Les Actualités du 29 aout 2014

__________________________________________________

Un bâtiment du quartier Ahuntsic deviendra une école de la CSDM
La rentrée: les écoles devront faire plus avec moins


Photo

Mur d’escalade à l’école St-Benoît – Photo : Archives jdv


Photo

Ça sent la rentrée!
Tellement que, lors de la consultation publique sur les condos éventuels sur le
terrain de la Crown & Seal, angle Meilleur et Sauvé, le commissaire de
Bordeaux-Ahuntsic, André Gravel, a annoncé, sans en dire plus, que la CSDM
avait déjà acheté un bâtiment et qu’une nouvelle école verrait le jour sur le
territoire d’Ahuntsic.


Joint par journaldesvoisins.com, le commissaire
Gravel a par la suite révélé que la CSDM avait effectivement fait récemment
l’acquisition d’un bâtiment dans Ahuntsic Ouest, lequel devrait être libéré en
juin 2015, et qui servira à soulager les établissements scolaires primaires
actuels de son district. « Il pourrait y avoir jusqu’à 11 classes »,
dit-il. Rappelons qu’en plusieurs secteurs de Montréal, la population scolaire
a explosé depuis quelques années.  C’est
également le cas dans Ahuntsic-Cartierville. Un agrandissement est également
prévu à l’École Ahuntsic annexe et à l’école St-Martyrs-Canadiens dans les
prochaines années.

Actuellement,
l’arrondissement compte 20 écoles primaires –incluant deux écoles annexes—,
quatre écoles secondaires, et une école spécialisée, réparties dans les trois
districts scolaires (Cartierville, Bordeaux-Ahuntsic, et Ahuntsic).

Ayant été victimes de
compressions du ministère de l’Éducation, les écoles devront faire plus avec
moins. C’est ainsi qu’elles ont rivalisé d’imagination pour intégrer les
enfants sur un air de fête en cette première journée scolaire.

Rentrée
des écoles


À l’école St-Benoît, la dynamique directrice, Isabelle
Côté, laissait savoir au jdv que, la journée de jeudi était une journée
d’accueil, somme toute assez tranquille. Les enfants ont été accueillis par les
enseignants, avec ballons gonflables, parapluies sur lesquels avaient été
écrits les noms des enfants selon les classes, le tout sous le thème
« Chacun trouve sa place! ».

Différents
rassemblement ont eu lieu dans les deux cours d’école, nouvellement bien
colorées, lesquelles ont été inaugurées par la population scolaire de
l’établissement tout de même fébrile en ce jour de la rentrée. Mais, a précisé
Mme Côté, la véritable fête de la rentrée aura lieu le mercredi 10 septembre.

Une épluchette de blé
d’inde est prévue pendant les heures de classe pour les élèves et le personnel.
« Nous avons encore cette année une multitude de projets et d’activités,
et nous essayons de répartir nos fêtes durant toute l’année », a dit Mme Côté
qui en est à sa troisième rentrée à Saint-Benoît.

À l’école Ahuntsic, la fête de la rentrée organisée avec les
parents bénévoles aura réuni les enfants et les enseignants qui ont fait la
fête avec des jeux gonflables, des défilés et des collations sans doute
bienvenues!

Alors que certaines écoles
primaires du quartier débordent, surtout dans le nord-ouest de
l’arrondissement, l’une vit autrement sa rentrée, soit l’école à vocation
scientifique Fernand-Seguin
. Ce
jeudi, un peu plus de 300 élèves (du préscolaire 5 ans à la 6e année) n’étaient
pas peu fiers de franchir les portes de l’institution particulière, alors que
plusieurs s’inquiètent du peu d’intérêt que les jeunes portent au secteur des
sciences, notamment le Conseil régional des élus de Montréal.

Depuis sa création en 1989,
l’école, qui accueille des enfants ayant de fortes aptitudes en sciences, affiche toujours une
certaine stabilité en recevant à peu près le même nombre d’élèves année après
année. « Nous n’avons pas de problèmes de surpopulation, la CSDM faisant
toujours attention au nombre de jeunes qui entrent ici », a indiqué M.
Alain Rouillard, le directeur de l’école localisée aux coins des rues Durham et
Sauriol, non loin du métro Sauvé.

« On n’est pas touchés par
les dépassements d’élèves compte tenu du caractère même de l’école »,
a-t-il précisé. Une quinzaine de jeunes n’ont pas pu s’inscrire à l’école qui
accueille 310 élèves pour 2014-15. Cette école publique, rappelons-le, accueille,
par sélection, des élèves doués provenant de l’ensemble du territoire de la
CSDM et d’ailleurs. M. Rouillard est de retour à Fernand-Seguin après quatre
années passées à s’occuper de divers mandats à la CSDM. Il avait déjà fait six
ans au sein de l’école qui compose avec une clientèle variée, provenant des
divers quartiers de la ville.

« C’est encore une belle rentrée
et le personnel enseignant est très motivé, compte tenu de ce projet éducatif
extraordinaire », a renchéri M. Rouillard. « Les gens qui viennent
travailler ici sont heureux. »

L’école Saint-André-Apôtre n’a pas retourné
notre appel. (Par Christiane Dupont et Alain
Martineau, avec la collaboration de Mélanie Meloche-Holubowski et François
Barbe) (2014-08-29)


__________________________________________________

Site de la Crown,Cork & Seal
L’arrondissement propose la construction de 485 logements au 10 000, rue Meilleur


PhotoAu micro : Azzedine Achour, directeur de Solidarité Ahuntsic. À l’arrière-plan, au centre, Ronald Cyr, directeur général de l’arrondissement, et à sa gauche (notre droite), André Gravel, commissaire du district Bordeaux-Ahuntsic, à la CSDM.

Plus d’une cinquantaine de résidants ont participé à une consultation
publique mardi qui avait pour but de présenter les modifications apportées au
projet immobilier prévu au 10 000, rue Meilleur. La proposition d’y ériger
480 unités de logements n’a certainement pas fait l’unanimité, tant auprès des
citoyens, que des élus.


Rappelons que le projet en question est situé au 10 000 rue Meilleur, à
l’intersection de la rue Sauvé et de la rue Meilleur, à l’endroit où se trouve
le bâtiment industriel de la Crown-Cork & Seal. Depuis la fermeture de
cette industrie en 2009, la Ville tente de convertir le terrain en secteur
résidentiel.

Le terrain, d’une superficie de 32 938 mètres carrés (3,29 hectares),
est bordé par le chemin de fer du Canadien Pacifique et est à proximité du parc
Saint-Benoît, de l’école primaire Saint-Benoît et du poste d’Hydro-Québec.

De 528 à 485

Mardi, la Ville a présenté les dernières propositions du promoteur : six
bâtiments qui comprendraient 485 logements seraient construits.

