Les Actualités du 24 avril 2015

________________________________________________________________________
AVIONS

Les élus de l’arrondissement
rencontreraient la direction d’Aéroports de Montréal


Selon
une source bien informée, les élus de l’arrondissement pourront
faire part des doléances des résidants qui se plaignent de la mauvaise gestion
du climat sonore de l’aéroport Dorval-Trudeau par ADM aux responsables mêmes
d’ADM.


Une
rencontre serait prévue entre des représentants d’ADM et les élus de
l’arrondissement, début mai. Souhaitons que les élus obtiennent que les
représentants d’ADM rencontrent les résidants comme de nombreux citoyens ainsi
que le groupe Les Pollués de Montréal-Trudeau le souhaitent depuis des lustres,
ce qu’ADM a toujours refusé de faire.

Au cours des
derniers jours, et de plus en plus souvent compte tenu de toutes les exceptions
permises par l’administration d’ADM, les mouvements aériens des aéronefs ont
mis à mal les nerfs de plusieurs résidants de l’arrondissement avec les passages des
avions au décollage et à l’atterrissage au-dessus d’AhuntsicCartierville, en
tout temps, de jour comme de nuit, faisant fi de la paix sonore du quartier. (C.D.) (2015-04-24)

________________________________________________________________________
________________________________________________________________________


PhotoVue du pavillon prévu (Source : Arrondissement)

375e
AhuntsicCartierville obtient 1 M $ 

Montréal
célébrera son 375e anniversaire, en 2017. À cette occasion, la Ville-centre attribue au total 15 millions de dollars aux 19 arrondissements afin de financer des legs pour cette grande
occasion. Les projets présentés par les arrondissements devaient refléter de
manière adéquate l’histoire et le patrimoine culturel du territoire. C’est au cours des derniers jours que les
arrondissements ont appris la nouvelle. Ainsi, pour Ahuntsic-Cartierville, un million de dollars a été accordé pour la
construction de la Maison  verte (aussi
connue sous le nom de Maison des cyclistes) et l’aménagement du territoire l’entourant,
sur le parcours Gouin.

Depuis avril 2013,
l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville a pour projet la construction d’un bâtiment,
situé près des berges de la rivière, appelé la Maison verte ou Maison des
cyclistes. En raison de l’importance des travaux, la construction du bâtiment
et l’aménagement du territoire l’entourant nécessite des fonds de l’ordre
de  4 M $. Or, la ville offre une
subvention maximale d’un million de dollars dans le cadre du projet de legs du
375e.

3 M $ à trouver

L’arrondissement devra donc débourser 3 M $ de ses propres
deniers pour parachever ce projet d’intérêt pour la communauté. Toutefois, au printemps dernier, le directeur général
de l’arrondissement, Ronald Cyr, mentionnait que sa direction cherchait déjà des subventions autres
et des partenaires financiers dans le but d’assurer le financement de ce projet pour éviter de mettre à mal les finances de l’arrondissement.

Autres programmes?

L’un des critères d’admissibilité du legs
de 1M $ par la Ville-centre était que « Le projet présenté ne pouvait être
financé par un programme d’investissement existant », sans doute
sous-entendu  à la Ville-centre. Donc,
Montréal ne combine pas cette subvention avec un autre programme. Toutefois, il
existe d’autres solutions.

En mai 2014, M. Cyr avait  mentionné que l’arrondissement avait
participé à deux concours dans le but de glaner des fonds pour la
réalisation du projet. Ainsi,
avions-nous appris, l’arrondissement a tenté d’obtenir, sans succès, le Prix du mérite municipal décerné par le ministère des Affaires municipales tous les deux ans et remis cette fois le 6 juin 2014. L’arrondissement a tenté aussi d’obtenir le Prix d’excellence de la
Fédération canadienne des municipalités, qui a été remis en février
2015, mais à l’arrondissement de Ville Saint-Laurent.

Toutefois,
d’autres programmes de subvention à Québec ou à Ottawa et d’autres fonds de
programmes privés sont déjà étudiés  par l’arrondissement, sinon déjà sollicités,
aux fins du montage financier du projet.
(Par
Ivana Leba et Christiane Dupont) (2015-04-24)

Pour en savoir plus sur ce projet déjà présenté dans un
article du journaldesvoisins.com du 23 mai 2014, cliquez ici.

________________________________________________________________________


_______________________________________________________________________


Photo

Construction ou pas, à François-de-Laval?
Les parents, toujours sans
nouvelles

Les
parents dont les enfants fréquentent l’école primaire François-de-Laval sur l’avenue du Bois-de-Boulogne demeurent sans nouvelle quant au projet de construction d’une
bâtisse sur le terrain de la cour d’école. Les travaux d’édification d’un
bâtiment susceptible d’accueillir 400 élèves devaient débuter l’automne
dernier.


La commissaire scolaire du district Bordeaux-Ahuntsic,
Chantal Jorg, avait pourtant annoncé la semaine dernière à journaldesvoisins.com que les parents
recevraient une lettre à ce sujet au courant de cette semaine et que les explications
pourraient ensuite être données à nos lecteurs, suivant le principe que les
parents devaient être informés au premier chef.

Mais
journaldesvoisins.com a tenté en vain
d’obtenir plus d’explications, toute la semaine. Avant d’aller sous presse, journaldesvoisins.com a finalement reçu
un appel de la commissaire scolaire nous disant qu’effectivement les parents
n’avait pas reçu de lettre cette semaine et qu’elle nous donnerait plus
d’informations quand elle serait en mesure de le faire.

Le nouveau bâtiment doit permettre de pallier un problème de
surpopulation à François-de-Laval et d’éviter de séparer les enfants d’une même
famille. La semaine dernière, un parent, Jean-Pierre Brunet a confié à journaldesvoisins.com son désir de voir
le projet aboutir.

« Ça va être deux enfants, deux endroits différents,
mais dans la même école. Ce n’est pas la fin du monde, mais il serait bien
d’avoir une mise à jour du projet », avait déclaré le père de famille dont
le plus jeune entre en maternelle en septembre. Si rien n’est mis en branle, ce
membre de l’organisme de participation des parents
(OPP) devra parcourir plus de distance afin d’amener son cadet à l’annexe
située rue Victor-Doré. (Par Elizabeth
Forget-Le François et Christiane Dupont) (2015-04-24)

______________________________________________________________________________


____________________________________________________________________________

Abattage de l’érable, rue Olympia
Suite et fin?


PhotoL’erable de la rue Olympia (Photo : Philippe Rachiele)

Journaldesvoisins.com
s’est penché il y a deux semaines sur les circonstances de l’abattage de
l’érable de la rue Olympia, un arbre qu’on pensait alors avoir été abattu par
le promoteur du terrain nouvellement acquis. Après vérification auprès de
l’arrondissement, journaldesvoisins.com a appris que cet arbre, tout compte
fait situé en terrain public, a été abattu, car il était « fortement
dépérissant. »


« Cet
arbre a été marqué pour abattage le 25 septembre 2013. Il était
fortement dépérissant, 50 % de sa ramure étant défoliée. Les érables
argentés matures en fin de vie sont plus sensibles aux perturbations de leur
milieu de croissance » a indiqué par courriel au journaldesvoisins.com
Jean-François Circé, chef de division aux communications de l’arrondissement,
notant d’ailleurs que « la nouvelle construction située à proximité n’est
sûrement pas étrangère au dépérissement accéléré de cet érable ».

Abattage inévitable

« Étant
donné la présence d’un fil monophasé dans sa ramure, une demande a été faite
auprès d’Hydro-Québec pour que le réseau électrique soit dégagé et que les
élagueurs de la Ville puissent abattre l’arbre de façon sécuritaire. Comme le
dégagement fait par Hydro-Québec n’était pas suffisant, une nouvelle demande a
dû leur être envoyée. Normalement, lorsque le travail est effectué par les
équipes de maîtrise de végétation d’Hydro-Québec, le responsable nous avise que
l’arbre est sécurisé et que l’on peut compléter l’abattage. Vraisemblablement,
nous n’en avions pas été informés. Depuis, l’ordre de travail a été transmis
pour exécution des travaux », a fait valoir M. Circé.

Question en suspens

Si la
réglementation en vigueur indique qu’« un propriétaire n’a jamais le droit
d’abattre lui-même un arbre sur le domaine public » sous peine de
poursuites judiciaires, elle prévoit également qu’un promoteur doit aviser la
Division des parcs et installations si un ou des arbres publics sont situés à
moins de 15 mètres du chantier. « Un suivi de trois ans est également
assuré après les travaux et le promoteur pourrait être tenu de payer la valeur
marchande de l’arbre si celui-ci dépérit ou meurt à l’intérieur de cette
période », a expliqué par courriel Marlene Ouellet, également porte-parole
de l’arrondissement.

Pas clair

Un
dernier cas de figure qui semble correspondre donc, d’après les informations
recueillies, à la cause ayant contribué au dépérissement de l’arbre de la rue
Olympia. Journaldesvoisins.com n’a
toutefois pas eu d’éclaircissements sur le sujet : on ignore toujours si
le promoteur de l’immeuble a été tenu responsable de la situation et s’il a, le cas
échéant, été pénalisé puisqu’il est spécifié par l’arrondissement que « la
nouvelle construction située à proximité n’est sûrement pas étrangère au
dépérissement accéléré de cet érable », comme nous le précisions au début.
(Par Rabéa Kabbaj) (2015-04-24)


______________________________________________________________________
___________________________________________________________________________


PhotoPhoto : Archives jdv

Travaux sur les rues et les trottoirs
Le budget de
l’arrondissement passe de 7 M$ à 8 M$

Deux fonds spéciaux de la Ville y sont également
consacrés

Les
nids de poule sont nombreux et l’on doit faire du slalom dans les rues et les
pistes cyclables. Mais l’arrondissement et la Ville multiplient les efforts pour
colmater les trous et les ouvriers feront des travaux de planage ou
de réfection du réseau routier.


Au moins un million de dollars de plus que l’an dernier seront injectés dans AhuntsicCartierville pour revamper les segments de plusieurs
rues et trottoirs. Au final pour 2015, c’est huit millions qui seront investis
dans le réseau contre sept millions de dollars en 2014 et six millions en 2013.

Aide de la Ville-centre

Ce n’est pas
tout. La Ville-centre met aussi la main à la pâte pour épauler les
arrondissements. Ainsi, cette année, 4,4 M$ sont alloués à notre arrondissement
dans le cadre du nouveau Programme complémentaire de pavage et de revêtement
(PCPR), doté d’un budget de 50 millions de dollars.

C’est que la Ville-centre s’est engagée à faire un effort supplémentaire pour accompagner
les arrondissements dans l’entretien des chaussées. Dans le cadre du PCPR, les
rues sont identifiées par les arrondissements, mais les travaux sont financés
et exécutés par la Ville-centre, nous a indiqué Philippe Sabourin depuis
l’hôtel de ville.

Il existe en
plus le Programme de réfection routière (PRR local). Un investissement de 5,3 millions
pour 2015 est prévu dans Ahuntsic-Cartierville. En vertu de ce programme, les rues
sont aussi identifiées par l’arrondissement, le financement provient de la Ville-centre et les travaux sont sous la responsabilité de l’arrondissement.

Le PRR vise
une mise à niveau importante de la chaussée (on parle de reconstruction, plus
durable, 30 ans environ) alors que le PCPR permet de rénover les chaussées
endommagées en surface (appelé planage, intervention d’appoint, mais qui
améliore rapidement les surfaces de roulement), de confier la ville.

Tâche colossale

Il y a quelque
328 kilomètres de chaussée dans les secteurs d’Ahuntsic et de Cartierville.
Dans le plan de match de l’arrondissement et de la ville, il y aura des
interventions sur plus de 20 segments de rues.

L’arrondissement
et la ville ne cachent pas que l’ouvrage ne manque pas et qu’ils se doivent
d’être actifs, comme nous l’a indiqué Gilles Côté, directeur, Développement du
territoire pour l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville et son collègue Jocelyn Jobidon,
chef de la Division des études techniques de l’arrondissement,
dans une entrevue aux médias locaux mardi dernier.

Longue planification

Les
spécialistes de la ville doivent planifier de trois à cinq ans d’avance les
travaux qui ne se limitent pas seulement à la voirie. Car quand l’on planifie la reconstruction d’une rue et de trottoirs,
on avertit aussi les autres services ou entreprises publics pour faire coordonner
les travaux et éviter des dépenses inutiles (service des aqueducs et égouts, gaz,
hydro-électricité, services électriques, etc.).

