo a été prise sur le boulevard Saint-Laurent, tôt en matinée, à l’heure de pointe durant laquelle plus de véhicules circulent. Voir vidéo plus bas. (Photo et vidéo: jdv P. Rachiele)

Tout comme l’équipe du journaldesvoisins.com, vous avez sûrement remarqué une grande quantité de poussière sur les artères et rues de l’arrondissement dans les derniers jours. De la poussière qui peut être très dérangeante. Et comme l’équipe du journal, vous vous êtes probablement demandé quand cette poussière allait être ramassée. L’arrondissement a répondu à nos questions.

Michèle Blais, chargée de communication à l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, nous explique d’abord la provenance de cette poussière. Elle est issue des nombreux épandages d’abrasif au cours de l’hiver dernier. Elle apparaît avec la fonte de la neige.

« Compte tenu de la météo extrême qui a sévi au cours de l’hiver 2018-2019, l’arrondissement a dû épandre deux fois plus d’abrasifs qu’en moyenne dans les rues et sur les trottoirs. Conséquemment, la chaussée et les trottoirs sont très sales », convient-elle.

L’arrondissement va entreprendre le ménage du printemps à compter du lundi 1er avril. Compte tenu de la situation, deux fois plus d’appareils de nettoyage mécanisé seront déployés.

Possible d’entamer le ménage du printemps plus tôt?

Considérant l’importante quantité de poussière qui sévit depuis plusieurs jours déjà, n’aurait-il pas été préférable d’enclencher le processus de nettoyage des rues plus tôt?

Michèle Blais nous dit que non, puisque le contrat de location de certains équipements mécanisés ne débute qu’à partir de cette date.

Mme Blais ajoute que l’interdiction de stationner dans les rues afin de permettre le passage des balais de rues mécanisés n’entre en vigueur que le 1er avril [ndlr: conducteurs de véhicules, à ne pas oublier!]. De plus, il est impossible d’utiliser les balais mécanisés lorsque le mercure est sous zéro.

Et pour les prochaines années?

Avec les changements climatiques, il ne serait pas surprenant que les conditions des prochains hivers soient tout aussi extrêmes et, donc, que le problème de poussière au mois de mars se répète.

Peut-être y aurait-il donc lieu de commencer le ménage du printemps avant avril sur les grandes artères, tels le boulevard Saint-Laurent, les journées où le mercure sera au-dessus de zéro?

La chargée de communication d’Ahuntsic-Cartierville nous assure qu’un post mortem des opérations réalisées cet hiver sera fait avec l’ensemble des arrondissements et la Ville-centre.

« S’il faut réajuster nos façons de faire en tenant compte des effets des changements climatiques, les ajustements seront faits. »

Elle conclut cependant en nous disant qu’un changement dans les façons de faire nécessite de prendre en compte plusieurs facteurs. Il y a la météo, les périodes de location prévues aux contrats et la disponibilité des équipements, mais aussi les ressources humaines, financières et autres.

Les probabilités que le ménage du printemps débute plus tôt l’an prochain apparaissent plutôt minces. À voir en 2020.