Au printemps 2012, le promoteur proposait la construction de 528
logements répartis sur neuf bâtiments de trois étages avec un stationnement
extérieur. Mais le comité d’urbanisme de l’arrondissement avait rejeté cette
proposition et les plans ont été redessinés. En octobre 2012, le promoteur
proposait un projet avec 680 logements dans des bâtiments de 4 à 6 étages.
Toutefois, les plaintes de citoyens avaient de nouveau poussé l’arrondissement
à faire modifier les plans.

Cette nouvelle proposition réduit de 30 % le nombre de logements, ajoute
une rue en « U » au centre du terrain, et comprend deux parcs publics
(un grand, qui serait relié au parc Saint-Benoît et un petit, à l’arrière, sous
l’emprise d’Hydro-Québec).

Les huit bâtiments occuperaient 33,9% de la superficie du terrain.
Quatre bâtiments auraient  quatre étages
alors que deux bâtiments auraient six étages (le long de la voie ferrée). Parmi
les unités, 78 seraient des logements sociaux et 159 des logements à prix abordables.
Le projet compterait 554 unités de stationnement souterraines (avec sept accès
à ce stationnement souterrain) ainsi que 61 unités de stationnement extérieur.

Appui du comité

Le comité consultatif en urbanisme de l’arrondissement
Ahunstic-Cartierville appuie le projet, puisque le promoteur accepterait de s’assurer
que le parc et le jardin communautaire demeurent de nature privée; d’obtenir
les ententes avec Hydro-Québec pour la construction d’un stationnement sous les
lignes à haute tension; d’implanter une garderie et/ou un dépanneur sur le
site; d’inclure une stratégie de gestion des eaux de ruissellement; de signer
une entente avec la Ville pour la gestion des déchets et des matières
recyclables.

Citoyens pas contents

Selon une analyse de la circulation, demandée par l’arrondissement,
les « conditions de circulation sur la rue Meilleur et Sauvé ne
devraient pas être affectées par l’ajout de ces mouvements de véhicules ». En
fait, selon leurs statistiques, à l’heure de pointe du matin (7h45-8h45), 138
véhicules sortiraient du projet résidentiel, tandis que pendant la période de
pointe en après-midi (16h30-17h30), le projet générerait 118 entrées
supplémentaires. D’après l’analyse, la majorité des voitures n’emprunteraient
pas les rues avoisinantes, mais se dirigeraient vers la rue Sauvé.

Ces statistiques ont fait vivement réagir les citoyens dans la salle.
Plusieurs se sont dits perplexes et affirment que ces chiffres ne reflètent pas
la réalité. « Peut-être avez-vous mis des lunettes roses? »,
demande le résidant Patrick Bourgeois, qui craint une augmentation
significative de la circulation dans les rues avoisinantes du
quartier. « Ces gens, ils voudront tous aller chez Loblaws et
passeront par les petites rues », a remarqué M. Bourgeois.

« Le gros bon sens nous dit que si on ajoute 500 véhicules (ndlr :
dans le secteur), la circulation va augmenter », a dit un citoyen, qui souligne
qu’il y a déjà une problématique de circulation dans ce secteur.

Un autre citoyen, Jean-Jaques Lapointe, est préoccupé par la sécurité à
proximité du parc. Des centaines d’enfants et parents fréquentent le parc et la
circulation provenant du 10 000 rue Meilleur risque de rendre la situation plus
dangereuse.

Transport en commun?

Les élus ont précisé que le projet est à proximité de transport en
commun, ce qui aiderait à réduire la circulation. Mais un citoyen a demandé si l’arrondissement
avait discuté avec la STM concernant la capacité des autobus. « La 121 est
déjà bondée aux heures de pointe. Je dois souvent laisser passer un autobus
avant de pouvoir entrer », dit Jean-Jacques Lapointe.

Les élus ont vivement défendu les chiffres de l’analyse. « Écoutez,
on ne peut pas se baser sur des feelings,
a dit le conseiller Pierre Desrochers.

Démesure

Ce projet aurait une densité brute de 147 logements par hectare, soit
moins que les 200 logements par hectare de la place Meilleur et les 250
logements par hectare de la place l’Acadie. Cette haute densité en a fait
sursauter plus d’un. Tous ont consenti qu’une densification est nécessaire pour
éviter l’étalement urbain, mais de nombreux citoyens estiment que ce projet va
trop loin.

« C’est de la démesure »,
a déclaré la résidante Nathalie Cloutier. « Je comprends qu’il faut
augmenter la densité, mais il ne faut pas être aveuglés », a ajouté, pour
sa part, Denis Breault. Plusieurs ont noté que cette densité dépasse même la
densité prévue pour le PPU Henri-Bourassa, qui avait été vivement contesté par
les Ahuntsicois.

Un autre citoyen se demande si l’arrondissement se sent poussé par la
ville-centre à construire en haute densité afin d’atteindre l’objectif de
construire de

60 000 à 70 000 logements sur l’île. « Est-ce qu’il va falloir
tout avaler dans Ahuntsic ce que la ville centre veut? Est-ce qu’on va réparer
toutes les erreurs du passé dans ce projet? », demande le résidant, Martin
Chapdelaine, qui précise qu’il a choisi Ahuntsic-Cartierville, entre autres,
pour la faible densité. Plusieurs citoyens ont cependant mentionné qu’ils seraient prêts à
accepter un projet avec des bâtiments de quatre étages ou moins.

Plus abordables

Pour sa part, le conseiller Harout Chitilian a précisé que la
densification permet de construire de plus petits logements, qui, en conséquence,
sont plus abordables. « Nous devons trouver la densification idéale »,
a-t-il dit.

Des citoyens, dont le commissaire scolaire, André Gravel, ont rappelé
que les écoles et les services médicaux du quartier sont remplis à capacité et
que la densification empirera le problème.

Un parent de l’école Saint-Benoît, Patrick Bourgeois, a demandé si la
Ville et la commission scolaire ont prévu d’augmenter la capacité des écoles
environnantes en prévision de ce projet et celui du PPU Henri-Bourassa. Le
maire Gagnier a répondu qu’ « il imagine que la commission scolaire
pense à agrandir ». Le commissaire, André Gravel a répondu qu’ « il y a un très
sérieux problème d’espace dans les écoles d’Ahuntsic. Nous avons besoin de la
collaboration de la ville. Nous ne pouvons pas développer des quartiers sans
écoles »,a-t-il déploré.

M. Bourgeois a rappelé que les parents sont opposés à l’agrandissement
de l’école Saint-Benoît afin qu’elle demeure une école de quartier et non
« une polyvalente au primaire ».

Inclusion sociale

Certains groupes communautaires dont Solidarité Ahuntsic ont toutefois
applaudi l’inclusion de nombreux logements sociaux et ont appuyé le projet.

La députée, Maria Mourani, a d’ailleurs soumis une lettre aux élus à ce
sujet. Si elle est heureuse de voir une certaine mixité dans ce projet, elle
craint que l’ajout de tous ces logements dans un secteur défavorisé ait un
impact social considérable. « Il ne suffit pas d’appuyer ce projet pour que, comme par
magie, les défis actuels de ce milieu disparaissent. De ce fait, si ce projet
est accepté dans sa forme actuelle, certaines mesures devront être prises pour
maintenir et accroître la qualité de vie des familles. Si nous n’avons pas les
moyens pour bien accueillir cet ajout de population, il faudrait revoir le
nombre d’habitations », écrit-elle. Mme Mourani recommande que l’acceptation de ce projet soit « précédée
ou associée à un plan de revitalisation urbaine intégré ».

Pour sa part, la résidante, Nathalie Cloutier, estime que la qualité de
vie dans le quartier sera affectée sans l’ajout de services dans les CLSC et les
organismes communautaires. Tout comme Maria Mourani, elle craint que ce projet accentue
encore plus les pressions sociales sur ce secteur.

Planification

Certains citoyens estiment que le projet de la rue Meilleur devrait
s’inscrire dans le cadre du PPU (plan particulier d’urbanisme) d’Henri-Bourassa
ouest, ou du moins, que les impacts de ces deux développements résidentiels
soient étudiés côte à côte. « Il faut regarder l’impact sur tout le
quartier », dit Mme Cloutier « C’est le même promoteur que celui du
MTQ qui revient à la charge », rappelle-t-elle.

Le maire Pierre Gagnier a simplement répondu que les citoyens ne doivent
pas « mêler les sauces » et que les deux projets sont complètement
distincts.

Désaccord au sein du conseil

À la fin de la période de questions, une seule élue, Émilie Thuillier,
s’est opposée au projet. Elle a précisé qu’elle appuie la construction d’un
bâtiment de six étages pour des logements sociaux, mais elle questionne la
nécessité de construire 485 logements. La conseillère estime que le projet de
la rue Meilleur devrait être étudié conjointement avec celui du PPU d’Henri-Bourassa
ouest afin de mieux comprendre l’impact sur le quartier.

Mme Thuillier aimerait aussi voir une plus grande mixité de logements,
tel qu’un mélange de condos, de petites maisons de ville et de plex en rangée
ou jumelés. « On peut ainsi diminuer la densité », croit l’élue.

Si la conseillère Lorraine Pagé accepte le projet, elle consent que
l’arrondissement doit limiter la densité, mais elle ajoute que « le
phénomène du “pas dans ma cour” est aussi un problème ».

Considérant le grand scepticisme des citoyens concernant l’étude
d’impact sur la circulation, M. Desrochers a promis d’analyser de nouveau les
chiffres concernant la circulation.

Plusieurs citoyens ont averti les élus des conséquences politiques de
leur décision. « Si vous aviez dit, lors de l’élection, que vous
étiez pour la densification à six étages, vous ne seriez pas là. Faites
attention à la façon dont vous votez », a prévenu Martin Chapdelaine.  (Par
Mélanie Meloche-Holubowski) (2014-08-29)


Pour voir toutes les photos prises par notre photographe, Élaine Bissonnette, lors de la rencontre, cliquez ici


__________________________________________________
______________________________________________________

Magasin partage de la rentrée 2014
Une solidarité qui a fait ses preuves !


Photo

Les organisateurs (g. à d.) : François Godbout (Pastorale sociale), Brigitte Dubeau (SNAC), Exanise Dieuconserve (Pause-Famille), Geneviève Charbonneau (CRECA), Stéphanie-Kim Jackson-Corbeil (CRECA), Thania St-Jean (CJSS) et Pauline Perotte (CANA) Crédit photo : François Barbe

Résultat du travail d’équipe accompli par
six organismes du quartier, l’édition 2014 du Magasin-partage de la rentrée
scolaire d’Ahuntsic se tenait vendredi dernier au Centre communautaire de la
rue Laverdure. Quelque 360 écoliers de familles défavorisées ont pu s’y
procurer leur matériel scolaire juste à temps pour le début des classes.


Pour une 17e
année consécutive, la tenue du Magasin-partage local a été rendue possible
grâce aux efforts combinés du CRECA (Centre de Ressources Éducatives et
Communautaires pour Adultes), du SNAC (Service de Nutrition et d’Action
Communautaire), du CANA (Carrefour d’Aide aux Nouveaux Arrivants), du CJSS
(Centre des Jeunes St-Sulpice), de Pause-Famille et de la Pastorale Sociale
d’Ahuntsic. Un bel exemple de solidarité à long terme, appuyé cette année par les
scouts et de nombreux bénévoles et donateurs.

Comme
l’explique Stéphanie-Kim Jackson-Corbeil, coordonatrice de l’événement, la mise
sur pied du magasin partage aura demandé environ cinq mois de préparation. Le
succès d’une telle opération repose avant tout sur une campagne de financement
efficace, car tout le matériel distribué est acheté neuf. Mme Jackson-Corbeil
insiste d’ailleurs sur le fait que la campagne de cette année (dirigée par la
conseillère municipale du district de Sault-au-Récollet, Mme Lorraine Pagé) a
pu compter sur le soutien de nombreux et généreux donateurs.

À la
différence d’autres actions de soutien aux familles, la formule des magasins-partage
permet à sa clientèle de choisir les articles nécessaires (qu’il s’agisse de
denrées alimentaires, de vêtements ou de matériel scolaire) suivant ses propres
besoins tout en ne payant qu’une très faible portion des coûts réels de la
marchandise (généralement de 0% à 10% du prix régulier). (Par François Barbe) (2014-08-29)

______________________________________________________

______________________________________________________

Fête champêtre chez les Soeurs du Bon Conseil
Avec Soeur Angèle et le maire Denis Coderre


Photo

Soeur Angèle qui chante et danse avec André Lejeune devant le Choeur des Chefs à la fête champêtre – Crédit photo : Luc Dupont
Une grande fête champêtre présidée par Soeur Angèle Rizzardo (mieux connue sous le nom de Soeur Angèle –tout court!) et le maire Denis Coderre, a eu lieu le dimanche 24 août, précédée d’une messe, sur le terrain des Soeurs du Bon conseil, boulevard Gouin, angle Millen. Pour l’occasion, près de 500 personnes ont fait bombance grâce aux bénévoles de la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec de la région de Montréal.  Les profits de la fête seront distribués entre trois organismes de bienfaisance: Plein air à plein coeur, les Fourchettes de l’espoir et Dignité jeunesse. (Par Philippe Rachiele) (2014-08-29)
__________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________

En soutien aux chrétiens persécutés au Moyen-Orient
Des centaines de marcheurs se donnent rendez-vous au parc Marcelin-Wilson pour une vigile aux chandelles

Dimanche, quelques
centaines de personnes se sont réunies à la cathédrale Saint-Sauveur, dans Ahuntsic-Cartierville,
dans le but de montrer leur solidarité avec les chrétiens du Moyen-Orient, qui
subissent de violentes persécutions aux mains d’extrémistes.


Le rassemblement
avait pour but de sensibiliser la population aux violences que subissent les
chrétiens en Syrie et en Irak, dans des conflits qui se sont intensifiés au
cours des derniers mois.

Des millions de
chrétiens au Moyen-Orient, appartenant à onze Églises orientales, vivent des
moments très difficiles puisque plusieurs d’entre eux sont ciblés pour leur
croyance et leur culture. Notamment, en Irak, l’État islamique a récemment
chassé des milliers de chrétiens de leurs villages. « C’est toute une
civilisation qui risque d’être effacée. Ce sont des personnes comme vous et moi
qui, du jour au lendemain, se trouvent en situation de détresse », déplore
Maro Akoury, une des membres du comité organisateur.

Front uni

Dans le but de
montrer un front uni contre ces persécutions, l’évènement a rassemblé des
chrétiens de toutes les dénominations (dont l’église maronite catholique,
l’église syriaque catholique et orthodoxe, l’église grecque melkite catholique,
l’église arménienne catholique et orthodoxe, etc.) ainsi que des représentants
de la communauté juive et musulmane. Des représentants de l’Archevêché de
Montréal, et des prêtres-adorateurs du Canada étaient aussi présents.

La cathédrale, située
sur le boulevard l’Acadie, qui compte 800 places assises, était complètement
bondée, avec des gens debout un peu partout. Plusieurs dignitaires étaient présents,
dont la députée d’Ahuntsic, Maria Mourani, le député pour
Saint-Laurent-Cartierville, Stéphane Dion, le ministre de l’Emploi et du
Multiculturalisme, Jason Kenney, et le conseiller municipal de
Bordeaux-Cartierville, Harout Chitilian.

« Ce fut un
moment fort, historique », raconte Maro Akoury. Elle a été ravie de voir à
quel point les gens de toutes les dénominations, toutes les communautés et
cultures se sont unies pour cette cause. « C’était magnifique à voir que
tous étaient unis, tous étaient mobilisés.»

Vigile aux chandelles

Une lecture
apolitique a eu lieu dans l’église et les centaines de marcheurs ont ensuite
défilé pacifiquement jusqu’au parc Marcelin-Wilson pour y tenir une vigile aux
chandelles. Plusieurs marcheurs ont brandi des icônes religieuses et des croix,
tout en chantant. L’atmosphère était à la fois électrisante et émotive.

Le parc
Marcelin-Wilson a été choisi, en partie parce qu’on y trouve un monument érigé
à la mémoire des victimes des génocides du XXe (particulièrement le génocide
arménien de 1915). On retrouve aussi dans ce parc un autre monument qui marque
la commémoration du 125e anniversaire de l’arrivée au Québec du premier
contingent d’immigrants libanais. (Par
Mélanie Meloche-Holubowski) (2014-08-29)


______________________________________________________
______________________________________________________

Poésie et fleurs pour l’occasion
Inauguration du parc Roland-Giguère, Place L’Acadie

Connaissez-vous Roland Giguère?

Roland-Giguère était un résidant de l’arrondissement  connu comme poète, graveur, lithographe, et éditeur.  Samedi 23 août, l’arrondissement procédait à la deuxième inauguration du parc de la Cité Acadie en le baptisant du nom de ce résidant émérite. Durant sa carrière, M. Giguère a reçu plusieurs prix dont le Prix Paul- Émile Borduas en 1982, et en 1995, il méritait la médaille de L’Académie des Lettres du Québec. 

Pour l’occasion, l’artiste Thomas Hellman a chanté…Roland-Giguère.  Un moment émouvant de la rencontre a mis en scène la jeune Eman Hussain qui a lu un poème de son cru. Au même moment, une autre jeune fille, Maha Ul Hag a remis des fleurs aux élus Pierre Gagnier, maire de l’arrondissement, et Pierre Desrochers, conseiller du district de Saint-Sulpice et président du comité exécutif de Montréal, sous l’oeil vigilant de Francine El-Hadad, oeuvrant dans le domaine des loisirs à l’arrondissement, qui prend sa retraite sous peu. On aperçoit, à l’arrière-plan, la conseillère du district d’Ahuntsic, Émilie Thuillier. (par Élaine Bissonnette, Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (Crédit photos : Élaine Bissonnette) (2014-08-29)

Pour entendre les poèmes de Roland Giguère mis en musique pas Thomas
Hellman, sachez que ce dernier ouvrira la saison culturelle à la maison
de la culture Ahuntsic-Cartierville, le vendredi 19 septembre prochain.
Pour prendre connaissance de la programmation de la Maison de la culture, cliquez ici. (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)
______________________________________________________


Picture

Société de développement commercial sur FLO
Un référendum devra avoir lieu

Les commerçants se prononceront
fin septembre sur la création ou non de la Société de développement commercial
« Quartier Fleury Ouest ». Une autre étape sera nécessaire afin de constituer
en bonne et due forme l’association des commerçants de Fleury Ouest (FLO), avec
la tenue d’un référendum, dans un mois.


C’est que sur les 90 commerçants
du secteur à l’ouest du boulevard Saint-Laurent, 25 d’entre eux, opposés au
projet de création d’une société de développement commercial (SDC), se sont
déplacés, le 13 août dernier, pour signer le registre du bureau de  l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville pour
forcer la tenue d‘un référendum. La loi permet la tenue d’une telle
consultation en fonction d’un nombre minimal de signatures. Dans ce cas, il
fallait au moins 20 signatures pour forcer la tenue du référendum qui devrait
se tenir fin septembre.

Les opposants s’interrogent sur
la constitution d’une SDC. Certains ne semblent guère intéressés  à
l’idée de constituer une nouvelle structure visant pourtant à défendre les
intérêts des commerçants et professionnels de Fleury ouest par le biais d’une
entité qui s’appellerait « Quartier Fleury Ouest ».

Si les opposants sont
majoritaires (50 pour cent plus un) lors du vote au bureau de l’arrondissement
d’Ahuntsic-Cartierville (au 555 ouest, rue Chabanel), il n’y aura pas de SDC,
bien que la présente association pourrait continuer à fonctionner.

Pour le non

Certains proprios, comme Cycles
Fleury,  disent se sentir peu interpellés par l’initiative lancée
notamment par Jean Gauthier et Marie Bouchard, à l’origine d’un premier
regroupement. Le magasin de vélo est d’avis qu’une SDC ferait surtout l’affaire
des restaurateurs.

« Ce sont surtout quelques
restaurants qui profiteraient d’une nouvelle structure », a indiqué l’équipe
spécialisée en vélos. « Nous craignons aussi que la formule pour le
paiement des cotisations (ndlr:  500$ par commerce) change au fil du temps
et se transforme en paiement selon le nombre de pieds carrés du commerce’’,
a-t-on dit au journaldesvoisins.com.

Les proprios rappellent que leur
clientèle déborde du quartier Ahuntsic.  « Aujourd’hui (mercredi),
nous avons eu des clients de Laval, de Repentigny », a cité en exemple le
marchand de vélos qui fait aussi des réparations et l’entreposage de
bicyclettes.

L’Association des médias écrits
communautaires du Québec (AMECQ), qui a pignon sur rue en plein cœur de Fleury
ouest, voit aussi peu d’intérêt pour une SDC, compte tenu du caractère
provincial de l’organisme.

Réactions du oui

Jean Gauthier et les partisans
d’une SDC estiment qu’il est tout à fait possible de maintenir à 500 dollars
pour plusieurs années la cotisation qui serait exigée de chaque commerçant de
la rue.

« Avec un budget de 25 000$,
plusieurs événements ont eu lieu comme le Village urbain (l’identité du
secteur), Lumières de Noël et la Fête de quartier », a-t-il rappelé dans
une missive expédiée à des commerçants et professionnels, question de rallier
une majorité de OUI. « Avec plus de 100 000$ (60
000$ qui viendrait de l’arrondissement, et 45 000$ de cotisations des
commerçants avec la création formelle d’une SDC), il devrait y avoir plus
d’activités, sans oublier l’établissement d’une permanence », a-t-il
indiqué.

Philosophe, M. Gauthier a tenu à
mettre en perspective ce qui se passe. « Malheureusement, dit-il, les
membres du conseil de FLO et leurs complices ont atteint leur limite de
disponibilité en matière de bénévolat. (…). Sans  l’appui des commerçants
et de l’engagement  bénévole nécessaire -en voie d’extinction- l’avenir de
FLO est menacé », a-t-il averti.

« Ainsi,  le cœur du
village urbain risque de mourir à petit feu et les commerces pourraient en être
affectés », a conclu Jean Gauthier, qui affirme compter sur l’appui de
plus de 35 commerçants, pas loin d’une majorité.

Appui des Cavistes

Les proprios du restaurant Les
Cavistes souhaitent ardemment la création d’une SDC. « Cela permettrait de
mieux encadrer les efforts de promotion de la rue », a clamé Robert
Herrera, l’un des deux propriétaires du chic établissement de Fleury ouest.

« Une permanence à temps
plein est nécessaire et permettrait d’amener de l’eau au moulin », a-t-il
soutenu. Au sujet de la tarification, il estime que 500$ est « peu cher
payé » pour une telle structure qui selon lui misera aussi sur le long
terme.

SDC ailleurs

Des associations de propriétaires
sur les rues commerciales existent un peu partout sur la planète, notamment aux
États-Unis et ailleurs au Canada.

À Montréal, on en trouve
14. Près de nous, on note la présence d’une société de développement commercial
(SDC) sur la rue Fleury Est, depuis plusieurs années, mieux connue sous le nom
de La Promenade Fleury.

Il y a sept ans, l’Association
des Sociétés de développement commercial de Montréal formait un regroupement
représentant ainsi plus de  14 000
commerces et places d’affaires. Le but est de faire  progresser la cause
du commerce de proximité. (Par Alain
Martineau) (2014-08-29)


__________________________________________________________________________

Balade fleurie au parc Nicolas-Viel

__________________________________________________________________________

Arrêt nouveau genre sur Fleury
Le panneau installé en face d’une
nouvelle garderie

Piétons
et automobilistes ont remarqué que le nouveau panneau arrêt installé récemment
à l’intersection des rues Fleury et Charton a une certaine particularité. Il
est placé carrément dans la rue mais tout près de la bordure du trottoir, avec
marquage de lignes jaunes au sol pour bien faire la démarcation avec le reste
de la chaussée et s’assurer qu’un seul véhicule puisse passer en direction est
ou ouest.

On ignore
si ce panneau restera dans cette position pour toujours. Au moment de mettre
sous presse, les autorités municipales n’avaient pas encore répondu à nos
questions. La rue Charton est la deuxième rue à l’est de l’avenue Papineau.

Certains
automobilistes pourraient trouver 
« étrange »’ qu’un tel arrêt soit tout près de l’intersection
achalandée qu’est Fleury/Papineau. Mais il faut dire qu’une caserne de pompiers
se trouve au coin de Fleury et Charton et dans quelques semaines, une garderie
pouvant accueillir 80 enfants dont dix poupons ouvrira ses portes.

Les
travaux de construction ayant débuté ce printemps se poursuivent afin de
réaménager le vaste local qui a déjà abrité un restaurant chinois haut de gamme
il y a plusieurs années. (Par Alain
Martineau) (2014-08-29)

_______________________________________________________________________________

Finies les piscines pour l’été!

Même si l’été n’est pas tout à fait terminé et qu’il reste fort
probablement encore quelques journées de chaleur et de soleil, les piscines de
l’arrondissement sont maintenant fermées. 

Comme à chaque année, les arrondissements doivent faire coïncider la
fermeture des piscines avec le retour en classes des cégepiens et des étudiants
universitaires, puisque ceux-ci occupent la majorité des emplois de sauveteurs,
notamment.

 Les piscines et les pataugeoires pourraient rouvrir en cas de chaleur
extrême, mais seulement si la Ville déclenche des mesures d’urgence. Il
faudrait connaître au moins trois jours consécutifs avec des températures
supérieures à 33 degrés Celcius.

Toutefois, l’arrondissement rappelle que la population a tout de même
accès à huit emplacements avec des jeux d’eau sur le territoire qui sont
ouverts encore pour quelques semaines.  

Ce sont :

Jeux d’eau de Mésy (12120, rue Grenet / de Mésy)
Jeux d’eau Ahuntsic (10555, rue Lajeunesse / Prieur Est)
Jeux d’eau Saint-Alphonse (8888, avenue Chateaubriand / Crémazie)
Jeux d’eau Saint-André-Apôtre (215, rue Prieur Ouest / de l’Esplanade)
Jeux d’eau Saint-Benoît  (Rue Sauvé Ouest / rue Meilleur)
Jeux d’eau Saint-Simon-Apôtre (260, rue Legendre / Meunier)
Jeux d’eau Sault-au-Récollet (10550, rue Saint-Firmin Ouest / Prieur Est) (Par Mélanie Meloche-Holubowski)
(2014-08-29)

___________________________________________________________________________

Fleury Ouest
Trois fuites de gaz pendant les travaux


Picture


Les
travaux sur la sur Fleury Ouest, qui ne sont d’ailleurs pas encore terminés,
auront été bien dérangeants pour les résidants et les commerçants. En plus du
bruit et de la poussière, trois fuites de gaz ont été rapportées au cours des
dernières semaines.

La
première fuite était due à un accrochage lié à une conduite mal localisée (elle
était plus élevée que prévu). La deuxième fuite a été causée par l’entrepreneur
qui exécutait l’excavation, tandis que la troisième est en lien avec la
présence d’une roche, située tout près d’une autre conduite. Le tuyau a été
endommagé lorsque les travailleurs ont tenté de retirer la roche de
l’emplacement. (Par Mélanie
Meloche-Holubowski) (2014-08-29)

___________________________________________________________________________


Marchés en plein air
Achalandage intéressant aux Souks sur Gouin Ouest
Et ça se poursuit les deux prochaines week-ends!

Une centaine de marchands et de nombreux visiteurs ont fait un succès de la première fin de semaine des Souks sur le boulevard Gouin Ouest.  Le marché en plein air se poursuit pour les deux prochains week-ends. Le samedi 30 août, il y aura entre autres, de la peinture au Henné pour 5$, du maquillage gratuit pour les enfants, blé d’inde et pommes gratuites (offert par les MAC), une offre à manger originale et une variété d’aliments, de vêtements, de bijoux, de produits de beauté, d’antiquités et d’artisanat.

Les Souks ont lieu de 10 h à 17, à l’église Notre-Dame-des-Anges (5689 boulevard Gouin Ouest) et dans le stationnement de la Banque Nationale (5990 boulevard Gouin Ouest).

Les Souks sur Gouin Ouest sont réalisés dans le cadre de la démarche de RUI du secteur «Laurentien-Grenet», Bâtir ensemble un quartier à notre image, pilotée par le CLIC de Bordeaux-Cartierville en collaboration avec la CDEC Ahuntsic-Cartierville.

(Par Mélanie Meloche-Holubowski et Philippe Rachiele) (2014-08-29)


Photo

Crédit: Facebook Souks Gouin Ouest

Photo

Crédit: Facebook Souks Gouin Ouest
__________________________________________________________________________

Vente trottoir sur la promenade Fleury du 4 au 7 sept.


Photo

Photo : Archives jdv
Plusieurs des 245 commerçants de la Promenade Fleury offriront leur marchandise lors de la vente trottoir commençant le 4 septembre prochain. Plusieurs animations sont prévues, dont un spectacle de Elvis Baggio, à 17 h le samedi 6 septembre, sur la scène installée pour l’occasion à l’angle de la rue de la Roche. Il y aura également des mascottes, des maquilleuses, des musiciens et des artisans du cirque.  La rueFleury Est sera fermée à la circulation automobile samedi 6 septembre, entre les rues St-Hubert et Papineau. (Source : Promenade Fleury)
__________________________________________________________________________

La chronique “Jardins et potagers de Patrick”
fait relâche cette semaine.
Nous souhaitons prompt rétablissement à notre chroniqueur.

__________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com de la rentrée
Ne manquez pas notre numéro papier
distribué chez vous
au cours des prochains jours!

Vingt-quatre pages de chroniques et d’articles,
dont un dossier sur les transports chez nous,
sous la plume de nos chroniqueurs et journalistes.

Bonne lecture! Bonne rentrée!
____________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…


Picture

La chatte Maya Michka qui était perdue a été retrouvée après 111 jours d’errance par une passante qui l’a trouvée, la nuit, alors qu’elle miaulait et titubait. Selon la maîtresse de la chatte, la dame aurait vu leur affiche et leur a téléphoné.  Les maîtres avaient, dès le début de cette aventure, mis une annonce sur les Actualités du jdv. “La chatte va très bien, dit sa maîtresse, c’est un petit miracle qu’elle soit saine et sauve.” Les retrouvailles ont sans doute été émiaouvantes…


Picture

Programmation des activités d’automne
L’arrondissement Ahuntsic Cartierville vient de publier l’édition Automne 2014 de sa Programmation culturelle, de même que l’édition Automne 2014/Hiver 2015 de son Répertoire des activités de loisirs. Pour consulter ou télécharger le tout, cliquez sur Programmation ou sur Répertoire.


PictureÉmilie Thuillier

Consultations publiques
La conseillère municipale Émilie Thuillier invite les citoyens à participer à une consultation publique le mardi 2 septembre, la population pourra ensuite se prononcer sur un projet visant la démolition de trois bâtiments situés aux 9700, 9710 et 9720, boulevard Saint-Laurent et la construction d’un nouveau bâtiment d’habitation de 8 étages avec une construction hors toit comptant environ 104 logements et des commerces au rez-de-chaussée. Le site concerné se situe à l’angle nord-ouest du boulevard Saint-Laurent et de la rue de Port-Royal Ouest. La consultation est au 555 Chabanel Ouest, 6e étage, à compter de 19h.

Tous les magasins Public Mobile de l’arrondissement sont maintenant fermés.  Rappelons que le fournisseur de téléphonie cellulaire à tarif réduit a été acheté par Telus, l’automne dernier.  Le mois dernier, les utilisateurs ont été invités (obligés) à passer à un système de téléphonie plus performant (le 4G) mais qui nécessitait de nouveaux téléphones.  Les utilisateurs ont appris depuis que les boutiques ont fermé leurs portes. Ils doivent dorénavant utiliser des services “libre-service” sur Internet.  Une de ces boutiques avait pignon sur le boulevard Henri-Bourassa (voir photo), et une autre sur la Promenade Fleury.  Espérons que ces emplois perdus et commerces fermés seront bientôt remplacés.


Picture

Des puces à la bibliothèque!  Les bibliothèques de l’arrondissement se modernisent pour offrir bientôt des prêts et des retours de documents plus rapides grâce à l’intégration de la nouvelle technologie RFID (identification par radiofréquence) qui permettra le libre-service.
Pour plus de détails cliquez-ici
Pour voir un vidéo explicatif, cliquez-ici
(Source : Arrondissement)

Fête du Travail: Ouvert ? Fermé ? 
Prenez note qu’à l’occasion du congé de la Fête du travail, plusieurs installations et bureaux de service de la Ville de Montréal et de l’Arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville modifieront leurs heures d’ouverture régulières. Parmi les endroits qui seront fermés le lundi 1er septembre prochain: Les bureaux administratifs de l’arrondissement, incluant le bureau Accès Montréal et le comptoir des permis (situés au 555, rue Chabanel Ouest, bureau 600), la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, les trois bibliothèques de l’arrondissement et le Café de Da, tous les centres de loisirs, incluant les clubs de l’âge d’or et les maisons de jeunes, les piscines intérieures Sophie-Barat et YMCA Cartierville (ces deux piscines sont présentement fermées pour des travaux d’entretien), les arénas Ahuntsic et Marcelin-Wilson. Certains services demeureront pour leur part ouverts: les terrains de tennis extérieurs Nicolas-Viel, Marcelin-Wilson, Henri-Julien et Saraguay, de même que le centre de bocce l’Acadie. Notons finalement que l’horaire habituel de la collecte des ordures ménagères et des matières recyclables demeure inchangé. Pour plus de détails, contactez le 311. (Source : Arrondissement)


Picture

Selon Ahuncycle, une cycliste âgée d’une quarantaine d’années qui traversait le boulevard Henri-Bourassa en direction sud sur la piste cyclable de Christophe-Colomb aurait été heurtée sérieusement par une automobile. Le véhicule qui arrivait du sud tournait en direction ouest sur Henri-Bourassa.  Selon l’agent Collard du SPVM, on ne craint pas pour la vie de la dame. L’automobiliste serait un jeune homme de 21 ans qui aurait été victime d’une erreur d’inattention, toujours selon le SPVM.  (source : Ahuncycle et SPVM)


Picture

Renouvellement des vignettes de stationnement
Vous avez une vignette de stationnement de la Ville (SRRR) ? N’oubliez pas que la date limite de renouvellement approche à grands pas ! Pour procéder par la poste, vous devez faire parvenir votre paiement ainsi que les documents appropriés avant la fin du mois d’août. Vous pouvez également renouveler en personne en vous présentant dans un bureau Accès Montréal (BAM) jusqu’au 30 septembre. N’oubliez pas d’amener avec vous trois pièces justificatives. Les résidants des nouvelles zones désignées peuvent de leur côté obtenir un permis au bureau Accès Montréal (BAM). (Source : Arrondissement)

À tous les Lemay, Delorme et Poudrier d’Ahuntsic-Cartierville Le 20 septembre prochain, à Batiscan, l’Association des familles Lemay
dit Delorme, dit Poudrier ainsi que leurs alliés, rendront hommage à Marie
Duteau, la MÈRE DES LEMAY d’Amérique. L’ancêtre Michel Lemay, y séjourna avec
sa famille une dizaine d’années (1668-1678), et c’est à cet endroit que Marie
Duteau, sa première épouse fut inhumée en 1675. Plusieurs familles ont pris
racine dans la région et ont contribué au développement du pays.

Au programme : célébration eucharistique avec Mgr
Gilles Lemay, visite au Vieux Presbytère, consultation en généalogie, musique
néo-traditionnelle avec Les Frères Lemay, danse….

Inscription : www.familles-lemay.com
; info : Martial LeMay 819 909-4934.

Séance ordinaire du conseil d’arrondissement, le lundi 8 septembre, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions.
__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont désormais le mercredi de chaque semaine, à 17 heures.


Picture

Vous cherchez un emploi et vous êtes résidants
d’Ahuntsic-Cartierville ? Optimisez vos recherches et
entrez en relation avec des employeurs!  La CDEC offre un
service gratuit d’accompagnement et de placement en emploi. Venez vérifier si
ce service est fait pour vous ! www.cdec.qc.ca/emploi 

(Source : CDEC)


Le 225e groupe scout St-Isaac-Jogues accepte les inscriptions pendant le mois de septembre.
Ils offrent trois programmes scouts :
Castors : Gars et filles de 7 à 8 ans
Louveteaux : Gars et filles de 9 à 11 ans
Éclaireurs-aventuriers : Gars et filles de 12 à 16 ans.
Possibilité d’un essai gratuit d’un mois.
L’accueil des nouveaux scouts se fera dans la semaine du 16 septembre.
Pour inscriptions, veuillez contacter Sébastien Dumont, chef de groupe, au 514-244-8039 ou par courriel : sdumont@akitamultimedia.com. (Source : Scouts de St-Isaac-Jogues)


Picture

Donnez une seconde vie à vos vélos L’éco-quartier Ahuntsic-Cartierville recycle vos vieux vélos pour en faire de nouveaux. Rendez-vous au 10416 Lajeunesse pour déposer les vélos dont vous ne vous servez plus. Merci à l’avance ! (Source : Éco-Quartier)


Photo

Les nouveaux retraités s’activent.  Il y
avait foule lors du blitz d’inscription des 21 et 22 août à l’Association des
retraités d’Ahuntsic.La
présidente Nicole Marcil s’en réjouit: “Quand on a été actif toute notre
vie et qu’on prend sa retraite, on ne veut pas rester assis dans son salon,
c’est normal.” Des
jeunes retraités ont été intéressés par le cours Journal personnel créatif.
“Ça va me donner la chance de voir clair dans mes sentiments, parce que je
suis en pleine transition”, témoigne une participante.

Il
reste encore des places, notamment pour le journal personnel créatif, l’anglais
et l’espagnol, le dessin et l’aquarelle, le tricot, le bridge et
l’informatique.  Il est
possible de s’inscrire jusqu’à la mi-septembre. Programme complet sur: aramontreal.org. Informations: 514-382-0310. (source : ARA)



Picture

Repère – L’organisme Repère invite les citoyens à prendre part à ses activités des prochaines semaines. Chaque mercredi des avocat(e)s bénévoles en Droit de la Famille offrent de l’information sur les droits et les procédures légales face à la séparation, le divorce, la garde des enfants, la pension alimentaire etc. Les rencontres débutent à 18h30 au 10780 Laverdure. Pour en savoir plus: 514-381-3511, liaison@repere.org ou www.repere.org. Inscription obligatoire.

BBQ de la rentrée – Afin de terminer en beauté la période estivale tout en remerciant ses bénévoles, Repère organise également un grand BBQ de la rentrée. Le tout se tiendra le jeudi le 4 septembre au 10780 Laverdure. Les gens de l’organisme en profiteront pour dévoiler leur programmation d’automne. Pour de plus amples informations: 514-381-3511, liaison@repere.org ou www.repere.org. Inscription obligatoire.



Picture

Le club Toastmasters Expression Ahuntsic est une OBNL favorisant l’art oratoire chez les adultes. Les rencontres se déroulent les mardi soirs, de 18h45 à 21h15, au Centre Communautaire Ahuntsic (10780, rue Laverdure). Notons que les premières rencontres sont gratuites. Pour plus d’informations:
www.expressionahuntsic.com,  infoexpressionahuntsic@gmail.com ou 514-903-5821.


PictureCatherine Florent

Souper-bénéfice de Bois Urbain – BOIS URBAIN est une entreprise d’insertion en emploi qui permet à de jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans de développer leurs compétences et de vivre de belles réussites à travers un parcours de formation en ébénisterie. Visitez leur magasin sur la Promenade Fleury. Afin de financer ses activités, l’organisme vous invite à son souper-bénéfice annuel, tenu cette année sous la présidence d’honneur de la comédienne Catherine Florent (Caméra Café, Lance et Compte). Le tout se déroulera le jeudi 25 septembre, à compter de 17h30, au restaurant Maison Kam Fung, situé au 7209, boul. Taschereau, à Brossard. Les coûts sont de 95$ par personne (reçu d’impôt de 45$). Infos et réservations: 514 388-5338.


Picture

Ateliers informatiques – Dès le 15 septembre prochain. Une série de huit (8) ateliers d’initiation à
l’ordinateur et à l’Internet sera donnée le lundi de 13h à 15h. Les utilisateurs de tablettes et ordinateurs portables sont les bienvenus. Les frais de
chaque atelier sont de 10$, cahier de notes inclus. Information:  (514) 596-7629.

Cours de français – Vous éprouvez des difficultés en lecture et en écriture du français ? Le Créca offre également des cours gratuits de français de jour ou de soir. Les ateliers débutent mardi le 2 septembre. Pour informations, consultez le site Internet www.creca.net. Pour inscription, composez le 514-596-7629 ou le 514-596-7557.



Picture

Côté employabilité, le CACI a conçu un programme novateur pour les nouvelles arrivantes, intitulé: « Intégration des femmes immigrantes dans les métiers non traditionnels. » Le projet vise à préparer 15 femmes immigrantes pour intégrer un des 169 métiers considérés masculins. Les activités débutent le 2 septembre.  Inscriptions : 514 856-3511, poste 217.  


Picture

Cours de français gratuits à temps partiel de jour ou de soir, au CANA. Inscription: 514 382-0735 poste 226 ou 221.


Professeur bénévole recherché Le CANA est présentement à la recherche d’un professeur d’anglais bénévole. Le candidat doit avoir un minimum d’expérience en enseignement et être disponible 8 heures par semaine (5h de cours et 3h de préparation) sur une période de 12 semaines débutant le 11 septembre. Pour plus de détails, ou pour proposer vos services: 514 382 0735 (poste 223).


____________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI

Le Répertoire des activités offertes dans l’arrondissement est arrivé! Pour tout connaître sur les activités culturelles, de sports et de loisirs offertes cet automne dans l’arrondissement!  Version imprimée disponible aux endroits suivants en cliquant ici. (Source : Arrondissement)


Picture

La Société d’Astronomie de Montréal présente « Le ciel du mois de septembre » le samedi 6 septembre prochain, à compter de 20h00, au chalet du Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation (2425 Gouin Est). Quelles constellations seront visibles dans le ciel au mois de septembre? Où trouver la lune et les planètes? Cette soirée est gratuite et s’adresse à toute la famille. Après la conférence, des télescopes et des jumelles seront mis à votre disposition. Apprenez à reconnaître les constellations et venez observer la Lune, les planètes et les objets du ciel profond. Prenez note que l’observation à l’aide de télescopes n’aura pas lieu si le ciel est couvert. (Source : SAM)

Au parc St-Simon, l’association Montréalaise de Jelsi vous invite à participer à la fête de  Sant’Anna Sagra del Grano. Entrée libre. A 17h le 30 août, musique avec DJ, vaste répertoire de chansons Italiennes, Françaises et anglaises, suivi d’un spectacle folklorique à 19 h 30 et de chanteurs en herbes.  Le 31 août à 10 h messe solennelle, suivi à 11h15 d’une procession et défilé de char allégoriques. Musique avec DJ tout l’après midi.  À 19h spectacle avec Minguccio et Tony De Lucrezia. À 22h feux d’artifices. Au parc St-Simon Apôtre angle Reims et Beauharnois.
Portes ouvertes dans les centres de loisirs !  Allez découvrir toute la programmation de votre centre de quartier! Ne manquez pas ce rendez-vous le samedi 13 septembre prochain de 10 h à 14 h. Plusieurs activités gratuites offertes toute la journée! (Source : Arrondissement)
L’Ensemble Vocal Carpe Diem est à la recherche de nouveaux choristes, si vous avez une bonne oreille musicale,aimez chanter et désirez vous joindre à un groupe dynamique. Vous pouvez contacter info@ensemblevocalcarpediem.com Les répétitions auront lieu à l’Église st-Charles-Garnier 1191, rue Sauvé Est coin Georges-Baril, dans Ahuntsic. (Source : Carpe Diem)


Picture

Vélos en libre service! Emprunts gratuits de vélos jusqu’au 15 octobre avec Ville en vert/l’escale verte au 10416 rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse. Située le long d’une piste cyclable, l’Escale verte est bien placée, à proximité à la fois du métro Henri-Bourassa, de la promenade Fleury, de Fleury Ouest ainsi que des berges de la Rivière des Prairies. Information : 514 447-6232

Le Choeur Massenet tiens des journées portes-ouvertes (À choeur ouvert!) tous les lundis de septembre, au sous-sol de l’église St-Jude.  Information : www.disciplesdemassenet.com


Picture

Exposition et animation à la maison de la culture jusqu’au 5 septembre.  Sculptures et illustrations de Karl Dupéré-Richer.  À partir d’une sélection d’oeuvres de l’artiste, et d’un aménagement ludique et convivial, les jeunes vivront une véritable épopée dans l’aventure de la création!  Des mondes bizarres, féériques, étonnants ou inquiétants se partagent l’espace en différentes zones d’animation et de jeux de découverte.  Ouvert au public du mardi au vendredi de 13 h à 18 h.  Renseignements : 514 872-8749

Visites guidées à pied le 14 septembre de deux heures du vieux Bordeaux (10h) et Sault-au-Récollet (14h).  Frais demandés.  Offert par Tours Kaléidoscope. 514 990-1872.
____________________________________________________

Si vous voulez contribuer à une meilleure information locale
Devenez membre !


Photo

Vous désirez devenir membre du jdv? Ou vous voulez faire un don, quel que soit le montant, car vous croyez que l’information est un enjeu majeur de notre société?

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque et vos coordonnées au : 10369, rue Clark, Montréal QC  H3L 2S3. 

Nous recevons des dons de différents montants et chacun d’entre eux est précieux! Il démontre que les résidants ont à coeur la qualité de l’information locale.

Par ailleurs, l
a carte de membre coûte 10 $ (moins de 3 cents par jour) et elle est valable pour l’année 2014.

Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une), et votre adresse postale.


Joignez-vous aux quelques 130 autres membres!
(C.D.)

_________________________________________________

Pour plus de nouvelles «Aimez-nous»
sur Facebook à journaldesvoisins.com

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) Ahuntsic-Cartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Journaldesvoisins.com :

  • Premier prix, catégorie Opinion, pour “Le bien des autres”, éditorial du bimestriel papier de décembre 2013, aux prix de l’AMECQ
  • Gagnant d’une bourse de 5 000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention “Coup de coeur du jury” au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie “économie sociale”


Journaldesvoisins.com
est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à: www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint: Alain Martineau
Rédacteurs en chef adjoint suppléants: François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Mélanie Meloche-Holubowski et François Barbe
Journaliste, version Web, été 2014: Élizabeth Forget-Le François et Mélanie Meloche-Holubowski
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Maude Dupont-Foisy, Laetitia Cadusseau, Viviane Poirier.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele,Christiane Dupont, et François Barbe
Illustrations originales: Claire Obscure
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version Web: Christiane Gervais
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien
Réseaux sociaux: Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele
Impression, version papier: Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ – ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X

_________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:

________________________________________________________________________

Photo

32 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires