Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Une nouvelle offre culturelle à Ahuntsic-Cartierville

Publié le 20/11/2018
par Stéphanie Dupuis

Mélissa Pietracupa, dg de l’Espace Le vrai monde? au cégep Ahuntsic (Photo: Stéphanie Dupuis)

Inauguré il y a un peu plus d’un an dans l’auditorium situé en plein cœur du Collège Ahuntsic, l’Espace Le vrai monde? sert d’abord à répondre aux besoins des étudiants de l’établissement. Mais, depuis peu, la salle, devenue un organisme à but non lucratif, étend son champ d’activité à des spectacles d’humour, des concerts et même un ciné-club. Rencontre avec Mélissa Pietracupa, directrice générale et artistique de l’Espace.

Rendez-vous au 9155, rue Saint-Hubert. Vous entrez au Collège Ahuntsic, puis, à votre droite, vous marchez quelques pas puis arrivez devant un vaste auditorium habillé de rouge et comptant quelques 528 places. Un peu à la manière de la salle André-Mathieu, à Laval, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville aura lui aussi son propre lieu de rassemblement culturel dans un cégep.

Une programmation hivernale digne des plus grandes salles

Rehaussement d’équipement, nouvel écran et projecteur de qualité cinéma. Tout est en place pour faire profiter autant les étudiants que le voisinage. Il ne manquait plus qu’une programmation riche et forte.

L’Espace le vrai monde? amorce la saison en grand. Cet hiver, vous pourrez rire des blagues de Julien Lacroix, assister à un concert de Fanny Bloom, ou encore voir la pièce de théâtre documentaire J’aime Hydro de Christine Beaulieu. Et ce, sans jamais sortir du quartier.

Un ciné-club s’ajoute aussi à cet éventail d’offre culturelle. Les cinéphiles devront toutefois patienter encore un peu pour connaître la programmation.

La proximité géographique avec la Maison de la culture, le théâtre des Écuries et la TOHU n’inquiète pas la directrice générale et artistique. Elle identifie l’Espace le vrai monde? comme un organe complémentaire à l’offre culturelle déjà en place.

Soutien Alzheimer - Des fêtes pour tous : Info ici!

Publicité

« Loin de là notre intention de marcher sur les pieds de la Maison de la culture. Notre mission n’est pas la même. Nous discutons régulièrement avec eux pour s’assurer que notre programmation ne se recoupe pas », insiste Mélissa Pietracupa.

L’OBNL

Qui dit organisme à but non lucratif dit aussi conseil d’administration. Bien que la composition de ce dernier ne soit pas encore achevée, son visage commence tout de même à se dessiner.

« On voulait intégrer des membres du personnel du Collège, c’est certain, mais aussi des personnes influentes dans le milieu artistique », indique-t-elle.

C’est pourquoi Claude De Grandpré présidera le tout, lui qui est directeur général et artistique du théâtre Hector-Charland à L’Assomption. Pour l’assister à titre de vice-président, c’est Xavier Inchauspé, à la fois avocat et responsable de l’action sociale au Centre du théâtre d’aujourd’hui, entre autres, qui a été sélectionné. Fils de l’ancien dg du Collège Ahuntsic, Paul Inchauspé, il est resté très attaché au collège, selon Mme Pietracupa qui mentionne qu’il est également un travailleur culturel de grand talent. La comédienne Rachel Gratton (Les Simone, Faits Divers), une ancienne étudiante du programme de cinéma du Collège Ahuntsic, sera aussi de la partie.

Le directeur du service administratif du Collège Ahuntsic, Yvon Pépin, et la directrice des affaires étudiantes, Line Coulombe, siègeront tous les deux en compagnie, bien sûr, de Mme Pietracupa.

Trois places au conseil d’administration sont encore vacantes et seront comblées dans les prochains mois, assure-t-elle.

Ambitions

La première année d’activités en fut une de bouillonnement d’idées pour la directrice générale et artistique. Mélissa Pietracupa ne peut s’empêcher de voir grand pour l’avenir de la salle.

« J’aimerais vraiment qu’un jour on devienne une salle pouvant accueillir des festivals. Pourquoi pas le FTA, pour la danse, ou encore le FNC [ndlr: Festival du nouveau cinéma] », suggère-t-elle.

Mais, surtout, elle souhaite que ce soit avant tout un lieu de rendez-vous pour les Ahuntsicois et la communauté étudiante du Collège.

Le lancement de la saison –sur invitation– est prévue le 27 novembre prochain.