Gilles Côté et
son équipe ont travaillé tout l’hiver sur la planification des travaux. « La
saison hivernale nous donne le temps de travailler sur les plans et devis, de préparer
et de lancer des appels d’offres. Nos professionnels  et techniciens ont travaillé fort, de concert
avec notamment le service d’aqueduc », a-t-il précisé.

Approche proactive

 « Dans la mise à niveau des
infrastructures, notre orientation est d’accroître  l’investissement et que l’on finisse comme
prévu en fin d’année les chantiers commencés en 2015 », a indiqué M. Jobidon.


 « Les appels d’offres sont faits, et il reste
un contrat à octroyer, celui de la rue Larose. Il faut établir  les priorités avec les autres services. Le 15
octobre, on aimerait que  tous les chantiers
soient réglés au niveau routier », a dit souhaiter M. Jobidon.

Prix à la baisse

De façon
générale, l’arrondissement dit noter avec satisfaction une légère tendance à la baisse des
prix attribuable au fait qu’il y a plus de joueurs sur le marché.

« Les
prix ont baissé présentement si l’on compare avec ceux de 2008 et 2009 par
exemple. C’est avantageux pour nous, a indiqué M. Jobidon. Depuis ce
temps, il y a eu des événements comme la Commission Charbonneau. On compte aussi
plus de joueurs de l’extérieur de Montréal. Le taux de participation des
entreprises est plus grand dans le cadre des appels d’offres. Ce n’est plus seulement
deux ou trois entreprises, mais une bonne brochette de neuf ou dix. Même chose
pour les trottoirs », a-t-il indiqué.

Mais l’an
dernier, ville et arrondissements avaient dû composer avec une petite hausse de
prix, conséquence du nombre de joueurs qui avait baissé à la suite des interventions
de l’Autorité des marchés financiers qui veille à ce que les entreprises qui soumettent
des soumissions soient conformes. Certaines, en 2014, n’ont pas pu se qualifier.

Travaux de trottoirs

Au sujet des
trottoirs, l’arrondissement a deux contrats uniquement pour régler de petites
surfaces à reconstruire en plusieurs endroits, a indiqué l’administration. On
parle d’une surface d’environ 6 600 mètres carrés, beaucoup plus qu’en 2014,
ont reconnu les directeurs. Dans ce créneau, ce sont les firmes Gescar et
Excavation Théorêt qui ont les contrats. La garantie sur les trottoirs est d’un
an.

Les surveillants
de chantier de l’arrondissement ont le mandat de vérifier l’état des trottoirs au
10e mois. Si jamais l’on constate des fissures ou anomalies sur des dalles,
l’entrepreneur est invité à refaire ses devoirs. « Avec le travail qui
sera fait, on va réduire le nombre de requêtes des citoyens, c’est sûr, a prédit
M. Coté. On priorise les trottoirs qui sont jugés dangereux. » (Par Alain Martineau) (2015-04-24) 
_____________________________________________________________________


PROGRAMME
DE RÉFECTION ROUTIÈRE
À compter de 2015

Liste non exhaustive des rues
touchées par des travaux de planage ou de reconstruction (aqueduc et égout dans certains cas)


Dans le district d’Ahuntsic
Rue Saint-Hubert, entre la rue Fleury Est et le boulevard
Henri-Bourassa Est (travaux d’aqueduc puis reconstruction)

Dans le district de
Bordeaux
Cartierville
Place René-Guenette, du boulevard Gouin jusqu’à la limite Nord
(reconstruction)
Rue Filion, entre la rue de Louisbourg et la rue de Salaberry (planage et travaux d’aqueduc dans quelques
années)
Rue James-Morrice, entre la rue Dudemaine et la rue de Louisbourg

Dans le district de
Saint-Sulpice

Avenue André-Grasset, entre la rue Émile-Yelle et la rue François-H
Prévost (reconstruction)
Rue Verville, entre la rue de Beauharnois et la rue de Legendre

Dans le district de
Sault-au-Récollet

Rue Sauvé, de la rue Sackville jusqu’à la limite est de
l’arrondissement (reconstruction)
Avenue Larose, entre la rue Prieur et le boulevard Henri-Bourassa Est
(aqueduc et reconstruction)
Avenue de Martigny, du boulevard Henri-Bourassa Est au boulevard Gouin (égout,
aqueduc et reconstruction)

Les services de la Ville
effectueront eux aussi des travaux de planage et de reconstruction sur les rues
de l’arrondissement. Pour connaître toutes les rues, aller
sur le site www.ville.montréal.qc.ca/ahuntsic-cartierville Info-travaux.

  • Rue Sauvé, de la rue Berri à Saint-Charles

  • Rue Tanguay, de la rue Fleury Est à Prieur
  • Rue Verville, de la rue Dazé au Boulevard Gouin
  • Rue Meunier, de la rue Sauvé à la rue Fleury Ouest
  • Avenue de l’Esplanade, de la rue Sauvé à la rue Sauriol
  • Avenue Jean-Bourdon, du boulevard Toupin à de Beauséjour

____________________________________________________________________________

Déjà 3000 nids-de-poules remplis!


Photo

Ça travaille fort dans l’arrondissement! À ce jour, au moins 3000 nids-de-poules ont été remplis sur les rues et artères du territoire. Ouf! Ça fait du bien aux roues et aux essieux… Moins d’embardées! Moins d’accidents! Ici, un employé croqué en plein travail au volant de la machine qui remplit les nids-de-poules sur la rue Christophe-Colomb, dimanche dernier. (Photo: P. Rachiele)
_______________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________

Lieux de culte et centres communautaires
Consultation publique, le 4 mai
Modification du règlement d’urbanisme en vue


PhotoMosquée boul. Henri-Bourassa Est (Photo : Archives jdv)

Comme annoncé lors du dernier
conseil d’arrondissement, Ahuntsic–Cartierville entend modifier son règlement
d’urbanisme en vue de préciser les définitions des termes « activités
communautaires et socioculturelles », « école d’enseignement
spécialisé » et « lieu de culte ». Adopté lors de la dernière
séance du conseil, ce projet de règlement fera l’objet d’une consultation
publique le lundi 4 mai prochain, a-t-on appris cette semaine.

Dans un avis public émis mercredi,
l’arrondissement confirme la tenue de la consultation publique au
cours de laquelle « le maire d’arrondissement ou un autre membre du
conseil d’arrondissement désigné par lui expliquera le projet de règlement
ainsi que les conséquences de son adoption et entendra les personnes qui
désirent s’exprimer à ce sujet ».

Une
question d’actualité?

Cette modification établira une nette distinction entre les centres communautaires et socioculturels de même que les écoles d’enseignement spécialisé et les lieux de culte. Ce ne sera
pas sans rappeler les questions qu’avaient
suscitées en début d’année l’affaire très médiatisée de l’imam Hamza Chaoui dans
le quartier Mercier Est.

Pour rappel, celui-ci voulait offrir
de l’enseignement religieux dans un centre communautaire islamiste. Un permis
qu’il s’était vu refuser au final – outre pour des questions de sécurité et
pour ses idées hautement controversées – pour une question de zonage. Depuis
lors, la volonté de resserrer la définition de ces différents lieux a surgi dans
plusieurs arrondissements, à l’instar de Villeray-Saint-Michel-Parc Extension
qui a imposé en février dernier un moratoire sur les permis de lieux de culte
et de centres communautaires, le temps de clarifier la question.

Réglementation
propre aux arrondissements

Invitée à préciser si ces changements de réglementation entourant
ces définitions étaient uniquement du ressort des arrondissements ou bien s’ils étaient insufflés par la Ville, cette dernière a infirmé
l’existence d’une quelconque directive de Montréal. « Je peux vous dire qu’il n’y a pas de
directive formelle de la ville centre, étant donné que la réglementation est
uniquement du ressort des arrondissements », a indiquéPatricia
Lowe, porte-parole à la Ville-centre.

31
lieux de cultes dans A-C

D’après les réponses communiquées au
journaldesvoisins.com par suite d’une
demande d’accès à l’information, le nombre de lieux de culte, toutes obédiences
religieuses confondues, situées dans l’arrondissement s’élève à 31. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-04-24)
_________________________________________________________


_________________________________________________________________________

La Grande Corvée 2015
À vos balais, cès ce samedi!


PhotoLe ménage ne sera pas superflu rue de l’Esplanade. (Photo : Courtoisie de Nicole Provost)

Comme chaque année, le printemps est
l’occasion de la Grande Corvée de nettoyage, impulsée par la Ville de Montréal
et visant à pousser les citoyens à maintenir leurs quartiers propres. Prévue du
1er au 3 mai, l’édition 2015 ne dérogera
pas à la règle. À Ahuntsic–Cartierville, c’est notamment Ville en Vert qui organisera deux activités de ce type, dont la première pas plus
tard que ce samedi 25 avril.

« On attend les bénévoles à 10 h 30,
le samedi matin, dans la ruelle verte de Cartierville, tout à côté de la
bibliothèque de Cartierville. On va fournir les t-shirts d’engagement citoyen de
la Ville de Montréal, prêter des balais, des pinces pour ramasser, des pelles, différents
outils qui vont nous servir à faire la Grande Corvée. Il va y avoir aussi des
sacs en plastique pour pouvoir ramasser et trier tout de suite les différents
éléments », a indiqué en entrevue au journaldesvoisins.com
Jean-Baptiste Dupré, chargé du projet Milieu urbain chez l’organisme Ville en
vert.

S’inscrivant dans le cadre du mandat
écoquartier de Ville en vert – qui met en place généralement deux corvées par
année – l’organisme peut ainsi compter sur la collaboration et l’accompagnement
de l’arrondissement dans sa réalisation, notamment dans la récupération plus
rapide des déchets ainsi ramassés. La Ville-centre fournit quant à elle le
matériel nécessaire aux corvées.

Importante
conscientisation

Comme elles se déroulent dans des
zones résidentielles, ces corvées permettent d’améliorer l’environnement des
citoyens. « Ça incite les
gens à respecter davantage leur milieu de vie. Il y a un sentiment
d’appartenance qui se développe quand l’endroit est plus propre, plus beau.
C’est pour cela que c’est important de ne pas laisser les choses aller quand il
commence à y avoir des dépôts sauvages, en faisant des corvées régulièrement »,
fait valoir M. Dupré.

Un effort de conscientisation qui n’est pas inutile et qui peut
toujours trouver bon entendeur dans notre arrondissement, croit le chargé de
projet. « Il y a un noyau de citoyens qui est très actif. Après, est-ce que
c’est général? Je ne dirais pas cela quand même. Il y a beaucoup de
laisser-aller général, de gens qui ne se sentent pas forcément touchés tant que
ce n’est pas directement derrière ou devant chez eux. Donc, il y a
peut-être un manque de conscience collective à ce niveau. C’est pas mal dans la norme montréalaise. Mais ça pourrait toujours être
mieux », estime M. Dupré.

Organisée à la ruelle verte de
Cartierville, l’activité de ce samedi devrait se prolonger jusqu’aux alentours
de midi. Au terme de la matinée, Ville en vert offrira de petits
gâteaux et du chocolat chaud aux bénévoles, en guise de remerciement. L’inscription n’est pas obligatoire – bien
que recommandée pour que l’organisme puisse prévoir du matériel en conséquence – à cette activité ouverte à tous.

Organiser
sa propre corvée

Toutes les personnes
intéressées à organiser de nouvelles corvées peuvent contacter la Ville de
Montréal qui leur fournira un soutien logistique. De son côté, dans
l’arrondissement, Ville en vert invite également les citoyens désireux de
planifier d’autres événements de ce type à le contacter. Plusieurs écoles du
quartier l’ont d’ailleurs déjà fait. L’organisme prévoit une deuxième corvée le 13 mai prochain à compter de 15 h sur la rue
Lajeunesse.

Au moment de mettre sous presse,
trois corvées étaient annoncées pour Ahuntsic–Cartierville sur le Portail de la
Ville de Montréal, La Grande Corvée. (Par
Rabéa Kabbaj) (2015-04-24)


Pour s’inscrire afin d’organiser une corvée ou de participer à la Grande Corvée dans Ahuntsic–Cartierville, cliquez ici. 

__________________________________________________________________________



Photo

_____________________________________________________

Rencontre avec les citoyens du
Sault-au-Récollet à la Maison de la Visite
Lorraine Pagé reçoit ses commettants


Malgré la forte concurrence des éliminatoires de la soirée du hockey,
une vingtaine de citoyens se sont déplacés le 23 avril dernier, à la
Maison de la visite de l’école de la Visitation, à l’invitation de la
conseillère du district du Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé, qui recevait les citoyens pour une deuxième fois depuis le début de son mandat de conseillère de ville. 


