Le skateparc déjà existant au parc Ahuntsic (Photo: Jules Couturier, jdv)

Un tout nouveau skatepark (planchodrome extérieur) verra le jour en 2021 au parc Ahuntsic, remplaçant celui que la communauté des planchistes trouve très peu satisfaisant. L’Association Skateboard Montréal (ASM), un OBNL représentant et défendant les intérêts de la culture du skateboard, et certains planchistes de l’arrondissement ont été consultés en amont de la réalisation du projet. On souhaitait bénéficier de leur savoir-faire et de leurs connaissances afin de mettre sur pied le meilleur skatepark possible à Ahuntsic-Cartierville. 

Michel Bordeleau est chef de division aux études techniques à l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Il s’occupe notamment de planifier et réaliser les travaux dans les parcs et espaces verts. En mars dernier, la Ville-centre a lancé un appel de projets dans le cadre duquel il a soumis son projet de skatepark pour un montant de 1,7 M de dollars. Le projet a été retenu. La Ville-centre finance 80 % des coûts, soit 1 360 000 $, et l’arrondissement complète en versant le dernier 20 %, soit 340 000$.

Les plans et devis, l’appel d’offres, l’octroi du contrat et le début des travaux: toutes ces étapes sont prévues en 2020. Les travaux devraient se terminer en 2021. 

Consultations publiques pour le parc Ahuntsic

À l’occasion des consultations publiques sur l’aménagement du Parc Ahuntsic, M. Bordeleau se réjouissait de voir que tant les jeunes planchistes que les autres utilisateurs du parc Ahuntsic étaient en faveur de ce projet de skatepark, qu’ils considèrent comme un projet de mixité générationnelle et culturelle.  

« Il n’y a pas eu le syndrome que l’on voit souvent du “pas dans ma cour” », dit-il. 

De ces consultations est aussi ressortie une mise en garde : l’aménagement du skatepark doit être compatible avec la priorité de protéger les arbres autour. M. Bordeleau explique qu’il n’y aura pas de coupe d’arbres pour installer le skatepark. La nouvelle structure devra s’ajuster à l’espace du secteur.

Le skateparc déjà existant au parc Ahuntsic (Photo: Jules Couturier, jdv)

Un comité de consultation

Un comité de consultation constitué de plusieurs membres de la communauté des planchistes d’Ahuntsic-Cartierville et de l’ASM a été mis en place. L’objectif est de définir les besoins pour comprendre à quoi devrait ressembler le skatepark d’Ahuntsic.

Annie Guglia, planchiste professionnelle présentement en processus de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020 et résidante d’Ahuntsic-Cartierville, fait partie de ce comité de consultation. Elle dit croire que le budget de 1,7 million de dollars accordé au parc est « parfait pour la superficie allouée au skatepark et pour le type de skatepark que les usagers demandent (plus “street”) ».

« Je trouve que c’est une excellente nouvelle pour le quartier! De plus en plus de jeunes familles emménagent dans le quartier et les jeunes font de plus en plus de skate/trottinette. Avoir un beau skatepark, c’est super pour la vie de quartier. Et personnellement, en tant que résidante et native d’Ahuntsic, si j’avais eu un skatepark de cette ampleur et de cette qualité quand j’étais jeune, je me serais améliorée plus rapidement! », témoigne la planchiste. 

Yann Fily-Paré, de l’ASM, croit comme Mme Guglia que 1,7 million est une somme intéressante pour l’aménagement d’un bon skatepark. Il se dit aussi très satisfait du travail fait par l’arrondissement dans ce projet.

« Il est rare que des arrondissements s’engagent aussi sérieusement à faire un skatepark de qualité. L’équipe qui nous a contactés est super compétente. Elle a fait le tour des autres skatepark de l’île et sait ce qui est la norme. Nous sommes bien contents que l’arrondissement ait décidé de consulter un comité d’usagers et notre OBNL pour arriver à un plan conceptuel avant de confier la construction à un entrepreneur », dit-il. 

Le skateparc déjà existant au parc Ahuntsic (Photo: Jules Couturier, jdv)

Un changement qui était dû

Éloi Mayano-Vinet est un résidant d’Ahuntsic-Cartierville ayant pratiqué le skateboard entre 2000 et 2010. Il qualifie de « lamentable » le skatepark d’Ahuntsic à cette époque, et ce, malgré le fait qu’il ait été refait en 2005 pour ajouter des modules jugés unanimement mauvais par tous les planchistes. Le réaménagement complet du skatepark est pour lui assurément une bonne nouvelle.

M. Mayano-Vinet explique d’ailleurs que Montréal au complet ne possédait aucun skatepark de qualité dans les années 2000.

Yann Fily-Paré partage cette opinion sur l’état des skateparks à Montréal.

« La ville est en retard d’une bonne vingtaine d’année sur le reste des grandes villes d’Amérique du Nord, mais une vague de nouveaux parcs est en train de ramener Montréal dans le 21e siècle. »

Avec d’autres récents parcs dans les arrondissements de Rosemont-La-Petite-Patrie, Verdun et du Plateau-Mont-Royal, le skatepark d’Ahuntsic fera, de toute évidence, partie de cette nouvelle vague.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Une maison du patrimoine ahuntsicois en danger

Il existe 243 maisons de type « shoebox » dans Ahuntsic-Cartierville. Ces…

L’arrondissement fait le bilan de son plan stratégique 2018

Un peu plus d’un an après le changement de direction dans Ahuntsic-Cartierville,…

L’arrondissement sur la sellette ! – Choux gras des coyotes…

Des chantiers surprenants en hiver?

Des résidants de la rue J-J. Gagnier, dans le district du Sault-au-Récollet,…