Marie-Claude Latour est résidente de Cartierville et passionnée d’art. Elle est propriétaire du Locart, une galerie d’art qui verra bientôt le jour dans Cartierville. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

Une nouvelle galerie d’art ouvrira ses portes au printemps dans Cartierville et viendra ainsi bonifier l’offre culturelle du quartier. Marie-Claude Latour, propriétaire de l’espace, en dit plus au Journal des voisins.

Les résidents de Cartierville friands de beaux-arts seront ravis de l’apprendre! Une toute nouvelle galerie d’art débarque dans le quartier dès le printemps 2024. À terme, l’espace présentera des expositions, mais offrira aussi des ateliers d’artistes.

À l’origine de cette initiative: Marie-Claude Latour, résidente de Cartierville depuis une trentaine d’années. Architecte de formation, Marie-Claude est également passionnée d’art. Si elle étudie les techniques mixtes depuis plus de quinze ans, l’ouverture de cette galerie constitue son premier grand pas dans le domaine artistique.

«J’ouvre cet espace d’art surtout pour moi et pour pratiquer. Mais j’aimerais aussi pouvoir le partager. Toutefois, il ne s’agit pas d’un lieu à but lucratif», explique Marie-Claude Latour.

L’espace, qui porte le nom de Locart, est situé au 5765, boulevard Gouin Ouest. Le local était auparavant occupé par l’organisme Ville en vert. Ce dernier a désormais déménagé ses pénates au Centre culturel et communautaire de Cartierville (aussi appelé 4C), laissant l’espace libre pour ce nouveau projet.

Un projet personnel

Marie-Claude Latour a toujours entretenu un intérêt profond pour l’art, qu’elle explique avoir exploré longtemps avec de «longues pauses» dans sa pratique. En cause: son métier d’architecte, ses responsabilités de gestionnaire, mais aussi trois grossesses.

«Je portais beaucoup de chapeaux en même temps, donc je ne m’y adonnais pas de manière intensive. Mais maintenant, j’ai vraiment envie de me lancer», raconte la résidente de Cartierville. Loin d’avoir la prétention de devenir la prochaine Rembrandt, Marie-Claude souhaite plutôt réunir une communauté autour de l’art dans Cartierville.

Titulaire d’une mineure en histoire de l’art, Marie-Claude a exploré les techniques mixtes dont l’acrylique, l’aquarelle, les collages et le modèle vivant. Questionnée sur de potentiels ateliers de modèle vivant dans son nouvel espace par le Journal des voisins, elle sourit: «Oui, pourquoi pas! Mais il nous faudrait couvrir les fenêtres.» Autour de Marie-Claude, plusieurs baies vitrées donnent en effet une vue directe sur la rue. Elles laissent d’ailleurs pénétrer une lumière généreuse malgré la journée grise de février.

L’espace détient trois pièces, dont l’une sera dédiée aux ateliers d’artistes. Ici, Marie-Claude est au travail dans l’une d’entre elles. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

Marie-Claude confie voir cette première phase du Locart «comme un rodage»: elle souhaite effectivement prendre son temps et éviter des collaborations trop rapides. «Je veux d’abord voir la réponse du public et surtout, m’amuser!» souffle-t-elle à notre journaliste. Toutefois, elle reste ouverte aux suggestions de collaboration et cherche par ailleurs des enseignants en art qui pourraient donner des ateliers dans son espace.

Ouverture au printemps

Pour l’instant, la galerie d’art n’est pas encore fonctionnelle. Le système d’éclairage, récemment installé, devra en effet être complété par le système d’accrochage des toiles. L’espace d’exposition de 900 pieds carrés ne sera donc pas ouvert au public avant mars 2024.

La première exposition du Locart est prévue à l’occasion de la journée internationale du droit des femmes, le 8 mars prochain. Une douzaine de femmes artistes, dont Marie-Claude, exposeront leurs œuvres. Un vernissage privatif permettra de tester la réponse du public le jour même, avant que l’exposition n’ouvre officiellement la fin de semaine suivante.

L’exposition du 8 mars est d’ailleurs chapeautée par deux enseignants du département de graphisme du Collège Ahuntsic, amis de Marie-Claude Latour. Ces derniers accompagnent en effet quelques-unes des artistes dans la réalisation de leur première exposition.

Le Locart, future galerie d’art de Cartierville, est encore en travaux à l’heure actuelle. Le lieu devrait ouvrir ses portes en mars 2024. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

Transformer Cartierville

Marie-Claude Latour connaît bien son quartier, puisqu’elle a siégé au conseil d’administration de l’Association des gens d’affaires de Gouin Ouest (AgaGO) de 2016 à 2020. Elle a par exemple participé à la réalisation des placottoirs dans Cartierville et à quelques murales du quartier.

À l’heure actuelle, Cartierville ne détient pas de lieu artistique à proprement parler. Le 4C, situé à deux pas de la future galerie, propose parfois des événements culturels comme des pièces de théâtre. Toutefois, aucune galerie d’art n’avait encore poussé dans le secteur.

« C’est parfois décourageant de voir l’état du quartier. C’est un peu ça aussi l’idée, d’amener quelque chose de différent à Cartierville. Je voulais apporter un vent de fraîcheur », commente Marie-Claude Latour.

La propriétaire du Locart témoigne donc d’une réponse très positive de ses voisins quant à son projet de galerie d’art. À terme, lorsque l’espace sera ouvert, elle affirme vouloir tisser des liens avec les acteurs du quartier. «J’ai le souci de mettre l’espace à disposition pour la communauté. J’aimerais vraiment organiser quelque chose avec la Maison des jeunes de Cartierville, par exemple», témoigne-t-elle.

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Gérard Dansereau
Gérard Dansereau
20 Jours

Très intéressant cette nouvelle galerie.
Mon nom est Gérard Dansereau,
Je suis un artiste peintre ,résidant d’Ahuntsic Cartierville et ancien professeur au cégep Ahuntsic en graphisme.
Je serais heureux d’avoir plus d’informations sur votre projet.
Merci!

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Où célébrer la Fête nationale du Québec à Ahuntsic-Cartierville?

J-4 avant la Fête nationale du Québec. À Ahuntsic-Cartierville, comme partout dans…
Gradins de la salle de la Maison de la culture Ahuntsic

Des fauteuils plus modernes et plus accessibles à la Maison de la culture Ahuntsic

La salle de la Maison de la culture Ahuntsic sera dotée de…
Amine photo livre

Guerre civile en Algérie: Amine Esseghir porte la voix des muselés dans son livre Revenir entier

Amine Esseghir, journaliste au sein de la rédaction du Journal des voisins,…

Le Journal des voisins est bien vivant

Vendredi 11 août, l’éditeur Métro Média suspendait ses activités. Malgré cette triste…