Les Actualités du 14 fevrier 2014

Épuisée par un puisard mal fermé, et qui claque, et qui claque…
Une résidante déplore l’aventure qu’elle a vécue
mais espère bien que cela ne se répétera plus…


PhotoValérie Chenus

Valérie Chenus en a long à raconter sur ses récentes mésaventures avec l’arrondissement. Alors que, professeure de musique et musicienne accomplie, elle est habituée d’écouter les pièces jouées par ses élèves, depuis longtemps, c’est un son discordant qu’elle entendait, de jour comme de nuit: un couvercle de puisard qui clic-claquait, et clic-claquait encore, sur le boulevard Henri-Bourassa, où elle habite.

Et ce n’est pas faute d’avoir porté plainte au 311, ou faute d’avoir mis le temps pour se présenter à la séance d’arrondissement du budget en janvier dernier, pour carrément poser la question: “Monsieur le maire, aurez-vous le budget, cette année, pour réparer le puisard sur le boulevard Henri-Bourassa est, devant chez moi?” Bien que la question n’était pas nécessairement à l’ordre du jour, puisque ce n’était pas une séance ordinaire du conseil, il reste que cette résidante en a eu par-dessus la tête de toute cette histoire qui n’en finissait plus de finir… 

Aux dernières nouvelles (jeudi 13 février), on lui a promis que tout rentrerait dans l’ordre, si la température le permet…  Ce matin (14 février), et pour l’instant, l’arrondissement aurait recouvert le tout d’asphalte et elle n’entend plus le puisard clic-claquer… Y aura-t-il une suite?! (Par Christiane Dupont) (2014-02-14)
___________________________________________________________________________

Les soeurs Dufour-Lapointe rendent fiers les Ahuntsicois!
Maria Mourani salue tous les athlètes olympiques d’Ahuntsic


PhotoDynamiques, les soeurs Dufour-Lapointe!!! (Crédit-photo: page Facebook des Soeurs Dufour-Lapointe)

On les a vu triompher, et on s’est posé la question, en cabotinant, mais on n’y croyait pas vraiment! “Ça serait sympa que les trois soeurs, bonnes sur leurs planches, brillantes quand elles causent, fines comme un coeur, et jolies en plus, soient du quartier!!!

Et puis est arrivé ce communiqué du bureau de la députée fédérale de la circonscription d’Ahuntsic, Maria Mourani, qui saluait les neuf athlètes d’Ahuntsic qui participent aux Jeux olympiques…

C’est ainsi que l’on a appris
que les soeurs Dufour-Lapointe, qui ont triomphé à Sotchi, cette semaine, dans le parcours de ski de bosses, sont des Ahuntsicoises pure laine!!! Déjà les Canadiens, et les Québécois à plus forte raison, en étaient fiers! Imaginez, maintenant, de savoir, nous, Ahuntsicois et Cartiervillois, qu’elles sont du secteur, wow!

Un beau trio


Les
sœurs Dufour-Lapointe nous ont éblouis par leurs performances à l’épreuve des
bosses en ski acrobatique, notamment celles de Justine et Chloé, respectivement
médaillée d’or et médaillée d’argent. Bien que Maxime n’ait pas fait aussi
bien, on sait maintenant que c’est elle qui a ouvert le chemin et montré la
voie de ce ski bien particulier, aux deux autres, ses benjamines.

Une belle brochette!

Maintenant,
faisons un bref tour d’horizon des six autres Ahuntsicois qui participent aux
Jeux olympiques de Sotchi. Les athlètes olympiques du quartier, outre les soeurs Dufour-Lapointe, sont: Roberto Luongo, Marc-Édouard Vlasic, Caroline Ouellette (capitaine de l’équipe féminine de hockey); Catherine Ward; Kaya Turski; et Chris Del Bosco.

Roberto Luongo est un joueur de hockey, en fait l’un des trois gardiens de but de l’équipe nationale canadienne de hockey masculin, au même titre que Carey Price. Il a, quant à lui, été choisi pour affronter l’Autriche ce vendredi, alors que Price a fait le match d’hier contre la Norvège, avec les résultats que l’on connaît. Caroline Ouellette est l’une des membres les plus anciennes de l’équipe nationale canadienne de hockey féminin. Elle est trois fois championne olympique (Vancouver  2010, Turin 2006 et Salt Lake, 2002). Elle est maintenant capitaine de l’équipe. Marc-Édouard Vlasic, d’origine croate, est également joueur de hockey et joue donc dans la même équipe que Roberto Luongo. Il a joué notamment avec les Remparts de Québec. Il serait l’un des défenseurs les plus complets de la LNH. Catherine Ward est défenseuse dans l’équipe nationale canadienne de hockey féminin. Elle a été championne olympique en 2010, championne du monde en 2012 et trois fois médaillée d’argent aux Championnats du monde. Kaya Turski, pour sa part, est une skieuse; en fait, elle participait à Sotchi à l’épreuve de ski slopestyle féminin de ski acrobatique, où elle ne s’est malheureusement pas qualifiée. Chris Del Bosco est un skieur alpin qui s’est converti au ski acrobatique spécialisé dans les épreuves de skicross. Il a participé aux Jeux Olympiques d’hiver en 2010, à Vancouver. En outre, en 2011, il s’est mis à pratiquer la descente en VTT à un niveau international. Voilà pour nos Ahuntsicois aux Jeux!

Salutations de Maria Mourani

Jonathan Bousier, porte-parole de Maria Mourani, députée fédérale d’Ahuntsic, indiquait à journaldesvoisins.com qu’un communiqué en provenance d’Ottawa a été expédié à tous les députés fédéraux pour leur faire part des noms des athlètes issus de leur circonscription. Belle initiative!

Bises de Montréal!

Félicitations aux gagnants et futurs gagnants! À tous les participants(tes), pour le travail de longue haleine entrepris il y a un bon moment, pour leurs efforts, et pour nous représenter dignement: un câlin de journaldesvoisins.com en cette journée de la Saint-Valentin! (Par Christiane Dupont) (2014-02-14)

Doit-on dire ou écrire Sotchi ou Sochi? Ça vous intéresse, cliquez ici.

___________________________________________________________________________


Séance ordinaire du conseil d’arrondissement du 10 février
Coûts et budget au menu:  le conseiller de Saint-Sulpice répond!
.Signature du livre d’or par une résidante d’Ahuntsic bien connue!
.L’humour est encore –heureusement– au rendez-vous!


PhotoLes directeurs des principaux services de l’arrondissement sont des participants habituels des séances du conseil, pouvant ainsi répondre aux questions des résidants sur-le-champ. On aperçoit, de gauche à droite: le chef du poste de police du quartier (PDQ27), Benoît Amyot; le directeur de la culture, des loisirs, du sport et du développement social, Laurent Legault; le directeur du développement du territoire, Gilles Côté; et le directeur des Travaux publics, Louis Lapointe.


Pas moins d’une quinzaine de résidants se sont présentés au micro à l’occasion de la période de questions qui a précédé la séance ordinaire du conseil d’arrondissement, lundi 10 février, en soirée, à la salle du conseil.


Toutefois, en début de séance, le
maire, M. Pierre Gagnier et les élus de l’arrondissement ont tenu à
rendre hommage à Sœur Angèle, qui a récemment été décorée de l’ordre du
Canada par le gouverneur général, dans une cérémonie se déroulant à
Ottawa en décembre 2013. Depuis plus de 50 ans, Sœur Angèle
Rizzardo contribue à propager l’art de bien cuisiner. Elle s’est d’abord
démarquée comme enseignante à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du
Québec, et ensuite comme animatrice à la télévision. Elle a enchaîné
les émissions, les chroniques et les livres de recettes, toujours dans
le but de sensibiliser les gens à une saine alimentation.

La parole aux élus

Par la suite, les conseillers ont pris la parole quelques minutes afin de faire part de leurs préoccupations dans certains dossiers. Le maire Gagnier était bien fier d’annoncer qu’il n’y avait pas de taxe locale dans l’arrondissement et en a profité pour remercier les élus et les fonctionnaires pour leur bon travail.

Quant au conseiller Pierre Desrochers, également président du comité exécutif, il a prononcé quelques mots sur le budget, et a mentionné la Saint-Valentin et, éventuellement, la fin de l’hiver! (Plus tard, en réponse à la question d’un citoyen sur les ressources de la Ville, il a fourni une réponse très étoffée sur la question du budget et des ressources).

De son côté, Émilie Thuillier, conseillère du district d’Ahuntsic, a mentionné les quatre fêtes d’hiver qui ont lieu présentement et pour les prochaines semaines dans l’arrondissement. Elle a également fait mention du fait que les rubans vert/blanc arborés par les conseillers et le maire faisaient référence aux journées de la persévérance scolaire. Elle a ajouté qu’il serait bon que chacun encourage un jeune qui étudie dans son entourage pour souligner l’occasion.

Le conseiller Harout Chitilian a parlé,  notamment, de la sortie Salaberry, sujet qui allait être abordé de façon plus élaborée plus tard.

La conseillère du district Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé, a, également, mentionné les journées de a Persévérance scolaire, l’école étant, selon elle, “la clé pour avoir des jeunes instruits dans la société”. Tout comme Mme Thuillier, elle a insisté: “Tout le monde doit se sentir concerné”. Elle a également fait référence au 30e anniversaire que célèbre La Promenade Fleury en 2014.


Et les questions…

Un résidant de la rue Du Pressoir, Michel Verreault, s’est présenté au micro pour demander aux élus de revoir l’impossibilité pour les résidants de la rue de garer leurs véhicules. “Il y a 13 places de stationnement pour 18 automobiles”, a-t-il dit. Il apportait avec lui une pétition signée par tous les résidants. Cette situation serait due au fait que, il y a de nombreuses années, l’arrondissement avait voulu éviter du flânage dans les environs et avait installé une signalisation interdisant, à certains endroits, que des véhicules se garent. Or, au cours des années qui ont suivi et jusqu’à tout récemment, selon M. Verreault, il y avait une certaine tolérance pour les véhicules contrevenants, mais depuis un mois, a-t-il ajouté, les contraventions ont commencé à décorer les pare-brises. Il précise que ce n’était pas arrivé depuis 28 ans. Mme Pagé est intervenue pour dire qu’elle était sensibilisée au problème et qu’elle y veillerait.

Stérilisation des chats


Christian Pépin, de la rue Francis, est venu au micro pour saluer le programme de stérilisation des chats errants et demander si le programme allait être reconduit cette année. Mme Thuillier a répondu que, d’après elle, il restait du budget et que la chose serait certainement dans l’ordre du possible.


Abribus: propreté et horaires


Stéphane Saint-François, de la rue Taylor, secrétaire du Comité circulation de Cartierville, a demandé s’il y avait des démarches faites par l’arrondissement pour améliorer la propreté des abribus et la présence d’horaires à l’intérieur. Le conseiller Chitilian a mentionné que l’entretien des abribus relevait de la STM, mais il a ajouté: “Prenez une photo et je vais l’envoyer au service concerné!”
Il a également déclaré: “Identifiez les endroits où les horaires sont manquants en prenant une photo également.”

Janine Renaud, de la rue de la Colombière, une habituée des séances du conseil d’arrondissement, est venue demander des explications sur des points précis de l’ordre du jour (12,02 et 20.01).

Le “no man’s land” à l’est…de Fleury Est

Pascal Paquet, de la rue Bruchési, a demandé aux élus si l’arrondissement avait dans ses cartons un projet de revitalisation à l’est de la rue Papineau, ce qu’il a qualifié de “no-man’s land”, soit entre le parc de la Visitation et le parc des Hirondelles. Lorraine Pagé a répondu que la préoccupation était certes présente tout en s’interrogeant à haute voix à savoir quels étaient les meilleurs outils pour revitaliser le secteur.

Qui paie ces réparations finalement?


Raymond L’Abbé, un autre habitué des séances du conseil, est venu parler des égoûts, dont la partie qui se trouve sur le terrain de la Ville mais reliée aux résidences occasionne des frais fort onéreux à certains résidants quand surviennent des bris. La Ville de Montréal a formé un comité pour déterminer qui devrait payer quoi. Pierre Desrochers a ajouté que ce point était toujours à l’étude. M. Chitilian a mentionné qu’il y aurait des répercussions budgétaires si le règlement devait être modifié. M. Desrochers a conclu en disant qu’il assurerait un suivi sur la question.

Moins de $ pour le déneigement?


Gilles Larocque, un résidant féru de chiffres, comptable de son état, un autre habitué, est venu parler du budget 2014. “On a l’impression que tous les arrondissements ne vivent pas tous sur la même île”, a-t-il lancé, goguenard, ajoutant: “Comment a-t-on procédé pour réduire notre budget en déneigement dans l’arrondissement?”. Le directeur général, Ronald Cyr, l’a assuré que le budget au déneigement n’a jamais été réduit par l’arrondissement dans son budget d’opération. M. Desrochers a précisé qu’il s’agissait d’un ajustement comptable. M. Cyr a précisé que la différence pouvait résulter parfois de meilleurs coûts offerts par les fournisseurs l’année suivante, si l’on fait des comparaisons d’une année à l’autre.

À quand un exercice rigoureux?

