Noa et Dalie devant leur cabane (Photo: Éloi Fournier – JDV)

Deux jeunes enfants d’Ahuntsic ont eu une idée bien particulière : vendre les pivoines de leur jardin pour financer l’aménagement de la cabane dans leur cour arrière. 

Le kiosque aménagé par Noa et Dalie (Courtoisie : Sophie-Paiement-Lefebvre)

Le tout s’est déroulé dimanche dernier, et les pivoines ont été victimes de leur succès, à un point tel que Noa (10 ans) et Dalie (9 ans) devront organiser une seconde vente… La demande était tout simplement trop grande! 

Les enfants vendaient aussi de la limonade et des macarons faits maison.  

« Les passants s’arrêtaient et demandaient de la limonade. D’autres passaient à vélo ou en auto et ils repartaient avec des fleurs! » explique Noa.

Au total, la famille a vendu plus de 130 pivoines. Un bouquet coûtait 5$, ce qui a permis aux enfants de récolter plus d’une centaine de dollars!

Vingt-quatre personnes avaient même pris la peine de réserver un bouquet à l’avance. 

« Une chance que j’ai demandé aux gens de réserver… J’ai fait une publication Facebook le jeudi soir et le matin suivant, 104 pivoines étaient déjà réservées », mentionne la mère des enfants, Sophie Paiement-Lefebvre. 

Mme Paiement-Lefebvre s’inquiète toutefois de l’état des pivoines dans son jardin. Les longues vagues de chaleur du mois de juin n’ont pas aidé, et les fleurs sont un peu trop blanches au goût de la mère de famille!

« Il fait tellement chaud que les pivoines n’ont plus de couleur, nous dit-elle. On veut les laisser revenir à elles avant de reprendre la vente! »

Un joli repaire

Aménagée dans un ancien cabanon, la cabane de Noa et Dalie est comme une grande pièce : un divan sectionnel, un tapis, un espace cuisine et même une petite tente vont permettre aux enfants de vivre de beaux moments avec leurs amis. 

D’ailleurs, lors de la visite du JDV, plusieurs petits voisins s’amusaient déjà dans la cabane!

« Nous avons un peu tous eu l’idée de la refaire, mentionne Dalie. Avant, elle était toute sale. On l’a améliorée, mais on veut aussi mettre des moustiquaires et des murs. »

Les enfants contribuent même à l’aménagement… avec une certaine aide de leurs parents. Leur père étant entrepreneur général et leur mère travaillant dans le domaine du design, il est certain que la cabane sera une belle réussite!

Pour les intéressés, restez à l’affût : une autre vente devrait avoir lieu prochainement si les pivoines poussent en bonne santé.

La grande cabane de Noa et Dalie (Photo: Éloi Fournier – JDV)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Vaccination des 5-11 ans : « On est sur les blocs de départ ! »

Alors que Montréal affiche une hausse des cas de COVID-19 depuis la…

Avis publics – Semaine du 4 juin 2021

Parc Henri-Julien – Construction du pavillon des baigneurs et réfection du chalet…

Le coin communautaire – Semaine du 8 octobre 2021

Marche, jour des Aînés, à ORA Le 1er octobre dernier était marqué…

Chemin Neuf se défend d’être une secte

L’organisme Chemin Neuf, qui gère la résidence Ignace-Bourget et administre désormais des…