Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

2019 : l’arrondissement établit ses priorités

Publié le 12/02/2019
par Joran Collet

Illustrations tirées du document du plan stratégique 2019 de l’arrondissement.

Le bilan stratégique de 2018  maintenant présenté aux résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont journaldesvoisins.com vous a parlé récemment,l’arrondissement expose désormais ses priorités pour 2019. C’est à l’occasion du conseil d’arrondissement du 11 février qu’Émilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, a annoncé les 29 nouveaux objectifs que son administration ambitionne mettre de l’avant et réaliser pour l’année à venir. Voici quelques-unes des priorités que s’est donné l’administration  locale. 

L’an dernier, l’administration municipale dévoilait son plan stratégique 2018-2021. Premier du genre dans l’arrondissement, il visait à atteindre plusieurs objectifs : améliorer l’offre de services à la population; intégrer le développement durable; améliorer la gestion des chantiers et des projets, de la planification à la livraison; et mieux consulter et susciter la participation de la population et des parties prenantes.

L’administration municipale d’Ahuntsic-Cartierville poursuit sa route  et vient de dévoiler son plan stratégique pour l’année 2019, lequel s’articule autour de huit thèmes et prendra la forme de 29 actions.

Les objectifs visés de 2018 ont été réalisés à 95% selon la mairesse Thuillier, mais qu’en sera-t-il de 2019?

2019 sera tout d’abord l’année de l’adoption et la mise en oeuvre des divers plans locaux -plan local de développement durable, plan directeur des parcs et des espaces verts ou encore  plan local de déplacements – qui ont pris naissance en 2018.

Au cours de l’automne dernier, la population était invitée à participer à deux séances doubles de consultations visant à la préparation de ces plans. Présentement en rédaction, ils devraient aider l’arrondissement dans le cheminement de ses différentes prise de décisions.

Mobilité

En 2018, en termes de mobilité, l’arrondissement s’était félicité de plusieurs améliorations. Pour 2019, les projets de l’arrondissement en termes de mobilité sont nombreux.

Pour les amateurs de transport actif, le plan stratégique 2019 donnera lieu à l’implantation de quatre nouvelles pistes cyclables et à la bonification de l’expérience cyclable sur les pistes existantes. Le plan stratégique soutient toutefois qu’il s’agit d’un minimum.

Une trentaine de nouvelles saillies de trottoir sont aussi envisagées. Il est donc plausible de croire que ce nombre sera plus élevé si tout va bien, bien qu’en 2018, l’objectif était similaire, mais n’a pas été atteint.

Enfin, trois pôles de mobilité sont aussi envisagés au sein de l’arrondissement, ce qui viendrait doubler le nombre déjà présents sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville.

«Les pôles seront situés aux abords du complexe sportif Claude-Robillard, un deuxième à l’angle de l’avenue de l’Esplanade et de la rue Chabanel Ouest et le troisième sera situé à l’angle de la rue Chambord et de la rue Fleury Est», précise Michèle Blais, chargée de communication à l’Arrondissement Ahuntsic-Cartierville

Habitation

Cela fait plusieurs années maintenant que nombre d’acteurs de l’arrondissement cherchent à faire en sorte que soit développé le site Louvain Est.

Pour 2019, l’administration locale en fait sa mission, et souhaite mettre en oeuvre la planification de ce secteur en collaboration avec la Ville-centre et la communauté.

Rappelons que les élus de l’arrondissement avaient manifesté ce souhait lors de la campagne municipale de 2017.

Toujours en matière d’habitation, l’arrondissement prévoit une augmentation de 10% des inspections pour assurer la salubrité des logements. Ce résultat  sera atteignable par l’embauche de nouveaux inspecteurs à la Ville-centre. Soulignons s’il est besoin qu’au sein de l’arrondissement, Bordeaux-Cartierville est tristement célèbre pour ses nombreux cas de logements insalubres.

Toutefois, le site Louvain Est ne sera pas le seul lieu qui fera l’objet d’un développement. En effet, dans la section services municipaux du plan stratégique 2019, il est fait mention du site municipal 50-150 Louvain Ouest.

À savoir ce qui pourrait bien s’y préparer… Lors d’une rencontre avec les médias locaux, Mme Thuillier ainsi que Mme Saminaro, directrice des finances, se sont montrées très vagues quant aux intentions de l’arrondissement dans ce dossier.

La future mairie? Une nouvelle bibliothèque? Un centre communautaire? 2019 nous en dira plus…

Environnement / sports, loisirs et parcs

En 2019, ce sera au tour du district Saint-Sulpice de bénéficier de la collecte des résidus alimentaires. Héritage de l’administration précédente, c’est le dernier district à ne pas encore bénéficier de cette collecte.

Le Fort-Lorette, sauvé in extremis d’un projet immobilier, sera aussi le sujet d’au moins une consultation portant sur sa mise en valeur.

Le«chemin des sauvages»dont le nom est contesté sera l’objet d’une nouvelle toponymie, un exercice qui se fera en concertation avec des représentants des communautés autochtones.

Dans un ordre d’idées similaires, des consultations seront aussi organisées pour l’aménagement des parcs Saint-Simon, Des Hirondelles et Henri-Julien. Le document fait aussi mention d’un plan de propreté des parcs et domaine public, sans toutefois préciser son étendue.

Il sera aussi question du centre culturel et communautaire de Cartierville au sein duquel l’arrondissement souhaiterait implanter une bibliothèque, mais l’arrondissement commencera par établir un plan fonctionnel et technique pour la suite de ce dossier.

Développement économique et participation citoyenne

Cette année, l’administration municipale poursuivra son appui à la mise en oeuvre du plan d’affaire de la SDC district central. La SDC avait fait l’annonce à la mi-novembre de son désir de redorer le secteur et d’en faire un nouveau quartier des affaires.

Le plan stratégique consacre aussi un passage à la revitalisation de la rue Lajeunesse qui prendra la forme d’un «processus d’urbanisme participatif».

Le conseil d’arrondissement sera une nouvelle fois sur la route en 2019 pour deux séances itinérantes. L’initiative a eu beaucoup de succès en 2018 et il était important pour l’administration de l’arrondissement de réitérer l’expérience selon la mairesse Thuillier.

La population sera aussi appelée à participer à l’élaboration d’un budget à travers un projet pilote. Une proposition est en cours de réalisation dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Les détails du projet pilote qui doit prendre place au sein de l’arrondissement sont toutefois toujours en cours de préparation.

L’arrondissement travaillera aussi sur une carte afin de permettre à tous les résidants de connaître les lieux et raisons des prochains travaux qui prendront naissance dans l’arrondissement. Lors de sa campagne, Projet Montréal avait mit de l’avant son souhait de limiter les chantiers fantômes au sein de la métropole.

«Nous sommes très satisfaits du bilan 2018», a souligné Mme Thuillier lors de la présentation du plan stratégique 2019 «Nous souhaitons faire la même chose en 2019»

Ce ne sont là qu’une fraction des priorités comprises dans le plan stratégique. Journaldesvoisins.com restera à l’affût des détails concernant les différents éléments présentés dans ce plan!

Pour en savoir plus sur le plan stratégique, cliquez ici.