Les Actualités du 15 aout 2014

____________________________________________________

Des jeunes de Sophie-Barat font une prestation de slam
42 000 festivaliers au Festiblues
du parc Ahuntsic


Picture

(Photo : Philippe Rachiele)
Le blues et la musique ont été à l’honneur pendant quatre jours, du 7 au 10 août, alors que plus de 42 000 personnes ont pris part au Festiblues au parc Ahuntsic.

L’achalandage de cette 17e édition est nettement inférieur à celui de 2013, qui avait vu 60 000 festivaliers. Les organisateurs précisent que le spectacle de Loco Locass en 2013 avait fait augmenté de façon exceptionnelle les statistiques du festival.

Au total, 141 artistes de 32 groupes musicaux ont fait vibrer les Ahunsticois et les visiteurs.

Quatre groupes français ont également régalé les festivaliers.

Pour voir toutes nos photos du Festiblues => http://www.journaldesvoisins.com/photos-festiblues.html 

Les spectacles les plus populaires ont été les têtes d’affiche, Daniel Bélanger (samedi), Marc Dupré (vendredi) et Brian Tyler (dimanche). De plus, les festivaliers ont pu voir sur la scène Misteur Valaire, Steve Rowe, Jérôme Couture, Renee Wilkin, Marie-Ève Fournier.

Il ne faut pas oublier les soirées au parc Tolhurst où The Great Novel et Lily of the Valley! ont charmé les pique-niqueurs, venus casser-la-croûte avec les camions de bouffe sur rue (sans compter les enfants qui s’en sont donnés à coeur joie en dansant dans le parc!). De plus, rappelons que deux bars du quartier, Les Cavistes, et le Bar le Vintage, ont offert des spectacles en toute intimité.

Enfin, une centaine de jeunes ont, pour leur part, participé au Festiblues en y faisant du bénévolat. Les jeunes de 16 et 17 ans ont aidé à la réalisation de l’événement, en compagnie des quelques 150 employés du festival.

Slam : les jeunes de Sophie-Barat impressionnent


Picture

(Photo : Festiblues)
Une groupe de six jeunes a participé à une activité tout à fait hors de l’ordinaire; ils ont donné une prestation de slam qui a agréablement surpris la foule. Ce spectacle, une première en son genre au Festiblues, a été fort apprécié des festivaliers.

David Goudreault, poète et musicien, avait offert une prestation de slam l’an dernier en première partie pour Loco Locass lors de son spectacle au Festiblues (David Goudreault a de nouveau, cette année, fait du slam, accompagné de Mathieu Lippé). Impressionnés par l’engouement pour ce type d’art oral, les organisateurs ont suggéré d’organiser des ateliers dans une école. 

Slam: Art oratoire populaire consistant à déclamer devant public un poème a cappella. Même si le slam se fait sans musique et que le texte n’est pas chanté, un certain rythme est donné par des rimes, des répétitions, des accentuations.  (Source: Grand dictionnaire terminologique)

“Le slam est une façon de rendre plus accessible la poésie”, explique David Goudreault. 

Au printemps, David Goudreault a donc animé des ateliers à l’école Sophie-Barat avec une centaine de jeunes. À la fin de l’expérience, les jeunes ont choisi les meilleurs poètes parmi le groupe et ceux-ci ont eu la chance de faire découvrir leurs talents lors d’une prestation au Festiblues. 

David Goudreault, qui a accompagné les jeunes dans l’écriture et la préparation à une prestation devant un public, dit avoir découvert des jeunes extrêmement talentueux. Même si certains étaient gênés d’exprimer leurs sentiments et expériences personnelles, les jeunes ont créé des textes pleins d’émotions, dit-il.

“On a des préjugés. On dit que les jeunes ne sont pas politisés, pas conscientisés. Il m’ont montré le contraire. Ils ont écrit des textes sur l’homophobie, la surconsommation et un jeune a fait deux textes sur la maladie mentale”, dit David Goudreault, en ajoutant que le slam a permis aux jeunes de s’exprimer et d’extérioriser leurs joies, leurs craintes, leur vécu. 

David Goudreault espère sincèrement répéter l’expérience l’année prochaine avec d’autres jeunes. Certains jeunes ont même démontré un intérêt pour pousser leur écriture et leur style plus loin. Et le slammeur pense déjà à d’autres nouveautés. “Je veux que le slam blues avec les jeunes s’enracine dans Ahuntsic”, dit-il.   (Par Mélanie Meloche-Holubowski)

____________________________________________________

Défi Renaissance
Ahuntsic-Cartierville met les bouchées doubles !


PhotoPierre Gagnier, Rose Laure Estiverne et Pierre Legault

Tenu du 27 avril au 24 mai, la grande collecte de vêtements et d’objets réutilisables « Défi Renaissance » a une fois de plus cette année connu un vif succès. Dix-huit arrondissements et municipalités du Grand Montréal ont pris part à l’événement. 

Ahuntsic-Cartierville s’y est d’ailleurs particulièrement démarqué en remportant le prix de la plus forte progression de dons de ses citoyens.
 
Organisée par l’organisme Renaissance, la campagne invitait cette année encore les citoyens à déposer vêtements et autres objets non-utilisés mais réutilisables dans ses différents points de dépôt. 

Quelque 1 364 160 livres de biens divers ont ainsi été déviés des sites d’enfouissement au cours de cette période.

