Le 8 mars est la Journée internationale des droits des femmes. Plusieurs organismes communautaires organisent une marche pour l’occasion dans Ahuntsic, ce vendredi. (Photo: courtoisie Antonio Cansino, pixabay.com)

Le 8 mars est la Journée internationale des droits des femmes. L’occasion pour celles-ci de faire entendre leur voix sur leurs enjeux quotidiens et les inégalités qui les touchent encore. Ce vendredi, plusieurs organismes communautaires organisent une marche en l’honneur de cette journée.

Le Centre des femmes solidaires et engagées (CFSE), Solidarité Ahuntsic, ATD Quart Monde et le Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) lient leurs forces à l’occasion d’une marche dans Ahuntsic, le vendredi 8 mars.

Cette journée de lutte pour la cause des femmes est rendue possible grâce à ses partenaires: Solidarité Ahuntsic, le CFSE, ATD Quart Monde, le Centre jeunesse emploi Ahuntsic Bordeaux-Cartierville, le SNAC et le Comité d’accueil local des personnes demandant l’asile (CALDA).

Marche pour la Journée internationale des droits des femmes, 8 mars 2024. (Photo: Séverine Le Page, JDV)

Déroulement de l’événement

Venez en grand nombre pour manifester en faveur des droits des femmes, ce vendredi. Rendez-vous à partir de 10 h 30 au CFSE, situé au 1586, rue Fleury Est. Le départ de la marche se fera sur les coups de 11 h.

Le cortège se dirigera alors vers le Centre communautaire Ahuntsic, avec quatre arrêts ponctués d’interventions de plusieurs organismes participants. La marche atteindra les locaux de Solidarité Ahuntsic, au 10780, rue Laverdure, à midi.

L’événement s’y poursuivra avec la projection d’un film documentaire intitulé Maman, quand est-ce qu’on arrive? de 12 h à 12 h 30, suivi d’un dîner (de 12 h 30 à 13 h 30). Il faut toutefois s’inscrire au préalable auprès du CFSE, au 514-388-0980, ou par courriel à communication@cfse.ca.

Film et conférence

Ce court métrage, réalisé par Marion Chuniaud Lacau et Alexandre Sarkis, a vu le jour grâce à une collaboration avec le Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA) et Pause Famille.

Le film suit le parcours de trois femmes qui ont tout quitté pour offrir une vie meilleure à leur famille. Entre difficulté d’accès aux soins, choc culturel et traumatismes liés à leur voyage, le court métrage donne une voix à ces mères dont le destin a été changé par l’immigration.

La projection du court métrage laissera place à un dîner sur place pour les personnes inscrites.

À 13 h 30, la conférence «Ça gronde!», animée par Sarah Michelle, agente de mobilisation pour la table du Centre des femmes de Montréal et de Laval, clôturera l’événement à 15 h.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

En images: le CycleArt à Saint-André-Apôtre

La rue Prieur Ouest, entre la rue Meunier et l’avenue de l’Esplanade,…

20 ans des Habitations Rêvanous

Cet article est paru dans la version imprimée du Journal des voisins, le Mag papier…

Figure locale, Sébastien Allard a tiré sa révérence

Sébastien Allard n’est plus. Figure montréalaise et habitant engagé d’Ahuntsic, il s’est…

Le coin communautaire – Semaine du 22 janvier 2024

Rendez-vous le mardi 30 janvier à partir de 17h30 à la Maison…