Mme Pagé en a profité pour donner quelques nouvelles. Elle a mentionné l’installation d’une aire d’exercice pour adultes au parc des
Hirondelles l’été prochain; la réfection du chalet du parc
Saint-Paul-de-la-Croix, en 2016; le remplacement du Bibliobus par un plus petit bus; les 1375 frênes
abattus dans le district en 2015 (300 en 2014); la réhabilitation des
systèmes d’aqueduc à venir sur les rues Sauvé et J.-J.-Gagnier; de même que le planage de
l’asphalte sur certaines parties des rues Hamelin, Cartier, Séguin, Chambord et
de Martigny; la reconstruction des rues de Martigny (entre les boulevards Gouin
et Henri-Bourassa) ainsi que de la rue Sauvé (entre Saint-Charles et Hamel) et
d’une partie de la rue Parthenais. 

Par la suite, les citoyens ont posé des questions sur divers
sujets, notamment le bruit généré par l’autoroute 19, le bruit des avions
et le bruit en provenance de l’hôpital Fleury; les nids de poule (3000 auraient
été remplis à ce jour, cette année); et la signalisation à l’angle des rues
Papineau et Fleury. (Texte
et photo : Philippe Rachiele) (2015-04-24)


________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________


Picture

AVIONS

Les Pollués de Montréal-Trudeau rencontrent Thomas Mulcair 

Une délégation du comité de citoyens Les Pollués de
Montréal-Trudeau a rencontré, au cours des derniers jours, le chef
néo-démocrate Thomas Mulcair pour le sensibiliser à la très forte
pollution sonore aérienne à laquelle une large frange de la population
montréalaise – dont de nombreux résidants d’Ahuntsic-Cartierville — est soumise
depuis quelques années en raison des changements apportés à la gestion du
trafic aérien par NAV Canada, du laxisme d’Aéroports de Montréal (ADM), et de la
non-intervention de Transports Canada dans le dossier.


Des citoyens représentant les
arrondissements de VilleraySaint-MichelParc Extension,
d’AhuntsicCartierville et de Saint-Laurent ainsi que des résidants de
Mont-Royal ont indiqué à M. Mulcair que leur qualité de vie est fortement diminuée en raison du passage à très basse
altitude des aéronefs, tant au décollage qu’à l’atterrissage, à l’aéroport Montréal-Trudeau
et par l’augmentation considérable des vols de nuit.

ADM n’écoute
pas


Ils ont aussi signalé l’absence complète d’écoute de la part d’ADM, qui nie que des changements aux
trajectoires des aéronefs soient survenus au fil des dernières années et qui va
même jusqu’à affirmer qu’aucun couvre-feu n’y a jamais été établi dans la
foulée du transfert des vols internationaux de Mirabel à Dorval en 1998.

Un problème
réel, dit Mulcair


M. Mulcair, accompagné de ses députés Maria Mourani
– la députée d’Ahuntsic a organisé la rencontre – et Hoang Mai (porte-parole en
matière de transport)
a accueilli
avec sérieux les propos de cette délégation, qui comprenait le maire de
Mont-Royal, Philippe Roy, et
l’ancienne députée libérale fédérale Marlene
Jennings, résidante de Mont-Royal. Le chef néo-démocrate a reconnu que
les nuisances sonores aériennes sur Montréal étaient un problème réel et qu’il
s’engageait à tout mettre en œuvre pour résoudre cette situation en raison des
répercussions qu’elle entraînait sur le plan de la santé pour les citoyens.

Mourani très
au fait


Comme le
rappelle à son tour la députée d’Ahuntsic dans un communiqué, la gestion des
plaintes par ADM (Aéroports de Montréal) a été critiquée en raison de sa situation de conflit d’intérêts. La question du manque de transparence de la
gouvernance d‘ADM a aussi é
évoquée. À cet égard, Maria Mourani a rappelé qu’ADM n’est pas soumis au
Vérificateur général du Canada quant à l’octroi de ses contrats, de la gestion
de la sécurité et de son impact environnemental.

Maria Mourani
suit le dossier d’ADM depuis son élection en 2006 et, à la suite d’une
consultation, elle avait produit un rapport qui a été présenté au Comité des
transports, infrastructures et collectivités de la Chambre des communes le
7 septembre 2010. Le rapport est disponible sur demande. (C.D. avec la collaboration de Raymond Prince
et de Jonathan Bourcier) (2015-04-24)


_________________________________________________________________________
__________________________________________________________________


PhotoBus 55 (Photo : Archives jdv)

Plan stratégique 2016-2025 de la STM
Les
résidants du secteur peuvent faire part de leurs souhaits quant au transport collectif
à Montréal et dans Ah.-C.

Les résidants d’AhuntsicCartierville ont jusqu’à ce soir pour faire part de
leurs souhaits concernant le plan stratégique « 2025 : traçons la voie
ensemble » de la Société de Transport de Montréal. Vous avez ainsi l’occasion de prendre une part active au plan stratégique 2016-2025 de lA Société. La STM désire améliorer les services de transports en commun actuels sur un horizon de
neuf ans.  
 

L’objectif de cet exercice consiste à élaborer
les grandes orientations qui façonneront le transport collectif des 10 prochaines années. La STM souhaite donc obtenir l’opinion des usagers avant
d’effectuer des changements majeurs dans le système de transport en commun de
la Ville.

Des
modifications déjà en cours

Interviewé par journaldesvoisins.com, Philippe Schnobb, PDG de la STM, affirme
que les réponses de chaque usager seront collectées, analysées, classées et
mises en réflexion. M. Schnobb ajoute que, à la suite à la collecte des
réponses, des changements seront apportés dès 2016.

 « Il y a déjà des projets
en branle qui vont permettre d’améliorer le transport collectif à Montréal,
comme l’arrivée des nouvelles voitures Azur, le déploiement d’iBUS et la mise
en service de voies réservées pour bus », dit-il.

Problèmes
de transport à Ahuntsic
Cartierville

Dans le domaine du transport collectif, mais en
dehors du plan stratégique comme tel, la conseillère du district d’Ahuntsic, Émilie Thuillier,
considère qu’il est impératif que des modifications soient faites au système de
transport en commun dans Ahuntsic
Cartierville. Elle explique : « Certains circuits d’autobus ne sont pas coordonnés dans le secteur », faisant référence notamment au fait que le quartier Ahuntsic est littéralement coupé en deux depuis l’arrivée du métro.

Ainsi, la rue Fleury est desservie par deux
circuits d’autobus distincts, soit la 140 vers l’est et la 180 vers l’ouest, ce qui empêche,
notamment, les personnes âgées de l’est du territoire de se rendre, par
exemple, à la clinique Fleury, coin Tolhurst, sans changer de bus. Même chose
pour les personnes âgées venant de l’ouest, et désireuses de se rendre à
Présâges, le centre de jour de Berthiaume-du-Tremblay, qu’elles ne peuvent atteindre
en restant dans le même bus. « Il faut recréer ce lien dans le quartier et
favoriser les déplacements », soutient Mme Thuillier.

Pétition
pour la 55

En outre, Mme Thuillier suggère que
l’autobus numéro 55 qui part du Vieux-Montréal et parcourt Montréal du sud
au nord puisse poursuivre son trajet jusqu’au métro Henri-Bourrassa pour que
les usagers puissent terminer leur trajet de façon plus sécuritaire sans avoir
à changer d’autobus à Chabanel, particulièrement en
soirée. Une jeune femme du quartier, 
Gabrielle Gagnon-Blache, a d’ailleurs lancé une pétition à ce sujet dans l’arrondissement en août 2014. (Par Ivana Leba et Christiane Dupont) (2015-04-24)

Pour prendre part à la
consultation sur le plan stratégique 2016-2015 de la STM, cliquez ici : 

_________________________________________________________________________
 


_________________________________________________________________________
Renouvellement des contrats de travail dans le secteur public
Journée de perturbation prévue le 1er mai
<

Dans
le nord de Montréal, les unités locales de grands syndicats fourbissent
leurs armes pour riposter aux mesures d’austérité et aux offres que le gouvernement
Couillard propose aux employés de l’État. Des assemblées générales des employés du
réseau de la santé (CSN,FIQ, FTQ) sont prévues d’ici l’été pour prendre le
pouls des membres.


Tout
récemment, le syndicat de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, représentant les professionnelles en soins,
affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), a
consulté ses membres afin d’accentuer la lutte contre l’austérité.

À plus de
87 %, ces employées se sont prononcées en faveur de journées de perturbation
économique pouvant aller à la grève sociale. Elles se sont aussi positionnées à
plus de
86 % en faveur de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève
générale illimitée, au moment jugé opportun.

Ahuntsic et Montréal-Nord

Plus à l’est,
du côté d’Ahuntsic et de Montréal-Nord, la CSN, qui représente 1300 membres, a
prévu des coups d’éclat le 1er mai, aussi Fête internationale des
travailleurs. Des points de rassemblement sont prévus vendredi prochain devant
deux établissements de santé du nord de Montréal, autrefois regroupés au sein du
défunt CSSS d’Ahuntsic et Montréal-Nord.

La centrale
syndicale compte, dans les faits, 9000 membres dans la configuration du nouveau
Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) du Nord de
Montréal, créé dans le cadre de la réorganisation du réseau de la santé.

La CSN estime que les employés (infirmières, préposés, professionnels,
concierges et employés de bureau, entre autres) sont de plus en plus préoccupés
par ce qui est appelé le démantèlement du réseau de la santé et des services
sociaux. Elle soutient que les compressions budgétaires d’un milliard de
dollars dans le réseau, s’ajoutant à d’autres compressions survenues antérieurement, atteignent
directement les services à la population.

FIQ en action

La Fédération
interprofessionnelle de la santé du Québec  (FIQ) n’est pas en reste. 

Dans le
secteur Ahuntsic et Montréal-Nord également, une assemblée des employés
syndiqués est prévue dans deux semaines. 

La FIQ
représente 780 travailleuses de la santé, notamment à l’hôpital Fleury et dans
d’autres établissements de santé. 

Il sera
question de moyens de pression à exercer face aux mesures imposées par le
gouvernement Couillard dans le réseau, dont la possibilité de se rendre jusqu’à
la grève, s’il le faut. 

Mais dans un
tel cas, il devra y avoir des discussions entre les parties afin de s’assurer
que les services essentiels soient assumés à hauteur de 90 pour cent.

SONDAGE – DÉPART

Tout récemment,
la FIQ divulguait les résultats d’une enquête menée auprès de ses membres ayant
de 50 à 64 ans (infirmières, infirmières
auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes). 

Elle voulait
connaitre le nombre de personnes qui prendraient leur retraite au cours des trois
prochaines années au moment où Québec veut rendre moins attrayant le régime de
retraite des employés de l’État. « Les résultats sont alarmants, a indiqué la
FIQ, alors que près de 50 %’des membres ayant 50 ans et plus (7500) ont indiqué vouloir quitter pour la retraite d’ici
trois ans ». 

À titre
comparatif, en 1997, 6000 infirmières et infirmières auxiliaires avaient quitté le réseau, une décision que plusieurs reprochent encore au Parti
québécois, alors au pouvoir.
(Par Alain Martineau) (2015-04-24)
_________________________________________________________________________  


PhotoFrédéric Lapointe (Photo : Archives jdv)

VERS
LES ÉLECTIONS 2015

Investiture
du Bloc 

Frédéric Lapointe passe son tour 


Frédéric Lapointe fait une croix sur la politique partisane pour l’instant. Il a finalement renoncé à se porter candidat à l’investiture du
Bloc québécois dans AhuntsicCartierville en vue de la prochaine élection
fédérale, prévue en théorie le 19 octobre prochain.


M. Lapointe, âgé de 41 ans, a
récemment averti l’exécutif du BQ de la nouvelle circonscription de sa
décision. Frédéric Lapointe avait été approché par plusieurs pour être le
candidat du Bloc québécois contre Maria Mourani, élue sous cette bannière en
2011, mais passée depuis au NPD. Du côté des libéraux, plusieurs personnes sont
sur les rangs en vue de l’assemblée de mise en nomination.

Nombreux engagements

Rejoint par journaldesvoisins.com,
l’ex-organisateur en chef de Lisette Lapointe (ex-députée de Crémazie)
affirme qu’il aurait été « trop difficile » de faire le saut en
politique présentement, compte tenu de ses nombreux engagements, professionnels
et familiaux, notamment. M. Lapointe travaille présentement à une nouvelle
politique d’évaluation à l’Université de Montréal. Candidat, le citoyen
d’Ahuntsic aurait dû prendre un congé de l’institution à un moment important
pour son projet.

De plus, il estime déjà être bien « engagé
politiquement » avec la Ligue d’action civique (organisme défendant la saine
gouvernance des villes et des commissions scolaires) et au sein de Transparency
International (mouvement de lutte contre la corruption des gouvernements et des institutions). À la lumière de ses propos, tout porte à croire que ce n’est que
partie remise.

Frédéric Lapointe a déjà été candidat
péquiste dans l’Acadie au provincial. Il s’est même présenté au municipal avec
la formation Vision Montréal en 2009 dans Ahuntsic.

Un seul candidat

Pour l’instant, un seul candidat est sur les
rangs pour le Bloc, soit Nicolas Bourdon, âgé de 37 ans, lui aussi un
résidant de notre quartier. M. Bourdon, un enseignant au Collège de Bois-de-Boulogne, dit miser sur le vote des jeunes.

Nul doute que le sondage CROP de ce jeudi dans
La Presse encouragera le Bloc québécois alors que 41 % des personnes
sondées affirment qu’elles voteraient OUI s’il y avait un référendum sur la
souveraineté.

Le président du
Bloc, Jean Archambault, a indiqué que l’assemblée d’investiture se
déroulera le dimanche 31 mai à 13 h à la cafétéria de l’école secondaire
Marie-Anne, au 100 de la rue Sauvé Est, tout près du métro. La période des
mises en candidature au Bloc dans la circonscription se termine dans trois semaines. (Par Alain Martineau) (2015-04-24)


_____________________________________________________________________


Picture

Des travaux dans quatre parcs 
La Place
Esplanade-Chabanel prête à l’automne


Quatre
parcs de l’arrondissement d’AhuntsicCartierville verront prochainement des installations
rafraîchies ou nouvelles, un gain pour la communauté, notamment les enfants. L’opération
devrait coûter environ un million et demi de dollars. Mais il faudra être un
peu patient pour voir ces travaux finalisés, car le sol gorgé d’eau empêche les
ouvriers de procéder rapidement, conséquence d’un hiver long et glacial.


La période de
dégel s’étend jusqu’au 22 mai cette année. Les camions doivent ainsi
soustraire une bonne partie de leur chargement habituel. Les entrepreneurs,
dans la majorité des cas, commencent les contrats après la période de dégel
décrétée par le ministère des Transports du Québec.

Mardi dernier, de hauts responsables des rues et des parcs de l’arrondissement,
Gilles Côté, directeur, Développement du territoire, et Jocelyn Jobidon,
chef de division, Division des études techniques, nous en ont appris davantage sur les projets à venir, qui seront pour la plupart faits ou complétés
seulement à l’automne, après la haute saison des activités dans les espaces
verts récréatifs.

Parcs revampés

Les gens qui
habitent dans le secteur de Fleury Ouest (FLO) seront heureux d’apprendre que
les barricades installées dans la partie nord du parc Tolhurst seront bientôt enlevées,
vers la fin juin, une fois les travaux d’aménagement complétés. Les travaux ont
été retardés, car, nous a expliqué l’arrondissement, le contrat a été octroyé
un peu tard à l’automne 2014.  (NDLR :Voir la photo ci-jointe des nouveaux lampadaires qui viennent d’être installés.)

Un peu vers
l’ouest, au populaire parc sportif Saint-Benoît, on se prépare à implanter un
terrain de basketball. Il serait localisé tout près de la chute à neige, a
précisé M. Côté. Lors de la consultation sur le réaménagement du parc Tolhurst,
des gens avaient suggéré l’implantation d’un terrain de basketball. Mais les
experts de l’arrondissement ont estimé qu’il serait préférable de le localiser
un peu à l’ouest, soit au parc Saint-Benoît, meilleur lieu pour des
installations sportives. À ce parc justement, les tout petits jouiront d’installations
rénovées dans les secteurs des jeux d’eau et des diverses aires de jeux. Il y
aura réfection des sentiers aussi.

Au parc
Henri-Julien, au nord de la Métropolitaine, on se prépare entre autres pour les Jeux
du Québec qui se tiendront à Montréal à l’été 2016. Les travailleurs
procéderont à la réfection d’un terrain de baseball de niveau bantam. Au menu
aussi, la réfection des sentiers, mais tout sera complété après l’été, a précisé
M. Jobidon, ce qui est souvent le cas pour les parcs à cause des activités.

Érosion-parc Raimbault

Au parc Raimbault,
dans Cartierville, les experts de l’arrondissement prépareront les plans
pour consolider la berge qui souffre de problèmes d’érosion. Une consultation
publique a déjà eu lieu pour élaborer un projet de revitalisation. L’arrondissement
a, par la suite, fait des plans et tenu des rencontres avec des
fonctionnaires du ministère de l’Environnement du Québec.

Une demande
de permis sera présentée sous peu et les travaux devraient commencer à l’automne,
ont promis MM. Jobidon et Côté. Le but est de stopper le phénomène d’érosion.
L’eau est présentement haute et monte
vers les berges. Quand l’eau se retire, elle laisse des sédiments. En plus, une
section du parc s’est aussi affaissée.

Nouvelle place-mode

La nouvelle
place Esplanade-Chabanel devrait être prête au milieu de l’automne prochain. La
ville a acheté le terrain il y a deux ans et une consultation a eu lieu l’automne
dernier. Le plan concept vient d’être finalisé. Terrain vacant pour l’instant,
cet espace localisé sur la rue de la mode, un coin de rue à l’ouest du
boulevard Saint-Laurent devrait pouvoir accueillir ses premiers visiteurs
quelque part en octobre.

Ce futur
espace vert de la rue Chabanel devra certes plaire à ceux qui ont
fourni des suggestions aux concepteurs. Le 12 novembre dernier, on
présentait le concept d’aménagement retenu de cette place publique qui
comprendra son lot de verdure, d’arbustes et d’arbres notamment. Question de
rappeler la fierté du lieu de la mode et du design, on a prévu une longue table
en béton (ou estrade), un beau clin d’œil au quartier de la mode, théâtre de
tant de défilés.

Mais il y
aussi un côté pratico-pratique. Avec les bancs de chaque côté, les travailleurs
pourront dévorer leur lunch par les belles journées… Une bonne idée. Fontaine
et pergola sont aussi prévues pour agrémenter le lieu vert de Chabanel. Les appels
d’offres ont été lancés cette semaine.

Les deux
hauts fonctionnaires municipaux ont indiqué que l’on prévoyait octroyer le
contrat pour les travaux d’aménagement en juin. Il faudra de 12 à 14 semaines
pour faire le travail, ce qui fait que le tout devrait être prêt à l’automne. (Par Alain Martineau) (2015-04-24)



PhotoCe terrain à l’abandon fera place au parc conceptuel Chabanel. (Photo : Archives jdv)

Nouvelle place-mode 

La nouvelle place Esplanade-Chabanel devrait être prête au milieu de l’automne prochain. La ville a acheté le terrain il y a deux ans et une consultation a eu lieu l’automne dernier. Le plan concept vient d’être finalisé. Terrain vacant pour l’instant, cet espace localisé sur la rue de la mode, un coin de rue à l’ouest du boulevard Saint-Laurent devrait pouvoir accueillir ses premiers visiteurs quelque part en octobre.

Ce futur espace vert de la rue Chabanel devra certes plaire à ceux qui ont fourni des suggestions aux concepteurs. Le 12 novembre dernier, on présentait le concept d’aménagement retenu de cette place publique qui comprendra son lot de verdure, d’arbustes et d’arbres notamment. Question de rappeler la fierté du lieu de la mode et du design, on a prévu une longue table en béton (ou estrade), un beau clin d’œil au quartier de la mode, théâtre de tant de défilés.

Mais il y aussi un côté pratico-pratique. Avec les bancs de chaque côté, les travailleurs pourront dévorer leur lunch par les belles journées… Une bonne idée. Fontaine et pergola sont aussi prévues pour agrémenter le lieu vert de Chabanel. Les appels d’offres ont été lancés cette semaine.

Les deux hauts fonctionnaires municipaux ont indiqué que l’on prévoyait octroyer le contrat pour les travaux d’aménagement en juin. Il faudra de 12 à 14 semaines pour faire le travail, ce qui fait que le tout devrait être prêt à l’automne. (Par Alain Martineau) (2015-04-24)

__________________________________________________________________

(NDLR : Article ajouté le vendredi 17 avril en soirée)

Vote sur la grève sociale
Les cégépiens du quartier s’opposent à la grève
 

Les étudiants des collèges d’enseignement collégial et cégeps d’Ahuntsic ont rejeté de différentes façons l’idée de boycotter les
cours, même pour une seule journée. Les étudiants des trois collèges et cégeps du
quartier (Ahuntsic, Bois-de-Boulogne et André-Grasset) font partie de ceux qui
ont refusé d’emboîter le pas au mouvement étudiant pour la grève et
ils ont maintenu leur décision jusqu’à aujourd’hui.

Cégep Ahuntsic

Au
Cégep Ahuntsic, comme journaldesvoisins.com l’avait relaté sur sa page
Facebook il y a quelques semaines, les deux tiers des étudiants ont rejeté par scrutin secret l’idée de
grève lors d’une consultation qui s’est tenue entre les 24 et 26 mars.

La
question posée était : «Acceptez-vous que l’Association des étudiants du cégep Ahuntsic (AGÉCA) déclenche une grève du 30 mars au 7 avril 2015,
reconductible hebdomadairement en assemblée générale? » Près de 4400
étudiants ont participé au vote.

Seulement
 1409 étudiants (32,09 %) ont voté en faveur du boycott, mais 2895 (65,93 %) s’y sont opposés. Quelque 87 étudiants (1,98 %) se sont abstenus.

Collège Bois-de-Boulogne

Les
étudiants du Collège Bois-de-Boulogne ont aussi rejeté à la majorité le
déclenchement d’une grève, même d’une seule journée. L’association étudiante
locale (membre de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante)
nous a finalement remis les résultats après plusieurs démarches (entreprises
aussi auprès du Cégep et même en téléphonant cinq fois au siège social de
l’ASSÉ).

Elle
avait demandé aux étudiants (les 30 et 31 mars) s’ils étaient favorables à la
tenue d’une journée de grève le jeudi 2 avril afin de participer à la manifestation
nationale qui avait réuni une vaste coalition de groupes étudiants,
écologistes, citoyens, communautaires et syndicaux.

Une
majorité des 1491 collégiens ayant participé au référendum, (un cégépien sur deux
s’est prévalu de son droit de vote) a rejeté l’idée de boycotter les cours. Quelque 757
étudiants du cégep (51 %) ont voté pour le NON et 666 (44,8 %) pour le OUI à la grève. L’Association a aussi indiqué
qu’il y avait eu 62 abstentions (4,4 %); 45 votes ont été annulés.

Collège André-Grasset

Au
collège privé d’enseignement collégial du boulevard Crémazie, le dossier a vite
été réglé. Une assemblée générale des étudiants a été convoquée il y a quelques
semaines. La direction de l’Association voulait suggérer la tenue d’un scrutin
secret pour une levée de cours d’une seule journée. Mais la suggestion a été
rapidement battue, 140 étudiants ayant voté contre et 100 pour.

Agissements déplorables

Les résultats de nos trois collèges ont démontré la volonté des étudiants de se tenir loin du mouvement de grève qui est à peu près limité à certains pavillons de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) où des gestes déplorables d’étudiants radicalisés ont été relevés.

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a recensé une dizaine de nouveaux cas d’entraves physiques au travail des journalistes lors de manifestations étudiantes depuis sa dernière prise de position publique sur ce type d’agressions, le 26 mars dernier.

La FPJQ a demandé aux associations étudiantes de tout faire pour que ces agressions cessent. Elle a aussi lancé un appel à la population et aux élus pour qu’ils condamnent sans réserve ces actes indignes d’une société démocratique.

Entre autres, au Cégep du Vieux-Montréal, des étudiants masqués ont intimidé des journalistes, leur « ordonnant » (sic) de ne pas interviewer les cégépiens (même sur le trottoir) qui venaient de participer à une assemblée qui s’était terminée en queue de poisson. Un autre accroc au droit du public à l’information. À l’UQAM, un photographe de presse a été agressé et bousculé par des manifestants masqués à l’intérieur même de l’établissement.

Fin de grève au Vieux

Mais, par scrutin secret, alors que Montréal s’apprêtait à affronter Ottawa pour le début des séries au hockey, les étudiants du Vieux décidaient mercredi dernier de mettre fin à la grève (1260 contre, 444 pour), une gifle à l’endroit des dirigeants de l’association étudiante, qui n’avaient pas démocratiquement brillé dans l’organisation des assemblées précédentes.

Outre des agressions physiques, il y a eu du saccage et beaucoup de bruit pour inviter les étudiants à quitter leurs salles de cours à l’UQAM. Présentement, environ 5 % des étudiants du niveau post-secondaire font la grève. (Par Alain Martineau) (2015-04-17)

________________________________________________________________________  

Fête des partenaires de l’arrondissement


Photo

L’arrondissement a honoré, le 23 avril, 12 organismes oeuvrant dans Ahuntsic-Cartierville, lors de la soirée des Partenaires. Parmi eux, on note la présence de Léo Fiore, dg de Tandem Ah.-C., invité à titre de vice-président des Braves d’Ahuntsic, Thierry Pithioret, président du c.a. de l’Union des familles d’Ahuntsic. On aperçoit également le maire de l’arrondissement Pierre Gagnier au centre. (photo, gracieuseté: Émilie Thuillier).
__________________________________________________________________________

Couleurs vives du printemps!


Photo

De nouveaux ahuntsicois ayant emménagé sur la rue Fleury entretenait leur rocaille dimanche dernier. Notre photographe a croqué ces jolies fleurs aux couleurs vives sur leur terrain. S’agit-il d’une variété de tulipes? (Photo : Philippe Rachiele)
______________________________________________________________________________

Soyez aux aguets! Dès le 1er mai…


PhotoRocaille devant une résidence de l’arrondissement (Photo : archives jdv)

Votre chronique horticole préférée sera de retour dès le vendredi 1er mai. Tel que promis, avec le retour de la belle saison, notre fermier urbain et chroniqueur horticole, Patrick De Bortoli, signera de nouveau sa chronique « Jardins et potagers de Patrick » dans nos Actualités du vendredi. 

Vous avez des questions, des commentaires, des astuces à partager concernant vos plantations, potagers encore en friche, arbres, fleurs, fruits et légumes, ou autres?



PhotoPatrick De Bortoli est prêt à livrer ses astuces de jardinage à ses lecteurs. (Photo : archives jdv)

Faites parvenir vos questions à journaldesvoisins@gmail.com, à l’attention de Patrick. Nous ferons tirer au sort un certificat-cadeau parmi toutes les questions reçues, à la fin de la saison. 

L’été dernier, c’est Francine Lauzon, lectrice et résidante d’Ahuntsic, qui avait mérité un certificat-cadeau d’une valeur de 50 $ du Provigo Michel-Ricard, pour avoir transmis une question à notre chroniqueur.

Alors, à vos plumes et à vos claviers! C’est un rendez-vous! (C.D.)

_______________________________________________________________________


LETTRES OUVERTES 

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)

_____________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…


Photo

Les Jeux FADOQ de l’île de Montréal se déroulent du 11 au 15 mai. Quatre des 10 disciplines sont disputées
dans Ahuntsic, au Centre Claude Robillard : badminton, tennis
de table (simple et double), volley-ball et balle molle. Les autres disciplines sont :
la course, le golf, la marche, le tennis, la pétanque et les petites quilles.
Ce grand rassemblement se veut la démonstration de la vivacité des sportifs
âgés de 50 ans et plus. On le sait, la pratique de l’activité physique est une
composante essentielle du bien-être, quel que soit l’âge. « Les jeux
représentent une belle occasion de pratiquer son sport préféré dans le plaisir
et le dépassement de soi. Toutes les personnes de 50 ans et plus sont les
bienvenues, qu’elles soient membres ou non de la FADOQ », souligne Ghislain Bilodeau, président de la FADOQ – région Île-de-Montréal. Les gens
sont invités à s’inscrire dès aujourd’hui par téléphone au 514 271-1411,
poste 232 ou sur le site internet www.montreal.fadoq.ca/jeux.
(Source : FADOQ)

Début des travaux pour l’implantation d’une voie réservée pour bus et taxis sur le boulevard de l’Acadie. Cette voie s’étendra entre les rues Beauharnois, au sud, et Victor-Doré, au nord. En accord avec les objectifs du Plan de transport de Montréal, la voie réservée fait partie d’un ensemble de mesures préférentielles pour bus qui visent à régulariser les temps de parcours et à améliorer la ponctualité des bus.
(Source : Arrondissement) 

Pour plus de détails, voir nos actualités du 13 mars ici
Le Sault-au-Récollet, futur lieu historique national? La candidate au poste de députée fédérale d’AhuntsicCartierville, Mélanie Joly, s’engage à créer ce « lieu historique national qui permettra de reconnaître et de commémorer l’importance de ce lieu identitaire fort dans l’histoire de notre pays. De plus, la reconnaissance permettra de réaliser, avec les partenaires provinciaux et municipaux, les investissements nécessaires pour la conservation et la mise en valeur de ce patrimoine identitaire unique ». (Source : Mélanie Joly)


Photo

Dialogue interculturel au rythme
des percussions.
Les participants au projet La Caravane des dix mots à Bordeaux
Cartierville, organisé par le Comité citoyen sur le dialogue interculturel (CCDI), se sont revus pour une troisième fois cette année lors d’un atelier de création collective et musicale. Ces citoyens de divers âge et origine ont été initiés par Marise Demers, percussionniste multi-instrumentiste, au plaisir des sonorités rythmées des tambours d’origine diverses, tels que le djembé, les tamböas et la darbouka. (Source : CLIC)


Le bulletin de l’arrondissement est disponible en ligne
ici.
 Le Bulletin d’Ahuntsic
Cartierville contient une foule de renseignements pertinents sur les services offerts à la population, notamment sur les sports, les loisirs, la culture, les règlements municipaux, les travaux de réfection ou d’aménagement, les projets adoptés par le conseil d’arrondissement et les événements publics qui se dérouleront dans le quartier au cours des prochains mois. La distribution de la version papier dans les installations de l’arrondissement
commencera le 27 avril. (Source : Arrondissement)

Poste de membre suppléant à pourvoir au sein du Comité consultatif d’urbanisme (CCU). Le conseil d’arrondissement d’Ahuntsic
Cartierville souhaite pourvoir le poste vacant de suppléant au Comité consultatif d’urbanisme (CCU). Pour en savoir plus, voir publicité ci-dessus ou cliquer ici. (Source : Arrondissement)
La campagne Osez le donner! est prolongée. Maria Mourani, députée fédérale d’Ahuntsic, amasse depuis près d’un mois des soutiens-gorge dans le cadre de la campagne de la station Rouge FM. Pour chaque
soutien-gorge amassé, 1 $ est versé à la Fondation du cancer du sein du
Québec. La députée
invite les Ahuntsicoises qui ne l’ont pas encore fait à venir déposer leurs soutiens-gorge au 9600,
rue Meilleur, bureau 160
.
Si vous n’êtes pas en mesure de vous déplacer, contactez le
514 383-3709. (Source : bureau de Maria Mourani)
Distribution de compost au Complexe environnemental de Saint-Michel (CESM) les samedi et dimanche 9 et 10 mai. La Ville de Montréal redonne aux citoyens une partie du
compost produit à partir des feuilles mortes récupérées l’an dernier. Outre une preuve de résidence, les citoyens doivent se présenter avec
une pelle et des contenants vides. On peut accéder au site de 8 h à 18 h par l’une des entrées suivantes : le prolongement nord de la rue d’Iberville, au coin de la rue Jarry, ou encore le coin du boulevard Crémazie et de la rue Michel-Jurdant. Chaque année, le CESM réserve plus de 1500 tonnes de compost gratuites aux Montréalais. Riche en éléments nutritifs, le compost est idéal pour
redonner de la vigueur à la pelouse, enrichir le sol des plates-bandes
et des arbustes ou, encore, protéger les vivaces contre les mauvaises
herbes. Le compostage des résidus verts et des feuilles mortes est un
moyen efficace de réduire les déchets destinés à l’enfouissement et,
donc, une manière simple de contribuer à la préservation de notre
environnement.


Photo

Le concours de plaidoirie organisé par la Clinique Juripop a été remporté par des étudiants du Collège Ahuntsic. La délégation de l’établissement a remporté la finale de la
2
e
édition du concours de plaidoirie organisé par la Clinique
Juripop, le samedi 18 avril, à la Cour d’appel du Québec. Pour
sa première participation, le Collège était représenté par sept
étudiantes des programmes de Sciences humaines et de Techniques
juridiques. Sous la direction de Sébastien Paquin-Charbonneau,
enseignant au Département des sciences sociales et finissant en droit à
l’UQAM, la délégation représentait la Couronne dans un procès simulé de
deux prévenus accusés de complot et de vol qualifié. (Source : Collège Ahuntsic)


Picture

Un Mercure pour le Collège de Bois-de-Boulogne
À l’occasion du 35e Gala Les Mercuriades, qui a eu lieu le 16 avril au Palais des congrès de Montréal, le Collège de Bois-de-Boulogne et l’entreprise Olymel, société en commandite de la Coop fédérée du Québec, ont remporté un prix Mercure dans la catégorie Formation professionnelle et technique du concours organisé par la Fédération des chambres de commerce du Québec. Leur projet récompensé, Everest, est un programme de formation en gestion unique et novateur. De Vancouver à Halifax, l’équipe de la haute direction, de vice-présidents et de directeurs régionaux s’est engagée dans un processus de formation d’une durée de 19 jours. Ce programme bilingue permet aux participants de mettre en pratique dans leur milieu de travail les compétences développées à partir d’ateliers et de simulations au cours desquels différents thèmes sont abordés : la communication efficace, la gestion du changement, le développement du capital humain, le travail en équipe, etc. (Source : Collège BdeB)


Photo

Défi-Course Ahuntsic 2015 – Quand l’activité physique se conjugue à la philanthropie. Le Collège Ahuntsic a organisé la toute première édition d’un événement sportif le 16 avril dernier, soit le Défi-Course Ahuntsic, dans le contexte de son Programme de santé et mieux-être (PSME). Tous les étudiants et les employés étaient invités à parcourir 5 km à la marche ou à la course autour du Boisé-de-Saint-Sulpice, à côté du campus, afin de promouvoir la santé par l’activité physique au Collège, en plus d’amasser des fonds pour sa Fondation. Plus de 125 personnes ont relevé le défi : le beau temps et la bonne humeur étaient de la partie! (Source : Collège Ahuntsic)



PhotoStéfanie Rondou-Pontbriand, d’Enviro-Accès, remet la certification Carboresponsable® à Gilbert Héroux, directeur général du Collège André-Grasset, et à Alexandre Beaudoin, biologiste et conseiller en environnement et développement durable au Collège.

Jour de la Terre effervescent au Collège André-Grasset. Le Collège est devenu le premier parmi les collèges montréalais, publics et privés, à obtenir la certification Carboresponsable® d’Enviro-accès pour l’ensemble de ses activités annuelles. Le Collège a aussi reçu la certification Écolabo, niveau 1, pour la gestion, le triage, le recyclage et la récupération des produits utilisés dans les laboratoires de sciences. Un concours de dessin à l’intention des étudiants a été organisé au cours des dernières semaines en vue d’obtenir des plans pour l’aménagement d’un parc urbain près du Collège. Un vélo d’une valeur de 1000 $ a été tiré parmi les participants. Le gagnant, Benjamin Brunet, pourra ainsi soumettre son plan à l’arrondissement, qui lancera sous peu des consultations publiques pour l’aménagement de ce futur parc, situé au coin des rues Crémazie et Christophe-Colomb. Le Collège a aussi institutionnalisé la collecte du compost cette année, réduisant ainsi du quart le volume de ses déchets en direction des sites d’enfouissement. De plus, en réponse à la première évaluation de son bilan carbone, le Collège souhaite encourager le transport en vélo, en doublant notamment le parc de supports à vélo dont il dispose en plus d’ajouter des abris cadenassés sur ces supports. Le Collège rappelle qu’il offrira dès l’automne prochain à ses étudiants de première année des incitatifs pour encourager le transport en commun, soit quatre mois de transport en commun gratuits, jusqu’à concurrence de 189 $ (l’équivalent d’un forfait de quatre mois dans le réseau montréalais). (Source : Collège André-Grasset)



Picture

La fondatrice des Sœurs de la Miséricorde, Rosalie Cadron-Jetté sera honorée dans la nouvelle ligne du temps de l’histoire des femmes sur www.histoiredesfemmes.quebec. Rosalie et son œuvre sont aussi mises à l’honneur dans une capsule vidéo qui a été dévoilée le 22 avril pour souligner le 75e anniversaire du droit de vote des Québécoises.
(Source : Musée des S
œurs de la Miséricorde)

Les membres de l’AREQ ont planté 40 arbres pour célébrer le Jour de la Terre 2015. Les membres de l’Association des retraitées et retraités de
l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) de la  région Île-de-Montréal ont participé le mercredi 22 avril à la
plantation de 40 arbres sur le terrain du Collège André-Grasset. En plus de contribuer à l’achat des arbres, chaque section de l’AREQ a appuyé une campagne de compensation des gaz à effet de serre produits lors des déplacements engendrés par les activités de l’Association. Le montant résultant de cette compensation a aussi servi à financer l’achat des arbres. (Source : AREQ) 


Picture

Lancement d’une série de fascicules sur les stratégies d’écriture par Lucie Libersan, enseignante au Collège Ahuntsic. Le matériel
Stratégies d’écriture dans la formation spécifique vise à
promouvoir la valorisation du français écrit dans les différents
programmes de la formation spécifique. Le personnel enseignant et les
étudiants peuvent en faire une utilisation autonome. Le matériel est constitué de 10 fascicules, portant
chacun sur un genre de texte en usage dans différentes disciplines.
Chaque fascicule comporte quatre grandes sections : généralités,
défis et stratégies, grille de révision
et activités, en plus de présenter de nombreux exemples. (Source : Collège Ahuntsic)


Séance ordinaire du conseil d’arrondissement le lundi 11 mai. La séance a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. L’ordre du jour sera disponible 48 heures à l’avance ici. 
____________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont désormais le mercredi de chaque semaine, à 17 h. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et tenter de publier le plus possible de ce que nous recevons. Merci!


Picture

Attention à la fraude. Lisez le dépliant du Service de la police de Montréal (SPVM) pour savoir comment réagir face aux fraudeurs. Il suffit de cliquer sur le fichier ci-dessous. (Source : SPVM)

dépliant_impression_juin.pdf
File Size: 1424 kb
File Type: pdf

Télécharger le fichier


Consultations juridiques

Le Centre des femmes solidaires et engagées (1586, rue Fleury Est, porte 100)
offre aux femmes du quartier un service de consultation juridique. Tous les mercredis aux deux semaines, de 13 h à 15 h, une avocate répond sur place à vos questions concernant vos droits et recours. Prochaine séance de consultation : le mercredi 29 avril. Inscription :
514 388-0980. Une contribution de 5 $ est suggérée. (Source : CFSE)

En cette période printanière, Entraide
Ahuntsic-Nord a besoin de vous pour
livrer des repas chauds à domicile et pour assurer le transport et l’accompagnement de ses membres lors de leurs
rendez-vous médicaux et d’autres
activités. Joignez-vous à notre
équipe de bénévoles. Info : France Brochu, 514 382-9171 ou www.entraideahuntsicnord.org. (Source : Entraide Ahuntsic-Nord)
Assemblée générale du journaldesvoisins.com. L’assemblée générale annuelle des membres du journaldesvoisins.com aura lieu le lundi 4 mai, à 19 h, au Centre communautaire Ahuntsic, au 10780, rue Laverdure. Veuillez apporter avec vous votre carte de membre de l’année 2015; vous devrez la présenter à l’entrée. N’oubliez pas d’apporter également les documents que nous vous avons expédiés par courriel ou par la poste, le cas échéant. Aucun document ne sera remis sur place. (Source : Me Hugo Hamelin, secrétaire du conseil d’administration) 


Picture

Cours de français à Ahuntsic au CANA. Cours de jour (débutant), commençant le 27 avril pour huit semaines, les lundis et mardis de 9 h à midi au coût de 40 $. Inscription : 514 382-0735, poste 226. (Source : CANA)


Picture

Collecte de sang organisée par le YMCA Cartierville et le 246e Scouts Bois-de-Boulogne le mercredi 6 mai, entre 14 h et 20 h, au YMCA Cartierville situé au 11885, boulevard Laurentien, Montréal. Les membres de l’équipe d’Héma-Québec et du comité organisateur espèrent y accueillir 50 donneurs. (Source : Héma-Québec)

Assemblée générale annuelle de Ville en vert (éco-quartier AhuntsicCartierville). Le jeudi 30 avril à 19 h à la Maison de la Visite, 10591, rue Séguin (entrée du nouvel immeuble). Bilan des activités et des projets de l’année 2014, suivi par la présentation des états financiers de l’organisme. Pour conclure la soirée, trois spécialistes en agriculture urbaine (horticulteurs et agronome) répondront à vos questions sur les arbres et l’agriculture en ville. Les 25 premiers participants recevront des sachets de semences gratuits. Information : direction@villeenvert.ca ou 514 447-6227. L’ordre du jour sera affiché dans les locaux de l’organisme pour consultation. (Source : Ville en vert)


Picture

Lancement Portrait de la violence conjugale et intrafamiliale dans le quartier. Le Comité de suivi en violence intrafamiliale du Plan d’action concerté en développement social 2013-2018, intitulé BordeauxCartierville, quartier de tous les  possibles, a le plaisir de vous inviter au lancement de Portrait en violence conjugale et intrafamiliale du quartier BordeauxCartierville réalisé par Concertation-Femme, groupe porteur de l’action, en collaboration avec le poste de quartier 10 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Le lundi 11 mai à 10 h au YMCA Cartierville, 11885, boulevard Laurentien. Inscription : info@concertationfemme.ca ou 514 336-3733.
(Source : CLIC)

Journée de déchiquetage en plein
air
organisée par la Promenade Fleury. La Promenade invite les
résidants d’Ahuntsic souhaitant se débarrasser de
documents personnels ou confidentiels de façon sécuritaire à utiliser son
service de déchiquetage, gratuitement. Un camion de l’entreprise Shred-it,
spécialisée en destruction de documents et de renseignements confidentiels, vous
attendra dans le stationnement de la boutique Matelas Bonheur au 1448, rue
Fleury Est, le samedi 25 avril, entre midi et 16 h. Grâce à un partenariat avec l’entreprise Québec
PC, La Promenade Fleury vous offre aussi un service de collecte d’appareils
électroniques désuets ou défectueux. Débarrassez-vous de votre vieux matériel
informatique simplement, gratuitement et, surtout, de façon écoresponsable. (Source : Promenade Fleury)

Spectacle-bénéfice au profit de la Fondation du
Collège Ahuntsic, donné par l’ensemble de jazz vocal Jazzimut sous la direction de Francine
Brouillard. Le spectacle aura lieu les dimanche 3 mai et lundi 4
mai à 19 h 30 à l’auditorium du Collège Ahuntsic, au 9155, rue Saint-Hubert. On pourra se procurer des billets au coût de 10 $ à l’entrée. Les
profits seront remis à la Fondation du Collège, qui décernera des  bourses d’études à ses étudiants. (Source : Jazzimut)

Atelier sur les semis et séance d’information sur les jardins collectifs, le samedi 25 avril à 10 h et le mardi 28 avril à 18 h 30. À la Maison de la visite sur la rue Séguin. Inscription : 514 447-6229. (Source : Ville en vert)
Cours de cuisine Qu’est-ce qu’on mange? Au coût de 10 $, comprenant une carte-cadeau de 10 $. Le cours se donne les vendredis, de midi à 13 h,
tout le mois d’avril et de mai au Loblaws Ahuntsic. (Source : Loblaws Ahuntsic)

Le mandat en prévision d’inaptitude et la procuration. Sujets traités par les spécialistes de lAssociation québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) à la bibliothèque de Cartierville le 29 avril à 13 h 30. Inscription :
514 872-6989. (Source : Arrondissement)
_________________________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS

Fleury Ouest

La Bête à Pain et le St-Urbain appuient la Fondation Sur la pointe des pieds qui aide les jeunes atteints de cancer. Leur objectif est d’amasser 3000 $ et ils comptent sur les employés, les clients et leurs amis pour l’atteindre. Ils vous attendent le 24 avril entre
17 h et 19 h. Au moins une quinzaine de personnes ont déjà mis leur tête à prix pour se faire raser. Les coiffeurs auront du pain sur la planche… (Source : FLO)

La Promenade Fleury

Journée de déchiquetage en plein
air organisée par la Promenade Fleury.
 Débarrassez-vous de
vos documents personnels ou confidentiels de façon sécuritaire dans le stationnement de la boutique Matelas Bonheur, au 1448, rue
Fleury Est, le samedi 25 avril entre midi et 16 h. En même temps, la Promenade Fleury vous offre un service de collecte d’appareils
électroniques désuets ou défectueux. 



Bienvenue à Sama Fusion, nouveau restaurant au 945, rue Fleury Est. Le restaurant offre de la cuisine vietnamienne et thaïlandaise de même que des sushis.

Autres commerces
________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI

Le vendredi 24 avril à 10 h 30

En solidarité avec les
femmes d’ici et d’ailleurs
et particulièrement celles du Bangladesh,
travailleuses du textile et victimes de l’effondrement du Rana Plaza en 2013,
nous vous invitons à participer à une action
collective de sensibilisation sur les conditions de travail précaires des femmes
qui travaillent pour les multinationales. Pour plus d’information, merci de communiquer avec Janelle au 514
388-0980 ou d’aller à mobilisation@cfse.ca. (Source : CFSE)


Picture

Le vendredi
24 avril
à 18 h
Les Grands Classiques d’hier. Pierrot
Fournier, qui s’est d’abord fait connaître par ses inoubliables interprétations
des chansons de Jacques Brel et, plus récemment, de Brassens et de Ferré, nous
offre son nouveau récital, Les Grands Classiques de la chanson française.
Puisant aux répertoires des grands auteurs-compositeurs-interprètes que
sont Ferrat, Reggiani, Aznavour, Ferré, Vian, Brel et plusieurs autres,
Pierrot nous offre un bouquet des plus belles chansons de la langue française.
Souper-spectacle, 44,95 $. (Source :
Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le vendredi 24 avril à 19 h 30
Québékoisie film de Mélanie Carrier et Olivier Higgins. Afin de mieux comprendre les relations complexes entre autochtones et non-autochtones, Mélanie et Olivier parcourent la Côte-Nord du Québec à vélo. Ils ne se doutent pas que leur route croisera celle d’un Innu parti à la recherche de ses ancêtres en Normandie, et la démarche bouleversante de la sœur du caporal Lemay, tué lors de la crise d’Oka en 1990. Avec les propos de l’anthropologue Serge Bouchard et du sociologue Pierrot Ross-Tremblay. Au Café de Da. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le vendredi 24 avril à 21 h
Shauit  reggae. Originaire de Maliotenam dans le nord-est du Québec, l’auteur-compositeur-interprète Shauit chante en français, en anglais, mais surtout en innu. Unique en son genre, il offre des chansons à saveur reggae, pop et dancehall. À la Maison de la cultureLaissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le samedi 25 avril, de 7 h à 14 h
Sortie ornithologique à Dundee et au lac Saint-François, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Un secteur magnifique qui réservera certainement de belles observations printanières. Sortie gratuite pour les membres, 3 $ pour les non-membres. Covoiturage 16 $. Information : 438 338-4138. (Source : COA)

Le samedi 25 avril à 14 h, pour les enfants
Bouffe sur mon balcon.

Cette conférence démontrera qu’on n’est jamais trop jeune pour
s’initier au plaisir du jardinage et à la culture des fruits et des
légumes en bac. L’activité se tiendra à la bibliothèque de Cartierville.
Inscription : 514 872-6989.
(Source : Arrondissement)
Le samedi 25
avril, de 19 h à 21 h, prioritairement pour les ados et leur famille
ABC
showcase
.
Spectacle
multidisciplinaire par et pour les jeunes, organisé par des organismes
jeunesse de l’arrondissement. Toute la population du quartier est conviée à venir constater la multitude
de talents de nos jeunes et à les encourager. À la Maison de la culture.
Laissez-passer disponibles dès maintenant. Information : 514 383-6193.
(Source : Arrondissement) 


Picture

Le samedi 25
avril
à 18 h
Brel, Brassens, Ferré par Pierrot Fournier. Au
Québec, l’excellence de son interprétation du répertoire brellien est depuis
longtemps reconnue. Il redonne vie aux tubes du grand Jacques à sa façon.
Et soudain, sans crier gare, vlan! Voir un ami pleurer! Une soirée touchante
et envoûtante. Souper-spectacle 44,95 $. (Source :
Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le samedi 25 avril à 20 h
Ciel du mois de mai. Présentation de la Société d’astronomie de Montréal au chalet du parc-nature de l’Île-de-la-Visitation. Quelles constellations seront visibles dans le ciel au mois de mai? Où trouver la lune et les planètes? Cette soirée gratuite s’adresse à toute la famille. Après la conférence, des télescopes et des jumelles sont mis à votre disposition. Apprenez à reconnaître les constellations et venez observer la Lune, les planètes et les objets du ciel profond. Information : 514 280-6733.

Le dimanche 26
avril, de 14 h 15 à 16 h 15
Les jeunes
talents de l’UFA.
Par la qualité et la diversité de leurs numéros, les jeunes
artistes de l’Union des familles d’Ahuntsic vous divertiront et vous feront
passer un agréable après-midi. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès
maintenant. Information :
514 331-6413. (Source : Arrondissement)


Picture

Le dimanche
26 avril à 18 h

Soirée humoristique par Dova Lewis, Claudia Turcotte, Émilie Bossé, Karine St-Onge,
Sarah-Laurence Dallaire, Isaac Bélanger-Leboeuf, Marie-Pier Simard, Alex Côté,
Sarah Boulais, Amélie Leclerc et Guillaume Jalbert. Le Rendez-vous du thé vous offre des
dimanches à faire rire! Une soirée où de jeunes artistes, dont beaucoup sortent
de l’école de l’humour, donnent un de leurs premiers spectacles.
Chaque dimanche offre différents artistes, chacun avec son style et sa touche
personnelle. Venez rencontrer ces artistes œuvrant dans l’humour, le théâtre et
la musique et qui se rencontrent pour une soirée. Entrée libre.
 




Picture

Le lundi 27
avril à 18 h
Deux frères en spectacle. Sélim et Chawky Bichara vous
offrent un répertoire de chansons variées en langues et en styles, entre autres des chansons françaises, espagnoles et italiennes chantées en
solo ou en duo. Aussi, des clins d’œil aux chansons des crooners et
de jazz. Vos demandes spéciales sont les bienvenues. L’ambiance sera
chaleureuse, amusante et le plaisir sera de la soirée. Entrée libre –
contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Le mardi 28 avril à 13 h 30
Si vous avez le goût de danser et de chanter, ne manquez
pas le récital de Sylvain Carle. Vous vous régalerez des succès de plusieurs chanteurs
connus. C’est un artiste polyvalent, qui a joué dans plusieurs comédies
musicales. Sylvain
Carle sera en vedette au prochain mardi de l’Association des retraités
d’Ahuntsic à la salle communautaire de Présâges (1474, rue Fleury est, angle Hamel).
Gratuit pour les membres, 3 $ pour les autres. (Source : ARA)


Picture

Le mardi 28
avril à 18 h
Mardi
Ambiance jazzy
. Si chaque air de musique est un voyage en soi,
eh bien! préparez-vous à être transportés dans un autre univers en compagnie d’A
lex Desjardins et de Francis Viau, musiciens jazz talentueux vous venant directement de l’université McGill. Intensité, émotions et frissons seront au rendez-vous! Alex Desjardins au trombone et Francis Viau à la contrebasse. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le mardi 28 avril à 20 h
Lancement du livre À quand le vol Paris
Erevan? par Jeanine Saine et Vahé Kazandjian au Centre communautaire arménien, 3401, rue Olivar-Asselin. (Source : Jeanine Saine)

Le mercredi 29 avril à 13 h 30, pour les aînés et leurs familles
Mandat en prévision d’inaptitude et procuration. Comprendre le concept de l’inaptitude et les responsabilités du mandataire. À la bibliothèque de Cartierville. Inscription : 514 872-6989. (Source : Arrondissement)


Picture

Le mercredi 29
avril à 18 h
Georges,
les autres et moi
.
Brice Quillion joue en
solo depuis quelques mois à Montréal. Il rend hommage à Brassens, Renaud et Fersen. Il a
soigneusement sélectionné des textes ayant marqué son histoire de musicien,
qu’il interprète en s’accompagnant de sa nouvelle six cordes canadienne! Entrée libre. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Le mercredi 29
avril, de 18 h 30 à 20 h 30
Récital de
piano.
Les étudiants en piano de l’Union
des familles d’Ahuntsic vous
présentent une petite symphonie pour vous divertir et vous montrer leurs
efforts et leurs talents musicaux. Entrée libre. À la Maison de la
culture. Information : 514 331-6413.
(Source : Arrondissement)
Le mercredi 29 avril à 19 h, pour les adultes
Projection du film Le semeur, réalisé par Julie Perron. Le film vous emmène dans l’univers de
Patrice Fortier, qui a pour passion la préservation des semences rares
ou oubliées pour en créer les variétés de l’avenir. Au Café de Da. Inscription :
514 872-5674. (Source : Arrondissement)


Picture

Le jeudi 30
avril à 18 h
Soirée tzigane avec Sergeï
et Olga Trofanov. Retrouvez Sergeï et
ses musiciens pour un voyage dans les pays de l’Europe de l’Est.
Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Le jeudi 30
avril à 19 h, prioritairement pour les enfants et leurs parents
Sainte-Odile en
spectacle.
Le Service des loisirs Sainte-Odile présente un spectacle des plus
variés. Les artistes amateurs de la
soirée vous en mettront plein la vue en danse et en musique. Le tout sera animé par un artiste
professionnel. On vous y attend! À la
Maison de la culture. Laissez-passer
disponibles dès maintenant. Information : 514 872-6016. (Source : Arrondissement)  


Picture

Le vendredi 1er
mai à 18 h
Dalida à
ma manière
par Claire
Garand. Le 3 mai 1987, Dalida quittait
volontairement ce monde dans lequel elle avait régné pendant plus de 30 ans, des
pays méditerranéens jusqu’en Amérique. Depuis
25 ans, cette grande diva demeure
une source d’inspiration pour beaucoup d’artistes de la scène. En suivant son
parcours jalonné de grands succès et en écoutant certaines chansons écrites
spécifiquement pour elle, vous découvrirez l’âme de cette grande interprète
adulée par un public qui l’a soutenue dans toutes ses transformations
artistiques ainsi que dans les drames de sa vie personnelle. Avec sa voix grave
et chaude, Claire Garand n’aura pas besoin d’artifices ni de paillettes pour
vous transmettre la passion de cette glorieuse artiste que fut Dalida.
Souper-spectacle 42,95 $.
(Source : Le Rendez-vous du thé)

Le vendredi 1er
mai, de 19 h à 22 h, pour les ados – interdit aux parents!
Viens danser et t’amuser avec tes amis à une soirée folle à la
bibliothèque
.  Collation, tirages au sort et autres
surprises… Sur place, un DJ et de l’inattendu! Aux bibliothèques d’Ahuntsic (réservation : 514 872-0568) et de
Cartierville (réservation :
514 872-6989). (Source : Arrondissement)


Photo

Le samedi 2 mai à 18 h
Hommage à
Piaf
par
Angélique Duruisseau et Marc-André Cuierrier.  La même intensité, le chagrin dans la gorge
et l’amour qui déborde, la voix qui gonfle et vous fait frissonner avec elle. Angélique fait revivre le répertoire de la grande Édith
Piaf! La foule, Padam, Je ne regrette rien… accompagnée de Marc-André
Cuierrier au piano. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du
thé)



Les samedi 2 et
dimanche 3 mai, de 10 h à 16 h
Exposition
annuelle des Loisirs Christ-Roi
lors du festival culturel 2015. Le Festival culturel des Loisirs Christ-Roi est le résultat du travail accompli par les
étudiants des cours d’arts durant l’année écoulée. Les cours de peinture, d’émail sur cuivre, de
poterie et de photographie sont mis de l’avant. Chaque année, l’exposition présente autour de
150 œuvres. Venez jeter un coup
d’œil! Entrée libre au 9485, rue
Berri. Information :
514 872-6696. (Source : Arrondissement)
Le samedi 2 mai à 14 h, pour les enfants
Bouffe sur mon balcon.
 Cette conférence démontrera qu’on n’est jamais trop jeune pour s’initier au plaisir du jardinage et à la culture des fruits et des légumes en bac. L’activité se tiendra à la bibliothèque de Salaberry. Inscription : 514 872-1521. 
(Source : Arrondissement)


Picture

Le samedi 2 mai
à 19 h, pour les enfants de 6 ans et plus
Dada – théatre – sortie chic en
famille.
Léopold Minute, horloger de
métier, prépare et ajuste les pendules. Se laissant bercer par le tic-tac de sa boutique, il s’endort pour
quelques secondes, hypnotisé… Le voilà soudainement envahi d’une douce folie
qu’il exprime par la danse, la jonglerie et les acrobaties. Ces moments d’égarement ludique sont
ponctués par les virevoltes de l’accordéon et la douceur du violoncelle. À
la Maison de la culture. Laissez-passer
disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)

Le dimanche 3
mai à 13 h 30
Les Virtuoses
de l’Acadie.
Les Loisirs de l’Acadie sont fiers de vous recevoir à la Maison
de la culture d’Ahuntsic
Cartierville pour le concert de chant et de musique des élèves de l’édition 2014-2015. Nous aurons le plaisir de célébrer le travail accompli par les enfants. Nous vous invitons à venir encourager ces jeunes talents, car leur contribution est importante à la vie culturelle de notre arrondissement. Entrée libre. Information : 514 856-2224, poste 3. (Source : Arrondissement)


Picture

Le dimanche 3 mai à 15 h
Ensemble Les Songes. Répertoire allemand de la période baroque : J.S. Bach, G.P. Telemann et G.F. Händel dans
le cadre du 10e anniversaire de la série de concerts Moments Musicaux. Le concert fait une place à quatre jeunes dynamiques et talentueux interprètes du
répertoire baroque : Vincent Lauzer (flûte à bec), Samantha Louis-Jean (soprano), Mélisande McNabney (clavecin) et Camille Paquette-Roy (violoncelle baroque). Virtuosité
et sensibilité sont au rendez-vous. Après
le concert, comme le veut la tradition aux Moments Musicaux, les auditeurs sont
invités à partager avec les musiciens autour de vins et de fromages. À l’église
de la Visitation au 1847,
boulevard Gouin Est, Montréal H2C 1C8. Admission
générale : 25$ (30$ dès le 2 mai, à midi). Étudiants
10$. Information
et billets : Momentsmusicaux.ca ou 514 439-2254. (Source : Moments Musicaux)


Le dimanche 3 mai à 14 h, pour les adultes
Fleurs, plantes et insectes qui travaillent pour nous au potager. Certains insectes ou certaines fleurs et plantes peuvent s’avérer d’importants atouts pour accroître la productivité de nos jardins en favorisant l’absorption des nutriments, la lutte contre les ravageurs et la pollinisation. La conférence sur ce thème aura lieu au Café de Da. Inscription : 514 872-5674. (Source : Arrondissement)


Picture

Les mardis 5, 12, 19 et 26 mai à 18 h
Soirées d’observation ornithologique gratuites au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Les guides et les membres plus expérimentés prennent plaisir à indiquer comment repérer et reconnaître les oiseaux parmi plus de 100 espèces différentes pouvant être observées dans ce magnifique parc. Sortie gratuite pour tous. Débutants bienvenus. Covoiturage 16 $. Information :
438 338-4138. 
(Source : COA)

Le mardi 5 mai à 19 h 30, pour les adultes
Rencontre littéraire avec Katia Lemieux, écrivain et artiste visuelle. Son premier roman Dans la lenteur des nuits, (2011) est l’histoire d’une passion fusionnelle. La conférence sur ce thème aura lieu au Café de Da. Inscription : 514 872-5674.
(Source : Arrondissement)


Picture

Le mercredi 6 mai à 10 h
Venez entendre Vania Jimenez au Café de Da. Cette femme au parcours à voies multiples compte quatre romans à son actif, dont le plus récent s’intitule Je suis une pierre brûlante, Partie II et a été publié en mai 2014. Née en Égypte de parents
arméniens, Vania Jimenez est arrivée au Québec à l’âge de 18 ans. Mère
de sept enfants, elle est obstétricienne, médecin responsable du groupe
de médecine familiale de Côte-des-Neiges et aussi psychothérapeute,
chercheuse captivée par l’influence de la culture sur la maladie et
enseignante à l’Université McGill. L’auteure a également su trouver le temps
pour fonder, avec sa fille Amélie Sigouin, la Maison bleue, un
organisme à but non lucratif qui offre des services de périnatalité
sociale aux femmes enceintes ainsi qu’à leur famille qui vivent en
contexte de vulnérabilité. Son parcours est riche en histoires
auxquelles elle se dit « accro », soit les histoires qu’on lui raconte et
celles qu’elle crée. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrodissement)



Picture

Du 7 au 10 mai
Le Festival trad de Montréal intitulé La Grande Rencontre se déroule chez nous, dans Ahuntsic, à la Maison de la culture. Il y aura 15 groupes, 60 artistes et 70 activités. Les activités sont réparties dans six séries : grands concerts, danse trad, danse bretonne, danse cajun, danse irlandaise et danse québécoise. Il y aura des apéros sympathiques, des présentations promotionnelles de trad actuel, des concerts avec des artistes innovants, des ateliers de transmission et des classes de maîtres. Vous pouvez télécharger le programme complet ci-dessous ou encore voir les activités jour par jour encore plus bas. Certaines activités sont payantes. (Source : Espace Trad)

programme_de_la_grande_rencontre_2015.pdf
File Size: 3979 kb
File Type: pdf

Télécharger le fichier


Le jeudi 7 mai à 17 h
GenticorumConcert danse d’ouverture du
Festival Trad de Montréal – La Grande Rencontre. À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le jeudi 7 mai à 18 h
Lancement du
Festival Trad de Montréal – La Grande Rencontre. Présentation des délégués et des artistes, suivie de la remise de l’Aldor à Raynald Ouellet, accordéoniste et directeur artistique du Carrefour mondial de l’accordéon. À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le jeudi 7 mai à 19 h 30
Concert de Raynald Ouellet. Héritier d’un talent lui venant de sa mère, issu d’une famille où l’on aimant beaucoup cet instrument, Raynald Ouellet joue depuis longtemps de l’accordéon, composante importante de la tradition musicale québécoise. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)



Picture

Le jeudi 7 mai à 20 h 15
Les poules à Colin. Groupe de cinq musiciens de la relève en musique traditionnelle faisant preuve d’une très grande maturité en jumelant l’interprétation du répertoire existant avec la création de nouvelles œuvres. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal, à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. 
(Source : Espace Trad)


Picture

Le jeudi 7 mai à 20 h 30 et 22 h 50
Genticorum. En 14 ans, le groupe trad québécois
Genticorum s’est taillé une place de choix sur la scène internationale des musiques traditionnelles, folk et celtiques. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le jeudi 7 mai à 21 h 15
Comas. Ce quatuor international navigue entre tradition et innovation en combinant performance énergique et  répertoire choisi. Une force de la nature musicale juxtaposant les musiques d’Irlande, de l’Europe continentale et d’Amérique du Nord. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le jeudi 7 mai à 21 h 40 et à minuit
L’An des vents. Le groupe propose une musique énergique et authentique mettant en valeur les rythmes distinctifs des danses bretonnes. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. 
(Source : Espace Trad)


Picture

Le jeudi 7 mai à 22 h 05
De Temps Antan. Véritables musiciens virtuoses rompus à leur art, les trois comparses formant De Temps Antan constituent l’un des plus puissants trios trad au Québec. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le jeudi 7 mai à 23 h 15 
Louvat Bros. Deux frères originaires de la région liégeoise en Belgique, se passionnent dès leur plus jeune âge pour le banjo à cinq cordes, la guitare et la mandoline américaine. Ils sont considérés comme de véritables ambassadeurs de leurs instruments et de la musique bluegrass. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. 
(Source : Espace Trad)


Picture

Le jeudi 7 mai à minuit
Annie Lou. Artiste qui porte l’esprit d’un vieux conteur, qui crée des chansons chargées de musique old time des Appalaches, de musique traditionnelle de racines et de bluegrassPrésenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le jeudi 7 mai à minuit et quarante-cinq
Goig. Goig, c’est le chiffre cinq en gaélique. C’est aussi un nouvel ensemble composé de cinq artistes solistes et l’un des jeunes groupes des plus innovants du Cap-Breton. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à l’amphithéâtre de la Maison de la culture. $ Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 
Barrule. Groupe ancré dans l’histoire et la mythologie de son ascendance celtique et viking de l’île de Man, qui repose tranquillement dans la mer d’Irlande. Présenté dans le cadre de La
Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. $ Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 45
Annie Lou. Artiste qui porte l’esprit d’un vieux conteur, qui crée des chansons chargées de musique old time des Appalaches, de musique traditionnelle de racines et de bluegrassPrésenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. $ Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le vendredi 8 mai à 18 h 30
Charles Gladu. Remise du Prix Coup de c
œur, Musiques du monde 2015, catégorie Hommage de l’Académie Charles-Cros, à André Gladu, cinéaste. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 
Trio Andrew Collins. Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 20 h et à 20 h 30
Les Mononcles et Gilles Pitre au câll. La formation rassemble des vétérans de la musique. Une veillée présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. 
(Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 20 h 15
Louvat Bros – Deux frères originaires de la région liégeoise en Belgique, se passionnent dès leur plus jeune âge pour le banjo 5 cordes, la guitare et la mandoline américaine. Ils sont considérés comme de véritables ambassadeurs de leurs instruments et dela musique Bluegrass. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 21 h 15 et 23 h 45
Grouyan Gombo – Le groupe montréalais vous propose un style inspiré des traditions cajuns et créoles du sud de la Louisiane, tout en explorant le country rock, le blues et le zarico. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 21 h 15
Goig – Coig, c’est le chiffre cinq en gaélique.  C’est aussi un nouvel ensemble composé de cinq artistes solistes et l’un des jeunes groupes des plus innovants du Cap-Breton. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 22 h 05
Genticorum – En quatorze ans, le groupe trad québécois Genticorum s’est taillé une place de choix sur la scène internationale des musiques traditionnelles, folk et celtiques. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 23 h 15
Maja & David – Le duo interprète de la musique et des chansons traditionnelles émanant de leurs cultures respectives qui proviennent des deux côtés de l’Atlantique, le Danemark et le Québec. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 24 h
Comas – Ce quatuor international navigue entre tradition et innovation par une performance énergique et un répertoire choisi. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 00 h 15
Les siffleurs de nuit – Ce quatuor est né de la rencontre entre deux chanteurs de Bretagne et deux multi-instrumentistes des Cantons de l’Est.  Leur trad folk breton québécois est un savoureux mélange de leurs différents bagages musicaux et culturels. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 40 et 15 h 50
Ateliers de danse – Ateliers pour aborder des danses qui ne sont jamais pratiquées dans le cadre des veillées câllées d’aujourd’hui. North Kerry set (Irlande) 1 et 2, et danse québécoises avec pas.  Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 30 et 15 h 30
Ateliers de danse – (Two-step, one step, valse, bretones). Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h, 14 h et à 15 h
Ateliers de transmission  Ateliers Les violons en liberté, Les anches se déhanchent et l’École des arts de la veillée. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. Gratuit à la Maison de la culture scène extérieure. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 30 et 15 h 30
Classes de maîtres  Steve Louvat, banjo; Andrew Collins, mandoline et Aidan Burke, violon irlandais. Présentées dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 14 h, pour les enfants
Bouffe sur mon balcon.
 Cette conférence démontrera qu’on n’est jamais trop jeune pour s’initier au plaisir du jardinage et à la culture des fruits et des légumes en bac. L’activité se tiendra à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrondissement)


Picture

Le samedi 9 mai à 17 h 
Trio Andrew Collins –  Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 17 h 45
Comas – Ce quatuor international navigue entre tradition et innovation par une performance énergique et un répertoire choisi. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 18 h 30
Goig – Coig, c’est le chiffre cinq en gaélique. C’est aussi un nouvel ensemble composé de cinq artistes solistes et l’un des jeunes groupes des plus innovants du Cap-Breton. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $. À l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 19 h 30
Concert de Jean-François Bélanger  Compositeur et multi-instrumentiste, il peaufine depuis plusieurs années une vision personnelle et sensible des musiques traditionnelles. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 20 h et à 22 h 30
La veillée  Série Danse trad. De temps Antan, Maja et David, Pierre Chartrand au câll. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 20 h 15
Annie Lou  Artiste qui porte l’esprit d’un vieux conteur, qui crée des chansons chargà ées de musique old time des Appalaches, de musique traditionnelle de racines et de bluegrass. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 21 h 15 et à 23 h 45
La veillée  Série Danse trad. Montréal Siamsa Ceili Band et Comas, Bill White au câll. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 21 h 15
Barrule – Groupe ancré dans l’histoire et la mythologie de son ascendance celtique et viking de l’île de Man, qui repose tranquillement dans la mer d’Irlande. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 22 h 05
Les Mononcles  La formation rassemble des vétérans de la musique et de la chanson traditionnelle lanaudoise. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 23 h 45
Alexis Chartrand et Yann Falquet  Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à minuit 
Trio Andrew Collins  Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 00 h 45
Genticorum – En quatorze ans, le groupe trad québécois Genticorum s’est taillé une place de choix sur la scène internationale des musiques traditionnelles, folk et celtiques. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le dimanche 10 mai à 13 h 30, 14 h 40 et 15 h 45
Ateliers de danse  Quadrille Saratoga 1 (13 h 30) et 2 (14 h 40) et contredanses type Longway (15 h 45)Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h 30 et à 14 h 40
Ateliers de danse  Gigue intermédiaire (13 h 30) et gigue avancée (14 h 40), avec Martine Billette. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h et à 14 h
Ateliers de transmission  Le violon au féminin (13 h) et Les cordes à corder (14 h).  Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de MontréalGratuit. À la Maison de la culture, sur la scène extérieure. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h et à 14 h
Classes de maîtres  Philip Maure : guitare DADGAD (13 h) et Andrew Collins (14 h), mandoline. Présentées dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 15 h
Spectacle de contes – Michel Faubert, Alain Lamontagne et Jocelyn Bérubé. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le mardi 12 mai, pour les adultes
L’histoire du transport collectif dans Ahuntsic-Cartierville. De l’aménagement d’une première ligne de tramway en 1893 à l’avènement du métro en 1966, en passant par la construction des ateliers d’Youville en 1911, AhuntsicCartierville a joué un rôle actif dans l’histoire du transport collectif à Montréal. La conférence sur ce thème aura lieu au Café de Da. Inscription : 514 872-5674. (Source : Arrondissement)
Cliquez ici pour modifier.

Autres idées d’activités sans date précise


Picture

Prêt gratuit de vélos jusqu’au 15 octobre. À L’escale verte, 10416, rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse. Réservation : 514 447-6232. (Source : Ville en vert)

______________________________________________________________________
Numéros de téléphones utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements sur ce site Web sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

_________________________________________________

PAR ICI LA CULTURE…
Ne manquez pas de lire notre mag papier d’avril!
Le prochain magazine dès le 5 juin…


PhotoFaites connaissance avec Anila Ndreca, et ses deux jeunes enfants, Richard et Vanessa, dans la chronique « Nos voisins venus du vaste monde… ». (Photo : gracieuseté)

Notre magazine bimestriel papier d’avril a été distribué dans Ahuntsic et, à titre de projet-pilote, dans Bordeaux-Cartierville. Il est  disponible un peu partout sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville, notamment dans quelques bibliothèques et au YMCA de Cartierville.

Plusieurs articles intéressants sont au programme. Rencontrez, notamment, Anila et ses deux enfants, Richard et Vanessa, sous la plume de notre collaborateur, résidant d’Ahuntsic et journaliste de métier, Nacer Mouterfi, dans sa chronique « Nos voisins venus du vaste monde… »

Plusieurs articles sauront vous intéresser, tandis que vos chroniques préférées sont au rendez-vous, comme à chacun des numéros du magazine journaldesvoisins.com! (2015-04-17).

Pour télécharger le PDF de notre magazine papier d’avril, cliquez ici.

________________________________________________________________________


En 2015…
Améliorez la qualité de l’information en joignant les rangs de
la Société des amis du journaldesvoisins.com
ou
renouvelez votre adhésion pour l’A.G. du 4 mai prochain!


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au : 10 780, rue Laverdure Montréal, QC  H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Cinq catégories de membres

  • Membre ordinaire : 10 $
  • Membre bronze : 20 $
  • Membre argent : 30 $
  • Membre or : 40 $
  • Membre bienfaiteur : 50 $ – 999 $
  • Membre bienfaiteur émérite: 1000 $ et plus

Les noms des membres de la Société des amis du journaldesvoisins.com seront publiés dans notre magazine bimestriel papier, à moins de mention contraire de votre part.

Joignez-vous aux autres membres qui ont compris que, avoir de l’information locale de qualité, c’est possible, pour peu qu’on mette la main à la pâte! (C.D.)

Pour devenir membre, cliquez ici.

________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles « Aimez-nous »
sur Facebook à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Premier prix de l’AMECQ, catégorie Opinion,
    pour « Le bien des autres », éditorial du bimestriel papier de
    décembre 2013
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours
    Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours
    québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal
    au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie
    sociale



Journaldesvoisins.com
est
un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour
les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve
à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com.

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné : Philippe Rachiele.
Représentant publicitaire : Philippe Rachiele, 514 770-0858
Rédactrice en chef : Christiane Dupont.
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski et Ivana Leba (stagiaire).
Journalistes, version papier : Christiane Dupont, Alain Martineau, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie : Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi.
Photos : Philippe Rachiele.
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com.
Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606.
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X.

________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de :

________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires