Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

L'ancien conseiller Lachapelle se dit déçu de la participation-citoyenne

Cure de jeunesse pour le parc Ahuntsic

Publié le 13/06/2019
par Philippe Rachiele
Vue de l'étang du parc Ahuntsic à partir de la nouvelle placette (Source : Ville de Montréal)

Vue de l’étang du parc Ahuntsic à partir de la nouvelle placette (Source : Ville de Montréal)

Un étang avec filtration biologique et une placette, de nouveaux jeux pour les enfants, des sentiers réaménagés, une voie multifonction élargie avec identification pour départager les piétons et cyclistes: voilà les points majeurs des nouveaux aménagements annoncés pour le parc Ahuntsic à l’occasion de la présentation de type «portes ouvertes» qui avait lieu à la Maison de la culture le 10 juin dernier.

Entre cinquante et 100 résidants se sont déplacés, lundi dernier, pour prendre connaissance des nouveaux aménagements proposés par l’arrondissement pour le parc Ahuntsic.

Les citoyens étaient conviés entre 17 h et 18 h 30 pour voir les propositions qui étaient en démonstration, tout juste avant la réunion itinérante du conseil d’arrondissement, laquelle se tenait à la Maison de la culture Ahuntsic, à 19 h, le même soir, au même endroit.

Étang

Vue de l'étang du parc Ahuntsic à partir de la nouvelle placette (Source : Ville de Montréal)

Dans le cas de l’étang, l’un des objectifs visés mentionnés dans la présentation est de garder et d’améliorer l’aspect naturel tout en permettant une accessibilité universelle à l’eau, tant visuelle que physique.

Les courbes des berges seront plus prononcées afin d’accentuer l’effet de profondeur et de perspective.

Une grande promenade serpentera le long de l’étang.  Le jet d’eau de la fontaine sera plus discret. En outre, il permettra la récupération des polluants en surface par une filtration naturelle.

Jeux pour enfants

Les jeux pour enfants du parc Ahuntsic seront tous remis aux normes, sauf ceux (en rouge)  des tout petits  qui le sont déjà (Source : Ville de Montréal)

L’aire de jeux des enfants de 5 à 12 ans n’étant plus aux normes, elle sera modifiée pour être d’accès universel et se déclinera en trois zones:  une zone active, une autre sensorielle et une troisième zone qu’on identifie comme «refuge», laquelle permettra de profiter de la vue sur l’étang, de se reposer, manger et discuter.

L’aire de jeux des enfants de 3 à 5 ans étant déjà aux normes, elle ne sera pas modifiée.

Sentiers

Un sentier à usages multiples de cinq mètres de large serait mis en place dans l’axe du prolongement de la rue Prieur.  Ce sentier distinguerait la circulation vélo de celle des piétons pour favoriser la sécurité. À l’heure actuelle, ce sentier est de trois mètres.

D’autres sentiers seraient réhabilités, et certains «chemins de désirs» (chemin tracés par les piétons dans le gazon) seraient formalisés.

Le sentier autour de l’étang serait agrandi à quatre mètres, le sentier principal à trois mètres et les sentiers secondaires resteraient à 1,8 m, ces derniers en poussière de roche.

Les sentiers prévus au parc Ahuntsic : En rouge le sentier multifonction, en bleu le sentier principal et en vert les sentiers secondaires (Source : Ville de Montréal)

Les sentiers prévus au parc Ahuntsic : En rouge le sentier multifonction, en bleu le sentier principal et en vert les sentiers secondaires (Source : Ville de Montréal)

« Certains travaux concernant les aires de jeux et la piste multifonctions pourraient commencer à l’automne 2019 pour se terminer au printemps 2020 », a mentionné Gilles Côté, directeur du développement du territoire à l’arrondissement, en réponse à une question du journaldesvoisins.com.

Pour l’étang et le reste des travaux, cela ne devrait pas commencer avant l’automne 2020 car il faudra aller en appel d’offres, a ajouté M. Côté.

À notre connaissance, à l’occasion de cette présentation, aucune mention n’a été faite en ce qui concerne le couvert forestier du parc Ahuntsic en termes de changements ou d’ajouts.

Par ailleurs, la butte, sera plus facilement accessible pour toutes les clientèles; elle sera aménagée par paliers. [Mise à jour, 2019-07-14, 13 h 42] Toutefois, il semble que le jdv ait mal compris à ce sujet. Ainsi, dans une mise au point publiée le 11 juillet par la mairesse Émilie Thuillier, sur sa page Facebook, cette dernière a plutôt écrit:

«Des préoccupations ont également été exprimées au sujet de l’aménagement de marches ou de paliers sur la butte. Il n’a jamais été question de tels travaux. Lors des consultations publiques, plusieurs citoyens ont exprimé la difficulté de remonter en haut de la butte à glisser en hiver. Cet élément, ainsi que des propositions d’aménagements pour y remédier sont inscrits au rapport de consultation publié sur le site de l’arrondissement. Aucun aménagement sur la butte n’a été présenté lors de la soirée du 3 juin et de tels travaux ne sont pas prévus.»

Quant à l’éclairage, il avait été bonifié il y a quelque temps. Mais dans le document résumant les consultations, datant de juillet 2018,  lequel avait été déposé sur le site Web de l’arrondissement, il est écrit:

«Les entrées électriques ainsi que les éclairages vont être mis à niveau pendant les travaux de réaménagement.»

Par ailleurs, en ce qui concerne la piste de rouli-roulant (skatepark). l’arrondissement n’a pas terminé sa réflexion quant à l’agrandissement de la surface.

La présentation des nouveaux aménagements est le résultat de deux consultations publiques qui ont été très courues par les citoyens au cours des deux dernières années, d’un vote citoyen, des consultations menées auprès d’experts et, au final, des décisions prises par l’arrondissement.

On peut consulter ici le document final des deux consultations et des votes pris par les citoyens quant à l’étang.

Réactions diverses

« Est-ce qu’un parc doit être pensé prioritairement en fonction des camions de la ville ou des utilisateurs», s’est exclamé Daniel Gaudry, un ardent défenseur du couvert forestier du parc Ahuntsic au journaldesvoisins.com.

M. Gaudry estime que l’élargissement des sentiers ne serait pas nécessaire si l’on modifiait les méthodes de travail des employés qui doivent faire le service du parc.

Le citoyen s’inquiète également du fait que la piste multifonctions élargie dans le corridor de la rue Prieur pourrait éventuellement devenir une «autoroute pour vélos».

Frédéric Bataille, l’un des porte-paroles du groupe-citoyens Ahuncycle,  a déclaré, pour sa part:

«Je suis content, pour les gens qui font du transport actif, que le sentier soit reconnu officiellement pour le vélo. Je pense que ceux et celles qui vont l’utiliser seront des étudiants ou M. et Mme tout le monde, et non des cyclistes à l’entraînement. Il y a présentement une piste multifonctions au parc de l’Île de la Visitation et je ne crois pas qu’il y ait des problèmes quand les gens s’y côtoient pour divers usages. »

En pratique, selon M. Bataille, il est préférable que les cyclistes ne passent pas dans les parcs, mais le choix a été fait par l’arrondissement, a-t-il précisé. Selon le porte-paroles d’Ahuncycle, la Ville n’est pas prête à faire le choix d’enlever du stationnement ou des voies de circulation sur le boulevard Henri-Bourassa ou la rue Fleury pour y faire une voie plus sécuritaire pour les gens qui roulent à vélo.

L’ancien conseiller municipal du district Fleury, Pierre Lachapelle, toujours résidant du territoire, alors qu’il présentait au jdv, en 2016, des documents d’archives représentant les efforts conjugués d’un comité de citoyens et de lui-même pour conserver le parc Ahuntsic en espace vert. (Photo: archives jdv)

De son côté, Pierre Lachapelle, ancien conseiller municipal du district Fleury [pour le RCM] qui avait été le moteur principal de la défense de l’espace vert qu’était en partie le parc Ahuntsic, à l’époque, devant l’appétit d’un promoteur immobilier, a eu les commentaires suivants sur les rénovations envisagées par l’arrondissement pour le parc Ahuntsic:

«Je viens de prendre le temps de consulter le site de l’arrondissement pour essayer d’y retrouver les planches exposées lundi. J’ai souligné à un fonctionnaire présent qu’il aurait été utile d’avoir des imprimés de ce qui était exposé. Celui-ci m’a dit que les plans seraient peut être mis en ligne sur le site de l’arrondissement. Peut être. En tous les cas,  ce n’est pas fait 48 heures plus tard. Comment restreindre , pourquoi restreindre l’information sur un coin de quartier si important.»

Déçu de la participation-citoyenne…

En outre, l’ancien conseiller s’est dit déçu de la participation citoyenne à cette présentation officielle des futurs plans d’aménagement du parc.

«Dans Ahuntsic et Sault au Récollet, il doit bien y avoir 50 000 électeurs électrices ? ! Environ 50 personnes sont venues consulter les plans. Disons 100. Ce n’est pas fort ! Et certains points qui avaient entraîné l’objection des participants lors de la phase précédente ont été complètement ignorés. Je parle principalement de l’élargissement de plusieurs sentiers.»

Au moment de mettre cet article en ligne, le document concernant les aménagements du parc n’étaient pas encore disponibles sur le site de l’arrondissement.