Pour l’édition 2014 du Défi, les secteurs à l’honneur sont l’arrondissement de Verdun (prix du plus grand nombre total de dons collectés), la municipalité de Dorval (prix du plus grand nombre de dons par 1 000 habitants) et l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, qui a connu la plus forte progression de dons par rapport à la précédente édition, soit une augmentation de 174,61%. 

Histoire de souligner la généreuse participation des citoyens de l’arrondissement à la campagne, le directeur général de Renaissance, M. Pierre Legault, a remis mardi une plaque honorifique au Maire d’Ahuntsic-Cartierville, M. Pierre Gagnier (sur la photo, en compagnie de Mme Rose Laure Estiverne, préposée au centre de don Lajeunesse).

Renaissance Montréal est un organisme à but non lucratif dont la mission couvre plusieurs volets. En donnant à Renaissance les objets dont ils n’ont plus besoin, les citoyens posent en effet un geste écologique, mais ils supportent également un programme de réinsertion en emploi qui donne un coup de pouce à des centaines de participants chaque année. 

Tous les vêtements et articles ménagers donnés sont triés, étiquetés, puis vendus à prix modique et sans taxes à travers un réseau constitué de 10 magasins Fripe-Prix Renaissance, de 5 librairies ainsi que d’une boutique spécialisée pour enfants et maternité et d’un centre de liquidation. La totalité des revenus des ventes servent à soutenir la mission de l’organisation.  (Par François Barbe)


____________________________________________________

Les Pollués de Montréal-Trudeau
Les premières stations de mesure de bruit font leur apparition


Picture

Sur la photo, Francine Lauzon, responsable de la campagne de financement des Pollués de Montréal-Trudeau, reçoit un chèque de Stéphane Demers (au centre). Également sur la photo: Antoine Bécotte, président des Pollués de Montréal-Trudeau (à droite), ainsi qu’un avion en approche au-dessus du quartier pour son atterissage à Montréal…

Alors que la majorité des montréalais profitent généralement de la saison estivale pour prendre leurs vacances, les membres de l’organisation des Pollués de Montréal-Trudeau, de leur côté, travaillent plutôt à ramasser des fonds afin d’acheter une dizaine de stations de mesure de bruit. 

Bien que l’été ne soit généralement pas très propice à ce genre d’activité, la moitié de l’objectif est déjà atteint avec une récolte de 5000$ en dons de citoyens.

Selon les représentants de l’organisme, l’installation de ces stations de mesure vise à documenter le bruit produit par le survol des aéronefs sur le territoire de Montréal. Rappelons que les Pollués de Montréal-Trudeau est un regroupement de citoyens qui s’est donné pour mission de faire réduire les nuisances reliées au passage des avions au-dessus du nord de la ville (bruit, risque d’accident aérien en zone densément peuplée, etc.).

Les stations de mesure et leurs accessoires coûtent environ 500 $ chacune. Une dizaine d’entre elles ont donc déjà pu être commandées (trois seraient même déjà installées et en opération). Elles seront par la suite implantées dans les arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville, de Saint-Laurent, de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et de Mont-Royal.

*journaldesvoisins.com aura un dossier complet sur la problématique du bruit des avions dans sa prochaine édition papier. 


Picture

Fabriquées en Allemagne, les stations de mesure enregistrent et compilent des données sonores qui sont ensuite disponibles sur Internet. Elles sont opérées par un logiciel qui analyse si les bruits enregistrés proviennent ou non d’un avion. Fixé sur un mur extérieur, le capteur est relié à un ordinateur à l’intérieur.

____________________________________________________
____________________________________________________

Barres latérales sur les camions de la Ville de Montréal
Un pas en avant pour améliorer
la sécurité des cyclistes


Photo

Viaduc Henri-Bourassa sous la voie ferrée, près du cégep Bois-de-Boulogne avant la sécurisation avec des bollards. Crédit photo : archives jdv
La Ville de Montréal installera, d’ici cinq ans, sur ses 1000 camions, des barres latérales jaunes destinées à protéger les cyclistes. Un membre du groupe Ahuncycle croit qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction.

Les élus montréalais ont annoncé cette initiative mercredi, soit quelques mois après la mort d’une cycliste lorsqu’elle a été happée par un camion sous un viaduc. Il s’agit d’un investissement de 2,5 millions de dollars.

Ce dispositif est déjà monnaie courante en Europe et est déjà été installé sur les camions de l’arrondissement Saint-Laurent.

Le maire de Montréal a également demandé à la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, d’adopter une nouvelle loi qui obligerait les poids lourds qui traverseront l’île de Montréal à s’équiper de ce type de protection.

La Ville songe aussi à installer des caméras sur ses véhicules lourds.

“Les protections latérale ont fait leurs preuves (…) L’installation de cet équipement fait partie de la solution, mais nous ne nous arrêterons pas là. D’autres mesures sont à l’étude, comme un système de détection des piétons avec une caméra arrière”, a ajouté Aref Salem, conseiller pour l’arrondissement Saint-Laurent. 

Comment régler le problème des viaducs?

La Ville a tenu à rappeler que les cyclistes peuvent partager les trottoirs avec les piétons sous les viaducs Saint-Denis, Papineau, de Lorimier et Saint-Joseph/Iberville, dans les arrondissements du Plateau-Mont-Royal et de Rosemont-La Petite-Patrie. 

Mais plusieurs autres endroits demeurent problématiques, voire dangereux. La Ville a étudié 48 des 168 viaducs sur l’île et 65 % (31 viaducs) d’entre eux sont problématiques ou tout simplement dangereux. 

Depuis cette analyse, des mesures de sécurisation temporaires ont été installées sous 16 viaducs dont le viaduc Henri-Bourassa.

La Ville promet d’instaurer des mesures plus permanentes d’ici 2017.

Réaction des cyclistes ahuntsicois

Eloi Mayano-Vinet, du groupe sur le transport actif, Ahuncycle, estime que la modification des camions est une très bonne nouvelle pour les cyclistes. 

“C’est un premier pas, mais si cela peut inciter certaines entreprises à entreprendre le pas, ce sera une excellente initiative!,” dit-il, ajoutant que les cyclistes sont très vulnérables lorsqu’ils sont à proximité de camions. Les angles morts et les coups de vent peuvent rapidement mener à un accident, précise-t-il. 

Depuis la mort d’une cycliste au printemps, Eloi Mayano-Vinet ne peut pas dire que les comportement des cyclistes et des automobilistes ont encore beaucoup changé. Toutefois, les mentalités commencent à changer et les cyclistes, tout comme les automobilistes, sont de plus en plus conscientisés aux besoins de partager la route.

Ce cycliste n’a pas nécessairement changé ses parcours pour éviter certains secteurs plus dangereux comme sous les viaducs Henri-Bourassa/Bois-de-Boulogne ou Meilleur/Chabanel. Mail il dit être maintenant plus prudent lors de son passage sous les viaducs. Il croit aussi que les vélos devraient pouvoir passer sur le trottoir sous tous les viaducs potentiellement dangereux.

Enfin, Eloi Mayano-Vinet, aimerait que les voies cyclables sur la rue Prieur soient mieux sécurisées, que le nombre de pistes cyclables augmente et qu’il y ait plus de stationnements pour les vélos dans les zones commerciales. (Par Mélanie Meloche-Holubowski)

____________________________________________________

L’approche écologique de l’entreprise Alvéole
Avoir une ruche dans sa cour


Picture(Photo: Francois Barbe)

Des lecteurs du journaldevoisins.com nous ont rapporté cette semaine avoir vu les employés d’une petite entreprise montréalaise, Alvéole, qui retiraient un énorme nid d’abeilles du haut de l’église Saint-Paul-de-la-Croix. 

Le nid n’a pas été détruit; il sera plutôt déplacé sur une propritété de l’arrondissement Saint-Henri dans le but de conserver la colonie d’abeilles. 

La ruche contenait tellement de miel qu’Alvéole croit que la colonie était dans l’église depuis au moins deux ans et aurait survécu à l’hiver à cause de la chaleur du bâtiment. Sur la photo, on peut même apercevoir une grande coulisse de miel sur la façade du bâtiment.

Si Alvéole retire de façon écologique des nids d’abeilles, l’entreprise installe également des ruches sur les propriétés de commerces et de particuliers. En fait, cette année, deux propriétaires ahuntsicois ont choisi d’accueillir une colonie d’abeilles sur leur propriété.

Au printemps, Alvéole apporte une boîte contenant environ 8000 abeilles. “Mais seulement 8 à 10 % des abeilles sortent de la ruche. La majorité reste dans la ruche; elles nourrissent les autres abeilles, conserve la température pour le couvain, elles gardent la colonie en santé”, explique Declan Rankin, un des fondateurs de l’entreprise.

Alvéole montre aux nouveaux propriétaires de ruche les éléments de base de l’apiculture et revient à toutes les deux semaines pour entretenir et pour vérifier la ruche.

L’Ahuntsicoise, Françoise Marfoglia, a pour la première fois cette année, demandé à Alvéole d’installer une ruche dans sa cour. Elle cultive un jardin depuis plusieurs années et était toujours entourée d’abeilles. Elle voulait tenter l’expérience et elle est absolument ravie.

Même si plus de 8000 abeilles sont à quelques pieds de sa maison, elle dit ne pas être incommodée par les abeilles. “Je ne les vois pas tant que ça”, avoue-t-elle. En fait, la jardinière dit que leur présence lui apporte une certaine zénitude. “Les abeilles apportent une belle énergie.”

La vérification de la ruche à toutes les deux semaines l’impressionne particulièrement. “On manipule les tablettes, mais les abeilles sont extrêmement dociles. J’ai même pu mettre mon doigt dans la ruche et goûter au miel.”

Mme Mafoglia devrait pouvoir récolter du miel pour la première fois cet automne. L’an prochain, elle pourra procéder à deux récoltes. (Par Mélanie Meloche-Holubowski)


____________________________________________________
____________________________________________________
Module de jeu fermé au Parc du Sault-au-Récollet
Des citoyens nous ont signalé cette semaine que l’accès au module de jeu des 5-12 ans du parc du Sault-au-Récollet avait été suspendu par l’installation d’un ruban jaune « Danger ».

Le service des renseignements de l’arrondissement n’a pas été en mesure de nous donner de date de réouverture ou de détails sur le problème, mais une rapide visite sur place nous a permis de constater qu’un grand bout de tuyau de plastique percé émerge du sable d’un bout à l’autre du module (à gauche). (Par François Barbe)
____________________________________________________

Débuts prometteurs pour le nouveau festival
Ahuntsic en fugue


Picture

(Crédit : Alain Gauthier / courtoisie du Festival Ahuntsic en fugue)
Le mauvais temps n’a pas arrêté les organisateurs du premier festival Ahuntsic en fugue de tenir leur tout premier concert à l’église Saint-André-Apôtre.

Si le concert devait être présenté sur le parvis de l’église, la pluie torrentielle a poussé les musiciens à l’intérieur. Ils se sont installés dans le choeur de l’église et ont pu offrir à plus de 60 spectateurs un concert intime et envoûtant.


Picture

Jeudi, un autre concert a eu lieu au Magasin Mode Koury, sur la rue Fleury. Un autre concert sera présenté, ce soir, vendredi, à 20h30 dans la cour d’un résident (Il faut toutefois réserver sa place). 

La dernière prestation aura lieu samedi, au Collège Régina Assumpta, avec des des oeuvres de Couperin, de Brahms, de Kodàly et de Dohnanyi au programme.

Les organisateurs espèrent ainsi offrir aux Ahuntsicois de la musique dans des endroits inusités, et en même temps, leur faire découvrir leur quartier.  (Par Mélanie Meloche-Holubowski)



Picture

Spectacle au magasin Mode Koury (Crédit : page Facebook Ahuntsic en fugue)
 
____________________________________________________

Chronique “Jardins et potagers de Patrick”
Encore la pelouse…
Par Patrick De Bortoli


PhotoThym commun (Crédit: Wikimedia Commons)

Je suis ravi de répondre cette semaine à une lectrice qui dit haïr la pelouse conventionnelle pour tout l’entretien qu’elle demande et le vacarme que suscite sa tonte. Elle serait intéressée à remplacer son gazon par une pelouse de thym et me demande comment elle peut s’y prendre sans que ça lui coûte les yeux de la tête.

Tout d’abord, sachez qu’il existe plus d’une alternative à la pelouse de graminées conventionnelle. Le thym est certes une option intéressante, mais il y en a d’autres. Avant d’entreprendre un tel changement il serait judicieux de bien définir vos besoins, afin d’éviter la déception, plus tard.

Que recherchez-vous exactement? Une alternative à la pelouse qui sache jouer les mêmes fonctions qu’une pelouse traditionnelle : on peut y jouer, la piétiner, s’y étendre, etc.? Où encore souhaitez-vous une surface verte, pour son esthétique seulement et sans avoir le souci de la tondre chaque semaine? Voulez-vous remplacer toute votre pelouse actuelle ou seulement une partie? Cet endroit est-il plutôt ensoleillé, ou plutôt ombragé? Les réponses que vous donnerez à ces questions détermineront le choix de votre nouvelle « pelouse ».

Je vous énumère ici quelques possibilités et ensuite il vous incombera de vous informer sur les caractéristiques propres à chaque plante et de choisir celles qui répondent le mieux à vos besoins.

Le thym est un choix populaire. Il « tolère » le piétinement, donc on peut s’y allonger, y installer des chaises longues, etc. Il à l’avantage de faire de belles fleurs, d’embaumer l’air de son parfum envoûtant et d’attirer les pollinisateurs. Il faut faire attention, là aussi il existe une panoplie de variétés, dont celles à port plus rampant (5cm), dont le fameux thym serpolet (Thymus serpyllum), et celles plus buissonnantes (15cm), dont le thym commun (Thymus vulgaris). Chacune a ses avantages et ses inconvénients. 

Il est vrai que cette option peut être un peu coûteuse, car le thym se vend souvent en pot, en plants individuels. Placer à 20cm d’intervalle, sur une grande superficie, ça peut revenir très cher. La meilleure option est de vous procurer des plants en alvéoles ou multicellules qui sont beaucoup plus petits et reviennent beaucoup moins cher.



PictureAubriétie (Crédit: Wikimedia Commons)

Mais qui dit que l’espace réservé à la pelouse traditionnelle doit garder le même aspect? Vous pouvez opter pour d’autres plantes couvre-sols, avec une texture bien différente. Celles-ci ne conviennent pas aux usages habituels de la pelouse de graminées, mais peuvent très bien en être un substitut pour les devantures de maisons, par exemple, ou des sections de pelouse. 

Je propose l’aubriétie (Aubrieta x cultorum) qui offre un joli spectacle de couleurs variées de la fin avril à la mi-juin, avec un beau feuillage persistant. 

Le phlox mousse (Phlox subulata) est aussi parmi mes préférés, avec son tapis de mousse vert persistant et sa floraison abondante en mai. La petite pervenche (Vinca minor) est un classique à l’ombre aussi bien qu’au soleil et étend lentement son feuillage persistant jusqu’à couvrir tout l’espace et offrir, dès le mois de mai, ses belles fleurs découpées. 

Je vous mentionne également l’herbe aux écus (Lysimachia nummularia) au feuillage doré, la bugle rampante (Ajuga reptans) qui se répand très rapidement, d’un vert foncé ou pourpre, pour certaines espèces, sans oublier le lamier macculé (Lamium maculatum) orné d’un feuillage panaché argenté qui saura plaire au plus grand nombre.

Mais comment s’y prendre? Inutile de découper et d’arracher votre pelouse existante! Couvrez plutôt votre espace de carton, de papier journal, de paillis et de 15 à 20 cm de nouveau terreau, mélangé à du compost, et le tour est joué! Cette façon de faire, ou culture en lasagne, permet de couper toute source de lumière à la pelouse et autres plantes pionnières endurantes sous le terreau, de même que de procurer de la matière organique à votre nouvel aménagement pour les quelques années à venir. 

Vous pouvez tenter de semer votre thym, par exemple, c’est une façon bien moins coûteuse, mais qui ne fonctionne pas toujours très bien car les semences sont disqualifiées par d’autres plantes pionnières à croissance plus rapide.

Ces alternatives au gazon sont certes plus écologiques, dans la mesure où elles sont moins exigeantes en eau et elles ont souvent nécessité moins de produits synthétiques lors de leur production. Mais est-ce le choix le plus écologique et le moins exigeant en terme d’entretien? Alors qu’on pourra éviter la tonte dans la plupart des cas, il faudra toujours désherber, surtout les premières années, pour favoriser l’implantation de vos nouvelles plantes. Dites-vous aussi qu’il s’agira toujours d’une monoculture! Et celle-ci est une aberration en nature, puisqu’elle est non durable, demande de l’entretien constant, favorise peu la biodiversité et est donc plus vulnérable aux insectes et maladies.

Pensez alors à mélanger quelques-uns des choix énumérés ci-haut, en mariant vos couleurs et textures préférées pour faire un tapis d’abondance et de biodiversité. Pourquoi ne pas choisir des plantes comestibles, comme le thym et la bugle afin de joindre l’utile à l’agréable?  Introduisez-y des pas japonais pour pouvoir y circuler et appréciez de plus près votre nouvelle pelouse, d’un genre nouveau!

Au plaisir de faire votre connaissance dans un potager près de chez nous!

Votre fermier urbain,
Patrick

N’hésitez pas à visiter ma page Facebook, Fermier Ahuntsic, pour retrouver toutes mes chroniques, informations et événements pertinents à l’agriculture urbaine!


________________________________________________________________________

Les scouts d’Ahuntsic s’amusent au Jamboree, malgré la pluie


Picture

(Source : page Facebook des Scouts du Montréal métropolitain)
Les scouts du 105e groupe Christ-Roi ne sont définitivement pas maussades, même si la pluie s’est abattue sur leur campement au camp scout Awacamenj mino, en Outaouais! Plus de 400 Ahuntsicois participent cette semaine au Jamboree 2014.

Picture

(Source : page Facebook des Scouts du Montréal métropolitain)
Les jeunes de ce même groupe ont aussi visité la capitale nationale et le Parlement. 

Rappelons que cinq groupes scouts d’Ahuntsic-Cartierville (103e groupe St-André-Apôtre, 105e groupe Christ-Roi, 246e groupe Bois-de-Boulogne, 225e groupe St-Isaac-Jogues et le 230e groupe St-Antoine-Marie-Claret), comprenant 210 jeunes et 105 bénévoles, feront partie des 3000 jeunes qui sont sur place.  Il s’agit d’un des plus gros contingents au jamboree.

____________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE



Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858. (Par Philippe Rachiele) (2014-08-08)


Picture

Repère – L’organisme Repère invite les citoyens à prendre part à ses activités des prochaines semaines. Chaque mercredi des avocat(e)s bénévoles en Droit de la Famille offrent de l’information sur les droits et les procédures légales face à la séparation, le divorce, la garde des enfants, la pension alimentaire etc. Les rencontres débutent à 18h30 au 10780 Laverdure. Pour en savoir plus: 514-381-3511, liaison@repere.org ou www.repere.org. Inscription obligatoire.

BBQ de la rentrée – Afin de terminer en beauté la période estivale tout en remerciant ses bénévoles, Repère organise également un grand BBQ de la rentrée. Le tout se tiendra le jeudi le 4 septembre au 10780 Laverdure. Les gens de l’organisme en profiteront pour dévoiler leur programmation d’automne. Pour de plus amples informations: 514-381-3511, liaison@repere.org ou www.repere.org. Inscription obligatoire.



Picture

Le club Toastmasters Expression Ahuntsic est une OBNL favorisant l’art oratoire chez les adultes. Les rencontres se déroulent les mardi soirs, de 18h45 à 21h15, au Centre Communautaire Ahuntsic (10780, rue Laverdure). Notons que les premières rencontres sont gratuites. Pour plus d’informations:
www.expressionahuntsic.com,  infoexpressionahuntsic@gmail.com ou 514-903-5821.


PictureCatherine Florent

Souper-bénéfice de Bois Urbain – BOIS URBAIN est une entreprise d’insertion en emploi qui permet à de jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans de développer leurs compétences et de vivre de belles réussites à travers un parcours de formation en ébénisterie. Afin de financer ses activités, l’organisme vous invite à son souper-bénéfice annuel, tenu cette année sous la présidence d’honneur de la comédienne Catherine Florent (Caméra Café, Lance et Compte). Le tout se déroulera le jeudi 25 septembre, à compter de 17h30, au restaurant Maison Kam Fung, situé au 7209, boul. Taschereau, à Brossard. Les coûts sont de 95$ par personne (reçu d’impôt de 45$). Infos et réservations: 514 388-5338.


Picture

Ateliers informatiques – Dès le 15 septembre prochain. Une série de huit (8) ateliers d’initiation à
l’ordinateur et à l’Internet sera donnée le lundi de 13h à 15h. Les frais de
chaque atelier sont de 10$, cahier de notes inclus. Information:  (514) 596-7629.

Cours de français – Vous éprouvez des difficultés en lecture et en écriture du français ? Le Créca offre également des cours gratuits de français de jour ou de soir. Les ateliers débutent mardi le 2 septembre. Pour informations, consultez le site Internet www.creca.net. Pour inscription, composez le 514-596-7629 ou le 514-596-7557.



Picture

Côté employabilité, le CACI a conçu un programme novateur pour les nouvelles arrivantes, intitulé: « Intégration des femmes immigrantes dans les métiers non traditionnels. » Le projet vise à préparer 15 femmes immigrantes pour intégrer un des 169 métiers considérés masculins. Les activités débutent le 2 septembre.  Inscriptions : 514 856-3511, poste 217.  


Picture

Chauffeurs bénévoles – Vous croyez important 
d’offrir du transport à nos aînés(es) pour les cliniques médicales, l’hôpital, le centre commercial ou le resto ? Rejoignez l’équipe de chauffeurs et de responsables
de l’accueil d’Entraide Ahuntsic-Nord.
Toute offre de service sera grandement
appréciée ! Pour info: France Brochu au 514-382-9171.

Histoire de vie – Entraide Ahuntsic-Nord invite de plus les proches aidants du quartier à un atelier d’Histoire de vie qui leur permettra de se re-centrer sur leurs besoins propres. Cette démarche de groupe accompagnée par une animatrice spécialisée se tient aux 2 semaines, à raison de 3 heures par séance sur un cycle de 6 mois. Pour inscription (avant le 25 août) ou pour obtenir de plus amples informations: 514 382-9171.



Picture

Créer et rire – Rire en faisant du yoga, ou pratiquer le yoga par le rire, voilà à quoi nous invite l’Association des retraités d’Ahuntsic. Un concept révolutionnaire qui pourrait changer votre vie, en vous lançant à la recherche de votre rire intérieur. Excellent pour combattre le stress! Un blitz d’inscription aura lieu ce jeudi 21 août en avant-midi pour les résidents d’Ahuntsic (21 août en après-midi et 22 août en avant-midi pour les gens de l’extérieur du quartier). Des professeurs et des personnes ressources seront sur place pour donner tous les détails utiles. Quelques nouveautés cet automne: Musclez vos méninges, Initiation au tricot, Peinture à l’huile, Yoga par le rire et le retour du Journal créatif. Informations sur place (1474 Fleury est, coin Hamel) ou au (514) 382-0310. Programme complet sur www.aramontreal.org.

Club de pétanque au parc Ahuntsic – Que vous soyez experts ou débutants, il y a une place pour vous au club de pétanque. On tente de rassembler les jeunes et les moins jeunes pour de belles soirées!  Information : 514 387-3914 ou gilles_fournelle@hotmail.com


Picture

Cours de français gratuits à temps partiel de jour ou de soir, au CANA.  Inscription : 514 382-0735 poste 226 ou 221
(Source : CANA)


____________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…

Avis à tous les Dumas d’Ahuntsic-Cartierville.  Rendez-vous à Lac-Mégantic le 27 septembre 2014. Invitation à tous les Dumas et
aux personnes amies, alliées ou affiliées aux Dumas (mère, grand-mère, etc.) à
venir démontrer votre solidarité avec cette ville qui se relève de la
catastrophe qui l’a frappée le 6 juillet 2013 et à découvrir son histoire, ses
beautés et celles de sa région. Au programme, assemblée générale en matinée
suivie de conférences, stands d’information, dîner et souper, etc. Inscription
de 25 $ à 50 $. Info : http://www.genealogie.org/famille/dumas/
ou 418-658-4634.
»

Avis à tous les Blais d’Ahuntsic-Cartierville.  Rassemblement annuel des Blais d’Amérique – Samedi, le 6 septembre à Sainte-Marguerite pour le 150e de l’église.  Au programme : retrouvailles, 2 repas, variété d’activités. Informations: 418 -935-3468 ou : sblais6@globetrotter.net

Du microplanage près de chez-vous?  En plus des travaux de réfection de la
chaussée et des trottoirs, l’arrondissement effectue également des travaux de
microplanage au cours de la saison estivale. Pour consulter la liste
des travaux prévus pour 2014, cliquez ICI(Source : Arrondissement)

Pour en savoir plus sur le microplanage, lisez notre entrevue avec le directeur des travaux publics de l’arrondissement, M. Louis Lapointe dans nos actualités du 26 avril 2013.

____________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


Picture

Virée Rose Après avoir fait le tour de la province tout au long de l’été, la tournée « La Virée Rose » de la Fondation du cancer du sein du Québec sera de passage dans Ahuntsic le mardi 26 août prochain, de 11h30 à 14h30. Lancée le 9 juin dernier, la tournée constitue la plus importante initiative de sensibilisation et d’éducation à la santé du sein jamais réalisée au Québec. Le grand véhicule de la Virée Rose s’arrêtera pour l’occasion au Pharmaprix du 323 Chabanel Ouest. Les visiteurs pourront y tester leurs connaissances à l’aide de tablettes interactives, visualiser les signes et symptômes à l’aide d’un mur de pratique, participer à la campagne photo #Jelefais, en plus de discuter avec des ambassadrices formées par la Fondation et des professionnels de la santé afin d’obtenir davantage d’information et de réponses à leurs questions. Bienvenue à tous ! Pour plus de détails sur la tournée ou la fondation: vireerose.org.

CINÉ-FAMILLE… À LA BELLE ÉTOILE ! Mardi 19 août, 20h00 À venir voir en famille,
« La Reine des neiges ».   Comme c’est l’été, la projection aura lieu dehors sur le terrain de l’église St-André Apôtre (coin Prieur et Waverly).  En cas de pluie, la projection est remise au mercredi 20 août.  S’il pleut le 20 – pas de problème ! – vous êtes attendus au sous-sol…
L’activité est gratuite !  Pour  votre confort, apportez chaises et couvertures !  Pour les gourmands,  il y aura du popcorn et des jus sur place offerts à un prix modique !  Venez en grand nombre !


Picture

Safari faune et flore au Jardin Louisbourg Ville en vert vous invite à découvrir la biodiversité du Jardin Louisbourg à l’occasion d’une activité en plein air qui se tiendra le samedi 23 aout à 13h30. Sur place, un expert en biodiversité urbaine guidera les visiteurs à travers cet espace unique où règnent une faune éclectique et une flore surprenante. Les participants apprendront à identifier de nombreuses espèces d’insectes et de plantes indigènes du Québec en plus d’assister à une démonstration de techniques de chasse aux insectes. Les enfants pourront de plus essayer un véritable filet à papillons. Le tout se déroule au jardin de l’école Louisbourg, 11880 rue Michel-Sarrazin (Cartierville). N’oubliez pas votre crème solaire et votre bouteille d’eau ! En cas de pluie, l’activité sera remise au lendemain (le dimanche 24 aout. L’activité est gratuite, mais le nombre de places étant limité, les intéressés doivent absolument s’inscrire pour participer. Pour inscription ou information: biodiversite@villeenvert.ca ou 514 447-6229.

Alliance culturelle pour les 50 ans et plus Achetez ou renouvellez votre carte de membre annuelle de l’Alliance Culturelle (au coût de 35$) et profitez de conférences et de matinées musicales gratuites au sous-sol de l’église Saint-Jude (10 120 avenue d’Auteuil), de cours à coût modique à PRÉSÂGES (1474, rue Fleury est), ainsi que de visites et de voyages. L’inscription aux activités de l’automne 2014 se fera en personne ce mercredi 20 août, de 13h30 à 15h, au sous-sol de l’église Saint-Jude ou le lendemain, de 10h à 11h à PRÉSÂGES. D’autres façons de s’inscrire sont possibles après ces dates. Plus de détails à www.allianceculturelle.qc.ca ou au 514 382-5716.
Profitez des installations de l’arrondissement pour vous rafraîchir, jouer au tennis, au soccer ou au football.  Consultez les pages 20, 21 et 23  du bulletin ici.


Picture

Énergi’Z toi!, L’arrondissement
invite les enfants à jouer dehors!  Viens
rencontrer les animateurs de parcs, ils te feront découvrir de nouveaux jeux en
jouant avec toi et tes amis!

16 et 17 août, de 13 h à 20 h, Parc Saint-Alphonse, Avenue
Émile-Journault/avenue de Chateaubriand

Il sera possible d’utiliser : balles,
ballons, cerceaux, corde à danser, craie de trottoir, frisbee, jeux de
pétanque, jeux de sable, mini-soccer, cônes, bulle de savon, jeux d’adresse,
etc. Ces équipements sont aussi prêtés tout au long de l’été selon la présence
des surveillants. (Source : Arrondissement)



Photo

Danse traditionnelle québécoise
en plein air au parc de Beauséjour
avec la Société
pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise (SPDTQ)
tous les
dimanches de l’été jusqu’au 17 août 2014, entre 13h30 et 17h30.  Apportez vos chaises, votre pique-nique, vos
amis et votre bonne humeur et on vous attend pour danser ensemble les belles
danses traditionnelles du Québec: sets carrés, contredanse et valses. Un
câlleur et des musicien-ne-s de la SPDTQ/Espacetrad seront sur place, près du
café du parc de Beauséjour pour vous accueillir.  (Source :
SPDTQ-Espace Trad)




Picture

Vélos en libre service! Emprunts gratuits de vélos jusqu’au 15 octobre avec Ville en vert/l’escale verte au 10416 rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse. Située  le long d’une piste cyclable, l’Escale verte est bien placée, à proximité à la fois du métro Henri-Bourassa, de la promenade Fleury, de Fleury Ouest ainsi que des berges de la Rivière des Prairies. Information : 514 447-6232


Picture

Concerts Ahuntsic en fugue. L’événement se poursuit cette semaine avec la présentation des deux derniers concerts « près des gens et pour les gens d’Ahuntsic ».
Regard à la terre – le 15 août à 20 h 30 dans la cours d’une résidence privée.  Apportez votre chaise. 20 $
Territoires intimes – le 16 août à 20 h au Collège Régina Assumpta 25$. Info : concertahuntsicenfugue@gmail.com. Que ce soit sur un parvis d’église, dans un commerce ou une salle plus conventionnelle, la qualité des interprètes et du répertoire demeurera une priorité constante.  (Source: Ahuntsic en fugue)


Photo

Les Bibliothèques de Montréal accordent à leurs abonnés le prêt Vacances pendant la saison estivale. Ce prêt spécial est en vigueur à partir du début juin jusqu’au début du mois de septembre. Les documents sont prêtés pour une durée de 28 jours. Les DVD, les vidéocassettes, les jeux vidéo sur console ainsi que les documents en location ne font pas l’objet du prêt Vacances. (Source : Bibliothèque de Montréal)


Picture

La roulotte  de Jack et le haricot magique.  Un haricot géant qui pousse jusqu’au ciel! Oui, c’est possible! Encore cette année, le Théâtre la Roulotte vous invite à vivre une folle épopée avec une adaptation libre du conte ” Jack et le haricot magique”. Le 15 août au parc Saint-Simon-Apôtre (angle Meunier et Legendre) à 10 h 30.(Source : maison de la culture)

Sortie au Centre de la nature du lac Boivin (Estrie), avec le club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA).  Rendez-vous au chalet du parc de l’île de la Visitation le 23 août à 7 h 30. Pour les sorties, c’est gratuit pour les membres, 3$ pour les non membres. Prévoyez 5 $ de frais d’admission au lac Boivin.  Covoiturage disponible (15$).   Renseignements : 438 338-4138


Picture

Exposition et animation à la maison de la culture jusqu’au 5 septembre.  Sculptures et illustrations de Karl Dupéré-Richer.  À partir d’une sélection d’oeuvres de l’artiste, et d’un aménagement ludique et convivial, les jeunes vivront une véritable épopée dans l’aventure de la création!  Des mondes bizarres, féériques, étonnants ou inquiétants se partagent l’espace en différentes zones d’animation et de jeux de découverte.  Ouvert au public du mardi au vendredi de 13 h à 18 h.  Renseignements : 514 872-8749 (source : maison de la culture)

Suivez la tournée
de Bibi la girafe dans l’arrondissement!


Lectures de contes sous la tente et ateliers de sensibilisation à
l’importance de l’éveil à la lecture et à l’écriture pour les tout-petits

AHUNTSIC
Parc Ahuntsic – Mardi 19 août, 15 h à 19 h 30
Parc Saint-Simon-Apôtre, Vendredi 22 août, 10 h à 14 h 30

Fête de la lecture avec contes, jeux, bricolages et spectacle le 24 août à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville de 10 h à 12 h. Le spectacle de Marionnettes du bout du monde, Le concierge de la bibliothèque est à 11 h

BORDEAUX-CARTIERVILLE :

Parc de Louisbourg – Vendredi 15 août, 10 h à 14 h 30

Fête de la lecture avec contes, jeux, bricolages et spectacle le 17 août au YMCA Cartierville de 10 h à 12 h. Le spectacle de Marionnettes du bout du monde, Le concierge de la bibliothèque est à 11 h
(source : Arrondissement)

____________________________________________________

Si vous voulez contribuer à une meilleure information locale
Devenez membre !


Photo

Vous désirez devenir membre du jdv? Ou vous voulez faire un don, quelque soit le montant, car vous croyez que l’information est un enjeu majeur de notre société?

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque et vos coordonnées au : 10369, rue Clark, Montréal QC  H3L 2S3. 

Nous recevons des dons de différents montants et chacun d’entre eux est précieux! Il démontre que les résidants ont à coeur la qualité de l’information locale.

Par ailleurs, l
a carte de membre coûte 10 $ (moins de 3 cents par jour) et elle est valable pour l’année 2014.

Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une), et votre adresse postale.


Joignez-vous aux quelques 130 autres membres!
(C.D.)

____________________________________________________

Pour plus de nouvelles «Aimez-nous»
sur Facebook à journaldesvoisins.com

Cette semaine, sur Facebook, voici les sujets que nous avons abordés et que vous avez manqués si vous ne nous suivez pas sur les réseaux sociaux:

  • Postes Canada et la livraison à domicile pour les personnes à mobilité réduite
  • Doit-on financer l’embellissement des artères commerciales?
  • Écureuils dans votre jardin? Des trucs pour les éloigner
  • Train de l’Est : les travaux pour la gare Sauvé sont complétés qu’à 45 %
  • Départ de 400 scouts ahuntsicois au Jamboree 2014 à Awakamenj Mino

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) Ahuntsic-Cartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Journaldesvoisins.com :

  • Premier prix, catégorie Opinion, pour “Le bien des autres”, éditorial du bimestriel papier de décembre 2013, aux prix de l’AMECQ
  • Gagnant d’une bourse de 5 000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention “Coup de coeur du jury” au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie “économie sociale”


Journaldesvoisins.com
est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à: www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint: Alain Martineau
Rédacteurs en chef adjoint suppléants: François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Mélanie Meloche-Holubowski et François Barbe
Journaliste, version Web, été 2014: Élizabeth Forget-Le François et Mélanie Meloche-Holubowski
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Maude Dupont-Foisy, Laetitia Cadusseau.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele et Christiane Dupont
Illustrations originales: Claire Obscure
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version Web: Christiane Gervais
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien
Réseaux sociaux: Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele
Impression, version papier: Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ – ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X

_______________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:

________________________________________________________________________

Photo

32 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires