Les Actualités du 2 octobre 2015

________________________________________________________________________

Référendum?
Une première victoire des opposants au changement d’usage d’un lieu communautaire sur la rue Legendre


PhotoLe 406 rue Legendre (Photo : Philippe Rachiele)

Les opposants à l’implantation « légale » d’une mosquée au 406 rue Legendre Ouest viennent de gagner une première manche. Une des opposantes n’a pas caché sa satisfaction d’avoir franchi une première étape dans ce long combat. Mais la bataille n’est pas terminée.
Le comité qui s’oppose à la mosquée dite « illégale » a obtenu le nombre de signatures nécessaires pour enclencher le processus d’ouverture d’un registre en vue de la tenue éventuelle d’un référendum portant sur un changement d’usage à cet endroit. Un centre communautaire s’est transformé en partie en lieu de culte depuis l’an dernier.
Des gens d’un secteur concerné dans la paroisse St-Simon (dans le district ouest de Saint-Sulpice) ne sont pas d’accord avec la mesure adoptée en deuxième lecture par les conseillers de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, le mois dernier, donnant son aval au changement d’usage du lieu concerné (et non de zonage).
Cette décision (en fait, de régulariser une situation ou de rendre conforme ce cas aux règles d’urbanisme) avait déplu à près de 250 résidants du secteur (au sud de la Cité de la mode) qui avaient signé une première pétition contre tout projet rendant légal le changement d’usage du local.

Processus légal

Pour obtenir un changement, un avis public de l’arrondissement a paru le 23 septembre et une liste des signataires opposés au projet devait être remise au plus tard le jeudi 1er octobre. Maintenant, les conseillers de l’arrondissement, selon nos informations, devront décider sils retirent le projet ou continuent le processus.
Dans un tel cas, fort probablement, ils devront fixer, à la prochaine réunion du conseil le mardi 13 octobre, une date pour l’ouverture du registre. Un avis public devait suivre une semaine plus tard. Les résidents concernés auront une journée en semaine à l’automne (entre 9 h et 19 h) pour aller signer le registre.
S’il y a assez de signatures requises (en fonction de la loi), un référendum devra se tenir en bonne et due forme pour bloquer ou non le projet. La règle du 50 % plus un s’applique. Le référendum, dans un tel cas, se tiendrait quelque part à la fin de l’automne ou au début de l’hiver.

Pour et contre

Les partisans au changement d’usage, la plupart de confession musulmane, invoquent entre autres la Charte canadienne des droits et libertés et la « liberté de religion, de parole et de conscience ». L’un d’entre eux a indiqué que 85 % des écoliers fréquentant l’école Saint-Simon quitteraient l’établissement scolaire dans l’éventualité où la dérogation pour le changement d’usage ne serait pas accordée.
La demande de changement aurait été déposée depuis un an et demi, soit approximativement la date à laquelle le local a commencé à être occupé par les demandeurs. Pour leur part, les conseillers municipaux sont revenus sans cesse, dans ce débat, sur l’importance du « vivre ensemble ».

Mais des opposants craignent des « dérapages »  a cet endroit. Ils affirment ne pas avoir eu les réponses à leurs questions sur la sécurité, les possibilités d’agrandissement de la mosquée, le financement de l’institution et la composition des membres de l’établissement. (Par Alain Martineau et Christiane Dupont) (2015-10-02)
________________________________________________________


Trente ans déjà!
Une belle soirée en l’honneur
des bâtisseurs de La Promenade Fleury


Picture

De gauche à droite : Luc Monette (ancien dg de La Promenade Fleury), Gabriel Koury (de Mode Koury), François Morin (dg de La Promenade Fleury), Michèle Delisle (anciennement de Lingerie Rose des Bois, Pierre Boudreault (ancien dg de La Promenade Fleury) (Photo : Philippe Rachiele)
La Promenade Fleury a déjà 30 ans. Mercredi dernier, des dizaines de commerçants ont pu se rappeler de bons souvenirs lors d’un souper anniversaire avant la tenue de l’assemblée générale qui portait sur le budget de l’organisme.  
 

L’un des piliers de l’association des marchands de la célèbre artère commerciale d’Ahuntsic, Gabriel Koury, avait travaillé au sein même de l’ancêtre de la Promenade. Dans la publication souvenir de Charlotte Kelly, conçue pour l’occasion, il s’interroge sur le travail accompli pendant ces décennies, lui qui a travaillé pour son père, le spécialiste de vêtements pour hommes, à l’âge de 16 ans, en 1955 : « Ne pas avoir fait ça, je ne sais pas ce que la rue Fleury serait aujourd’hui ». Celui qui a pris la relève de son père n’était pas peu fier de lancer officiellement une première association.

Gabriel Koury est la mémoire vivante, la référence sur Fleury si on veut gratter un peu pour savoir ce qui se tramait sur cette rue commerciale alors qu’Ahuntsic commençait à grossir. Il est arrivé sur Fleury quelques années après la pose de la première couche d’asphalte. C’était alors presque la campagne en ville…

SIDAC-Promenade

En 1984, on créait la SIDAC (la Société d’initiative de développement des artères commerciales), devenue 13 ans plus tard la Société de développement commercial La Promenade Fleury. M. Koury a été témoin de tous ces changements sur l’artère; un souffle nouveau avec la création d’abord de l’association des marchands qu’il avait créée avec d’autres, puis la formation de la SIDAC avec l’appui des politiciens de l’ère Drapeau, Pierre Lorange et Yvon Lamarre entre autres, eux-mêmes d’ex-marchands.

Bien organisé, le nouveau groupe lance plusieurs initiatives : braderies,  nouveau mobilier urbain, trottoirs en saillie, etc. Mais qu’en est-il aujourd’hui alors que le commerce de détail en arrache un peu? Internet est-il en partie responsable de cette situation, avec la multiplication des sites de vente? « C’est l’évolution, il faut vivre avec ça, dira encore philosophiquement M. Koury à journaldesvoisins.com. Mais ce qui fait le plus mal, c’est l’argent que mettent les consommateurs sur les produits en lien avec le Web (ordinateur, tablettes, cellulaires, etc.). L’argent va d’abord là, et les autres achats viendront plus tard », nous dira M. Koury, toujours actif à son commerce.

Un bel hommage

M. Koury a été honoré mercredi soir dernier au restaurant La Molisana, en compagnie de Michèle Delisle, qui a été active de son côté dans les premières années de la SIDAC. Un autre bâtisseur a été honoré, mais il n’a pas pu être présent, soit Maurice Bernier, le célèbre marchand de peinture, à la retraite. Les trois piliers honorés ont chacun reçu des mains de François Morin, le directeur général de la Promenade Fleury depuis près de quatre ans, une belle vieille photo bien encadrée, d’une époque pas si lointaine. Mais, bien sûr, la liste de tous ceux et celles qui se sont engagés pour le développement de la rue Fleury aurait pu être beaucoup plus longue.

30 ans de souvenirs

Au début de la soirée, la projection de photos puisées dans l’album-souvenir remontant jusqu’au début des années 1980 aura permis aux nombreux commerçants de La Promenade présents pour cette fête du 30e de se rappeler de bons moments vécus sur notre rue. Entre autres, qu’il y a déjà eu quatre stations-service entre Saint-Hubert et Papineau (de vrais garagistes), ayant fait place au fil du temps à des immeubles en condos (commerciaux et résidentiels) et à un vaste stationnement dans un autre cas. Ou qu’avant le Jean Coutu, il y avait aussi eu une autre pharmacie, lancée par la famille Cloutier. Ou que le célèbre « steak house », El Toro, après que l’on eut rasé un immeuble locatif et une pharmacie (Lafortune), avait changé de côté de rue pour devenir plus gros, trop gros.

À priori, l’idée était bonne, mais le gros immeuble n’avait pas le cachet sympathique de l’original avec ses antiquités, alors au 1612 Fleury Est, que le flûtiste Marcel Baillargeon et l’homme d’affaires Guy Allaire avaient ouvert avant l’année de l’Expo.

Ainsi, des commerces ont rendu l’âme, mais d’autres ont fleuri; place à la relève. Et, heureusement, alors que la clientèle se renouvelle sans cesse et que le quartier rajeunit (avec un accroissement du nombre d’enfants), d’autres passent à travers le temps comme Kouri justement, ou encore les bijouteries Chayer et Aird, ou la cordonnerie Bagio pour ne nommer que ceux-là.

Des présences remarquées

Présent pour lancer la soirée, Pierre Gagnier, le maire de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, a encouragé les commerçants à persévérer, à faire montre de ténacité, tout en soulignant l’heureuse diversité que l’on retrouve sur La Promenade. Les conseillères municipales Lorraine Pagé et Émilie Thuillier étaient aussi présentes.

Deux ex-directeurs de La Promenade, Luc Monette et Pierre Boudreault, ont ajouté leur grain de sel quand ce fut le temps d’éplucher l’album de photos, avant de passer aux choses sérieuses de l’assemblée formelle des commerçants toujours sous la férule de l’actuel directeur qui a pleinement joué son rôle d’animateur pour cette soirée bien réussie. (Par Alain Martineau) (2015-10-02)

Pour voir les photos de la soirée, cliquez ici.

_______________________________________________________

________________________________________________________

Les 60 ans des Braves
Un millier de personnes au parc Ahuntsic 


Picture

La police montée de Montréal a été l’une des nombreuses attractions lors du 60e anniversaire des Braves au parc Ahuntsic le 26 septembre dernier. (Photo : Philippe Rachiele)
Plus de 1000 personnes, jeunes et moins jeunes, se sont pointées au parc Ahuntsic samedi et dimanche pour souligner les 60 ans des Braves d’Ahuntsic, un événement marqué par l’intronisation de neuf personnalités au Temple de la renommée de l’organisation.

Une belle fête par un temps superbe, ayant permis aux jeunes, samedi, de jouer dans les nombreux jeux gonflables et de s’adonner aux autres activités prévues, avec en plus la présence de policiers, de pompiers et de membres des Forces canadiennes, sans oublier la mascotte du Canadien, Youppi!

Parmi les anciens Canadiens, on a pu voir les Gilbert Delorme et Gaston Gingras. L’ancien joueur des Maple Leafs, Daniel Marois, était aussi de la fête, et ils ont tous les trois prodigué de précieux conseils aux jeunes sur la glace de l’aréna d’Ahuntsic.

On a pu aussi remarquer la présence de l’ex des Braves et ancien arbitre de la Ligue nationale Ron Fournier, dimanche, à l’aréna. Un ancien des Braves (au baseball), Robert Sirois, n’a pas pu se présenter. 

Samedi, les visiteurs ont aussi pu admirer cinq trophées du Temple de la renommée du hockey de la Ligne nationale de hockey, dont, bien sûr le trophée Maurice-Richard. Deux employés du Temple, situé à Toronto, surveillaient les célèbres trophées qui avaient été placés à l’extérieur, devant l’entrée sur Saint-Hubert.

Hommage aux bénévoles

Martin Longchamps, le président du conseil d’administration de l’Association des Braves – hockey, a dressé un bilan fort positif du week-end. « Ce fut une belle journée samedi, la présence de tous les partenaires a été appréciée. On voulait faire une belle fête communautaire pour tout le monde. Une belle réussite », a-t-il indiqué au journaldesvoisins.com.

Un point fort du week-end a été l’hommage rendu à des piliers de l’organisation qui font maintenant partie du Temple de la renommée des Braves, dont des bénévoles. « Normand Boucher, qui compte plus de 25 ans ici et qui a le symbole des Braves tatoué sur lui, a été honoré, a tenu à souligner M. Longchamps. Les bénévoles consacrent des heures et des heures au service de l’organisation. Sans eux, on ne pourrait pas fonctionner, on n’en serait pas capables. Avec nos obligations familiales et le travail, on commence tous très tôt et on termine tous très tard. Tout se fait sur une base volontaire », a-t-il dit.
D’ailleurs, M. Longchamps, en poste depuis 10 ans comme président du C.A. du club, a lui aussi été honoré. Il l’a appris quelques jours avant l’événement.

La famille de Maurice Richard (on a pu voir Maurice Richard fils ainsi que Normand, André, Paul et Jean) a aussi été intronisée au Temple de la renommée des Braves. Léo Fiore, le vice-président des Braves, a remis un chandail en souvenir de cette intronisation à Maurice junior.

L’ex-journaliste et dirigeant des Braves, François Ferland, de même que Ron Fournier font aussi partie des grands de l’organisation. (Par Alain Martineau) (2015-10-02)

Pour voir d’autres photos de la fête, cliquez ici.
________________________________________________________

________________________________________________________

Le parc Saint-Paul-de-la-Croix
sera réaménagé
 

Des inquiétudes persistent quant à la sécurité


Picture

Point de vue sur la pataugeuse, les jeux pour enfants et le chalet au parc Saint-Paul-de-la-Croix (coin Sauvé et Christophe-Colomb), (Photo : Philippe Rachiele)
 
Bonne nouvelle pour ceux et celles qui fréquentent le parc Saint-Paul-de-la-Croix, situé dans le quadrilatère entre Christophe-Colomb, Hamel, Sauvé et Sauriol : l’arrondissement a planifié un réaménagement de l’espace vert, une opération de plus de 2 M $ dont les travaux seront étalés sur deux ans (2016 et 2017) afin qu’ils ne nuisent pas aux nombreuses activités qui s’y déroulent.

Pendant près d’une heure trente, mardi soir dernier, une soixantaine de résidants du secteur ont pu en apprendre davantage sur le plan de match de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Une dizaine de représentants de l’arrondissement (fonctionnaires et politiciens) étaient présents à l’école primaire Louis-Colin pour expliquer le projet et entendre aussi les points de vue des citoyens sur le plan de réaménagement de l’espace vert, leurs suggestions de modification ou d’ajout, ou leurs commentaires.

Après la mise en contexte de Lorraine Pagé, conseillère de district du Sault-au-Récollet, on a appris, entre autres, qu’un nouveau chalet verra le jour, que la pataugeoire sera enfin équipée d’un système de filtration (et aura une plage horaire plus longue), et que l’aire des jeux des 5 à 12 ans fera peau neuve.

Sentiment d’insécurité

Mais outre les équipements et les espaces à revamper, c’est la question de la sécurité qui a retenu l’attention de ceux qui se sont déplacés malgré une forte pluie. Ainsi, les habitués du parc avec leurs enfants (ou même les gens plus âgés) ne cachaient pas leur inconfort face à la présence de gens « indésirables » dans le parc, sans oublier un certain laisser-faire en matière de civisme.

Mais l’équipe de fonctionnaires dépêchés à Louis-Colin a justement insisté sur le fait qu’une série de mesures appropriées aideraient à en dissuader plusieurs à commettre des méfaits (casser des bouteilles, faire des graffitis, flâner ou se donner rendez-vous à la noirceur pour vendre des trucs permettant de s’évader temporairement).

Aussi, il est question d’ajouter des caméras de surveillance et de prévoir un gardien que d’aucuns voudraient qu’il reste « discret » pendant ses tournées.

Propositions et solutions

Le chalet situé au cœur du parc et datant de 1958 sera démoli et refait selon les normes d’aujourd’hui; il devrait être semblable à celui du parc Ahuntsic. Il y aura des vestiaires, de l’espace pour les divers groupes fréquentant le parc (équipes de sports, de pétanque, de bocce ou de l’âge d’or), des bureaux, des toilettes modernes. Des douches extérieures sont aussi prévues.

Aussi, la statue fontaine décorative qui ne fonctionne pas (et qui ne fait pas partie des œuvres d’art de la Ville de Montréal, nous a-t-on dit) pourrait être déplacée vers le secteur de la pataugeoire plutôt que de rester isolée et sujette au vandalisme. De plus, on prévoit refaire des sentiers et des clôtures, ajouter de nouveaux modules de jeux et  des poubelles, des arbres et des arbustes pour revitaliser les lieux.

Avec une plus importante fréquentation (présence plus forte en tout temps), ce sera moins invitant pour les amateurs de sensations fortes de s’adonner à des activités qui ont peu à voir avec la santé et le plein air. Certaines personnes ont aussi relevé certains impairs dans le travail des cols bleus (déchets non ramassés avant la coupe de gazon ou peu d’intérêt à corriger des problèmes qui ne seraient pas de leur ressort).

La patinoire

Pour l’hiver, plusieurs seront heureux d’apprendre que la patinoire avec bandes est là pour rester ainsi que celle servant au patinage libre, érigée sur l’aire de jeu de pétanque, un projet qui avait été mis à l’essai et qui a porté ses fruits.

Bref, les gens semblaient satisfaits de la soirée d’information, y compris ceux et celles qui avaient des messages à faire passer. Les architectes, les responsables des parcs et de l’aménagement paysager, le communicateur et les politiciens présents ont dit avoir pris bonne note des commentaires.

« Le projet n’est pas définitif », a indiqué Émilie Thuillier, conseillère dans Ahuntsic, dont plusieurs commettants (même à l’ouest du Sault-au-Récollet) fréquentent le parc. Elle était présente mardi tout comme le maire de l’arrondissement, Pierre Gagnier.

Signalons que le parc est notamment fréquenté par les 550 élèves de l’école Louis-Colin, située de l’autre côté de la rue, par les jeunes des camps de jour du collège Regina Assumpta et par les enfants de garderies, dont certaines en milieu familial. (Par Alain Martineau) (2015-10-02)

Pour voir d’autres photos du parc, cliquez ici

________________________________________________________
_______________________________________________________

Saint-Benoît
Une petite école qui s’agrandit


Photo

L’école Saint-Benoît a déjà fait l’objet de rénovations il y a six ans. (Photo : Philippe Rachiele)
L’agrandissement de l’école Saint-Benoît vient d’être approuvé par le ministère de l’Éducation, qui y injecte 6,96 millions de dollars, a annoncé la députée de L’Acadie, Christine St-Pierre, le 25 septembre, sur Twitter. Le projet réalisé par la Commission scolaire de Montréal (CSDM) permettra d’ajouter six classes et une salle d’activité à l’immeuble de l’avenue du Mont-Cassin, de quoi absorber en partie l’afflux massif d’écoliers dans Ahuntsic-Cartierville.

La commissaire Chantal Jorg ne cache pas sa satisfaction : « Il y a plein de projets d’agrandissement et de nouvelles écoles (dans le quartier). À cette date, le Ministère dit “oui” à nos projets », se félicite celle qui représente Cartierville–Ahuntsic-Ouest à la CSDM.
Pour le conseil d’établissement (CE), il s’agit aussi d’une bonne nouvelle. « On est contents. Et puis, on n’a pas le choix, étant donné le baby-boom dans le quartier… Nous, on s’était fait proposer un agrandissement de 10 classes. On avait demandé une autre proposition, parce qu’on tient à ce que Saint-Benoît reste une petite école de quartier. Alors, six classes, c’est bien », expose Valérie Villeneuve, présidente du CE.

Ne pas ghettoïser Saint-Benoît

« Mais c’est un investissement à long terme et mes préoccupations sont à court terme. On recherche une mixité plus représentative de notre territoire dans cette école, lance-t-elle. Il y a un déséquilibre évident entre les trois écoles les plus proches – Saint-Benoît, Saint-André-Apôtre et Ahuntsic… Ce n’est pas péjoratif, ce que je dis, mais ce n’est pas normal que les enfants [issus des communautés ethniques] se retrouvent à Saint-Benoît et qu’il n’y en ait pratiquement pas à Saint-André-Apôtre. »

Le moment est peut-être décisif. Comme plusieurs écoles seront agrandies ou ajoutées, « il y aura plusieurs redécoupages et un beau comité de mixité sociale, composé de parents, va se pencher sur ça », assure la commissaire. La question du territoire desservi par chaque école relève des conseils d’établissements et des comités de quartier, selon elle.

Mme Villeneuve espère « que les CE vont travailler en collaboration pour s’assurer que l’équilibre est atteint, et ça, pour l’ensemble des enfants… Il ne faut pas ghettoïser Saint-Benoît », prévient-elle. Selon elle, il s’agit là d’un projet de communauté sur lequel on doit se pencher sans attendre que les pelles mécaniques surgissent sur l’avenue du Mont-Cassin.

Loin de la coupe aux lèvres

« Mais la première pelletée de terre est loin d’être faite », prévient Valérie Villeneuve. Le projet vient de traverser une première étape, celle de l’acceptation du budget. La CSDM présente, à un stade préparatoire, les plans des architectes au CE et à la direction de l’école. Ensuite, des ingénieurs préparent les plans et les devis pour qu’ils soient déposés à la ville. Et ce n’est qu’une fois les permis municipaux obtenus que la construction peut commencer, expose la commissaire Jorg. « Si ça va bien, ça peut prendre deux ans; s’il y a des délais, ça peut aller jusqu’à cinq ans », conclut-elle.

Un bijou d’école

« Saint-Benoît, c’est vraiment une super école. C’est un milieu de vie où je me sens acceptée. La direction, les professeurs sont accessibles; le conseil d’établissement, les parents sont impliqués. On a un problème d’image non fondé parce que les gens ne connaissent pas cette école-là… Les parents qui y envoient leurs enfants ne changent pas d’école ensuite », affirme Mme Villeneuve, dont les enfants fréquentent l’établissement.

Mme Jorg abonde dans le même sens. « Les élèves participent à la vie de quartier. Ils font beaucoup d’arts plastiques, ils décorent les rues… Saint-Benoît, c’est un bijou d’école. » (Par Christiane Dumont) (2015-10-02)
 
Le projet proposé

  • Une aile sur deux étages serait construite sur le côté nord du bâtiment actuel.
  • Le parc adjacent ne sera pas touché.
  • Une salle d’activité d’un étage compléterait le gymnase actuel.
  • L’école pourrait accueillir jusqu’à 464 élèves; il y en a 295 présentement.
  • Sa capacité passerait de 12 à 18 classes, auxquelles s’ajoutent les quatre maternelles actuelles.
  • Le ratio d’espace par élève dans la cour diminuerait de moitié.
  • La construction coûterait au total 7 768 820 $, soit environ 800 000 $ de plus que l’investissement annoncé par la députée St-Pierre, une différence que Mme Jorg n’a pu expliquer à journaldesvoisins.com dans le délai de publication de cet article.  

________________________________________________________

____________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015

Le chef du Bloc Québécois rend visite aux militants de la circonscription 


PhotoGilles Duceppe, chef du Bloc Québécois, est venu encourager les candidats Nicolas Bourdon de la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville et Pascal-Olivier Dumas-Dubreuil de la circonscription voisine de Saint-Laurent. (Photo : Philippe Rachiele)


Le premier arrêt s’est fait au CRÉCA, à l’école Félix-Antoine-Savard, sur la rue Chambord, tandis que le second s’est fait sur La Promenade Fleury, là où le candidat du Bloc Québécois dans la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville, Nicolas Bourdon, a installé ses pénates le temps de la campagne.

Quelques dizaines de militants attendaient le chef Gilles Duceppe au local après son passage au CRÉCA. En compagnie de son candidat local, du jeune candidat de la circonscription de Saint-Laurent, Pierre-Olivier Dumas-Dubreuil, le chef a discuté notamment avec le président du Bloc dans Ahuntsic-Cartierville, Jean Archambault. Par la suite, le groupe s’est dirigé vers le restaurant Mistinguette pour y casser la croûte. (C.D.) (2015-09-29)


_______________________________________________________
_______________________________________________________

Sommet des tout-petits 2015 en Bolivie
Deux mamans d’Ahuntsic se dépassent


Picture

Julie Malenfant et Isabelle Villemure ont surmonté bien des difficultés lors de l’ascension du mont Chachacoman en Bolivie.
C’est avec un grand sentiment de fierté et d’accomplissement que deux mamans ahuntsicoises, Julie Malenfant et Isabelle Villemure, ont conclu début septembre leur participation au Sommet des tout-petits, une expédition bénéfice en Bolivie au profit des enfants de 0 à 5 ans de la DPJ.

« Pour moi c’est le voyage d’une vie! T’as le côté fierté d’avoir participé à une souscription, d’avoir pu aider des enfants, puis, là-bas, ce voyage-là (…) ça t’amène à te dépasser. Tu viens chercher des ressources inestimables en dedans de toi, et ça, c’est une richesse que tu conserves », a indiqué Isabelle Villemure à journaldesvoisins.com.

Un projet qui tient à cœur

Si cette expédition-défi s’est déroulée du 20 août au 4 septembre dernier en Bolivie et avait pour point culminant l’ascension du mont Chachacomani (6074 mètres), elle vient surtout clore une année de souscription au profit des enfants de 0 à 5 ans que soutient le Centre Jeunesse de Montréal. Sur un objectif initial de 150 000 $, ce sont au total 135 000 $ que l’équipe de 13 grimpeurs aura réussi à amasser, au terme de multiples activités de financement. Ainsi, un quillothon, une soirée-casino, et un souper-bénéfice animé par François Massicotte ont fait partie des activités importantes de collecte de fonds.

Aussi, si Julie Malenfant a dû, de fatigue, rebrousser chemin à trois heures de marche du sommet, elle conserve malgré tout un souvenir impérissable de cette belle aventure humaine et de toutes ses réalisations. « Je suis très fière du projet. (…) Quand on a un objectif, le chemin est aussi important que le but final », a assuré Mme Malenfant, maman de trois enfants et travailleuse sociale au Centre Jeunesse de Montréal (CJM).

Une belle solidarité

Encadrés et bien préparés par les Karavaniers, une équipe spécialisée dans les voyages d’aventure, les 13 grimpeurs auront dû faire face à différentes variables pas toujours faciles à contrôler. Selon Mme Villemure, l’altitude, la nourriture ou encore la maladie ont joué ainsi des tours à certains participants. Seuls huit participants sur 13 ont pu atteindre le sommet. Des aléas, qui auront cependant révélé une grande solidarité au sein de l’équipe. « Même si t’étais malade, même si t’étais fatigué, il y avait toujours quelqu’un pour t’encourager à continuer », a souligné Isabelle Villemure.

Renouant avec une initiative déjà amorcée lors des éditions précédentes, l’équipe de cette année a également profité de son séjour pour visiter un hôpital pour enfants de La Paz, la capitale bolivienne, et lui faire un don. « On n’a pas les mêmes conditions dans les hôpitaux ici versus là-bas. Là-bas, les parents doivent s’occuper de leurs enfants à l’hôpital 24 heures sur 24. Alors ils dorment par terre, ils n’ont même pas de matelas. C’est une autre réalité à laquelle on n’est pas habitués », a fait valoir Mme Villemure.

Organisée par la Fondation du Centre Jeunesse de Montréal, cette expédition bénéfice a lieu tous les deux ans depuis 2009. Chaque grimpeur participant s’engage à collecter et à remettre un minimum de 5000 $, la totalité des fonds amassés étant destinés au soutien des 0 à 5 ans dont s’occupe le centre. (Rabéa Kabbaj) (2015-10-02)

Pour lire l’article du journaldesvoisins.com de novembre dernier sur la préexpédition, cliquez ici.

Pour avoir plus d’infos sur la Fondation du Centre Jeunesse de Montréal, cliquez ici.
 

Pour lire le blogue de l’expédition de cette année, cliquez ici.
_______________________________________________________

________________________________________________________

Bonne nouvelle!
Intersection revisitée

Correction effectuée angle Berri et Sauvé

AVANT

APRÈS

Lors du dernier week-end des 26, 27 septembre, la correction du niveau de la rue a été effectuée à l’intersection de Berri et Sauvé, tout près de la station de métro Sauvé. Les piétons peuvent maintenant traverser sans trébucher. (Photos : Philippe Rachiele)
________________________________________________________

Marche aux parapluies de Centraide


Photo

Quelques membres des organismes subventionnés par Centraide (SNAC, le CLAC, Pause Famille, le CANA et le CFSE) ont participé à la marche aux 1000 parapluies de Centraide au centre-ville de Montréal le 29 septembre dernier. (Photo : Philippe Rachiele)
________________________________________________________

Éclipse totale de lune du 27 septembre

Quelques clichés de l’éclipse totale de lune du 27 septembre dernier, telle que vue du parc Nicolas-Viel. Rendez-vous en 2019 pour la prochaine…  Pour plus de détails sur l’éclipse, cliquez ici. (Photos : Philippe Rachiele)
________________________________________________________

LETTRES OUVERTES

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)

Lettre ouverte aux candidats à l’élection fédérale, par Solidarité Ahuntsic

Lettre ouverte aux professeurs des écoles publiques du Québec, par Myriam Boileau

Lettre ouverte aux «Pollués de Montréal Trudeau», par Maria Mourani

__________________________________________________
BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈV

La députée de Crémazie veut inciter les citoyens à remplir un mandat d’inaptitude. Marie Montpetit tient à sensibiliser la population de Crémazie au fait que seulement 36 % de la population a rédigé son mandat d’inaptitude. Le Curateur public mène actuellement une campagne de publicité pour inciter davantage de Québécoises et de Québécois à se préparer à une telle éventualité. Il souhaite également informer les gens qu’ils peuvent préparer leur mandat en se reportant à l’information disponible sur son site Web. Préparer son mandat est un geste de prévoyance envers soi et aussi d’amour envers ses proches, à qui on évite bien des embarras en indiquant clairement ses volontés. C’est d’autant plus nécessaire que l’inaptitude peut survenir à n’importe quel âge, que ce soit à la suite d’un accident de la route, d’une maladie, ou d’un problème de santé mentale », souligne le Curateur public.
Pour plus d’info, cliquez ici.
Maria Mourani présente le plan du NPD pour l’Alzheimer et la démence dans Ahuntsic-Cartierville. La candidate du NPD Maria Mourani a rencontré l’équipe de Baluchon Alzheimer. L’organisme a pour mission d’offrir du répit, du soutien et de l’accompagnement aux aidants qui désirent garder à domicile leur proche atteint de la maladie d’Alzheimer ou de certaines maladies apparentées. « Baluchon Alzheimer fait un excellent travail. Cette organisation offre un répit de 4 à 14 jours aux proches aidants de personnes atteintes de cette maladie. C’est triste de voir que les libéraux et les conservateurs ne proposent rien pour aider les personnes atteintes d’Alzheimer et de démence, alors que le nombre de Canadiens atteints de ces maladies pourrait doubler. Un gouvernement du NPD collaborera avec les provinces en investissant 40 millions dans une stratégie nationale sur la maladie d’Alzheimer et la démence », a déclaré Maria Mourani. Cette stratégie du NPD entend favoriser le dépistage précoce et le traitement de ces maladies, afin d’en ralentir la progression; améliorer les ressources offertes aux patients récemment diagnostiqués et à leurs proches, afin de les aider à accéder aux soins dont ils ont besoin; et accroître le financement de la recherche sur l’Alzheimer et la démence, et garantir la coordination des activités, afin de maximiser les ressources et les résultats. (Source : Comité d’appui de Maria Mourani)


PhotoAntoine Bécotte (à droite), président des Pollués, félicite Jean-François Bigras, pour son importante contribution. (Photo : Courtoisie)

Campagne de financement des Pollués de Montréal-Trudeau
Objectif atteint! Un don majeur effectué cette semaine par un citoyen de Villeray a permis aux Pollués de Montréal-Trudeau d’atteindre et de dépasser l’objectif qu’ils s’étaient fixé de recueillir 10 000 $ pour l’installation de stations de mesure de bruit à l’échelle de plusieurs arrondissements de Montréal, dont Ahuntsic-Cartierville. Le comité de citoyens a maintenant reçu un total de 10 263 $ à la suite de l’appel lancé à la communauté.

« Nous continuons néanmoins à solliciter les donateurs afin de poursuivre notre action publique en vue d’obtenir des changements aux pratiques des aéronefs dans le ciel montréalais qui décollent ou atterrissent à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, commente Francine Lauzon, résidante d’Ahuntsic et responsable de la campagne de financement.

Déjà, une dizaine de stations de mesure de bruit ont été installées, un des buts premiers de la campagne de financement. Quatre de ces modules ont été localisés à Ahuntsic-Cartierville, et deux sur chacun des territoires suivants : Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Saint-Laurent et Mont-Royal.

Les quantités de décibels enregistrées par certaines de ces stations confirment que la diminution du niveau d’altitude des avions sur Montréal génère des bruits excessifs. Cela vient appuyer la requête des Pollués auprès de Santé Canada et de la Direction de santé publique de Montréal de mener une étude exhaustive sur les effets de cette détérioration de la qualité de vie sur les citoyens.

Stations supplémentaires

« Nous déterminerons sous peu l’emplacement de stations de mesure de bruit additionnelles, a indiqué Daniel Lalonde, citoyen de Saint-Laurent responsable de l’installation de ces stations. Nous recevons de nombreux appels de citoyens vivant hors des quatre arrondissements où se trouvent nos capteurs qui ont également constaté une augmentation du bruit due aux passages des aéronefs. »
Les résultats des bruits aériens enregistrés par les stations de mesure sont visibles sur le site web www.ww-ans.net. C’est le refus d’Aéroports de Montréal, gestionnaire privé des infrastructures aéroportuaires locales, de réagir aux plaintes reçues des citoyens vivant jusqu’à 15 kilomètres des pistes et d’installer des stations de mesure additionnelles au-delà du Vieux-Saint-Laurent, qui a incité le comité de citoyens à passer à l’action.

La campagne de financement, amorcée à l’été 2014, a généré une centaine de dons. On peut contribuer en se rendant sur le site des Pollués de Montréal-Trudeau (www.lpdmt.org) et en payant par le truchement du système Paypal ou en envoyant un chèque libellé au nom de l’organisme à l’adresse suivante : 12260, rue Desenclaves, Montréal (Québec) H3M 2W3. (Source : Les Pollués de Montréal-Trudeau)



Photo

​Journée montréalaise de micropuçage, le dimanche
25 octobre 2015.
L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville invite les propriétaires d’animaux de compagnie à les faire micropucer au prix modique de 20 $ lors de la Journée montréalaise de micropuçage. Organisée par la Ville de Montréal, en collaboration avec les 19 arrondissements, cette journée aura lieu le 25 octobre dans 29 établissements vétérinaires situés sur le territoire montréalais. Les résidents, qui souhaitent faire micropucer leur animal de compagnie (limite de deux animaux par foyer) dans le cadre de cette campagne, doivent s’inscrire préalablement sur le site Internet de la Ville de Montréal, et ce, dès maintenant. Le nombre de places étant limité, «premier arrivé, premier servi »! Le permis animalier est obligatoire. L’implantation d’une micropuce est un acte vétérinaire rapide et efficace. Ce procédé consiste à implanter une puce de la taille d’un grain de riz sous la peau de l’animal. Celle-ci contient toute une gamme de renseignements à son sujet, comme l’identité de son propriétaire et ses coordonnées. La micropuce accompagne l’animal toute sa vie et permet aux propriétaires de mettre toutes les chances de leur côté afin de retrouver leur compagnon si celui-ci du même coup s’égare et perd sa médaille.

Un geste responsable

L’arrondissement rappelle aux propriétaires d’animaux de compagnie que de faire micropucer son animal constitue un geste responsable. Cela permet de retrouver facilement le propriétaire d’un animal admis en refuge, d’y réduire le séjour de l’animal et même de prévenir l’euthanasie. Pour en savoir plus, consultez le site Internet de la ville de Montréal, ville.montreal.qc.ca/animaux, ou faites le 311. (Source : Arrondissement)


__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

ATTENTION: CHANGEMENT DE JOUR DE TOMBÉE. Vous êtes d’un organisme communautaire et vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). Prenez note que nos jour et heure de tombée sont maintenant le LUNDI de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception, nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier le plus d’information possible.


Photo

Bénévoles recherchés pour le grand ménage d’automne! Rendez-vous au parc-nature du Bois-de-Liesse. Les Montréalaises et les Montréalais sont invités à participer en grand nombre à cette tradition automnale organisée au parc-nature du Bois-de-Liesse le samedi 3 octobre, de 9 h à 13 h. Que vous soyez amoureux de la nature, passionné de diversité biologique, connaisseur en environnement ou simple amateur de grand air, vous êtes tous attendus! Les inscriptions sont obligatoires et se font en personne à l’accueil Pitfield au 9432, boulevard Gouin Ouest (au parc-nature du Bois-de-Liesse), ou par téléphone au 514 280-6729. La journée aura lieu beau temps mauvais temps. (Source : Arrondissement) 

Halte-garderie Le Petit Relais de Concertation-Femme. Le Petit Relais est une halte-garderie éducative pour les enfants de trois à cinq ans qui offre un milieu riche et stimulant permettant aux enfants une meilleure intégration et socialisation pour bien les préparer à l’entrée à l’école. Son programme d’activités « Enfance animée » est basé sur les principes du programme éducatif du ministère de la Famille. Un accueil amical et chaleureux est assuré par un personnel compétent dans un local sécuritaire, très propre et ensoleillé. Le Petit Relais est ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h, au 1405, boulevard Henri-Bourassa Ouest, local 017. Les frais sont de 2 $ l’heure. Pour plus d’information, appelez au 514 336-3733.

Information juridique (service gratuit). Concertation-Femme offre de l’information juridique à toutes les femmes qui désirent se renseigner sur un sujet d’ordre légal : famille (divorce, séparation de corps, pension alimentaire, violence conjugale, succession, etc.), consommation (contrat, vente, hypothèque, etc.), travail (recours du salarié, normes du travail, etc.), immigration et autres. Nous offrons également un service de référence. Vous pouvez vous adresser en toute confiance par téléphone au 514 336-3733 ou sur place, au 1405, boulevard Henri-Bourassa Ouest, bureau 012. (Source : Concertation-Femme)
 


Photo

Le bien-être des aînés vous tient à cœur? Vous avez envie de vous investir bénévolement auprès des aînés de votre quartier? Le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville vous invite à vous impliquer au sein de son stimulant projet de visites d’amitié. Nous sommes à la recherche de citoyens dynamiques prêts à s’investir de deux (2) à quatre (4) heures par mois afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie d’un aîné. Pour plus d’information, communiquez dès maintenant avec Isabelle Ladouceur, coordonnatrice de projets, au 514-856-3553, poste2, ou à projet@cabbc.org. (Source : CABBC)


Picture

Piétons et cyclistes sont invités à souligner l’amélioration du lien cyclable et piétonnier entre les rues Sauvé et Louvain sur l’avenue Christophe-Colomb à 11 h 30 le samedi 3 octobre, sous le viaduc. Venez à pied ou à vélo avec vos enfants, parents et amis.  Pour ceux qui le souhaitent, il y aura un pique-nique vers 12 h au parc Ahuntsic pour recueillir vos commentaires sur la saison 2015 et des améliorations à apporter au réseau cyclable et piétonnier d’Ahuntsic-Cartierville.  Info : Frédéric Bataille 438 777-3100 (Source : Ahuncycle)


Photo

Calendrier scout 2016. Cette année, l’artiste Steve Adams a été choisi comme illustrateur de cette 65e édition du calendrier scout. Les calendriers sont en vente dans les différents groupes scouts de l’arrondissement et dans les magasins La Cordée. Pour information : http://scoutsducanada.ca/calendrier-scout/.


Photo

L’organisme Créca invite les personnes qui veulent améliorer leur français écrit et leurs notions de base en arithmétique et qui ont des habiletés en crochet, tricot, couture, broderie, dessin, peinture ou cuisine à s’inscrire au projet La Fabrique du Créca. Appelez dès maintenant Line St-Germain au 514 596-7629. (Source : Créca)

Présence Amie, organisme sans but lucratif voué au bien-être des patients du Centre hospitalier Fleury, situé au 2180, rue Fleury Est, organise une vente de livres usagés le mercredi 14 octobre. Venez en grand nombre, de 9 h à 16 h, à l’entrée principale. (Source : Présence Amie)


Photo

MMF 2015. Dans le cadre de la Marche mondiale des femmes 2015, les participantes des centres de femmes de Montréal et de Laval occuperont l’espace public. Elles prendront la parole pour dénoncer l’austérité et l’exclusion. Venez les appuyer en participant à cet événement, le mardi 6 octobre au centre-ville. Pour de plus amples informations, contactez-nous au 514 388-0980. Consultez notre calendrier. (Source: CFSE)


________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS 

Sur La Promenade

Voir l’article sur le 30e anniversaire ci-dessus.

Sur FLO

Les productions Chantal Carrier annoncent que des cours de danse offerts par ses professeurs seront donnés sur Fleury Ouest, plus précisément au 229, rue Fleury Ouest. Ils louerons la salle des Açores. La compagnie offre aussi des animations d’événements comprenant de la danse, de l’animation et des costumes variés.
Infos. : 514 260-3714, ou chantal.carrier@outlook.com

AUTRES COMMERCES

Physio Extra vient de se classer au 421e rang, avec une croissance de 94 % pour les cinq dernières années d’exploitation, au concours pancanadien PROFIT 500, qui analyse pour une 27e année, la croissance du chiffre d’affaires des entreprises de toutes tailles. Selon l’éditeur du magazine Canadian Business, les membres du classement de PROFIT 500 font partie de l’élite entrepreneuriale au pays et sont des exemples en termes de stratégies d’affaires, d’innovation et de persévérance. Dans Ahuntsic-Cartierville, l’entreprise est installée sur Fleury Est ainsi qu’au Centre sportif Regina Assumpta.
________________________________________________________

QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAI

Voici certaines activités prévues cette semaine dans l’arrondissement :


Photo

Du mercredi 30 septembre au dimanche 4 octobre
Vous êtes invités à visiter l’exposition des tableaux-timbres de Lionel R. Guibord à la galerie KAF ART, 9367 rue Lajeunesse, Ahuntsic (métro Sauvé sud). Information : 514 260-0591. (Source : KAF ART)



Picture

Le vendredi 2 octobre à 18 h 
Lettres de Sylvain Lelièvre par Benoit Gautier. Sylvain Lelièvre, qui figure parmi les plus grands artistes au Québec, nous a laissé des chansons qui sont des bijoux d’écriture et qui habitent nos souvenirs! Benoit Gautier, lui-même auteur-compositeur-interprète et pianiste, plonge à fond dans l’œuvre de Lelièvre, par affinités, pour le partage et, enfin, par souci de rendre à cet immense artiste la pérennité qu’on lui doit. Souper-spectacle 42,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé) 


Photo

Le samedi 3 octobre à 19 h
Sortie chic en famille! Baobab – marionnettes et musique en direct pour les jeunes de 4 à 8 ans à la Maison de la culture. Dans une région d’Afrique où une sécheresse sévit depuis très longtemps se dresse un baobab millénaire. Un garçon naît de ce baobab avec la mission de redonner à son village l’eau volée par le soleil. Pour réussir, il devra remporter quatre épreuves, dont celle de dérober la bosse de la méchante sorcière. Conteur, musiciens et animaux merveilleux s’activent joyeusement autour de la plus attachante des marionnettes pour nous offrir un heureux voyage, un moment de pure festivité. (Source : Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville)


Photo

Le samedi 3 octobre à 18 h 
Soirée Lorca. Anissa Lahyane (poésie), José Lumbreras « El Chélé » (canté flamenco), Roger Lapierre (guitare flamenca) et Julie (danseuse flamenco) unissent leurs talents pour présenter quelques extraits du Romancero Gitano de Federico Garcia Lorca. Ils vous font revivre en interprétant à travers les Compàs et les Palos flamenco, comme sans doute l’aurait voulu Lorca, quelques-uns des moments forts de son Romancero Gitano. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)  


Photo

Le samedi 3 octobre de 7 h 30 à midi
Visite de la région d’Hudson avec le club d’ornithologie d’Ahuntsic. Nous aurons le plaisir de découvrir la diversité des habitats de cette région (forêts de feuillus et de conifères, zones marécageuses et agricoles, friches). Nous serons à la recherche d’espèces résidentes et migrantes, incluant parulines, limicoles et rapaces hâtifs pour ne citer que celles-ci. Soyez prêts à faire quelques découvertes.
​Covoiturage : 9 $. Pour information : 438 338-4138, coamessages@gmail.com ou 438 338-4138. (Source : COA)


Photo

COMPLET – Le dimanche 4 octobre à 14 h
Vous êtes invités par la troupe du Théâtre Fleury à la première de Coup de balai, une pièce écrite et mise en scène par Sylvie Lemay et interprétée par de joyeux retraités au verbe fringant et à l’énergie débordante. Coup de balai fait le ménage dans une étape cruciale de la vie : le vieillissement. La pièce est présentée à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, située au 10300 de la rue Lajeunesse à Montréal. Vous pouvez vous procurer deux laissez-passer à la réception de Présâges au 1474, rue Fleury Est. Si vous êtes dans l’impossibilité de passer prendre les laissez-passer,
​composez le 514 382-0310. (Source : Présâges)


Picture

Le dimanche 4 octobre à 18 h 
Vernissage et musique tzigane par Janette Dumais (vernissage) et Sergeï Trofanov (musique). Peintre autodidacte, d’abord élève de la nature qu’elle représente d’ailleurs de manière figurative. Amoureuse de la nature, elle peint surtout des paysages, des natures mortes et tout ce qui s’y rattache : les personnages font aussi partie de son évolution. Elle vous offre une soirée au sein de ses œuvres et au son du violon. Au cours de la soirée, elle fera place au musicien Sergeï Trofanov, violoniste de réputation internationale, qui partagera son vaste répertoire de musique de l’Europe de l’Est. Entrée libre contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé) 


Picture

Le lundi 5 octobre à 18 h
Vertiges en solos  La pratique ouverte par Xavier Aure. C’est l’occasion de découvrir ou de réentendre chacun des troupiers, en solo ou duo, dans un contexte intime. Lors de cette première apparition officielle en public, c’est en exclusivité que vous entendrez les chansons qui seront présentées lors du Vertiges en solos. Vous aurez également la chance de connaître l’envers du décor et de comprendre cette ambiance qui règne dans la Troupe. C’est un rendez-vous. Soyez des nôtres! Entrée libre – contribution volontaire (Source : Le Rendez-vous du thé) 

Le lundi 5 octobre
Venez admirer l’exposition Promenade dans mon quartier, qui aura lieu le lundi 5 octobre jusqu’à 18 h. Elle regroupe les œuvres de participants au projet du même nom déployé par Cartier Émilie. Cette OBNL a comme mission d’aider les personnes démunies au plan socio-économique en leur assurant des conditions minimales de vie et de croissance et en favorisant chez elles une plus grande autonomie et une prise en charge accrue. C’est grâce au programme Ville-MESS et dans l’esprit de cette mission que s’est déroulé le projet Promenade dans mon quartier. Lieu : YMCA Cartierville, au 11885, boulevard Laurentien, Montréal  G4J 2R5. (Source : Cartier Émilie)


Picture

Le mardi 6 octobre à 18 h
Bossa 1 (soirée brésilienne). Laissez-vous emporter par les rythmes du Brésil avec le quatuor Bossa 1. Ce quatuor est composé de quatre jeunes musiciens unis par leur passion envers la musique brésilienne (bossa-nova, samba, MPB, etc.) et tout un bagage d’expertise. Réunissant leurs diverses connaissances et expériences musicales, ils vous emporteront dans un voyage dynamique chanté en portugais et métissé de rythmes brésiliens. Pour vous gâter, laissez-vous balancer par la voix de Suzi Silva, la guitare de Frank O’Sullivan, la basse de Rui Abreu et la batterie de Aquiles Melo. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Photo

Le mercredi 7 octobre de 13 h 30 à 15 h 30
Des airs d’opéra! La pétillante chanteuse Sara Beaudet, accompagnée par Pierre McLean, vous offre un après-midi à l’opéra, à la salle de l’église Saint-Jude (10120, avenue d’Auteuil). Gratuit pour les membres de l’Alliance culturelle, 10 $ pour les non-membres. Information : 514 382-5716 ou www.allianceculturelle.qc.ca. (Source : L’Alliance culturelle)

Le mercredi 7 octobre à 10 h
La fraude envers les aînés par un mandataire
Lorsqu’on ne peut désigner une personne comme mandataire, quelles sont les solutions possibles et comment prévenir la fraude? (Activité présentée grâce à la collaboration de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées.) Au Café de Da.  Inscriptions : 514 872-5674 (Source : Arrondissement)

Le mercredi 7 octobre à 19 h 30
Conciliation travail et responsabilités du proche aidant
Trucs et astuces pour prévenir l’épuisement chez les proches aidants. (Activité présentée en collaboration avec le Regroupement des aidantes et aidants naturels de Montréal) Au Café de Da.  Inscriptions : 514 872-5674 (Source : Arrondissement)

Le mercredi 7 octobre à 18 h
Soirée Jazzmen par Éric Lagacé et Mike Rud. Éric Lagacé et Mike Rud se rejoignent au Rendez-vous du thé pour vous offrir une soirée jazz pleine de talents et de surprises. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)
 


Picture

Le mercredi 8 octobre à 19 h 30
L’ONF à la maison! Ouighours, prisonniers de l’absurde, un film de Patricio Henríquez, à la Maison de la culture. (Source : La Maison de la culture)



Picture

Le jeudi 8 octobre à 18 h
Soirée tzigane par Sergeï et Olga Trofanov. Retrouvez Sergeï et ses musiciens pour un voyage dans les pays de l’Europe de l’Est. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Photo

Le jeudi 8 octobre à 20 h
Les jeudis jazz par Montréal Hard Bop Five « Jazz Hardbop ». Venez à la rencontre de ce quintette fondé par le contrebassiste Fred Grenier et constitué de David Carbonneau à la trompette, de Cameron Wallis aux saxophones baryton et ténor, de Jonathan Cayer au piano et d’Alain Bourgeois à la batterie. Préparez-vous pour une soirée enlevante aux rythmes des interprétations de Blakey, de Byrd, de Silver, de Mobley et de bien d’autres à la Maison de la culture. (Source : La Maison de la culture)


Picture

Le vendredi 9 octobre à 18 h
Michaël Rancourt, c’est… Un imitateur avec beaucoup de talents, du charme, de l’expérience, un artiste accompli. Depuis 28 ans de métier et après plus de 2000 spectacles en carrière, Michaël Rancourt peut reproduire les voix de Piaf à Gignac en passant par Joe Dassin, Félix Leclerc, Gerry Boulet et plusieurs autres! Souper-spectacle 49,95 $. http://michaelrancourt.com/. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Photo

Le samedi 10 octobre de 9 h à midi
Sortie au boisé du parc Marcel-Laurin avec le club d’ornithologie d’Ahuntsic. Venez observer avec notre guide ayant l’expérience de ce boisé. Une belle expérience jumelée avec l’Eco-Quartier. Plus de 50 espèces d’oiseaux différents fréquentent cet îlot de nature en pleine ville. Une belle occasion pour les membres d’amener vos amis et votre famille pour leur faire connaître et partager cette expérience. Activité gratuite ouverte au grand public et les débutants sont les bienvenus. Rendez-vous au stationnement de la bibliothèque, 2727, boulevard Thimens ou possibilité de covoiturage (5 $), départ à 8 h 30. Information : coamessages@gmail.com ou 438 338-4138. (Source : COA)

Le samedi 10 octobre de 11 h à 12 h 30
Initiation aux médias sociaux à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscriptions : 514 872-0568  (Source : Arrondissement)


Picture

Le samedi 10 octobre à 18 h
Gaëtan Leclerc chante Félix Leclerc. Gaëtan Leclerc donne un renouveau, une authenticité actuelle à toutes les chansons de Félix sans jamais trahir cet héritage. Entendre aujourd’hui toutes ces chansons, qui passent à travers le temps sans se faner, est une pure merveille. Une occasion unique de s’imprégner de magnifiques textes exprimant la beauté et la justesse d’une poésie digne des plus grands noms de la littérature francophone. En plus, il agrémente la soirée avec des anecdotes et des souvenirs qui lui sont chers.
Souper-spectacle 42,95 $. (Source : Le Rendez- vous du thé)


Picture

Le dimanche 11 octobre à 18 h
Hommage à Gilles Vigneault par Michel Cardin et Marc-André Cuierrier. L’hommage à Gilles Vigneault vous propose un plongeon dans l’univers poétique et musical de notre grand patriote. Le mariage incomparable de mots de notre langue si riche et de mélodies à l’avenant fait des chansons de Vigneault des perles qui ravissent les mélomanes de tout âge et de toute origine. Entrée libre contribution volontaire (Source : Le Rendez-vous du thé)

Le mardi 13 octobre à 19 h
La maladie d’Alzheimer et vos antécédents familiaux
Êtes-vous à risque? La maladie d’Alzheimer peut-elle se transmettre dans votre famille? Qu’est-ce qu’un risque sporadique, un risque familial ou un risque héréditaire? Conférence de Nancy Anoya, conseillère. (Activité présentée grâce à la collaboration de la Société Alzheimer de Montréal). Au Café de Da.  Inscriptions : 514 872-5674 (Source : Arrondissement)
Vendredi le 16 octobre à 19 h
Lancement de disque à la Maison de la culture Ahuntsic. Willy Rios est un musicien bolivien arrivé au Canada depuis plus de 23 ans. Il fera prochainement le lancement de son album dans le quartier Ahuntsic, ici même où sa carrière a commencé. Tous les résidents du quartier sont invités à ce lancement, qui aura lieu dans le hall de la Maison de la culture d’Ahuntsic. L’entrée est gratuite. Ouverture des portes à 18 h 30. Nous vous attendons en grand nombre! Pour plus d’information sur Willy Rios, visitez son site web : www.willyrios.com. (Source : Willy Rios)

Du vendredi 16 octobre au dimanche 18 octobre
Pour ceux et celles qui s’intéressent aux arts et en particulier à la sculpture, du 16 au 18 octobre, se déroulera au Palais des congrès, le Salon de la sculpture. Visitez le site web de l’événement (www.scvlptvre.com) pour connaître l’horaire, la liste des artistes, etc. Le coût d’entrée est de 13 $. 130 sculpteurs y exposeront leurs œuvres. Parmi eux, deux résidents d’Ahuntsic : Michel Coveney et Jean-Pierre Busque. Vous trouverez plus d’information sur ces artistes en consultant leur site web : www.michelcoveney.com, www.jean-pierrebusque.com.

Le vendredi 16 octobre à 15 h 30
Série de quatre séances Ouf, c’est vendredi!. Dans le cadre des séances Ouf, c’est vendredi!, la bibliothèque de Cartierville offre des activités de jeux vidéo. Les participants pourront tenir des mini-tournois et essayer de nouveaux jeux vidéo sur des consoles PS3 ou PS4 et XBOX 360. Ces activités s’adressent aux jeunes âgés de 10 à 14 ans. Pour participer, on doit réserver en téléphonant au 514 872-6989 ou se présenter directement au 5900, rue De Salaberry. (Source : Arrondissement)
Le samedi 17 octobre à 13 h 30
Visite guidée du quartier Ahuntsic et de la Promenade Fleury. Venez découvrir ce que sont devenus la fabrique de crème glacée Lowney, l’ancien tracé du tramway numéro 24… Rendez-vous : sur la rue Lajeunesse entre Prieur et Fleury (près du métro Henri-Bourassa). Les réservations sont faites à l’avance par téléphone ou par courriel. Le paiement se fait en argent sur place seulement. (Source : Tours Kaléidoscope)


Picture

Le samedi 17 octobre à 10 h
Vous êtes cordialement invité(e) à célébrer le
25e anniversaire de
la Parentrie. Découvrez les créations de la 2e édition d’Au cœur de nous, en couleurs avec vous, réalisée par les participants du programme de répit de la Parentrie. L’artiste Guy Jodoin sera présent à la remise des certificats de reconnaissance et le Dr Robert Béliveau animera la conférence sur l’initiation à la méditation. Ce sera un immense plaisir de vous accueillir en grand nombre. S’il vous plaît, confirmez votre présence avant le 9 octobre au 514 385-6786. (Source : La Parentrie)

Le samedi 17 octobre de 11 h à 12 h 30
Initiation à la lecture numérique (bibliothèque d’Ahuntsic) Inscriptions : 514 872-0568
Le vendredi 23 octobre de 13 h 30 à 15 h
Initiation à la recherche sur Internet (bibliothèque de Cartierville) Inscriptions : 514 872-6989
__________________________________________________

Autres idées d’activités sans date précise


PhotoCrédit photo: Wikipédia

Mario Merola, plus de 60 années de création! L’exposition tenue en hommage à l’œuvre de l’artiste Mario Merola a pris son envol à la Maison de la culture et se poursuivra jusqu’au 17 octobre. Des années 50 à nos jours, tel en est le titre. Résidant d’Ahuntsic-Cartierville, âgé de 84 ans, Mario Merola a exposé dans plus de 25 villes à travers le monde et a enseigné à l’École des Beaux-Arts, notamment. Pour plus d’information sur l’artiste : http://www.mariomerola.net/Expositions.asp. Pour plus d’information sur l’exposition à la Maison de la culture : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page. (Source: Arrondissement)

L’Antenne Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville de l’Université de Sherbrooke offre huit conférences sur la géopolitique de l’Europe centrale et orientale – de l’Estonie à l’Albanie. Présentées par Benoît Gascon, les conférences ont lieu le matin de 9 h 30 à midi et sont répétées l’après-midi de 13 h à 15 h 30, les jeudis, jusqu’au 5 novembre inclusivement à la salle communautaire de l’église Saint-Jude, située au 10120, avenue d’Auteuil. Les gens de 50 ans et plus sont les bienvenus. Une préinscription est obligatoire à www.usherbrooke.ca/uta/abc. (Source : Université de Sherbrooke)

Découvrez les nombreuses activités offertes par l’Association récréoculturelle Ahuntsic-Cartierville. L’ARAC offre des activités sur deux sites de l’arrondissement : le site nautique Sophie-Barat (au 10851, avenue Saint-Charles) et le parc de Beauséjour (au 6891, boulevard Gouin Ouest). Leurs activités varient de la location de kayak à la randonnée en vélo-kayak en passant par l’initiation au kayak. Fondé en 2002, l’ARAC est un organisme à but non lucratif dont la mission première est de mettre en valeur le potentiel récréoculturel de l’arrondissement par le développement et la coordination d’activités de plein air, culturelles, de loisirs et sportives. Visitez son site Internet pour tous les détails. (Source : Arrondissement)


Photo

Prêt gratuit de vélos jusqu’au 15 octobre. À L’Escale verte, au 10416, rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse.
Réservation : 514 447-6232. (Source : Ville en vert)


Picture

Marcher pour rester en santé. L‘Association des retraités d’Ahuntsic offre des marches santé au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation. C’est une heure de randonnée agréable et stimulante à travers les sentiers. Chacun se balade à son rythme, en bonne compagnie et dans la bonne humeur. C’est gratuit pour les membres de l’ARA (la carte pour l’été ne coûte que 6 $). Rien à réserver : il suffit de se présenter. Les lundis matin à 9 h 30 (sauf en cas de pluie) au bistro du parc de la Visitation (10897, rue du Pont, en prenant par le boulevard Gouin, un peu à l’ouest de De Lorimier). (Source : ARA)

________________________________________________________
Numéros de téléphone utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section « Quoi faire » sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

La Société des amis du journaldesvoisins.com
Parce que la qualité de l’information nous tient à cœur!
Devenez UN AMI du jdv!


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par Paypal ou encore par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au 10780, rue Laverdure Montréal, QC, H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Pour devenir membre, cliquez ici.

_________________________________________________


Pour plus de nouvelles, « Aimez-nous »
sur Facebook, à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ) : catégories Nouvelle, Reportage, Entrevue, Photo de presse, et 2e meilleur média
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un magazine bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com.

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).

Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.

Correspondance : 10780, rue Laverdure, Montréal (Québec) H3L 2L9

Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!

Conseil d’administration : Paul Guay, FCA, président; Pierre Foisy, PhD., vice-président;Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, trésorier; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), Pascal Lapointe, administrateur, et Liliane Gingras-Lessard, administratrice.

Éditeur et cofondateur : Philippe Rachiele.
Conseiller médias : Éric Lescure, 514 506-8665 ou publicitedesvoisins@gmail.com.
Rédactrice en chef et cofondatrice : Christiane Dupont.
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe et Mélanie Meloche-Holubowski.

Photographes: Philippe Rachiele, Élaine Bissonnette, François Lauzon
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele,
Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François, Christiane Dumont et Raluca Tomulescu.
Journalistes, version papier : Alain Martineau, François Barbe,

Mélanie Meloche-Holubowski, Rabéa Kabbaj et Elizabeth Forget-Le François.
Journalistes et collaborateurs à la rédaction : Diane Éthier, Laetitia Cadusseau, Justine Castonguay-Payant, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Laurent Gariépy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, et Daphné Dupont-Rachiele.


​Photos : Philippe Rachiele.

Conception graphique originale version papier et nouveaux logos : Nacer Mouterfi.
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien et Christiane Dumont.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski et Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com

Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X

________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et quelques-uns de ses artisans sont membres de :


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ; Mélanie Meloche-Holubowski, rédactrice en chef remplaçante, membre FPJQ; Alain Martineau, rédacteur en chef adjoint, membre FPJQ; Rabéa Kabbaj, journaliste, membre FPJQ.
________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires