Une trentaine de personnes étaient présentes lors de l’inauguration de la Maison de quartier de Bordeaux-Cartierville, le 6 mai 2023. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

La Maison de quartier a ouvert ses portes au sein du Centre communautaire et culturel de Cartierville (aussi appelé 4C), le 29 novembre 2022. Inauguré officiellement le 6 mai, le projet évolutif se veut rassembleur pour les citoyens du quartier.

Voilà près de 30 ans qu’elle fait parler d’elle et que la communauté de Bordeaux-Cartierville la rêve: la Maison de quartier a été officiellement inaugurée lors d’une fête de quartier dans les locaux du 4C, samedi dernier.

Les résidants de Bordeaux-Cartierville (mais aussi d’Ahuntsic) pourront mener à bien leurs projets collectifs dans la plus grande des libertés dans ce lieu visant à être le prolongement de leur maison.

Ce projet évolutif est porté par le Conseil local des intervenants communautaires (CLIC) de Bordeaux-Cartierville et par le comité de la Maison de quartier. Le site comporte cinq espaces citoyens modulables: un espace ludique (doté d’une salle d’allaitement), un espace détente, un espace rencontre, un espace créatif et une agora (qui accueillera à terme un bistro et une cafétéria).

Présente à l’inauguration de la Maison de quartier, Emilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, s’est dit «très fière» de ce «bijou» qu’il reste à découvrir:

«On a travaillé dur à l’arrondissement et avec les organismes communautaire à faire une synergie avec nos projets et je pense que le résultat est exceptionnel», a-t-elle fait part au Journal des voisins, décrivant le projet comme un nouveau jalon dans le développement de Cartierville.

Rassembler la communauté

Projet réalisé par et pour les citoyens, la Maison de quartier est un endroit où les gens peuvent se rassembler, se rencontrer et échanger. Ouverte du lundi au dimanche de 9 h à 17 h, elle offrira également de l’information à la population quant aux ressources accessibles dans le quartier. Des horaires de soirée seront bientôt disponibles.

L’agora, où seront logés le bistro et la cafétéria, est ouverte du lundi au vendredi de 8 h 30 à 21 h et le samedi et le dimanche de 9 h à 17 h.

À l’heure actuelle, la Maison de quartier est gérée sur place par Julie Duchesne, coordonnatrice du projet, mais aussi par une agente de milieu présente la fin de semaine, et deux volontaires de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ). Des étudiants viendront aussi guider les citoyens sur la période estivale.

Cette coordination sur place s’avère essentielle pour la population immigrante fraîchement arrivée à Cartierville, qui ne maîtrise pas toujours la langue française et qui pourrait s’avérer timide à prendre ses aises. Julie Duchesne déclare ainsi que «tous ceux qui gravitent autour de la Maison de quartier sont appelés à guider les gens à prendre possession du lieu».

Ramon Carrasco, président du CLIC de Bordeaux-Cartierville, a témoigné que son équipe d’une cinquantaine de membres «travaille fort pour offrir une quantité d’activités au sein de la Maison de quartier».

Intégrée au 4C

La Maison de quartier de Bordeaux-Cartierville se situe au Centre culturel et communautaire (au 12 225, rue Grenet), un bâtiment acquis par la Ville de Montréal en 2015 et qui appartenait aux Sœurs de la Providence.

Ces deux projets sont au cœur de la Revitalisation urbaine intégrée (RUI) de Bordeaux-Cartierville, un secteur qui avait besoin de renouvellement et dont le comité de citoyens avait identifié le manque de ressources communautaires dès 1994.

«Nos organismes communautaires avaient vraiment besoin d’un endroit propice à leurs activités et pour recevoir les citoyens. Tous les avoir dans un seul immeuble, c’est l’idéal!» a déclaré Effie Giannou, conseillère de Bordeaux-Cartierville.

Le projet a été soutenu par la Caisse Desjardins et financé dans le cadre du Projet impact collectif (PIC) à hauteur de 500 000 $  depuis 2017 par la fondation Centraide du Grand Montréal. Rappelons que la Ville de Montréal n’accueille qu’une seule autre Maison de quartier: celle de Villeray, fondée en 1989.

Faites défiler les photos pour voir la galerie d’images:



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le mois d’octobre en photos à Ahuntsic-Cartierville

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois d’octobre 2023…
Vente-trottoir Festi-Fleury

Festi Fleury: la vente-trottoir de l’été, en attendant d’autres projets

Installé aux commandes de la Société de développement commercial (SDC) Promenade Fleury…
Henri-Bourassa

Une séance d’information sur le boulevard Henri-Bourassa

Les citoyens pourront poser des questions et commenter le projet d’aménagement du…

Une entrepreneure du District Central relance sa carrière malgré sa maladie

Marie-Claude Bruneau lance sa société au cœur du secteur Chabanel, après 23…