Jean Lachapelle, résidant de la rue Place Fleury, a, pour sa part, abordé la question du budget 2014, en disant d’entrée de jeu: “On dirait qu’on pousse la poussière en-dessous du tapis.” Puis sa question: “Dans un horizon à moyen terme, l’administration Coderre pourra-t-elle se pencher sur les structures politiques administtratives et faire de véritables économies
?, ajoutant: Où sont les décisions budgétaires pour rationaliser les dépenses?” Dans une longue réponse, le conseiller de Saint-Sulpice et président du comité exécutif a fait valoir qu’il y avait du travail qui était déjà fait, à cet égard. “On s’est vraiment attardés à réduire la croissance des dépenses”, a-t-il dit, ajoutant: “Il y a des enjeux importants auxquels on doit s’attaquer. On souhaite réduire considérablement la facture des régimes de retraite.” Il a indiqué que le vice-président du comité exécutif et conseiller de Bordeaux-Cartierville planchait déjà sur l’examen des processus administratifs. Toujours selon M. Desrochers, il y aura un étalonnage des meilleurs pratiques d’autres villes qui sera établi. Il y a déjà eu une première rencontre des maires d’arrondissement pour voir ce qui pouvait être amélioré. “Nous avons une obligation de résultats, a martelé M. Desrochers, car le statu quoi est inacceptable!”

Pas le temps pour épandre!


Pierre Tellier, résidant de Place L’Acadie, est venu porter à la connaissance du conseil le fait qu’une petite portion, particulièrement fréquentée par les piétons dans les environs du complexe, n’était pas du tout déneigée par l’arrondissement, pouvant donner lieu à des situations problématiques. Un contremaître lui aurait dit: “On n’a pas le temps de faire ça!” On y veillera maintenant, sans doute…

Circulation de transit, une plaie


Philippe Vallée de la rue Guertin est venu parler de la circulation de transit dans les rues Guertin et Filion, à l’ouest de l’autoroute 15. La circulation de transit est un sujet particulièrement sensible dans notre arrondissement. Il y aurait un gros volume de véhicules qui traversent ces rues aux heures de pointe, matin et soir. Harout Chitilian a mentionné que le transport en commun est une partie de la solution, qu’il veut réduire le volume, de véhicules, oui, mais qu’il se bataile aussi pour que la vitesse soit réduite.

Ça patine, mais pas au bon endroit!


Jean-Claude Lanthier, également un habitué des séances du conseil, est venu parler des patinoires, celle du parc Saint-André-Apôtre, notamment, qui n’aurait pas de surveillant au chalet et qui était déneigée par un jeune qui voulait jouer au hockey alors que lui-même est allé y faire un tour récemment. “Les patinoires de l’arrondissement sont-elles le parent pauvre?”, a-t-il demandé ajoutant, mi-figue, mi-raisin: “La relève pour le Canadien ne sera pas forte!” Émilie Thuillier a précisé qu’il n’y avait pas de surveillant dans les roulottes ou chalets des patinoires, que l’entretien des patinoires est de plus en plus coûteux à cause des nombreux redoux ici et là durant la saison froide. M. Lanthier a également déploré que depuis l’arrêt d’autobus Sauvé/Meillleur, côté ouest, c’était “Séraphin” qui faisait l’épandage du sel, rendant le trottoir….comme une patinoire!


Suivez le conseil d’arrondissement sur le web

Les séances du conseil d’arrondissement sont diffusées en direct sur Internet par l’entremise du site www.webtv.coop.
Vous pourrez bientôt visionner la séance du 10 février en différé sur
le site, en cliquant sous l’onglet « démocratie ». Une nouvelle façon de
participer à la vie démocratique de l’arrondissement!


Relocalisation de la bretelle d’accès nord-ouest de l’autoroute 15 à l’angle de la rue De Salaberry
Dans
le but d’accroître la sécurité des piétons et des résidents,
l’arrondissement effectuera des démarches auprès du ministère des
Transports afin de relocaliser la sortie de l’autoroute 15 située au
nord de la rue De Salaberry au sud de la rue. La fin des travaux est
prévue pour 2015-2016. La fermeture de la sortie permettra notamment
d’ajouter un feu piétonnier et de verdir les abords de l’autoroute.


Application mobile pour la mise en valeur des berges de la rivière des Prairies
L’arrondissement
a approuvé une entente avec le Collège de Bois-de-Boulogne, afin de
créer une application mobile visant à mettre en valeur les attraits des
berges de la rivière des Prairies. Les travaux effectués par les
étudiants en génie logiciel seront réalisés durant la session d’hiver
2014.


Soutien financier aux organismes
Conformément à
l‘Entente administrative sur la gestion du fonds québécois d’initiatives
sociales
dans le cadre des alliances pour la solidarité (2013-2015),
les membres du conseil ont accordé un soutien financier non récurrent
totalisant la somme de 307 193,24 $ à divers organismes de
l’arrondissement luttant notamment contre la pauvreté et l’exclusion
sociale.


Contribution financière pour le développement commercial
En
outre, l’arrondissement a octroyé une contribution financière de 60 000
$ à la Société de développement commercial (SDC) de la Promenade Fleury
pour l’année 2014, principalement dans le but de soutenir ses efforts
de diversification et de renouvellement de l’offre commerciale. La Promenade Fleury fête cette année ses 30 ans.


Réaménagement du parc Saint-Alphonse
À la suite
d’un appel d’offres sur invitation, un contrat totalisant la somme de 93
429,90 $ a été accordé afin de réaménager l’aire de jeux de palets du
parc Saint-Alphonse. La réfection de l’aire permettra aux citoyens et en
particulier aux aînés de fréquenter davantage les installations de
l’arrondissement et de socialiser.

(Par Christiane Dupont) (Avec la collaboration du Service des communications de l’arrondissement pour les faits saillants) (2014-02-14)

CLIQUEZ ICI POUR VOIR D’AUTRES PHOTOS DU CONSEIL D’ARRONDISSEMENT
___________________________________________________________________________


Journée internationale des femmes, le 8 mars
Deux fêtes pour souligner la journée dans le secteur

Nouveau contexte politique oblige, les députées Diane De Courcy et Maria Mourani souligneront chacune de leur côté, et à leur façon, la Journée internationale des femmes, même si elles partagent bon nombre de points de vues en commun sur les avancées des femmes dans la société.

Au centre communautaire Ahuntsic

La députée de Crémazie et ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Diane De Courcy,  tiendra le samedi matin 8 mars un café-causerie de femmes souverainistes, événement auquel toute la communauté d’Ahuntsic-Cartierville est conviée.

Parmi les invités, on retrouvera Martine Desjardins, l’une des vedettes de la contestation étudiante du printemps ‘’érable’’ 2012. Sa participation a de quoi aussi relancer les rumeurs voulant qu’elle se porte candidate péquiste à la prochaine élection québécoise.

L’événement se tiendra dès 9h00 au Centre communautaire Ahuntsic, au 10780, rue Laverdure, non loin du métro Henri-Bourassa


Photo

Diane De Courcy

Photo

Maria Mourani
Sur La Promenade

Pour sa part, fidèle à sa tradition, Maria Mourani, maintenant députée d’Ahuntsic indépendante, d’obédience fédéraliste, tiendra une activité mais, cette année, il y a du nouveau. L’événement se tiendra non pas à son bureau de circonscription mais dans un établissement de la Promenade Fleury.

