Les Actualités du 22 novembre 2013

__________________________________________________________________________

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013 (1)
Composition du comité exécutif de la Ville de Montréal
    .Pierre Desrochers nommé président

    . Harout Chitilian devient vice-président


Photo

Pierre Desrochers

Photo

Harout Chitilian
L’arrondissement Ahuntsic-Cartierville peut se targuer d’être le seul arrondissement parmi les 19 que compte Montréal à avoir deux représentants de la même formation politique (Équipe Denis Coderre) qui siègent au sein du nouveau comité exécutif nommé par le premier magistrat de la Ville, lundi 18 novembre.

En effet, le maire de Montréal, Denis Coderre, a procédé, lundi, à la nomination des membres de son comité exécutif : Pierre Desrochers et Harout Chitilian en font tous deux partie. Ces nominations ont été approuvées le soir même lors de la première réunion du conseil municipal depuis les élections.

Pierre Desrochers, président


M. Coderre a donc tout d’abord recommandé
la nomination de Pierre Desrochers, conseiller du district de Saint-Sulpice dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville comme président du comité exécutif. Il sera responsable des finances de la Ville, des grands projets, du capital humain, des communications de la Ville, des affaires juridiques et de l’évaluation foncière.

Soutien pour les élus


Pour l’assister dans sa tâche, il aura le concours du chef de cabinet du maire Pierre Gagnier, notamment. Il s’agit de Robert Dolbec, déjà en poste depuis quatre ans. Journaliste d’expérience, M. Dolbec aura, pour le prochain mandat des cinq élus, le soutien d’une adjointe, Vanna Nazarian, qui s’occupera plus particulièrement des dossiers citoyens de MM. Desrochers et Chitilian. Elle entre en poste le lundi 25 novembre.

Harout Chitilian, vice-président


Par ailleurs, Harout Chitilian, conseiller de Bordeaux-Cartierville dans l’arrondissement, a également obtenu un poste au sein du nouveau comité exécutif.
Il sera, tout comme sa collègue Anie Samson, vice-président. Il cumulera également les responsabilités de la réforme administrative, de la Ville intelligente, ainsi que des technologies de l’information. Le maire Coderre lui a également donné la responsabilité du dossier jeunesse à la Ville.

M. Chitilian profitera également du soutien de M. Dolbec et de son adjointe, comme les autres élus membres du conseil de l’arrondissement.

Responsabilités du premier magistrat

Le maire de Montréal conserve, quant à lui, les responsabilités du développement économique, des relations internationales, du Mont-Royal, et du 375e anniversaire de Montréal, notamment. Tous les autres élus nommés au comité exécutif se sont partagés les autres dossiers.

Ancien poste de M. Chitilian


À noter: c’est Frantz Benjamin, conseiller élu de l’arrondissement Saint-Michel qui devient président du conseil municipal, tâche qui avait incombé à Harout Chitilian au cours du dernier mandat. 

Notons qu’un autre arrondissement, soit celui de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce compte également deux représentants au sein du comité exécutif, mais provenant de deux formations politiques différentes, soit Lionel Perez (Équipe Denis Coderre) et Russel Copeman (Coalition Montréal-Marcel Côté).
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

Pour voir la liste des membres du comité exécutif et des conseillers associés au comité, cliquez ici.



_______________________________________________________________________

_____________________________________________________

Changements à la grille tarifaire d’Hydro-Québec
Christine St-Pierre : Les tarifs de la STM augmenteront et en bout de ligne, les gagne-petits feront les frais de cet exercice


Photo

Selon la députée de L’Acadie, Christine Saint-Pierre, ce n’est pas aux usagers de la Société de transport de Montréal (STM) de payer la hausse de sa facture d’électricité de 1 million $. De l’avis de Mme Saint-Pierre, c’est ce qui arrivera si la STM perd le tarif dit “L” qui lui permet d’économiser (au même titre que d’autres commerces et institutions) sur les tarifs d’électricité que lui facture Hydro-Québec.

Retrait de privilège

Selon le journal Métro, la STM devrait payer 1 million $ de plus pour sa facture d’électricité en 2014, par suite de la décision de la Régie de l’énergie de retirer les privilèges de ce tarif à la compagnie de transport, entre autres.

Tout en déplorant la disparition de ce tarif spécial dont bénéficiait la STM, qui déjà cumule un déficit de 15 millions $, la députée de L’Acadie a fait remarquer que ce sont les travailleurs qui devront éponger cette hausse de la facture d’électricité en payant plus cher leur titre mensuel de transport.

Incohérence


Pour Christine Saint-Pierre, le gouvernement Marois “fait preuve d’incohérence” en
autorisant la disparition de ce tarif préférentiel d’électricité pour la STM, mais en poursuivant l’électrification des transports.

Jointe par journaldesvoisins.com, Mme Saint-Pierre a fait valoir que ces tarifs préférentiels qui étaient également offerts à d’autres entreprises, comme nous l’expliquions plus haut, constituaient en outre des mesures pour stimuler l’économie.

Augmentation continue


Soulignons, en référence au tableau présenté plus haut, que depuis 2011, le coût du titre mensuel de la STM, sur le territoire de Montréal, est passé de 75,50 $ (2012)
à 77, 75 $ en 2013.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

____________________________________________________


Registre des lobbyistes du Québec
Les lobbyistes de Montréal sont loin d’être tous inscrits

Nommé par l’Assemblée nationale du Québec, dont il relève afin d’assurer son indépendance, le commissaire au lobbyisme a pour mission de promouvoir la transparence et la saine pratique des activités de lobbyisme exercées auprès des titulaires de charges publiques des institutions parlementaires, gouvernementales et municipales.

À la suite des récentes élections municipales, le commissaire au lobbyisme, Maître François Casgrain, a félicité les élus tout en leur rappelant le rôle déterminant qu’ils ont à jouer afin que la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme et le Code de déontologie des lobbyistes soient respectés.

Transparence et éthique des candidats, puis élus

Me Casgrain a rappelé que la transparence et l’éthique ont été des thèmes prédominants dans le discours de nombreux candidats lors de la dernière période électorale municipale. Plusieurs en ont fait leur cheval de bataille pour gagner la confiance des citoyens. “Ces derniers, a rappelé Me Casgrain, s’attendent maintenant que les personnes qui ont été élues posent des gestes concrets en matière de transparence et d’éthique.”


Moins qu’à Trois-Rivières, possible?

En outre, selon le commissaire au lobbyisme, dans un article de Pierre-André Normandin de La Presse,
Montréal en fait trop peu pour inciter les lobbyistes à s’inscrire au registre. Dans une récente analyse, Maître Casgrain constate que 77 entreprises sont inscrites auprès de Montréal à titre de lobbyistes, soit à peine trois de plus qu’à Trois-Rivières… une ville pourtant 13 fois plus petite, souligne le journaliste.

Montréal, à la traîne!


Toujours selon La Presse,
dans une analyse menée cet automne, le Commissaire a comparé le nombre
de lobbyistes et de mandats inscrits auprès des 10 plus grandes villes
du Québec en fonction de la taille de leur population. Tant par le
nombre de lobbyistes et d’entreprises enregistrés que par le nombre de
mandats actifs, Trois-Rivières se classe bonne première, tandis que la
métropole arrive dernière. «On voit que Montréal arrive dans les
bas-fonds. Ça démontre que la préoccupation de la Ville de Montréal
n’est pas la même que celle de Trois-Rivières quant au respect de la loi
sur le lobbyisme», dit Daniel Labonté, porte-parole au bureau du commissaire au lobbyisme.

Zonage? Subvention? Lobbyisme
!

À Montréal, précise Pierre-André Normandin, les règles invitent simplement les élus et employés à demander à leurs interlocuteurs s’ils sont inscrits au registre quand vient le moment de discuter de l’octroi d’un contrat. Or, au bureau du Commissaire, on souligne que les activités de lobbyisme peuvent également viser un changement de zonage ou une demande de subvention.

Règles inadéquates et non suivies


Les règles édictées par la Ville de Montréal seraient inadéquates…et non suivies! Le Commissaire invite les municipalités à surveiller l’inscription au registre des lobbyistes qui traitent avec elles, qu’il en va de leurs responsabilités, tandis qu’à Montréal, on rétorque que c’est la responsabilité du Commissaire au lobbyisme de s’assurer que les lobbyistes sont bien inscrits à son registre. Chacun se renvoie la balle!

Entendu à la Co. Charbonneau…


Toujours selon l’article de La Presse, p
lusieurs témoins entendus à la commission Charbonneau ont d’ailleurs reconnu avoir fait du lobbyisme auprès d’élus et d’employés de Montréal sans jamais sentir le besoin de s’inscrire au registre.

Et plus près de nous…


Journaldesvoisins.com a d’ailleurs entrepris, il y a quelque temps, une petite étude non-exhaustive des lobbyistes (inscrits au registre) qui traitent avec l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Nous y reviendrons dans une édition ultérieure.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

Pour en savoir plus sur l’analyse que fait le commissaire au lobbyisme des règles suivies ou non à Montréal en matière de lobbyisme, cliquez ici
pour lire l’article de Pierre-André Normandin, dans La Presse du 21 novembre.

_________________________________________________________________________

______________________________________________________
Au Taz, avec dignitaires et jeunes à l’avenant…
Lancement de la 10e édition du Festival sportif 2013


PhotoMoment solennel: le serment des sportifs

Le lancement de la 10e édition du Festival sportif d’Ahuntsic-Cartierville a eu lieu au Taz, avenue Papineau, le mercredi 20 novembre, dans une ambiance joyeuse et bon enfant.

Outre les enfants qui participeront aux prestations sportives, ainsi que leurs parents, partenaires, organismes sportifs et dignitaires étaient présents lors de la rencontre.

Deux mille athlètes


Le Festival sportif qui se déroule du 22 novembre au 1er décembre, accueillera plus de 2000 jeunes athlètes âgés de 6 à 17 ans qui participeront aux compétitions. Vingt-trois disciplines seront en démonstration dans une douzaine de lieux de compétitions au sein de l’arrondissement.

Les 50 ans et + : présents
!

Comme l’an dernier, un volet “50 ans et plus” aura lieu au Complexe sportif Claude-Robillard, du 27 au 29 novembre.

Fête de la famille


Présenté comme la vitrine des activités offertes par les organismes de loisirs et clubs sportifs de l’arrondissement, le Festival sportif célèbre aussi la famille
par le truchement de ses diverses rencontres: spectacles, activités pour les tout-petits, démonstrations et activités sportives pour tous, bain libre et autres. (Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

Pour renseignements supplémentaires et programmation, cliquez ici

CLIQUEZ ICI POUR AUTRES PHOTOS DU LANCEMENT

__________________________________

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013 (2)
Recomptage: la conseillère Lorraine Pagé
remporte l’élection de  justesse dans Sault-au-Récollet, avec une voix de majorité
.Sitôt déclarée élue, elle rappelle Denis Coderre à l’ordre…


PhotoCrédit-photo: Élections municipales 2013

C’est par une mince majorité d’une seule voix que Lorraine Pagé a été (finalement) élue conseillère du district de Sault-au-Récollet qu’elle habite depuis de nombreuses années, à l’issue d’un dépouillement judiciaire autorisé par la Cour du Québec, et d’un recomptage serré.

Sur la twittosphère

Jointe par journaldesvoisins.com, sitôt la nouvelle arrivée dans la twittosphère, Madame Pagé nous a confiés que lors de son accession à un premier poste électif à la Centrale de l’enseignement du Québec (CEQ), il y a 35 ans, elle avait également remporté l’élection par une seule voix!

La nouvelle est tombée en fin de matinée lundi 18 novembre
et la nouvelle élue a été assermentée en après-midi à l’Hôtel de ville.

Des conseils pour le maire Coderre

Toujours fidèle à elle-même, sitôt déclarée vainqueure, Mme Pagé a eu quelques conseils à transmettre au premier magistrat de la Ville. : “
Comme M. Coderre n’a pas été élu par 69% des Montréalais, a-t-elle dit en substance, il devra agir avec humilité et tenir compte de tous les commettants et non seulement de ceux qui ont voté pour lui.”

Devoirs de représentation


Elle a dit être bien consciente du mandat de représentation qu’elle détient au nom de la population de Sault-au-Récollet, ajoutant que, depuis plus de 30 ans, le travail de représentation qu’elle a assumé au fil des ans et de ses mandats électifs ont fait qu’elle est bien consciente de ses devoirs dans les circonstances.

Biographie


Rappelons que Mme Pagé est membre du Conseil supérieur de la langue française. 
Elle est titulaire d’un baccalauréat en éducation et d’un certificat en enseignement de l’audiovisuel. Elle a été enseignante au secondaire et au primaire à la Commission des écoles catholiques de Montréal (CECM), du nom de la CSDM auparavant. En 1985, elle est élue à la présidence de l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal. Elle a ensuite été présidente de la Centrale de l’enseignement du Québec (CEQ) de 1988 à 1999, puis directrice des communications jusqu’en 2003. Elle agit maintenant à titre de consultante.

Chaude lutte

C’est la candidate Nathalie Hotte (Équipe Denis-Coderre) qui a mené une chaude lutte à Mme Pagé lors de l’élection, voyant même la majorité de Lorraine Pagé s’amenuiser de huit voix à une seule lors du recomptage!


Souci de transparence


Par souci de transparence, précisons que la soussignée a, pendant quelques mois, il y a de nombreuses années, été attachée de presse de Mme Pagé à la CEQ, avant de quitter ses fonctions  pour poursuivre d’autres activités dans le domaine de l’écriture et de la révision linguistique.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

________________________________________________

L’école Saint-André reçoit la visite de cambrioleurs
Trois classes vandalisées, des portables disparus
    . De nombreux travaux ont eu lieu à l’école ces derniers temps
    .Les activités de l’UFA suspendues pour qques jours à l’école

DERNIÈRE HEURE: ACTIVITÉS DE L’UFA ONT REPRIS À L’ÉCOLE


Photo

L’Union des familles d’Ahuntsic (UFA) désire informer les parents des enfants (et les adultes) qui sont inscrits à des activités sportives au gymnase de l’école Saint-André-Apôtre que ces activités sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Tel en a décidé la CSDM, de concert avec la Ville de Montréal, un vol ayant eu lieu dans trois classes de l’école, dans la nuit de lundi à mardi. Les activités de l’UFA reprendront lorsque l’école sera sécurisée et que l’enquête policière sera complétée.

Courriel aux parents

En effet, les parents des enfants fréquentant l’établissement scolaire ont reçu le courriel suivant mardi (courriel qu’un parent généreux nous a fait parvenir puisque nous n’avons pu obtenir de confirmation du méfait par la direction elle-même, ni par les autorités de la commission scolaire):

“Chers parents,

L’école Saint-André-Apôtre a été victime d’un vol au cours de la nuit
dernière. Les policiers n’ont remarqué aucune trace d’entrée par effraction.
Quelques fenêtres de portes de classe ont été fracassées et des ordinateurs de
classe volés. L’enquête policière suit son cours et les démarches auprès des
assureurs également.
Bonne journée.
Claudine Baril, directrice”

Mise à jour


Quand les activités pourront reprendre au gymnase de l’établissement scolaire, a souligné la direction de l’UFA, un avis
vous sera communiqué sans délai. 

Gros travaux


Rappelons que l’école Saint-André-Apôtre a fait l’objet d’un grand ménage au cours des dernières semaines, de modifications à sa structure et à sa plomberie, dans un grand chantier mis de l’avant par la CSDM et le ministère de l’Éducation du Québec.

À ces occasions, plusieurs travailleurs ont été mis à contribution dans l’école pour que cette dernière réponde aux normes prescrites par le MEQ et que les écoliers puissent y étudier et y jouer sainement, en toute sécurité..
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

_____________________________________________


Semaine du 25 novembre
Travaux de réparation des égouts, rues Clark et Saint-Urbain


PhotoCrédit-photo: Ville de Mtl

La Ville de Montréal entreprendra prochainement des travaux de réhabilitation de conduites d’égouts, communément appelés gainages, sous certaines rues de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Les tronçons de rue touchés sont les suivants:

  • Rue Clark, entre les rues Sauvé et de Port-Royal;
  • Rue Saint-Urbain, entre la rue De Beauharnois et le boulevard Crémazie.


Les travaux sous les deux rues devraient commencer au cours de la semaine du 25 novembre et durer environ deux jours.

Pendant l’exécution des travaux, des restrictions de circulation et des interdictions de stationnement seront appliquées dans la zone et à proximité des travaux. Des avis seront distribués aux résidants du secteur.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

Pour lire notre article sur le gainage des égouts paru dans notre édition du 25 octobre des Actualités, cliquez ici
Pour connaître les différentes étapes de réhabilitation des égouts, cliquez ici
Pour voir une vidéo fort explicite des différentes étapes de gainage des égouts, sur Youtube, cliquez ici

_______________________________________________________________________


______________________________________________________

Les renseignements sur les substances dangereuses transportées sur les territoires des municipalités devront être dévoilés par les compagnies ferroviaires et transmis aux élus
    . Et les arrondissements seront-ils au courant?
   . Nos voies ferrées nord/sud et est/ouest dans Ahuntsic et Bordeaux-Cartierville seront-elles plus sécuritaires? Pas sûr!


PhotoSource: Ville de Montréal

À la suite de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, nombreuses sont les voix qui se sont élevées un peu partout au Canada, et au Québec, particulièrement chez les maires des différentes municipalités du Québec, pour que les compagnies ferroviaires dont les convois de chemin de fer traversent les villes (et les arrondissements, dans le cas de Montréal) communiquent obligatoirement aux autorités des villes les renseignements de premier ordre sur les marchandises dangereuses que transportent les convois.

Ordre préventif

C’est chose faite depuis mercredi 20 novembre alors que la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, et le ministre fédéral  de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney, en ont fait l’annonce officiellement. Il s’agit là d’un ordre ministériel qualifié de préventif.

Toutefois, quelques voix discordantes se sont faites entendre à ce sujet. Ainsi, selon le journaliste Dominique La Haye (TVA), Les municipalités seront dorénavant avisées globalement de la nature et du volume des matières dangereuses qui transitent par voie ferrée sur leur territoire, mais elles n’auront pas accès à ces informations en ” temps réel.

Global, et non détaillé

Ainsi, l
‘information annuelle globale, sera présentée aux municipalités par trimestre, sur la nature et le volume des marchandises dangereuses transportées et qui traversent ces municipalités, mais elles ne sauront pas vraisemblablement le jour et l’heure du passage de ces marchandises.

Mince marge de manœuvre

Pour l’instant, la marge de manœuvre des municipalités pour assurer la sécurité de leurs résidants sur leurs territoires est donc mince. En effet,  toujours selon TVA,  outre le fait que les municipalités ne connaîtront pas l’information à jour, en temps réel,  sur le contenu des matières dangereuses,  la ministre Raitt a confirmé que ces modifications ne confèrent pas non plus de pouvoir aux municipalités leur permettant de freiner le passage de marchandises non désirées sur leur territoire.

Aucune idée du moment


Ainsi, par exemple, si les citernes de convois de chemin de fer qui traversent l’arrondissement de Laval vers le sud, ou d’est en ouest, contiennent du chlore, du pétrole lourd, ou autre produit toxique, les autorités connaîtront le total du volume par mois pour chaque produit qui transitera par Ahuntsic-Cartierville, vraisemblablement, mais pas le moment où ces produits traverseront notre territoire.

Un premier pas

Certains sont plus optimistes que d’autres… Ainsi,
selon la mairesse de Sainte-Julie, également trésorière de
l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Suzanne Roy, il s’agit là
d’un premier pas dans la mise en œuvre d’un véritable partenariat entre
les paliers de gouvernement pour agir ensemble afin d’assurer un transport
ferroviaire plus sécuritaire.


D’aucuns pourront répliquer que si les autorités d’une municipalité ou d’un arrondissement ne connaissent pas au jour et à l’heure près la nature des produits, toxiques ou non, transportés sur leur territoire, ils ne pourront pas mettre en place les mesures d’urgence qui s’imposent, le cas échéant.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

Pour lire notre reportage du 12 juillet dernier publié à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, cliquez ici


____________________________________________

DERNIÈRE HEURE! La cour fédérale lui accorde un sursis!
Algérienne d’origine, ex-résidante d’Ahuntsic Est

Oucila Djemai, souffrant d’un cancer, sera-t-elle déportée?
    . Le CANA et la députée d’Ahuntsic s’en mêlent
    .La décision est rendue vendredi


PhotoCrédit-photo: Gvt du Canada

Dans un jugement de 18 pages, le juge Yvan Roy, de la Cour fédérale, en un revirement de situation qui a sans doute soulagé et grandement ému Oucila Djemai, a accordé un sursis à cette ressortissante algérienne afin qu’elle puisse bénéficier, pour l’instant,  de traitements rendus nécessaires par un cancer du sein fulgurant et actuellement  inopérable.

Résidante d’Ahuntsic avant

Oucila Djemai était au Québec depuis 2011 et y travaillait. Elle avait tenté d’être reconnue comme réfugiée politique, fuyant un mari et une famille violents. Mais elle avait été déboutée. Résidante d’Ahuntsic Est avant qu’elle n’ait été contrainte de casser son bail en prévision de son expulsion du pays, voilà qu’elle apprenait au printemps dernier qu’elle était atteinte d’un cancer du sein traitable pour l’instant par des traitements de chimiothérapie administrés de façon intensive aux trois semaines.

CANA et Maria Mourani


Mais l’Immigration avait décidé qu’elle devait être déportée vendredi 22 novembre. C’était sans compter la détermination du Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA) et de la députée fédérale d’Ahuntsic, Maria Mourani, qui ont rencontré les médias devant les bureaux de la cour fédérale mercredi 20 novembre, en présence de Mme Djemai, pour expliquer les raisons qui militaient pour que cette dame, fort malade, puisse au moins terminer ses premiers traitements sans contrainte ni stress.

Du court et du moyen terme


Après moult explications et une analyse du dossier de Mme Djemai, l’ordonnance du juge Roy se lit ainsi: “La demande de sursis de la demanderesse est accueillie jusqu’à ce qu’il soit disposé de sa demande de contrôle judiciaire du refus d’un sursis administratif.” En termes plus clairs, pour l’instant elle peut poursuivre ses traitements, mais doit à moyen terme se présenter de nouveau devant les agents de l’immigration pour que sa demande soit réétudiée à la lumière des faits nouveaux concernant sa maladie et du processus de sa demande depuis son arrivée au Québec.

Tout n’est pas joué pour Mme Djemai, mais pour l’instant, ce n’est pas la maladie qui aura eu le dernier mot, mais bien le juge Roy.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

_________________________________________________________________________

____________________________________________________

Encore des condos?

Il était une fois une maison centenaire démolie rue St-Denis


Photo

Crédit-photo: Google Map

Photo

Crédit-photo: gracieuseté.
Une maison centenaire de la rue Saint-Denis, entre les boulevards Henri-Bourassa et Gouin, a subi les coups du démolisseur mercredi 20 novembre, alors qu’elle a été réduite en débris et poussière pour être transformée en condominiums.

Même si ce projet domiciliaire peut être intéressant pour de futurs acheteurs, ce sera un tout nouveau paysage pour les résidants des environs. Certains d’entre eux ont déploré
la démarche, alors que d’autres ont constaté qu’ils allaient être privés d’un peu de luminosité sur leur bout de rue et leurs propriétés. Une bâtisse sera érigée, laquelle comprendra deux jumelés, pour un total de quatre unités de condos.

Bien que le fait de laisser la demeure en l’état aurait nécessité de nombreux travaux de mise à jour de la structure et des matériaux, est-il toujours nécessaire de transformer le paysage urbain de l’arrondissement en condos? Plusieurs résidants du quartier s’interrogent.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

_______________________________
LE JOURNALISME CITOYEN À L’OEUVRE!
Un autre journal local à Montréal
QuartierHochelaga fête son premier anniversaire!


PhotoLes artisans de QH lors de la soirée soulignant leur premier anniversaire

Click here to edit.

Résidants, journalistes citoyens et élus locaux du quartier Hochelaga se sont
réunis le vendredi 15 novembre dernier afin de célébrer le premier anniversaire
de QuartierHochelaga
(QH)
, l’unique média local Web d’Hochelaga-Maisonneuve. Les hôtes ont
également annoncé l’obtention récente par QH du statut de coopérative de
solidarité sociale — une première pour un média local.

Des membres comme journaldesvoisins.com


« Nous avons choisi de bâtir un média composé de membres
plutôt que d’actionnaires, notamment pour assurer la pérennité du projet, a
souligné Annie Gaudreau, présidente du conseil d’administration et membre
fondatrice. Durant la deuxième année de QuartierHochelaga, nous travaillerons
au développement de partenariats financiers pour faire de QH une entreprise
d’économie sociale capable de durer dans le temps et de créer des emplois de
qualité. »

Une vitrine oubliée du traditionnel


Le rédacteur en chef et membre fondateur Jean-Pierre Godbout
a ajouté que «QuartierHochelaga, c’est avant tout un média qui reflète la vie
dynamique du quartier Hochelaga-Maisonneuve. C’est une vitrine sur la vie
culturelle, politique et communautaire, qui est trop souvent ignorée par les
médias traditionnels lorsqu’ils parlent de notre quartier. Chez QH, nous
voulons avant tout raconter les histoires qui nous définissent en tant que
résidents ».

Première coop de solidarité
à Mtl

QuartierHochelaga est le premier média hyperlocal au Québec
à adopter le statut de coopérative de solidarité sociale afin de favoriser la
création de contenu local, la génération d’emplois et l’innovation. Tous les
producteurs de contenu et les administrateurs de QH sont bénévoles et ont à
cœur la diffusion d’information dans leur quartier.

Autres coops médias en région

Rappelons toutefois qu’il existe des coopératives de solidarité sociale chez quelques médias, en région, dont le journal Ensemble, et L’Horizon, presse coopérative des Basques, dans le Bas Saint-Laurent.

Pour sa part, journaldesvoisins.com est le journal communautaire d’Ahuntsic-Cartierville, un OBNL géré par un conseil d’administration formé de neuf administrateurs issus de différents domaines du tissu social de l’arrondissement. Cent-cinquante résidants ont souscrit une carte de membre depuis la conversion du journal hyperlocal en journal communautaire, en mars dernier.

Toutes nos félicitations à QuartierHochelaga, ce journal qui prend sa source, comme nous, dans sa collectivité. Longue vie!
(Source: QuartierHochelaga – Par Christiane Dupont) (2013-11-22).

_____________________________________________________

Projet de construction du poste Fleury d’Hydro-Québec et présence d’une nouvelle ligne à haute tension
. Quelles sont les implications?

. Les travaux qu’on peut observer présentement
sur les lieux concernent-ils ce projet, avant la séance d’info?


PhotoVue de la rue Sauvé, près de la rue Meilleur

Une séance d’information du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le projet de construction du poste Fleury d’Hydro-Québec (visible au coin des rues Meilleur et Sauvé) et d’une ligne à haute tension à 315 kv le long de la voie ferrée entre le poste Fleury et le poste Charland (près de la rue Christophe-Colomb), doit avoir lieu 26 novembre à        19 h 30 à la Grande salle de conférence de l’Institut des communications graphiques du Québec  au 999, avenue Émile-Journault Est. 

La documentation peut être consultée à la bibliothèque Ahuntsic.

Déjà commencés?


La séance d’information n’a pas encore eu lieu, cependant journaldesvoisins.com a pu remarquer que des travaux ont déjà commencé sur le site S’agit-il de travaux autres que ceux qui sont concernés par la séance d’information? La porte-parole du BAPE, Louise Bourdages, l’ignorait et nous a référés à Hydro-Québec pour le savoir.

Toutefois, selon Mme Bourdages, cela serait étonnant, étant donné que la séance d’information est une première étape, entreprise depuis le 7 novembre avec cette annonce de rencontre.

Demandes d’audience, encore temps


Ce premier processus d’information se poursuit jusqu’au 23 décembre prochain, à l’intérieur d’une plage de 45 jours, au cours de laquelle les citoyens peuvent déposer des demandes d’audience publiques au ministre de l’Environnement  par l’entremise du BAPE.

Pas frivole? Recevable!


Selon Mme Bourdages, toute demande qui n’est pas considérée comme étant “frivole” sera analysée afin de déterminer si
des audiences publiques auront lieu ou non. S’il y a effectivement audiences publiques, elles dureraient quatre mois au maximum, puis le ministre a 60 jours pour rendre public le rapport.

Dossier à suivre…


Nous avons donc tenté de joindre la porte-parole d’Hydro-Québec, dans ce dossier, Mme Élaine Beaulieu, mais n’avions pas eu de téléphone ou de courriel au moment de mettre sous presse. C’est un dossier à suivre. 
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

  Voir photos en cliquant ICI.
________________________________________________________________________

_____________________________________________________

«Bordeaux-Cartierville, quartier de tous les possibles»

Lancement d’une “démarche” et bulletin citoyen


PhotoLes jeunes du nouveau journal citoyen

Le jeudi 21 novembre, le Conseil local des intervenants communautaires (CLIC) a procédé au lancement d’un document important pour la communauté, document intitulé “Démarche de planification en développement social de Bordeaux-Cartierville”. 

Ce document est le fruit d’un long travail entrepris le 17 janvier dernier avec la collaboration de près de 170 citoyens et organismes. 

Après avoir déterminé les enjeux prioritaires, identifié une vision  commune, réfléchi aux actions à mettre en place, déterminé comment améliorer la concertation entre les intervenants, entériné le tout et procédé au lancement du document, il reste maintenant à mettre en œuvre les recommandations énoncées.

Durant la même soirée, le CLIC a également procédé au lancement d’un journal citoyen (allô, voisins!) avec la collaboration d’élèves des écoles Francois-de-Laval, Ste-Odile, Alice-Parizeau et Louisbourg. (Par Philippe Rachiele) (2013-11-22)

CLIQUEZ -ICI POUR VOIR LES PHOTOS DU LANCEMENT

___________________________________
Résidence Rêvanous, un beau projet
Où malheureusement des arbres matures (mais malades) ont dû être abattus au grand dam de résidants
du quartier


PhotoDéfrichage…

Qui ne rêve de construire sa maison, son chez-soi, sans mettre à mal les arbres matures et majestueux sur le terrain retenu?

C’est également le cas des artisans et des parents derrière le projet de résidence pour personnes déficientes dont la construction a été entamée sur la rue Laverdure, au sud de la rue Sauvé, au cours de la dernière semaine.

Dix ans d’efforts


Ce projet, qui s’inscrit dans une longue traversée du désert (heureuse, maintenant!) prend son envol. Toutefois, cette semaine, des résidants nous ont fait part du fait que plusieurs arbres matures avaient été abattus sur le terrain en question.


Arbres remplacés

Vérification faite par journaldesvoisins.com auprès de la porte-parole de l’organisme derrière le projet, Rêvanous, Karine Boivin, tous les arbres seront remplacés par d’autres arbres matures. Selon Mme Boivin,  la destruction de ces arbres a été rendue nécessaire après constatation de la présence d’une maladie affectant l’intérieur de la majorité d’entre eux.

La précieuse canopée


“Les arbres ont tous été expertisés par un architecte paysagiste et un ingénieur forestier, a précisé Mme Boivin. À terme, d’ici quelques années à peine, ils seraient morts, car ils sont malades. Soyez assurée qu’ils seront tous remplacés par plusieurs essences d’arbres matures après la construction car nous tenons autant que les résidants du secteur à notre canopée”, a-t-elle ajouté.


Poumons du quartier

Il ne reste qu’un seul arbre, nous a rapporté une résidante des environs. J’y suis passée ce midi… Je trouve bien dommage qu’on construise et planifie sans tenir en compte ces éléments naturels qui sont les poumons du quartier. La résidence Rêvanous est en effet un magnifique projet d’intégration. Dire que les personnes qui y habiteront auraient pu profiter de magnifiques arbres matures à proximité si on avait construit un peu plus à l’ouest…”, a-t-elle ajouté même sachant ce qui a été écrit précédemment.

À lire, en décembre!

Journaldesvoisins.com
vous présentera le projet de résidence “Rêvenous” dans son prochain numéro bimestriel papier, édition de décembre, sous la signature de Mélanie Meloche-Holubowski. (Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

_________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________

Une allée piétonnière avec des lampadaires sans éclairage
La piscine Sophie-Barat accueille mal les piétons le soir


PhotoL’allée piétonnière, de jour…

Certains usagers de la piscine Sophie-Barat nous ont fait part d’un problème (qui n’en est pas un le jour), mais qui l’est devenu à mesure que les journées raccourcissent et que la noirceur arrive tôt!

Pas de lumière!


Quelques parents vont conduire leurs jeunes à la piscine en fin d’après-midi, par l’allée piétonnière, sise au milieu du stationnement de l’école Sophie-Barat. Malheureusement, et ce depuis un certain temps, les lampadaires qui ornent cette allée centrale piétonnière ne fonctionnent pas.

Pas sécuritaire


On ne voit pas devant soi et la noirceur qui arrive tôt n’arrange rien pour qui a peur de marcher dans le noir alors que l’allée est en plein stationnement. Il n’y a pas foule non plus si, d’aventure, un plaisantin décidait de faire peur aux piétons. Pas très sécuritaire!

L’autre solution: marcher dans le stationnement où les voitures circulent. Pas très sécuritaire non plus.


CSDM ou Ville de Montréal


Mise au fait de la situation, et comme il s’agit d’un problème de sécurité, la direction de l’arrondissement a promis de s’en occuper sans tarder. Une maman a déjà porté plainte en appelant le 311. Dans l’intervalle, toutefois, l’arrondissement doit s’assurer que le problème relève bien de la Ville de Montréal, et non pas de la CSDM, tous deux partenaires de la piscine Sophie-Barat. Éclairez notre lanterne, svp ! À suivre.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

_____________________________

Le Parc d’Auteuil se prépare pour les futurs joueurs de l’Impact…
Le nouveau terrain de soccer prêt à accueillir…l’hiver!


Photo

Le terrain synthétique au parc d’Auteuil est en bonne voie de réalisation.
Croqué sur le vif au parc d’Auteuil en ce beau jeudi d’automne tardif: le futur terrain de soccer (“foot”) qui sera en gazon synthétique, pour les jeunes joueurs du quartier qui s’entraînent en vue de remplacer les joueurs de l’Impact…dans un avenir lointain! Première observation: la superficie du beau grand parc d’Auteuil aura considérablement rapetissée d’ici la fin des travaux. Mais on n’a rien sans rien! (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2013-11-22)

__________________________________
Expérience-pilote cette année aux élections

Les bureaux de vote avant le jour de l’élection parfois situés aux extrémités des arr., nécessitant ainsi de longs déplacements
    .Un résidant en a fait part à journaldesvoisins.com

Un résidant du district Ahuntsic de l’arrondissement qui s’est rendu voter au bureau situé le plus près de sa résidence, lors des quatre jours de vote avant l’élection (expérience-pilote cette année) a eu la surprise de devoir poursuivre sa route jusqu’au deuxième bureau, situé tout à l’extrémité de l’arrondissement, tout près de celui de Saint-Laurent.

La raison? À cause de la taille de l’arrondissement Ahuntsi-Cartierville, il y avait deux bureaux de vote par anticipation dans l’arrondissement:  celui du 9111, rue Lajeunesse, et celui du 5995, boulevard Gouin Ouest.

Renseignements pris auprès du porte-parole du président d’élections, Maître Yves Saindon, nous apprenions que le premier bureau (9111, rue Lajeunesse) était réservé aux résidants des districts Sault-au-Récollet et Saint-Sulpice, tandis que le second (5995, boul. Gouin Ouest) était réservé aux résidants des districts Ahuntsic et Bordeaux-Cartierville.

Avoir le choix!


Selon Jean Archambault, de la rue Saint-Charles, les citoyens auraient dû avoir le choix du bureau, car il considère que le déplacement qu’il a dû faire avec sa conjointe l’a amené à l’extrémité de l’arrondissement. “Il est surprenant, souligne M. Archambault, que le directeur ait choisi de favoriser le vote venant plus de l’ouest de l’arrondissement que le vote des secteurs centre et est de l’arrondissement, où
nous retrouvons la grande majorité des citoyens.”

Autres moments, bureaux plus près


Gonzalo Nunez, porte-parole du président d’élections, rappelle que s’il est vrai que les résidants devaient se rendre à un des deux bureaux de vote, selon ce qu’il était indiqué sur leur carte de rappel, c’était dans le cadre de ce projet-pilote de quatre jours supplémentaires de vote. “Il convient de rappeler que les électeurs pouvaient voter le 27 octobre (vote par anticipation) et le jour du scrutin, le 3 novembre, dans des bureaux situés à proximité de leur lien de résidence.

Critères à tenir compte


À la demande de journaldesvoisins.com, M. Nunez a passé en revue les critères qui sont pris en compte dans le choix de l’emplacement des bureaux d’élections en arrondissement. “Ces bureaux, écrit-il, servent aussi de lieu de coordination des opérations électorales dans un arrondissement, et de formation du personnel électoral. Il y a donc des exigences d’espace à considérer, de même que de coût (les budgets ne sont pas illimités). Enfin, il est impératif que ces lieux répondent aux exigences d’accessibilité universelle, puisqu’ils sont aussi utilisés comme bureau de vote.”

Bilan à venir


Selon M. Nunez, Élection Montréal fera, ultérieurement, un bilan du projet-pilote de vote aux bureaux d’élection en arrondissement, durant la prolongation des quatre jours, et tiendra compte des commentaires reçus dans l’éventualité où un tel projet serait repris lors d’une prochaine élection. 
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

________________________________________________

Les séances du conseil d’arrondissement reprennent
La première sera une brève séance spéciale, lundi 25 novembre

    .Le lundi 9 décembre sera sans doute la première séance ordinaire à laquelle les citoyens seront conviés


PhotoTrois des cinq élus lors du précédent mandat

La date reste à être confirmée lundi 25 novembre, mais la première séance ordinaire du conseil de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville aura sans doute lieu lundi le 9 décembre prochain, à 19 heures, telle qu’elle avait été prévue au précédent calendrier des réunions de l’année.

Bienvenue aux élus!

Lundi 25 novembre, il y aura rencontre d’accueil et de bienvenue des élus avec les directeurs des services aux bureaux de l’arrondissement, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage, vers 11 heures. Cette rencontre permettra aux nouveaux élus, dont M. Desrochers et Mme Pagé, notamment, de se familiariser avec les lieux et les différents intervenants.

Brève séance spéciale

La rencontre
sera suivie d’une brève séance spéciale du conseil au cours de laquelle le calendrier des réunions du conseil sera établi pour l’année 2014. Journaldesvoisins.com vous confirmera la date de la première réunion de décembre dans ses Actualités du 29 novembre.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

________________________________________________________________________


_____________________________________________________
Guignolée de Saint-André et des paroisses environnantes
Préparez vos sacs de victuailles et/vos écus!


Photo

La Société St-Vincent-de-Paul organise chaque année la guignolée dans les paroisses environnantes.   Il y aura donc Guignolée annuelle organisée par la conférence Saint-André-Apôtre de la St-Vincent-de Paul,
le dimanche 24 novembre, à partir de 13 heures pour fournir des denrées aux démunis du
quartier à Noël et  tout au long de l’année.  Aliments non-périssables ou dons en argent
acceptés.

Venez offrir votre temps comme bénévole en vous présentant à l’église
St-André un peu avant 13 h le 24 novembre. Apportez vos cloches et autres petits instruments de musique pour vous annoncer quand vous arrivez aux portes. Chauffeurs et camions sont aussi les bienvenus.

Ceux et celles qui le désirent peu
vent venir aider à décharger les voitures et à classer les denrées au sous-sol de l’église. C’est un rendez-vous festif, de solidarité. (Par Philippe Rachiele) (2013-11-15)


____________________________________________________
Paysage d’automne précédant l’hiver dans le quartier…
Nature morte aux couleurs douces, par Pierre Morin


PhotoCrédit-photo: Pierre Morin

Quelques fidèles lecteurs nous font parvenir, à l’occasion, des images de leur crû et nous les en remercions. Ici, une jolie photo d’automne, de Pierre Morin, résidant du quartier, qui récidive pour le plaisir de nos yeux avant la blancheur de l’hiver…  On reconnait, de gauche à droite, la résidence Les deux aires, la prison de Bordeaux (dans l’axe du dôme…) et l’hôpital Notre-Dame-de-la-Merci.  (Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

________________________________________________________________________

______________________________________________________________________
BRÈVES…..BRÈVES….BRÈVES….BRÈVES…..BRÈVES….BRÈVES


PhotoC’était en 2008, la 11e édition du recensement de Noël Audubon. (crédit-photo: COQ)

Journées d’accueil “Portes ouvertes” dans les écoles du quartier, notamment à l’école Saint-André-Apôtre, le 26 novembre (13 h à 14 h, et 18 h 30 à 20 h); à l’école Ahuntsic, le 28 novembre (9 hb à 15 h); à l‘école Ahuntsic annexe (15 h 30 à 18 h 30).  Beaux arbres de Noël vendus par les Scouts pionniers de Saint-André pour financer leur camp d’hiver (livraison gratuite entre le Parc Ahuntsic et la rue Meilleur, rue Sauvé et la rivière).  Renseignements : 514 557-0775.  Le service de police avise que plusieurs cas de vols sur des
personnes âgées ont récemment été répertoriés sur le territoire du SPVM.  Dans tous les cas, les suspects approchent
des victimes et prétextent vouloir donner des bijoux pour différents motifs.  Ils insistent pour faire essayer les bijoux
qui n’ont aucune valeur.  Ensuite, les
suspects arrachent les bijoux de valeur des victimes et prennent la fuite.  Soyez vigilant.

Hommage aux professionnels de l’éducation car c’est leur
semaine.  Joyeuse, passionnée et inspirante, l’horticultrice Julie Boudreau viendra nous faire découvrir les « Mythes et légendes des plantes qui nous
entourent » à la Société d’horticulture et d’écologie du nord de Montréal,
mercredi 4 décembre à 19h :30, à l’école Louis-Colin, 10122, Boul. Olympia
(coût : 5$ pour un non-membre). Pour information : (514) 384-5681. Bénévoles recherchés pour le recensement des oiseaux de Noël Audubon avec le Club d’ornithologie Ahuntsic le 14 décembre.  Renseignements : 438 338-4138.  Avec le SNAC entrez dans une chaîne de solidarité et de partage pour Noël en donnant des denrées, jouets et argent pour le Magasin-Partage qui permet aux personnes économiquement défavorisées d’Ahuntsic de se composer une épicerie qui respecte leur budget et leurs goûts.  80 points de chute.  Information : 514 385-6499.   Visitez la boutique d’aiguisage de patins de l’aréna Ahuntsic.  Elle est tenue cette année encore par des adolescents de la Maison des Jeunes d’Ahuntsic sous une formule coopérative afin de favoriser chez les jeunes une prise de conscience de leurs capacités et de leurs responsabilités collectives afin de transformer leur milieu selon leurs besoins et leurs aspirations.  Apprendre à parler français dans Ahuntsic ! Le Créca et le Cana, en partenariat, offrent gratuitement des cours de français à temps partiel le jour et le soir. Une halte-garderie est disponible de jour. Le test d’évaluation obligatoire aura lieu le 27 novembre 2013, entre 16h et 19h au Cana. Inscriptions : 514-382-0735.   L’arrondissement distribue aux citoyens 3600 nouveaux sacs en papier gratuits pour la collecte de résidus verts et rappelle que les sacs en plastiques sont interdits.  Les sacs sont disponibles aux trois éco-quartiers.  Téléphone : 514 447-6226.  Nouvellement arrivé?  Et les finances? : apprendre à mieux gérer son argent et gérer ses finances personnelles avec des trucs simples, au CANA le 28 novembre à 13 h 30.  Inscriptions : 514 382-0735, poste 225.  L’œuvre de l’Ahuntsicoise Jézabelle Palluy, «La Marche des crabes», va sortir en salle avec la troupe «Les Fortes têtes» également d’Ahuntsic, le 27 novembre à l’espace La Risée.  Renseignements : 514 383-0761.   Collecte des résidus verts: la collecte automnale des résidus verts se poursuit jusqu’au jeudi 28 novembre. Chaque district a sa journée de collecte. Toutes les informations et les dates de passage ici.   (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2013-11-22)

____________________________________________________________________



Photo

Ciel! C’est beau en Jupiter cette planète et ses quatre lunes visibles ici au parc de la Visitation, le 16 novembre, grâce à la Société d’astronomie de Montréal
_____________________________________________________________________________

Entendu, cette semaine…
Des faits divers, ouach!


Photo

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas… Alors que journaldesvoisins.com traite généralement de façon plaisante avec les responsables de communications des différents organismes et entreprises, dans le cours de nos entrevues, il arrive que certains d’entre eux prennent l’information locale…de haut.

Ainsi, alors que votre serviteure se renseignait sur un événement survenu dans le quartier cette semaine, elle s’est fait répondre, avec une certaine suffisance: “Je ne savais pas que journaldesvoisins.com faisait dans le fait divers!” (ndlr: comme si c’était une tare que de rapporter ce qui se passe d’anodin, autant que ce qui se passe de plus important, dans le quartier). Ce à quoi, nous avons répondu: “Nous ne faisons pas dans le “vulgaire”, mais dans “le fait divers”, certainement!”

En effet, d’après les commentaires de nos lecteurs et lectrices, ces derniers apprécient autant les petites nouvelles que les grandes nouvelles de leur quartier. Nul besoin d’être grand clerc pour le comprendre... (Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

_________________________________________________________________________


QUOI FAIRE ?


PhotoIllustration: Fanie Grégoire

FAMILLES
Marché de Noël de la fondation de l’école Ahuntsic, avec plus de 25 artisans, le vendredi 6 décembre, de 16 h à 20 h au gymnase de l’école (10 615 boul. Saint-Laurent). Visitez le blogue de l’événement en cliquant ici
JEUNES

Illusions d’optique à la Bibliothèque de Salaberry, le samedi 23 novembre à 14 h. L’équipe de « Sciences en folie » proposera aux jeunes des illusions d’optique, très hallucinantes, qui mettent à l’épreuve leur perception. Avec les explications de cette équipe expérimentée, les jeunes apprendront à démystifier ce curieux phénomène.  Pour  jeunes de 9 à 12 ans.  Inscriptions : 514 872-1521
Science des détectives à la Bibliothèque de Cartierville, le samedi 30 novembre à 14 h. Cette activité amusante est destinée aux jeunes âgés entre 7 à 12 ans. Un effroyable crime a eu lieu à la bibliothèque et l’équipe de « Sciences en folie » sera sur place pour éclaircir cette affaire lugubre. Ils auront besoin de détectives en herbe pour résoudre l’enquête. Inscriptions : 514 872-6989.  Méga-Quiz Ahuntsic contre Cartierville pour les sept ans et plus! Si vous profitez d’une journée pédagogique, le 29 novembre prochain à 14 h, venez défendre l’honneur de votre bibliothèque avec vos amis et prouvez que vous êtes les meilleurs, dans une lutte sans merci! L’entrée est libre et des prix seront offerts aux gagnants!  Présentez-vous directement soit à la bibliothèque d’Ahuntsic, située au 10300, rue Lajeunesse ou à la bibliothèque de Cartierville, située au 5900, rue Salaberry.

ADULTES
Conférence sur la lecture rapide stratégique le mercredi 27 novembre à 19 h, à la bibliothèque de Cartierville.  Quelques petits trucs pourraient vous aider à devenir un lecteur plus efficace et, qui sait, changer pour toujours votre rapport aux livres!  Inscriptions : 514 872-6989.
Conférence Être et bâtir présentée par monsieur Dan Semenescu, docteur en Sciences Sociales, Socio-anthropologie, de l’Université Paris1 Panthéon-Sorbonne, le mardi 26.  Cette conférence a pour objectif d’analyser les symboles et les métamorphoses de l’architecture et de ce qu’elle exprime (être, habiter, bâtir) à travers l’Histoire et les cultures. De plus, elle aidera à mieux comprendre les enjeux des politiques urbaines.  Inscriptions : 514 872-0568. 
Théatre – Trafiquée.  L’histoire d’une femme trafiquée et exploitée sexuellement.  Monologue crû, sensible et percutant qui aborde avec force et courage les problématiques de la traite humaine, de la prostitution forcée et de l’esclavage moderne à la Maison de la Culture le 23 novembre à 20 h.  Laissez-passer nécessaires.
Concert à la Visitation – Dans un jardin anglais.  Musique baroque avec des musiques du 17e et 18e siècle d’Angleterre, avec cordes, clavecin, flûte-à-bec et soprano.  Entrée libre à l’église de la Visitation le 1er décembre à 15 h.
Concert de l’ensemble Vocal Carpe Diem qui est une chorale située dans Ahuntsic depuis plus de dix ans.  En cette saison de festivités, vous êtes conviés à un concert où Aladin, Le Roi Lion, Ariel et plusieurs autres sauront vous charmer avec leurs belles mélodies.  Le concert aura lieu le 15 décembre prochain à 13 et 16 heures à l’école Mont-de-La Salle. Information : info@ensemblevocalcarpediem.com.
Au Brûloir:
Julie Hamelin Trio Jazz, compositions originales,vendredi 29 novembre, 20 h;  Tremblay, chanson francophone, vendredi 18 décembre, 20 h ; 343, rue Fleury Ouest; Rens.: 514 508-2888. Le Centre de Bénévoles Ahuntsic-Sud vous convie à l’exposition annuelle de ses ateliers d’art incluant la présentation de l’œuvre collective : Voyage dans le temps, Ahuntsic d’hier à aujourd’hui.  Cette collaboration avec Entraide Ahuntsic-Nord a permis aux aînés du quartier de vivre une expérience artistique afin d’élaborer une œuvre. L’exposition aura lieu les 22 et 23 novembre de 13h à 16h au 9286, rue Berri. Information : 514 388-0775. (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2013-11-22)

_________________________________________________________________________


NOUVELLES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
À l’image du conseil municipal de Montréal…
Le conseil du journal a élu les membres de son comité exécutif

À l’occasion de sa réunion du vendredi 15 novembre dernier, le conseil d’administration de journaldesvoisins.com a élu les membres son comité exécutif.

Il s’agit de Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Philippe Rachiele, trésorier et éditeur désigné; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, administrateur; et Christiane Dupont, rédactrice en chef.

Rapellons que le conseil d’administration compte neuf membres. Il est complété par Marie-Eve Laurendeau, administratrice, Pascal Lapointe et Maurice Paquette, administrateurs. Ce sont tous des bénévoles qui ne comptent pas leur temps pour faire un succès de l’aventure de journaldesvoisins.com Qu’ils en soient tous ici remerciés(ées)!

Dans un prochain numéro de nos Actualités hebdomadaires, nous vous présenterons les comités du journal ainsi que les noms de ceux et celles qui en sont responsables. À suivre!
(Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

________________________________________________________________________

Concours de contes du temps des fêtes
Premier prix à gagner: 50$ d’achats chez Provigo Michel Ricard

    . Nous avons déjà reçu trois beaux contes! Ne tardez pas!


Photo

  • Vous aimez prendre la plume (ou le clavier)?
  • Vous avez de l’imagination?
  • Vous connaissez bien votre quartier?


Quel que soit votre âge, si vous avez répondu “oui” à ces trois questions, ce concours est pour vous!

Journaldesvoisins.com invite ses lecteurs à écrire un conte du temps des fêtes qui se déroule dans les quartiers Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville. Un conte destiné à toute la famille! Entre 250 mots et 1000 mots (max.): pas besoin d’être long!

Catégories:

  • Moins de 12 ans
  • 12-15 ans
  • 16 ans et +


  • Date limite pour soumettre votre texte: lundi 2 décembre, 17 h.
  • Entre 250 et 1000 mots (idéalement, double interligne en caractères d’imprimerie ou à l’ordinateur)
  • Envoyez votre texte par courriel à: journaldesvoisins@gmail. com en mentionnant dans l’objet: Conte du temps des fêtes.
  • Ou faites-nous le parvenir à l’adresse suivante: Journaldesvoisins.com, 10369, rue Clark.


Le vendredi 27 décembre et le vendredi 3 janvier, journaldesvoisins.com publiera les meilleurs contes qu’il aura reçus.
 
Outre le plaisir de voir leur conte choisi, publié et diffusé à nos 2 500 lecteurs hebdomadaires, les gagnants mériteront un prix. (Par Christiane Dupont) (2013-11-22)

_________________________________________________________________________


Tirage de Noël de journaldesvoisins.com
Déposez votre coupon chez Chocolaterie Bonneau, sur Fleury Ouest
    .Les lots : deux paniers-cadeaux de douceurs tirés au sort


Photo

Comme l’année dernière,  alors qu’il avait fait deux heureux/heureuses, journaldesvoisins.com vous invite à participer à son tirage de Noël!
Remplissez l
e coupon (voir plus bas) et déposez-le dans la boîte de Noël qui sera sur le comptoir de la Chocolaterie Bonneau, à partir du dimanche 1er décembre prochain.

Cette année, nous n’acceptons pas de participation par courriel; seulement les coupons déposés dans la boîte.

À gagner, cette année: savoureuses conserves maison, petits plats cuisinés, douceurs et sucreries gracieusement fournies par les commerçants du quartier. De quoi réchauffer bien des petits coeurs durant cette saison particulièrement festive qu’est la période des fêtes de Noël et du Nouvel An!


——————————————————————————————————————-
TIRAGE DE NOÊL de journaldesvoisins.com

(Le tirage aura lieu le dimanche 22 décembre à la Chocolaterie Bonneau, à 15 heures).

Nom:————————————————————–

Prénom:———————————————————–

Adresse:———————————————————–

Adresse courriel, le cas échéant:———————————

Numéro de téléphone:—————————————————–

Coupon à déposer dans la Boîte de Noël de journaldesvoisins.com
de la Chocolaterie Bonneau,
au 69, rue Fleury Ouest
(Tél. : 514 419-7892)

* Il n’est pas nécessaire d’imprimer ce coupon.  Écrivez les renseignements demandés sur un bout de papier (de grandeur similaire) et déposez-le dans la boîte à la Chocolaterie.
———————————————————————————————————————



_________________________________________________________________________

Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com, c’est…

  • 1 162 abonnés à nos Actualités hebdomadaires sur Internet
  • Plus de 2 500 visiteurs hebdomadaires sur notre site
  • 150 membres de l’OBNL journaldesvoisins.com
  • 486 abonnés Facebook
  • 182 abonnés Twitter
  • 9 membres au conseil d’administration
  • 11 membres au comité de rédaction
  • 4 journalistes bénévoles
  • 4 chroniqueurs invités
    5 comités et responsables de comités
  • 16 bénévoles pour la distribution, lorsque nécessaire
  • 2 versions papier, pour Ahuntsic Ouest, et Ahuntsic Est
  • 6 numéros papier par année
  • 52 semaines d’Actualités par année sur Internet
  • 1 siège social dans Ahuntsic
  • 2 membres fondateurs résidants d’Ahuntsic depuis 25 ans


Bref, toute une communauté, la vôtre!
UN VRAI JOURNAL COMMUNAUTAIRE!


_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

22 100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires