Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Un printemps créatif chez Rêvanous

Publié le 19/03/2019
par Stéphanie Dupuis
Rêvanous, Habitation communautaire

Photo : Denis Tremblay

Le printemps s’annonce créatif chez l’organisme Rêvanous qui a pignon sur la rue Laverdure, près du métro Sauvé, dans Ahuntsic-Cartierville. L’OBNL est l’un des bénéficiaires d’une nouvelle subvention offerte par la Ville de Montréal pour développer la pratique artistique amateur. Coup d’œil sur la forme que prendra le projet.

Quand les tulipes arriveront, ne soyez pas étonnés de voir l’immeuble Rêvanous passer en mode créativité. Ou, devrait-on dire plutôt, en mode CréARTivité, tel est le nom des ateliers de pratique artistique amateur qui s’y donneront dès avril pour quelque neuf résidants de l’immeuble.

Cela fait déjà plusieurs années que Rêvanous, un organisme travaillant à l’inclusion sociale des personnes avec une déficience intellectuelle légère, rêve de mettre la main sur une subvention de la Ville pour développer des activités. L’année 2019 sera la bonne! Le nouveau programme La pratique artistique amateur : vers une citoyenneté culturelle dans les quartiers ! tombe à point pour eux.

« Grâce à une ouverture de la part de la Ville pour de la pratique artistique amateure, on a réussi à avoir notre subvention », indique, sans cacher sa joie, Christine Bemeur, intervenante en soutien communautaire chez Rêvanous et coordonnatrice du projet CréARTivité.

En tout, 41 organismes montréalais se sont partagés plus de 500 000 $ pour développer ce volet artistique. Pour Rêvanous, c’est un peu plus de 4000 $ qui leur ont été versés.

« On a eu exactement ce qu’on a demandé », se réjouit Mme Bemeur.

La bonne nouvelle est tombée il y a deux semaines. Depuis, les intervenants mettent les bouchées doubles pour terminer de construire le programme créatif sur mesure pour leur clientèle.

Les cinq sens, une source d’inspiration

Pour aller de l’avant avec le projet CréARTivité, l’organisme travaille conjointement avec les ImpARTfaites, un centre ahuntsicois où de nombreux ateliers créatifs sont offerts.

Dès avril, neuf des résidants de l’immeuble Rêvanous, où logent une mixité de personnes avec une déficience légère et des aînés, pourront — sur une base volontaire– saisir au vol un pinceau et laisser aller leur imagination sur une toile. Pour les inspirer, les deux organisations ont bâti ensemble leur programme sur la thématique des cinq sens.

« Pour le toucher, par exemple, on a pensé faire des peintures avec les doigts et les pieds. Pour la vue, on va aller chercher quelque chose de très accrocheur pour l’œil. Pour l’ouïe, on pensait leur faire écouter de la musique et leur demander de transposer ce qu’ils ressentent par la peinture », explique la coordonnatrice.

En tout, 10 activités se donneront dans la salle communautaire. Une fois le beau temps arrivé, c’est au soleil, sur la terrasse des habitations Rêvanous que les cours se tiendront. Bien que les ateliers soient encore en montage, la motivation ne manque pas.

« On a très hâte », s’exclame l’intervenante.

Les bénéficiaires du programme CréARTivité dévoileront le fruit de leur travail lors d’un vernissage le 10 juin prochain.