De concert avec la Promenade, l’événement annuel qui rend hommage à des femmes d’exception dans huit sphères d’activité aura lieu le vendredi 7 mars en soirée à la salle l’Ami- temps, au-dessus du restaurant Le goût de la Thaïlande. Un ensemble jazz donnera une prestation de 45 minutes. Il y aura aussi de petites bouchées lors de cet événement qui débutera à 17 heures.

On ignore si nos représentantes politiques à Québec et à Ottawa se visiteront mutuellement.

Rappelons que la députée fédérale d’Ahuntsic a confirmé à la mi-décembre qu’elle était en rupture de ban avec le mouvement souverainiste. Dans une lettre aux médias, Mme Mourani  s’était livrée à une charge à fond de train  contre le projet de Charte des valeurs du gouvernement québécois. (Par Alain Martineau) (2014-02-14)

__________________________________________________________________________

BON À SAVOIR
Écocentre de l’arrondissement
ARTE, une entreprise privée d’économie sociale mandatée par la Ville revend ce qui est encore bon
dans sept arrondissements


Photo

C’est une entreprise privée qui s’occupe de récupérer les mille et un objets laissés dans les divers écocentres, de Montréal, dont celui d’Acadie, juste un peu à l’est du Collège Bois-de-Boulogne, dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, et de les revendre depuis son nouvel entrepôt de 20 000 pieds carrés au 290 de la rue Murray, dans Griffintown, dont l’ouverture a eu lieu la semaine dernière.

L’entreprise ARTÉ, signifiant L’Artisan du Renouveau et de la Transformation Écologique, est mandatée par la Ville de Montréal (à la suite d’un appel d’offres) pour gérer  les sept écocentres que compte la municipalité.
La petite entreprise fait d’une pierre deux coups avec la revalorisation des objets réutilisables, déposés par les citoyens, et la création d’emplois, entre autres pour des travailleurs ayant de la difficulté à réintégrer le marché du travail.

Transport et revente

Dans un premier temps, les articles dont vous voulez vous débarrasser (du vieux frigo aux vêtements, en passant par les livres, CD ou meubles) peuvent être déposés à l’un des écocentres. Ils sont par la suite récupérés et transportés à l’entrepôt ARTÉ, dans le sud-ouest de Montréal. A cet endroit, des travailleurs s’occupent de trier et classer les produits pouvant avoir une ‘’deuxième vie’’, pour être revendus à, dit-on,  ‘’des prix d’aubaines’’.

”On négocie, on est très flexible”, affirme Jean-Marc Moreau, le chargé administratif d’ARTÉ, qui ajoute que son équipe a toutefois une bonne idée de la valeur d’un produit même quand il est d’occasion.

Tous (résidants, entrepreneurs ou gens travaillant dans le monde des arts, par exemple) peuvent ainsi trouver leur compte en achetant divers produits qui ont déjà servi.

Également, pas moins de 400 maisons de production d’ici et d’ailleurs font affaires avec l’ARTÉ pour satisfaire divers besoins, notamment quand on veut trouver des objets en lien avec une certaine époque.

M. Moreau a pu constater au fil des ans la qualité de certains objets abandonnés, dont plusieurs étant presque centenaires: caméras , téléphones, machines à écrire, bibelots, etc. Et même des oeuvres d’arts dont des aquarelles dont l’estimation peut dépasser les 3000$.

Liens avec les organismes sociaux

Afin de donner un coup de pouce à ceux qui ont de la difficulté à dénicher un emploi, ARTÉ a conclu une entente de partenariat avec L’Arrimage, un organisme sans but lucratif offrant un service d’aide à l’emploi aux personnes ayant certains problèmes. On a ainsi créé une douzaine d’emplois l’an dernier.

”On est content de donner une chance à des gens qui peuvent ainsi revenir sur le marché du travail après avoir eu certaines difficultés”, a indiqué M Moreau.

Durant la période de pointe, de la mi-avril à la mi-octobre, alors que les heures d’ouverture des écococentres sont plus longues, l’entreprise embauche une vingtaine de personnes (centres de dépôt et entrepôt).

ARTÉ distribue aussi des livres au Centre hospitalier Verdun et soutient divers groupes communautaires.

Petite histoire

L’aventure d’ARTÉ a commencé en 2005 quand Stéphane Tremblay travaillait comme employé au triage du centre de réemploi de l’écocentre Eadie, dans le Sud-ouest. Deux ans après son arrivée, il est devenu le gestionnaire du centre de réemploi et il a créé l’ARTÉ sur le site de l’écocentre. L’entreprise demeure à cet endroit pour une période de deux ans mais face une croissance soutenue, l’ARTÉ doit s’établir dans un nouveau local de 5 000 pieds carrés sur la rue Dunn, à proximité de l’écocentre.

Au fil des années, ARTÉ a raflé des contrats d’autres écocentres et l’entreprise a maintenant le mandat de tous les lieux de recyclage. Et un nouvel établissement pour exposer tous ces objets qui auront une autre vie.

Mandats variés

L’écocentre est une autre façon de contribuer à la réduction de l’enfouissement et, ainsi, de réduire l’émission de gaz à effet de serre (GES).

À l’écocentre, on peut aussi  apporter, entre autres, les produits nocifs pour la santé ou l’environnement, les débris des travaux de construction ou métal.

Dans notre secteur, on peut aussi se rendre à l’Écocentre Saint-Michel situé au 2475, rue des Regrattiers, en face de la TOHU.

Pour tout connaître sur les écocentres et les objets acceptés ou refusés, adresse, horaire, consignes relatives aux dimensions des véhicules et aux volumes maximums et tarification applicable dans certains cas, composez le 514 872-0384 ou cliquez ici.
Par Alain Martineau) (2014-02-14)

___________________________________________________________


______________________________________________________

Dégât d’eau majeur dans un entrepôt de la Ville dans le secteur

Les employés seront relocalisés plus à l’ouest


Photo

Un bâtiment municipal de la rue Louvain a subi des dégâts majeurs à la suite d’une inondation, en janvier, à un point tel que l’administration n’aura d’autre choix que de le raser.
L’inondation a été constatée à l’entrepôt municipal de la division de l’approvisionnement au 955, rue Louvain est, près de la rue Saint-Hubert.

«L’eau coulait comme si la pluie tombait directement dans le magasin», a affirmé à La Presse Jacques Ulysse, le directeur du Service de la concertation des arrondissements. Les gestionnaires qui ont nettoyé l’immeuble avaient de l’eau jusqu’aux chevilles.

Les dommages sont évalués par la Ville à un million de dollars. Des vêtements et du matériel informatique ont été affectés. Les autorités estiment que le bâtiment est difficilement «récupérable».

François Goneau, relationniste, à la Division des affaires publiques de la Ville, a indiqué au journaldesvoisins.com que les employés ont été relocalisés dans un secteur «sécurisé » du bâtiment. Le bon matériel a aussi été récupéré et transporté ailleurs. Mais le tout est temporaire.

Relocalisation

«Des sites de relocalisation ont été identifiés. Nous souhaitons donc déménager personnel et matériel rapidement» a-t-il  confié. Et ce n’est pas fini, il y aura un autre déménagement.

La Ville a déjà fait l’acquisition d’un terrain, le segment 50-150 Louvain Ouest,  près du boulevard Saint-Laurent, toujours dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville,  pour y construire des installations permanentes qui accueilleront ces employés de la Direction de l’approvisionnement. 

«Compte tenu de la grande superficie du terrain, d’autres fonctions municipales pourront y être implantées. Pour ce qui est du terrain actuel,  il pourra éventuellement être vendu à des fins de développement» a précisé M. Goneau.

Le terrain en question se trouve entre Louvain et la voie ferrée du Canadien National, près de la rue Saint-Hubert, à la limite nord du Domaine Saint-Sulpice.

Selon La Presse, avant l’inondation, le bâtiment montrait déjà des signes de vieillissement. Tout récemment, une porte de garage s’était détachée pour se retrouver au sol.

A l’Hôtel de ville, Russell Copeman, le responsable élu des immeubles de l’administration municipale, a dit voir de ces incidents une conséquence directe du déficit d’investissements et d’entretien. (Par Alain Martineau) (2014-02-14)



___________________________________________________________________________


______________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE…………………………………….


Photo




Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858.
(Par Philippe Rachiele) (2014-02-14)

Le SNAC organise un souper cabane à sucre, le
vendredi 14 mars à 17 h 30, au coût de 20$. 
Vous pourrez bien manger et bien vous amuser tout en aidant au
financement de l’organisme pour l’achat de denrées dont bénéficieront les
résidents d’Ahuntsic ayant un revenu sous le seuil de la pauvreté.  Renseignements : 514 385-6499

Entraide Ahuntsic-Nord, organisme qui se consacre au bien-être
des aînés du quartier depuis plus de trente ans, est à la recherche de
bénévoles qui veulent s’offrir une saison d’entraide…  Renseignements : 514 382-9171

Relax-Action, un organisme communautaire en santé mentale, a un poste bénévole vacant à combler
au sein du conseil d’administration, poste pour un membre de soutien à la
communauté.  Renseignements : 514 385-4868.

Service de visite-conseil du domicile offert
gratuitement par Tandem Ahuntsic-Cartierville. 
Permet de constater les points faibles pour apporter les correctifs nécessaires
pour se protéger du vol. Sur rendez-vous seulement. Communiquez avec Danielle Hébert, tmac@bell.net.ca, ou faites le 514 335-0545.

Ateliers de
recherche d’emploi active
Le CACI offre aux nouveaux arrivants des
ateliers de recherche d’emploi. Les thèmes suivants seront abordés :
l’exploration du marché du travail, la rédaction d’un CV accrocheur, des
méthodes dynamiques de recherche d’emploi et une préparation pour une
entrevue réussie. Les ateliers commencent le 17 février 2014 pour une durée
de deux semaines. Info et inscription au 514 856-3511.  

Des ateliers de
conversation en français et en anglais au CACI
Les citoyens qui
désirent améliorer leur prononciation, enrichir leur vocabulaire et se sentir
plus confiants lors d’ une conversation en français ou en anglais, ou apprendre
à mieux rédiger en français sont invités à s’inscrire aux ateliers offerts par
le CACI. Coût symbolique de 10$ par session à raison de 2h par semaine. La
prochaine session commence bientôt! Info et inscription au 4770, rue de
Salaberry ou en téléphonant au 514 856-3511.

Programme d’adaptation au marché du travail pour les nouveaux arrivants
qualifiés. 
Le CACI offre aux nouveaux arrivants, qui rencontrent des difficultés
d’intégration au marché du travail, un service d’aide à la recherche d’emploi,
qui comprend : rencontres individuelles avec un conseiller en emploi,
suivi personnalisé, informations sur le marché du travail, plan d’action,
rédaction de CV et lettre de présentation, stages, activités de réseautage,
bénévolat. Info au 514 856-3511.

Formation gratuite en psychomotricité pour les parents, éducatrices et
intervenants auprès des enfants de 0-5 ans, le 19 et 26 février de 9 h 30 à 11
h, avec la table de concertation jeunesse Bordeaux-Cartierville, au 1405, boul.
Henri-Bourassa O., local 022. 
Inscriptions : 514 336-5554, poste 1009.

Nicole Ouellet, présidente-directrice générale de la Résidence Berthiaume-Du Tremblay, quittera la direction générale de la Résidence le 27 juin 2014 après 17 ans de loyaux services.  Elle continuera d’assumer ses fonctions de directrice générale de PRÉSÂGES et de présidente du conseil d’administration de la Résidence
Berthiaume-Du Tremblay.


___________________________________________________________________________

………………………………….LE COIN DES COMMERÇANTS


PhotoHommes déjà au travail à l’intérieur du Casa Luca (on voit les camions un peu plus haut).

Sur Fleury Ouest:

L’Association des gens d’affaires de Fleury Ouest a décidé, à l’occasion de la dernière réunion de son conseil d’administration que l’activité “Cabane à sucre” aura finalement bel et bien lieu, le samedi 29 mars, au parc Tolhurst, de 11 heures à 16 heures. Il y aura différentes activités, des stands des comerçants du secteur et des camions de bouffe au rendez-vous! Comme nous l’avons déjà annoncé l’Association a besoin de bras; elle est à la recherche de bénévoles pour aider mais de façon ponctuelle (donc pas trop exigeant, et pas trop longtemps) à l’organisation des différentes activités à venir. On expédie ses coordonnées par courriel à: info@fleuryouest.com

Au cours des prochaines semaines, journaldesvoisins.com pourra
vous en apprendre plus sur les locataires de l’édifice où logeait
la Boutique Francine auparavant… Dans l’intervalle, sachez que le nouveau propriétaire est M. Jean Gauthier, pdg du Bureau de crédit situé sur FLO, et président de l’Association des gens d’affaires de Fleury Ouest. Nous avons déjà rencontré un fort sympathique éventuel locataire sur la rue Fleury Ouest qui était en compagnie
du commissaire du développement économique de l’arrondissement,
Jean-François Soulières, lequel lui faisait les honneurs de cette belle rue
commerçante.


Yves Bonneau, chocolatier, de la Chocolaterie Bonneau, participait le week-end dernier au Salon “Je t’aime en chocolat!” à Place Bonaventure. Ce fut un succès! Selon le chocolatier, 13 000 visiteurs se sont présentés en quelques jours. Outre la Chocolaterie Bonneau qui était présente pour la troisième année consécutive, quelques “gros noms” du chocolat avaient un stand, cette année, flairant la bonne affaire!. Yves Bonneau était bien contente de voir et de revoir des clients du quartier. Il y a eu aussi quelques journalistes de passage. Et des gens riches et célèbres, peut-être? “Ah, peut-être, répond le chocolatier, mais je les connais pas encore bien!”, répond-il à la blague. Une anecdote un peu désopilante: pour l’occasion, le chocolatier avait confectionné un magnifique chapeau encore plus impressionnant que celui de l’an dernier… Malheureusement, lors du défilé, la mannequin qui le portait l’a malencontreusement échappé!

Journaldesvoisins.com faisait du recrutement de membres à sa Chocolaterie où une bonne dizaine de personnes se sont présentées, qui pour renouveler leur carte de membre, qui, pour devenir membre, pour la première année. Nous les en remercions! Nous avons bien rigolé durant l’opération, alors qu’un coureur s’est présenté à la Chocolaterie pour acheter les fameux lingots que Yves a créés récemment: chocolat, ganache de caramel et perles croquantes, tout bonnement délicieux. Alors que Josiane Bonneau, lui disait “Faut pas courir! Faut pas se stresser comme ça!”, d’un ton amusé, le coureur-résidant venait faire provision de lingots, car “les enfants avaient déjà tout dévoré!” Ah, les enfants!


Sur St-Laurent :
La nouvelle boulangerie “Au pain qutodien Saint-Laurent” a ouvert ses portes, comme convenu jeudi dernier. Le proprio vous invite à aller y faire un tour!

Sur La Promenade Fleury:
Saviez-vous qu’en 2014, La Promenade Fleury fête ses 30 ans? C’est ce qu’a mentionné la conseillère du district du Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé, lors de la dernière séance ordinaire du conseil d’arrondissement, lundi 10 février, alors que chaque conseiller prend tour à tour la parole en début de séance. Mme Pagé a profité de l’occasion pour parler du joyau que constitue La Promenade Fleury dans l’arrondissement et du fait que cet anniversaire doit être dignement souligné par les résidants qui peuvent contribuer au succès de l’artère commerciale en achetant localement.

Joint au téléphone par journaldesvoisins.com, le directeur général de La Promenade Fleury, François Morin, déclarait qu’il n’y avait pas d’activités proprement dites pour souligner le 30e anniversaire, mais d’une foule de petits événements et autres activités comme à chaque année, dont certaines seraient peut-être un peu plus “couleur du 30e”.  Il y a bien un projet, encore une fois cette année, de projection de films ou de pièces de théâtre à quatre reprises durant l’été, en collaboration avec l’Association récréative d’Ahuntsic-Cartierville (ARAC). Dans un autre ordre d’idées, l’administration de La Promenade Fleury en profitera sans doute pour faire refaire une beauté à ses oriflammes, en partenariat avec l’arrondissement au chapitre de l’aménagement urbain.

Le magasin d’accessoires décoratifs exclusifs Casa Luca, sur la Promenade Fleury prend de l’expansion, en ajoutant 33 pour cent de superficie. L’établissement, qui existe depuis près de 20 ans (après avoir remplacé un autre magasin de cadeaux) ajoutera 500 pieds carrés dans la partie est de l’immeuble. La propriétaire Susie Huneault a indiqué qu’elle n’avait pas le choix d’aller chercher plus d’espace en raison de la forte croissance du commerce. ”Nous avons acheté l’immeuble l’an dernier afin de satisfaire nos besoins” a déclaré Mme Huneault à jdv. Notre espace n’était pas assez grand. Nous devons stocker ici et ailleurs compte tenu aussi que des bijoux exclusifs sont revendus ailleurs”. Les clients verront vite la différence car les travaux (reconfiguration intérieure de la partie est) seront complétés début mars.

Concours de la Saint-Valentin: On connaît maintenant les gagnants du concours Facebook Saint-Valentin de la Promenade Fleury. Il s’agit de Mesdames Danielle Bougie et Nadine Franc.  Les participants du concours devaient aller sur le site Facebook de la Promenade et cliquer J’aime La Promenade Fleury. Les chanceuses ont mérité chacune un panier remplis de cadeaux de la St-Valentin, dont des certificats pouvant être utilisés dans des magasins de la Promenade.

Un ‘’plus’’ pour l’entrée Saint-Hubert de la Promenade Fleury avec la transformation de l’ancien IGA en Aliments de Santé Laurier qui vient finalement d’ouvrir ses portes à la toute veille de la Saint-Valentin. L’investissement dans ce commerce de plus de 8 000 pieds carrés a frisé un million et demi de dollars. Une quarantaine d’emplois ont été créés.
Le magasin Aliments de Santé Laurier d’Ahuntsic est membre du réseau Rachelle-Béry, spécialisé dans la vente de produits naturels et bios. L’entreprise dit avoir développé un concept nouveau, le seul présentement dans l’île de Montréal.  On compte une section de mets cuisinés et une section bistro où l’on pourra prendre un repas santé complet. Le magasin propose également une gamme de produits spécialisés tels que des suppléments et des produits de beauté naturels.

Au Marché Central:
Avez-vous regardé la prestation du propriétaire des cinémas Guzzo, Vincent Guzzo, à l’émission Tout le monde en parle de dimanche dernier… Son réquisitoire sur la nécessité d’avoir des films à succès québécois a fait un peu grincer des dents, tandis que d’autres ont apprécié son approche. Comme chacun le sait dans l’arrondissement, il y a un cinéma Guzzo au Marché central.


(Par Christiane Dupont, Alain Martineau et Philippe Rachiele) (2014-02-14)
Gens d’affaires et commerçants d’Ahuntsic-Cartierville: vous avez des nouvelles, petites et grandes, susceptibles d’intéresser nos lecteurs? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858.
___________________________________________________________________________


_______________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES


PhotoCrédit-photo: CSDM



L’arrondissement
d’Ahuntsic-cartierville invite tous les citoyens à s’inscrire au Défi Santé 5/30 Équilibre,
la plus vaste
campagne de promotion des saines habitudes de vie au Québec. L’inscription au Défi Santé 5/30 Équilibre permettra aux petits
et grands de passer à l’action pour leur santé, à leur rythme et dans le
plaisir. Les citoyens qui désirent relever ce défi peuvent s’inscrire jusqu’au
1er mars en visitant le site Internet www.defisante.ca.  En tant que participants,
les citoyens auront environ six semaines, du 1er mars au 11 avril,
pour améliorer leurs habitudes de vie. Plus concrètement, il s’agira de viser
l’atteinte de trois objectifs gagnants : manger mieux, (cinq aliments sains par jour), bouger plus, (30 minutes d’exercice par jour) et prendre soin de soi.
Pour plus d’infos,
visitez le site Internet www.defisante.ca

Le bureau de Maria Mourani, la député fédérale d’Ahuntsic, est déménagé au 9600, rue Meilleur, bureau 160.  L’adresse courriel et le numéro de téléphone demeurent inchangés.

Le CANA propose des sujets très variés et intéressants pour ses prochaines séances de formation. Le 27 février, le permis de conduire;  le 27 mars : l’emploi en région et le 10 avril, la formation de courte durée. Appelez des maintenant et réservez votre place!!! . Infos et réservations : 514-382-0735 poste 225.

25 000$ en bourses à gagner si vous établissez
votre entreprise dans Ahuntsic-Cartierville. 
Date limite 17 février à midi. 
Renseignements : CDEC 514 858-1018

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville adhère aux principes directeurs de la Charte de Toronto pour l’activité physique.  Lors du conseil d’arrondissement du 10 février dernier, la Direction de la culture, des loisirs et du développement social a annoncé l’adhésion de l’arrondissement à la Charte de Toronto, afin d’appuyer la conviction qu’un mode de vie physiquement actif et de saines habitudes de vie vont de pair. Cette charte mondiale pour l’activité physique a été adoptée à l’occasion du Congrès international sur l’activité physique et la santé publique, tenu à Toronto en mai 2010. Elle encourage les citoyens de tous les âges et de tous les milieux à pratiquer des activités physiques et sportives selon neuf principes directeurs que vous pouvez lire en accédant au www.activecanada2020.ca.  Plusieurs de ces principes sont déjà appliqués par l’arrondissement : la campagne Énergi’Z’toi, qui vise à promouvoir les saines habitudes de vie auprès des jeunes de 0 à 17 ans et les familles, et la volonté d’inclure des équipements encourageant et facilitant l’accès à des activités physiques libres au Parcours Gouin en sont des exemples éloquents.

Dans le cadre de la Semaine de la persévérance scolaire du 10 au 14 février 2014, les membres du comité 12-25 de la Table de concertation jeunesse Bordeaux-Cartierville en collaboration avec l’équipe de l’école La Dauversière, ont organisé une action pour montrer aux jeunes que la communauté les félicite, les encourage et les soutient dans leur persévérance scolaire.  Cette action a consisté à former une haie d’honneur composée de membres du personnel de l’école et d’intervenants communautaires du quartier pour accueillir les jeunes lors de leur entrée en classe pour le premier cours du matin le 11 février.

La prochaine séance ordinaire du conseil d’arrondissement aura lieu, le lundi 10 mars, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions, pour vous inscrire.  (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2013-02-14)

___________________________________________________________________


QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


PhotoPhoto : gracieuseté de l’arrondissement

ADULTES

Fête d’hivers :
au parc Nicolas-Viel
le 15 février de 12 h à 16 h.
au parc Gabriel-Lalemant
le 22 février de 9 h à 17 h.
au parc De Mésy
le 2 mars de 11 h à 16 h



L’état des patinoires est disponible ICI

Pour la Saint-Valentin, rendez-vous avec un auteur surprise
à découvrir le vendredi 14 février à partir de 10 h.  . Bibliothèques d’Ahuntsic (inscriptions :
514 872-0568) et de Cartierville (Inscriptions : 514 872-6989)


Film : Carnets d’un grand détour
de Catherine Hébert.  Histoire de Marc Roger qui part à pied de Saint-Malo pour se rendre à Bamako accompagné de son âne Babel.  Café de Da le 18 février à 19 h.  Inscriptions requises.

Une conférence de Dan Lachance sur le Vietnam
aura lieu mercredi le 19 février à 13h30 à la salle de l’église Saint-Jude (10 120, d’Auteuil) au coût de 8$ pour les non-membres de l’Alliance culturelle. Un cours est aussi offert (29$) aux membres, portant sur quatre monuments de la langue française en autant de rencontres le jeudi matin, commençant le 20 février, à PRÉSÂGES (1474, rue Fleury Est).  Pour les 50 ans et plus. Renseignements : 514 382-5716.

Rénovations éco-énergétiques.  Les propriétaires de maisons qui souhaitent améliorer leur confort découvriront les mesures à entreprendre pour réduire leur consommation énergétique ainsi que les différents systèmes de chauffage éco-énergétiques.  Les subventions disponibles seront aussi brièvement évoquées.  Le 25 février à 19 h 30 au Café de Da. Inscriptions requises.

Concert à la Visitation : Dolcissimo Sospiro,
récital pour ténor et luth, avec le ténor Philippe Gagné et le luthiste Alexis
Risler, le 16 février à 15 h, à l’église de la Visitation.  Entré libre.

Récital pour violon et piano : 110e anniversaire de DVORAK, avec la violoniste Mana Shiraishi et le pianiste Martin Karlicek qui viennent d’Allemagne, veulent mettre en lumière la relation de Dvorak avec le violon tout au long de sa carrière.  Le 18 février à 14 h à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires.

Mon frère est enceinte : Théatre
Spectacle solo gagnant de plusieurs prix et d’un succès international est un histoire vécue qui s’interroge sur la naissance de toutes les questions liées à l’identité.  Avec l’auteure et unique comédienne Johanna Nutter.
  Le 22 février à 20 h à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires.

Pour la programmation culturelle de l’hiver de l’arrondissement, cliquez ICI !

Soulignez la Journée internationale de la Femme à l’avance en visitant le Musée des Soeurs de Miséricorde le 28 février et 1er mars prochain.  Découvrez la contribution historique de  Rosalie Cadron-Jetté qui a amélioré le sort des «filles-mères».  Les visites animées débuteront à 10 h 30 et 14 h.  Aucune réservation requise.  12435, av. de la Miséricorde.  Renseignements : 514 332-0550.

Structures Modulaires : suite chromatique.  Elisabeth Picard exploite les propriétés physiques et mécaniques des matériaux industriels dont particulièrement les attaches à tête d’équerre (ty-rap).  L’utilisation prend plusieurs formes que l’on peut associer à l’architecture de certains squelettes d’animaux et de plantes.  À la maison de la culture jusqu’au 22 février.

Initiation au backgammon pour les aînés et leurs famille.  Bibliothèque de Cartierville le 26 février à 13 h.

______________
Les bibliothèques offrent une programmation Olympique spéciale.

Jeux vidéos (spécial Olympiques) de 15 h 30 à 17 h 30 à la bibliothèque de Cartierville. le 14 février pour les 10 à 14 ans.  Réservations : 514 872-6989

Les grands champions ne comptent pas sur la chance

Dimanche 16 février à 14 h – bibliothèque de Cartierville
Avec Daniel Aucoin qui présentera une conférence amusante et
remplie d’anecdotes olympiques apprises auprès des grands champions.
Pour toute la famille, à partir de 7 ans.

Activités gratuites, mais inscription obligatoire.

Bibliothèque de Salaberry, 4170, rue de
Salaberry (514 872-1521).

Bibliothèque d’Ahuntsic, 10300, rue Lajeunesse
(514 872-0568).

Bibliothèque de Cartierville, 5900, rue de
Salaberry (514 872-6989).
_______________

ENFANTS

Fête d’hivers :
au parc Nicolas-Viel
le 15 février de 12 h à 16 h.
au parc Gabriel-Lalemant
le 22 février de 9 h à 17 h.
au parc De Mésy
le 2 mars de 11 h à 16 h

_______________
La Saint-Valentin dans les bibliothèques de l’arrondissement

Bibliothèque de Salaberry, le 15 février à 14 h (4
à 8 ans).  Avec sa valise aux mille
surprises et ses histoires à aimer, Rosanne Petrarca promet de faire passer un
beau moment.  Inscriptions : 514 872-6989

Bibliothèque de Salaberry, le 16 février à 14 h (6
à 9 ans). Une heure du conte spéciale et bricolage pour la fête des amoureux. Inscriptions
: 514 872-6989
_______________

Montréal joue (inscriptions requises)
Statue ludique : Viens fabriquer la mascotte de l’événement avec Écobrico !
Le 22 février à 10 h 30 (9 à 12 ans) et 14 h (6 à 8 ans) à la bibliothèque de Cartierville.
Le 23 février à 13 h (8 ans et plus) à la bibliothèque de Salaberry.
Jeux vidéo…sportifs : Sélection de jeux vidéo sur le thème du sport pour s’amuser avec tes amis et ta famille!  Le 22 février à 14 h pour les 10 ans et plus à la bibliothèque d’Ahuntsic.
Jeux de société …sportifs : Viens affronter tes parents, grands-parents, frères et soeurs dans le cadre de parties enlevantes !  Le 23 février à 14 h pour toute la famille à la bibliothèque d’Ahuntsic.
La Joujouthèque de la Maison des parents présentera et animera quelques jeux et jouets de sa collection pour une activité libre parents-enfants, le 1er mars de 10 h à 13 h à la bibliothèque de Cartierville (6 ans et moins avec leurs parents).
Tout Montréal joue à...Time’s Up Family.  Tous les Montréalais se donnent rendez-vous à la bibliothèque de leur quartier pour une partie énergisante de ce jeu de société.  Le 1er mars à 14 h.
Découvrez ou redécouvrez les jeux vidéo rétro! Faites eun saut dans le passé et découvrez des dizaines de jeux vidéo des années 70 à 2000!  Pour toute la famille, à la bibliothèque d’Ahuntsic le 2 mars à 14 h.
À la découverte de nouveaux jeux de société!  Pour tous les goûts (8 à 12 ans) à la bibliothèque de Salaberry le 4 mars de 14 h à 16 h.
Tout Montréal joue à …Dés pirates.  Rendez-vous à bibliothèque la plus proche pour une partie enlevante du jeu Dés pirates.  Tentez d’accumuler butins et trésors tout en évitant l’Île de la mort. Pour toute la famille à partir de 8 ans, le 5 mars à 14 h.
Tout-petit joue et touche à tout! La Joujouthèque propose d’explorer le sens du toucher avec des devinettes ainsi que plusieurs jouets et jeux en accès libre.  Pour les enfants de 5 ans et  moins et leurs parents à la bibliothèque d’Ahuntsic le 6 mars de 10 h à 12 h.
À la recherche du trésor de Cartierville.  Sais-tu qu’un trésor se cache dans la bibliothèque?  Viens le découvrir lors de cette chasse au trésor palpitante en résolvant des énigmes!  Pour les jeunes de 7 à 12 ans à la bibliothèque de Cartierville le 6 mars à 14 h.
Tout Montréal… est en quiz.  Participez au grand quiz des bibliothèques de Montréal dans votre bibliothèque de quartier.  Pour toute la famille. Le 7 mars à 14 h à la bibliothèque d’Ahuntsic, le 8 mars à 14 h aux bibliothèques de Cartierville et Salaberry.

Pour la semaine de relâche
Sur trois pattes : Théâtre  (5 ans et plus) Dans la forêt, un dépotoir, comme un cimetière d’objets inanimés, un lieu débordant de vie.  Une caméra s’anime et découvre de son oeil neuf un environnement en mouvement. 
Le 5 mars à 13 h 30 à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires et disponibles dès le 18 février, 18 h.

Kattam et ses tam-tams : animation musicale
(3 à 5 ans 10 h 30) (6 à 8 ans 13 h 30).  Kattam éveille les enfants à la beauté de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Inde avec un spectacle participatif qui offre aux jeunes un voyage d’exploration de différentes contrées et fait découvrir de fascinants instruments du monde.  Le 6 mars à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires et disponibles dès le 18 février, 18 h.

Gros Paul : Conte musical (8 à 12 ans)
  Dans un vacarme effrayant, poupon Paul est né et devient vite gros, énorme, immense : un monstre à l’appétit insatiable qui engloutit tout sur son passage.  Il exige toujours plus.  Le 7 mars à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires et disponibles dès le 22 février, 13 h.

Pierre et le loup : D’après le conte musical de Sergueï Prokofiev.  Au rythme des cuivres, retentit la quête de Pierre, ce petit garçon charmant qui n’a peur de rien.  Le 8 mars à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires et disponibles dès le 22 février, 13 h.

(Par Philippe Rachiele) (2014-02-14)
___________________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles, «Aimez-nous»
sur Facebook!


_______________________________________________________


Merci à nos donateurs! Ils sont de plus en plus nombreux!
Merci aux membres qui renouvellent leur adhésion pour 2014!

La carte de membre de journaldesvoisins.com coûte 10$. Elle vous permet de voter à l’assemblée générale. La prochaine aura lieu début mai. Elle vous donne également un sentiment d’appartenance à votre communauté. La bonne information concerne tout le monde. L’engagement de votre journal communautaire dépend aussi en grande partie de l’engagement, de l’intérêt et du soutien de ses membres.

Vous pouvez également devenir membre en faisant parvenir un chèque à journaldesvoisins.com, avec vos coordonnées (nom, prénom, adresse POSTALE, adresse courriel, et numéro de téléphone), à:

Journaldesvoisins.com
10369, rue Clark
Montréal (Québec)
H3L 2S3

Si vous avez fait parvenir un don ou une demande de carte de membre, ne désespérez pas! Nous avons de nombreuses demandes à traiter ces jours-ci. Nous ne vous oublions pas!


(Par Christiane Dupont) (2014-02-14)

________________________________________________________________________

Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à:
www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Marie-Eve Laurendeau, administratrice; Maurice Paquette, administrateur, et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Représentant publicitaire indépendant: Pierre Hébert Marketing
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele et Alain Martineau
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Benjamin Dupont.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele et Christiane Dupont
Illustrations originales: Sylvie Baillargeon (Claire obscure)
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy
Impression, version papier: Pierre Hébert Marketing
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ-ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X
_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

22 100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires