Les Actualités du 30 janvier 2015

________________________________________________________________________

Montréal, ville intelligente et numérique
Ahuntsic
Cartierville bientôt sur les réseaux sociaux?


Photo

(Photo : jdv P. Rachiele)
Le conseiller de Bordeaux–Cartierville et responsable du
dossier de la ville intelligente à la Ville, Harout Chitilian, a dévoilé jeudi la
stratégie visant à faire de Montréal une ville intelligente d’ici 2017.
L’occasion pour
journaldesvoisins.com de faire le point avec M. Chitilian sur les
avancées en la matière dans l’arrondissement.

« L’arrondissement a posé un geste important en faisant le
projet-pilote du Wi-fi dans le parc Ahuntsic. C’est certain qu’on a aussi fait
partie du projet pilote d’Info-Neige. On
regarde de plus en plus les outils de communication numérique. Donc, on a une
infolettre également numérique. Et quand la Ville va faire le projet de portail
Internet, c’est sûr que moi, je vais vouloir que l’arrondissement soit un des
arrondissements qui participent à ce projet-pilote », a souligné M. Chitilian en
entrevue avec journaldesvoisins.com.

Absence des médias
sociaux

Le conseiller de Bordeaux–Cartierville reconnaît que
l’arrondissement accuse toutefois encore un certain retard dans le virage
numérique de par son absence sur les réseaux sociaux. Une situation que M.
Chitilian souhaite voir bientôt changer.

« Je pense que là où il y a du rattrapage à faire, c’est dans
les médias sociaux (…) C’est un point sur lequel on doit s’attaquer assez
rapidement. Ça serait bien d’avoir une page Facebook de l’arrondissement et un
compte Twitter pour diffuser l’information. À ce stade-ci, nous, les élus, tant
l’élue (du district) d’Ahuntsic que moi dans Bordeaux–Cartierville, on est sur les médias
sociaux et on diffuse à nos citoyens l’information que l’arrondissement génère à
travers nos comptes de médias sociaux. Mais ce serait bien que l’arrondissement
développe aussi cet outil-là », estime M. Chitilian, en confirmant qu’il
souhaitait voir l’arrondissement demeurer à la pointe de la stratégie numérique
de la Ville.

Stratégie
Montréal 

D’après Radio-Canada, reposant sur un budget de 23 M $, la
stratégie présentée hier par la Ville s’articule autour de neuf axes parmi
lesquels, notamment, le développement d’un réseau de télécommunications, la mise
à niveau d’une architecture technologique, l’optimisation des déplacements ou
encore l’accroissement de l’offre de services numériques. (Par Rabéa Kabbaj)
(2015-01-30)

________________________________________________________________

La Ville interdit la cigarette électronique à ses employés dans les immeubles et les véhicules municipaux
Une décision saluée par les élus de l’arrondissement


Photo(Source: Wilipédia)

Après l’arrondissement de Montréal-Nord plus tôt ce mois-ci, la ville de Montréal a adopté à son tour cette semaine une réglementation interdisant à ses employés de faire usage de la cigarette électronique dans les édifices et les véhicules de la Ville. Une décision saluée par les élus de l’arrondissement interrogés par journaldesvoisins.com.

« À l’instar de plusieurs organismes publics, la Ville de Montréal a émis cette directive afin d’assurer la santé de ses employés. […] Par ailleurs, nous avions reçu de nombreuses questions des employés et des gestionnaires sur la permission ou l’interdiction de vapoter sur les lieux de travail », a souligné par courriel Gonzalo Nunez, porte-parole de la Ville, expliquant ainsi les raisons ayant motivé cette décision.

Pour une législation provinciale

S’appliquant aux 28 000 employés de la Ville de Montréal
parmi lesquels, donc, les employés d’arrondissement cette directive leur interdit de vapoter « sur les lieux de travail, dans les édifices et les véhicules de la Ville de Montréal ».

En outre, la Ville souhaiterait voir le gouvernement québécois légiférer sur une extension de l’interdiction aux citoyens de façon à ce que l’utilisation des cigarettes électroniques soit interdite dans tout endroit où l’usage de la cigarette est interdit au Québec. « En ce qui concerne un élargissement de cette interdiction aux citoyens, rappelons que le conseil municipal, par sa résolution CM14 0955 adoptée en 2014, souhaite une prise de position du gouvernement en ce sens », a indiqué M. Nunez.

Décision saluée

De leur côté, les élus de l’arrondissement d’Ahuntsic
Cartierville qu’a interrogés journaldesvoisins.com ont manifesté leur soutien à cette mesure.

« Je pense que le geste que la ville de Montréal a posé pour l’ensemble de ses employés est un geste extrêmement fort. C’est le geste responsable à poser parce que, à ce stade-ci, on ne connaît pas toutes les teneurs toxiques et les degrés de concentration de tabac de ces équipements-là », a déclaré Harout Chitilian, conseiller municipal du district de Bordeaux
Cartierville.

M. Chitilian estime que le gouvernement du Québec doit également se prononcer concernant « les questions du domaine privé autour des édifices publics » tout comme celui-ci l’avait fait en légiférant sur le tabagisme dans les années 2000. « Parce que c’est un marché [NDLR Le marché des cigarettes électroniques] qui est non réglementé actuellement, et on voit des magasins de vente des cigarettes électroniques pousser un peu partout », a fait valoir M. Chitilian.

Même son de cloche du côté de Lorraine Pagé, conseillère du district Sault-au-Récollet, qui partage cette approche prudente vis-à-vis de la cigarette électronique. « On ne sait pas trop quels sont les ingrédients, la concentration, les effets secondaires, alors il faut y aller d’une certaine vigilance et prudence. Deuxièmement, ce n’est pas toujours évident, dans certains espaces clos, quand on a deux, trois personnes qui vapotent, ce n’est pas nécessairement confortable pour les personnes qui ne vapotent pas non plus », a noté Mme Pagé, tout en soulignant que la mise en œuvre de la mesure aurait pu se faire de façon quelque peu différente.  

« Il y aurait eu moyen d’aborder la question différemment avec les syndicats, en leur demandant de souscrire à cette approche-là plutôt que de leur annoncer qu’à compter de demain, c’est ça qui s’appliquerait », a nuancé Lorraine Pagé.

« Mais sur le bien-fondé de la mesure, je n’ai aucune réserve. Et je pense qu’ultimement, ça devrait être quelque chose qui devra s’étendre aussi, pas simplement aux salariés de la Ville, mais aux personnes qui fréquentent les lieux municipaux. En ce sens-là, le gouvernement du Québec a un travail à faire aussi en termes de réglementation », a résumé Mme Pagé. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-01-30)


_______________________________________________________________


Travaux au Bois-de-Saraguay
La plus ancienne forêt de l’Île de Montréal fera l’objet de travaux de conservation et de mise en valeur de 1,5 M $


PhotoVisite au boisé de Saraguay – Photo : Archives jdv

Un nouveau circuit de randonnée pédestre de 1,5 kilomètre sera aménagé dans le secteur forestier du Bois-de-Saraguay par la Ville de Montréal, qui investit ainsi 2,5 M$ dans ce parc-nature, la plus ancienne forêt de l’île de Montréal. L’annonce a été faite le week-end dernier par le conseiller responsable des grands parcs au sein du comité exécutif, Réal Ménard.

Il s’agirait d’une première phase de travaux de conservation et de mise en valeur de ce parc-nature, arrondissement naturel depuis 1981, déclaré site patrimonial suivant la Loi sur le patrimoine culturel, en 2012. « Les nouveaux aménagements apporteront des améliorations importantes qui assureront la pérennité des actifs de la Ville en préservant la faune et la flore des milieux humides et des sous-bois, en concentrant les activités et les déplacements dans les lieux désignés et en créant pour les utilisateurs des équipements fonctionnels et sécuritaires », a déclaré M. Ménard.

Satisfaction du Comité

Le Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay accueille avec grande satisfaction la décision, par la Ville de Montréal, d’investir 2,5 M$ pour l’aménagement des premiers sentiers forestiers dans le Bois-de-Saraguay.

Situé à Cartierville, le parc-nature du Bois-de-Saraguay renferme la plus belle et la plus ancienne forêt de Montréal. On retrouve cette forêt magnifique sur une carte de l’île de Montréal datant de 1702, sous l’appellation de « beau bois ». De plus, le parc-nature comprend l’île aux Chats, le domaine Ogilvie et la maison Mary Dorothy Molson, le tout sur une superficie de 97 hectares.

Ils ont poussé à la roue…

Rappelons que ce site exceptionnel a été préservé de la démolition grâce à des groupes citoyens; puis, le gouvernement du Québec le protégea en tant qu’arrondissement naturel en 1981. Mais le parc demeurait fermé au public.

Depuis 2009, le Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay fait des représentations auprès du public et de la Ville de Montréal afin d’obtenir un aménagement de ce parc-nature au bénéfice de la population, tout en protégeant la valeur écologique exceptionnelle de ce site.

Le Comité a organisé des pétitions, des visites guidées dans la forêt, a mis sur pied des stands lors d’expositions diverses, et a fait des représentations auprès des élus du conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et du Conseil de ville. Le Comité a vivement apprécié l’appui formel de huit associations et regroupements. Depuis 2013, le Comité est également membre d’un Comité de suivi permanent, mis sur pied par la Ville de Montréal.

Calendrier des
travaux

Les travaux commenceront en mars 2015. Ils devront
être interrompus pour quelques mois, d’avril à août, en raison du cycle
naturel des espèces reproductrices qui y ont élu domicile. Les travaux
reprendront par la suite à l’automne pour se poursuivre jusqu’en décembre.

En vue de protéger et de maximiser la biodiversité, les
plantations projetées seront composées uniquement d’espèces indigènes. Les
travaux d’aménagement projetés touchent deux chemins actuellement informels
nommés Polo et Paton et un troisième sentier désigné comme « tertiaire ».

Jusqu’à ce jour, le parc-nature est demeuré
officiellement fermé au public. Toutefois, les résidants du secteur et les
amateurs de randonnées en nature s’y rendaient régulièrement. Après avoir subi
la pression causée par plusieurs années d’usages non contrôlés, les milieux
naturels montrent aujourd’hui des signes de détérioration. (Par Christiane Dupont) (2015-01-30)


________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________

Projet d’agrandissement de l’école Ahuntsic-Annexe
La CSDM se veut rassurante


Picture

Si certains
parents d’élèves de Ahuntsic-Annexe se disent préoccupés par le projet
d’agrandissement de l’école, la commissaire de la CSDM, Chantal Jorg, s’est pour
sa part voulue rassurante lors de sa réunion cette semaine avec le conseil
d’établissement de l’institution.

Soulignant en
entrevue au journaldesvoisins.com avoir reçu les préoccupations des parents, Mme Jorg
a notamment voulu au cours de cette réunion apaiser les inquiétudes de la
Fondation de l’école Ahuntsic, qui s’inquiétait de perdre avec le projet
d’agrandissement, l’investissement mis quelques années auparavant dans la
rénovation de la cour de l’annexe. À cet égard, Mme Jorg a assuré que les
aménagements financés par la Fondation allaient être conservés.

Projet en marche

Pour l’heure, le
projet d’agrandissement va bon train puisqu’il a déjà été approuvé tant par le
ministère de l’Éducation que par le conseil d’établissement. « On a eu le
financement pour pouvoir faire l’agrandissement de l’annexe Ahuntsic. On a la
permission et le budget du ministère de l’éducation. Là on est en train de
faire les plans. Il y a encore une période de consultation, avec l’école, avec
le conseil d’établissement. Le conseil d’établissement représente les parents.
Donc il y a des propositions, des choses comme cela. Nous on est encore ouverts
à faire des modifications par rapport aux plans », a expliqué Chantal Jorg,
notant que les plans devraient probablement être présentés au conseil d’établissement
dans un mois, avant d’être ensuite présentés aux parents.

D’après Mme Jorg
le projet consiste en « l’ajout de cinq classes et de locaux connexes »,
pour une estimation totale des coûts s’élevant à 4 317 181 $. La
fin des travaux est quant à elle « souhaitée pour la rentrée 2016 ».

Agrandissement nécessaire?

Interrogée par nos
soins sur les raisons du choix de l’annexe pour le projet d’agrandissement, Mme Jorg
a invoqué l’augmentation importante de clientèle que la CSDM va connaître dans
les années à venir. « Avec la capacité d’accueil de nos écoles qui
déborde, c’est sûr qu’il y a d’autres écoles aussi qui vont avoir besoin
d’avoir de la place. Le problème qu’on a dans Ahuntsic, c’est qu’on a peu de
terrains, peu d’espaces. (…) En plus on a une explosion démographique, on va
monter jusqu’à 49 % d’ici 5 ans. On va être capables d’accueillir
tous ces enfants, mais c’est sûr qu’on fait avec les parcelles de terrains
qu’on a, avec les bâtiments qu’on a, et effectivement les budgets qui nous sont
alloués par le ministère de l’Éducation. Donc Ahuntsic est vraiment un quartier
qui est en grande augmentation de clientèle », a fait valoir la
commissaire de la CSDM.

Des parents inquiets

Le projet
d’agrandissement d’Ahuntsic-Annexe ne fait pas l’unanimité parmi les parents.
C’est le cas de Diane Duchesne qui a réitéré cette semaine au
journaldesvoisins.com ses inquiétudes et son mécontentement. La semaine
dernière, elle faisait d’ailleurs état de ses préoccupations au
journaldesvoisins.com. 

En outre, Mme Duchesne
se demandait pourquoi la CSDM n’avait pas proposé à la Ville de Montréal d’acheter
une parcelle de terrain au parc-école, très grand, jouxtant l’école
St-André-Apôtre, ce à quoi les autorités scolaires auraient répliqué qu’une
telle demande avait été faite, mais avait été rejetée par les autorités
municipales. À l’arrondissement, on nous a toutefois assurés que la Division
des permis n’avait jamais reçu une semblable demande.

Manque de transparence

En
plus de déplorer le « manque de transparence » de la CSDM dans sa
justification du lieu auprès des parents, ou encore « le gaspillage de
fonds publics injustifié » que constitue selon elle cet agrandissement
dans l’état actuel du projet, Mme Duchesne s’inquiète des nuisances que le
chantier de l’agrandissement va occasionner pour les enfants de l’école.

En
effet, d’après Mme Duchesne, la CSDM aurait indiqué aux parents au cours
de la réunion du conseil d’établissement qu’elle ne pouvait pas pour le moment
certifier que les enfants de l’annexe seraient déménagés dans un autre édifice
durant la durée des travaux. « Si jamais ça se fait, ce que je trouve
encore plus effrayant, c’est que nos enfants vont vivre dans un chantier de
construction, des enfants qu’on est censés scolariser, pendant toute leur année
scolaire. Ils ne peuvent pas nous garantir qu’ils vont être relogés
provisoirement », s’est indignée Mme Duchesne.

Finalement,
dans une lettre ouverte destinée à la députée de Crémazie, Marie Montpetit,
publiée sur nos Actualités cette semaine, des résidants des environs de l’école
Ahuntsic-Annexe s’inquiètent également des répercussions que cet ajout aura
pour les enfants, l’école elle-même et les résidences de la rue D’Auteuil. (Par
Rabéa Kabbaj) (2015-01-30)

Pour lire l’article publié par journaldesvoisins.com sur le sujet, la semaine dernière, cliquez ici.

Pour lire la lettre ouverte de résidants de la rue D’Auteuil, cliquez ici.

________________________________________________________________________


VERS LES ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Mourani en campagne

Les candidats du Bloc, du PLC et du PCC se laissent désirer

Il faudra attendre un peu avant de connaître les opposants de Maria Mourani, candidate officielle du Nouveau parti démocratique (NPD) dans la future circonscription.

Celle qui a été d’abord élue sous la bannière du Bloc québécois, après quoi elle a été expulsée du caucus et a quitté les rangs du parti, a pris en quelque sorte une « longueur d’avance » sur ses prochains adversaires. Non seulement elle a de la notoriété, mais elle s’est jointe à une formation qui aurait terminé bonne deuxième en 2011 si l’on tient compte des résultats du redécoupage de la carte électorale (Sault-au-Récollet en moins et Cartierville en plus). Ainsi, les libéraux l’auraient emporté, mais de justesse, devant le NPD et le Bloc.

PLC en attente

Plusieurs observateurs s’attendent donc à une lutte serrée (NPD-PLC-BQ) à la prochaine élection fédérale, prévue, en théorie, le lundi 19 octobre. Présentement, la circonscription est entourée de libéraux, à l’ouest, par l’ex-chef libéral Stéphane Dion (Saint-Laurent–Cartierville) et à l’est par Emmanuel Dubourg (Bourassa). Au sud, ce n’est nul autre que le chef actuel Justin Trudeau (Papineau) dont le père a été député de Mont-Royal, un peu à l’ouest.

Les libéraux courtisent Mélanie Joly, qui a chauffé Denis Coderre lors de l’élection à la mairie de Montréal en 2013. Mais le parti n’a pas encore fixé de date pour l’investiture bien que certains ont déjà manifesté de l’intérêt pour être candidats. Interrogée par journaldesvoisins.com, Mme Joly a été une fois de plus laconique à ce sujet bien que plusieurs observateurs signalent que sa belle performance au municipal pourrait servir de tremplin à un autre niveau politique.


Conseillère de Justin Trudeau

« Je n’ai pas pris de décision », a mentionné une fois de plus celle qui connaît fort bien notre quartier (elle y a déjà vécu alors qu’elle fréquentait le Collège Regina Assumpta et sa mère est Ahuntsicoise). Mais Mme Joly, une avocate qui vient d’avoir 36 ans et qui a déjà une longue feuille de route, est aussi sollicitée par d’autres formations politiques. « Je refuse d’en dire plus », a indiqué celle qui, rappelons-le, a été l’un des trois conseillers du Québec pour Justin Trudeau quand il a été candidat à la direction du PLC.

Outre Mélanie Joly qui n’a pourtant rien annoncé, mais que d’aucuns voient très bien candidate du PLC dans la circonscription voisine de celle de Papineau, quelques
candidats potentiels ont déjà fait part de leur intérêt pour l’investiture libérale
dans la circonscription Ahuntsic–Cartierville, dont l’avocat Gérard Pierre
(qui s’est lancé officiellement dans la course à l’investiture libérale il y a
un an) et le conseiller en stratégie et marketing, Norair Serengulian. Un dossier à suivre.

En septembre dernier, Mélanie Joly avait annoncé qu’elle quittait « à court terme » la politique active et cédait la direction du parti qu’elle a créé, Vrai changement pour Montréal, à la conseillère de Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé. Les deux étaient justement en réunion mercredi pour le suivi des dossiers. Jusqu’à présent, les libéraux ont déjà désigné 45 candidats sur 78 au Québec.

Bloc

Au Bloc québécois, on en saura davantage dans les prochaines semaines sur l’éventuelle assemblée d’investiture dans Ahuntsic–Cartierville, la formation mettant l’accent sur le renouvellement des cartes de membres en février et mars. Avec la reconfiguration de la circonscription dans Ahuntsic, le Bloc aurait fini troisième. Mais le Bloc a souvent causé la surprise dans le nord de la ville, même s’il y a une tradition libérale au fédéral.

Comme le dit le porte-parole du BQ dans Ahuntsic, Jean Archambault, « nous sommes un village gaulois, ici », rappelant les victoires antérieures même si les observateurs (dont des bloquistes), ne prévoyaient pas de victoire du BQ. M. Archambault a dit qu’il y aura une rencontre avec la haute direction du BQ à la mi-février.

La formation compte 300 membres dans Ahuntsic. Il estime avoir une base importante. « Je comprends qu’en 2011, des gens ressentaient une certain fatigue en politique fédérale et ne voulaient pas d’un autre gouvernement Harper. Des bloquistes ont opté pour le NPD en essayant quelque chose d’autre, mais aujourd’hui, ils se rendent à l’évidence que des gens avec peu d’expérience ne défendent pas assez les intérêts du Québec », a-t-il soutenu. De plus, M. Archambault a tenu à signaler qu’il a vu peu d’ex-bloquistes en regardant les photos de l’investiture de Maria Mourani dans journaldesvoisins.com.

Parti conservateur du Canada

Au Parti conservateur du Canada, la formation a déjà recruté quelques personnes connues au Québec pour être candidates à la prochaine élection. Pascale Déry,
qui a été lectrice des bulletins de nouvelles à LCN-TVA sera candidate dans
Mont-Royal, au sud-ouest de notre quartier. Mais pour Ahuntsic-Cartierville, il va falloir attendre. Au siège social de la formation, à Ottawa, personne ne nous avait rappelés jeudi en fin de journée. Comme un peu partout au Québec, le parti part de loin ici. Seulement 15 pour cent des Québécois voteraient pour le parti de Stephen Harper s’il y avait une élection, présentement. (Par Alain Martineau) (2015-01-30)

 _______________________________________________________________

Dans un autre arrondissement:
Programme de subvention de couches lavables
Un projet similaire dans Ahuntsic-Cartierville?


PhotoLa petite Jeanne, qui habite dans l’arrondissement, a porté des couches lavables, bébé. Elle était âgée de trois mois lorsque cette photo a été prise, en pleine canicule, à l’été 2010.
(Crédit-photo: Pascal Champagne).

Alors que l’arrondissement de Mercier–Hochelaga–Maisonneuve vient d’adopter un programme de subvention des couches lavables pour les familles qui en feraient la demande, journaldesvoisins.com a sondé des élus et des parents d’Ahuntsic–Cartierville pour savoir s’ils seraient en faveur de l’implantation d’un tel programme dans l’arrondissement.

« On a considéré que le programme des couches lavables répondait à deux orientations prioritaires de l’arrondissement Mercier–Hochelaga–Maisonneuve. La première des choses, c’est qu’on parle bien sûr de la protection de l’environnement parce que, quelque part, le programme s’inscrit dans le développement durable de l’arrondissement. Les couches lavables, c’est un geste qui est écoresponsable, donc, c’est quelque chose qu’on voulait soutenir », a expliqué en entrevue Karine Boivin Roy, conseillère municipale du district Louis-Riel, à l’initiative du projet.

« Écoresponsable et économique »

Un projet aussi bien avantageux sur un plan environnemental, qu’économique pour les familles, selon l’élue. « Un kit de couches lavables, c’est 20 à 30 couches, ça peut se détailler jusqu’à 450 $, ça peut monter jusqu’à 600 $ maximum et là-dessus on donne une économie de 100 $ aux 75 premières familles. Donc, pour une famille, ça peut être une économie annuelle qui peut aller jusqu’à 1000 $. »», a fait valoir Mme Boivin Roy.

Représentant un montant total de 8000 $ voté par le
conseil d’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, ce projet
consistera en une subvention de 100 $ allouée à chacune des 75 premières
familles qui en feront la demande, tant pour l’achat que pour la location de
couches lavables.

Envisageable
à Ahuntsic-Cartierville?

« Du point de vue du développement durable, c’est un
geste qui empêche justement d’enfouir ces couches qui sont non réutilisables et
il faudra regarder l’engagement financier requis pour réaliser ce projet-là
chez nous. C’est un projet intéressant », a estimé le conseiller de
Bordeaux-Cartierville, Harout Chitilian, lorsqu’interrogé sur la possibilité de
voir adopter un tel projet dans notre arrondissement.

Pour M. Chitilian, ce projet pourrait trouver place
dans le cadre de la politique de développement durable menée par l’arrondissement.
« On fait beaucoup sur la question de la collecte des résidus verts. On
fait beaucoup aussi au niveau de l’utilisation des matières non toxiques, par
exemple sur la question de déglaçage des trottoirs. Et ça c’est un autre geste
concret qui pourrait venir poser un pas dans la bonne direction vers cette
optique-là » a estimé M. Chitilian, notant que si ce sujet n’a pas
encore été soulevé au comité de direction, il comptait certainement l’y « amener
et en discuter avec l’ensemble des collègues ».

De son côté, si elle s’est dite peu au courant pour le
moment de ce projet, la conseillère du district Sault-au-Récollet, Lorraine
Pagé, est cependant ouverte au débat. « C’est sûr qu’il y a des
considérations environnementales intéressantes, mais il faut prendre le temps
de regarder quelle évaluation est faite dans les arrondissements qui l’ont mis
en place puis qu’est-ce qui est possible chez nous, s’il est pertinent de le
faire. Donc il y a du travail d’analyse du côté de l’administration, puis une
réflexion et un débat du côté des élus, sur ce point-là, tout du moins » a
indiqué Mme Pagé en entrevue au journaldesvoisins.com.

Et les
parents?

Chose sûre, un vox pop
effectué par journaldesvoisins.com
sur les réseaux sociaux nous a permis de constater que les couches lavables
font bel et bien déjà des émules dans l’arrondissement, et qu’une subvention
pour leur achat serait bien accueillie.

« Je suis la maman d’une petite fille qui aura bientôt 1 an.
Elle porte des couches lavables depuis qu’elle a un peu moins de 3 mois et
l’expérience est plus que concluante. Lorsque j’ai effectué l’achat de mes
couches, j’étais déçue que notre arrondissement n’offre pas de subvention à
l’instar de Verdun, ou des villes de Laval et Sherbrooke. Mon conjoint et moi
étions prêts à faire l’investissement pour les couches (environ 400 $),
mais je suis persuadée qu’une subvention de 100 à 200 $ peut inciter des
familles à faire ce choix », a indiqué Maryse Bonneau, résidante du
quartier, au journaldesvoisins.com.

« Lorsque tu utilises une couche lavable, tu économises
beaucoup d’argent en plus de permettre à tes enfants d’avoir des jolies fesses,
sans nuire à l’environnement! Pour une personne à faible revenu aussi, c’est
une vraie économie d’argent qui lui permettrait de mettre l’argent sur des
besoins autres pour l’enfant », a fait valoir Marie-Claude Bernard.

À Montréal, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve devient ainsi le
troisième arrondissement – après Verdun et Ville Marie – a adopter un programme
de subvention des couches lavables. (Par
Rabéa Kabbaj) (2015-01-30)


______________________________________________________________________
_______________________________________________________________________

Patinoires extérieures
Retour à la normale après un début de saison difficile


Photo

Belle journée pour le patinage, au parc Nicolas-Viel! (Photo : jdv P. Rachiele)
Les patinoires extérieures de la ville de Montréal et particulièrement celles de l’arrondissement sont finalement en meilleur état qu’en début de saison. Une bonne nouvelle pour ceux et celles qui aiment faire du patin en composant avec le grand air plutôt que l’air d’un aréna. Une visite de quelques-unes des 19 patinoires de l’arrondissement d’Ahuntsic–Cartierville confirme les informations se retrouvant sur le site de la Ville, au sujet de l’état des surfaces glacées.

Au parc Saint-Paul-de-la-Croix et à Nicolas-Viel, la glace, un miroir, pourrait même accueillir une classique hivernale de la Ligue nationale de hockey. Bref, une surface aussi lisse qu’en aréna.

Infos quotidiennes sur les sites

Sur le site Web de la Ville, on peut obtenir toutes les informations sur l’état des patinoires de l’ensemble de la ville. Sur celui de l’arrondissement, une carte montre clairement les surfaces servant au patinage ou au hockey.

L’arrondissement avertit aussi que le temps qu’il fait « joue un rôle majeur sur l’état des sites d’activités d’hiver. Différents facteurs les influencent : la température, l’ensoleillement, le vent et les précipitations. Les citoyens doivent en tenir compte et observer les facteurs climatiques de la veille et du jour de leur activité et faire appel à leur bon jugement pour présumer des conditions de pratique des sites », lit-on pour prévenir les sportifs avant tout déplacement.

« Notre site Internet est mis à jour chaque matin et les conditions, en ce moment (lundi), vont de bonnes à excellentes », a précisé Karine Tougas, porte-parole à la Division relations avec les citoyens, communication et développement durable. « Je viens de valider avec le contremaître des parcs et il me confirme que les informations sur le site Internet représentent la réalité. Et, donc, que nos patinoires sont en bon état », a précisé Mme Tougas, dans un échange de courriels en début de semaine.

Problème de son

En certains endroits, de la musique (au bon niveau sonore) agrémente la séance de patinage. Mais un lecteur du journaldesvoisins.com nous a fait part de l’absence de musique la semaine dernière au parc Nicolas-Viel, sur le boulevard
Gouin. Ce n’était pas un changement de politique de l’arrondissement mais
plutôt  un problème d’ordre technique.
« La
semaine dernière, il y a eu deux journées où il n’y en avait pas (de musique)
dû à un bris de l’amplificateur. Il a été réparé et depuis, la musique est de
retour », a assuré l’arrondissement. 

Début de saison difficile

Mais le début de saison de même que la période des fêtes ont été pénibles, n’aidant en rien l’entretien de nos patinoires. Parfois, nous avons dû composer avec un changement draconien des températures. Mais les experts en météorologie et en changements climatiques avertissent que nous devons nous habituer aux brusques variations des températures. Des changements en dents de scie; il peut faire plus trois degrés Celsius une journée et moins 20 quelque 24 heures plus tard. Même les adeptes de ski de fond ou de ski alpin ont dû prendre leur mal en patience depuis le début de la saison.

Choix de glaces
 
Notre arrondissement compte neuf patinoires pour la pratique du hockey et dix pour le patinage libre. C’est gratuit. Les chalets pour accueillir les patineurs sont ouverts du lundi au vendredi de 15 h 30 à 22 heures de même que le samedi et le dimanche, de 10 heures à 22 heures. Mais en cas de températures trop froides (ou chaudes pour l’hiver) ou lors de précipitations de neige ou de pluie, les gens peuvent aussi se rabattre sur trois arénas.

Les arénas d’Ahuntsic et Marcelin-Wilson offrent des séances de patinage libre jusqu’au 12 avril, souvent après les classes sur semaine et en après-midi, la fin de semaine. Mais il est important de consulter le site car les horaires sont variés et, certains jours, l’aréna est fermé. L’aréna Michel-Normandin, à côté du Centre sportif Claude-Robillard, offre aussi du temps de glace mais sa saison se terminera plus tôt, le 27 mars.

Outre le patinage, les gens peuvent faire du ski de fond ou s’adonner à la marche au Grand parc de L’Ile-de-la-Visitation. Pour les mordus de la raquette, le parc de Beauséjour (au coin des rues Grenet et de Serres, dans Cartierville) fait le prêt de raquettes pour les six ans et plus et de trottinettes des neiges pour les plus petits.  (Par Alain Martineau)  (2015-01-30)

__________________________________________________
À partir de ce week-end…
Notre bimestriel papier de février distribué partout où on peut en laisser un exemplaire dans Ahuntsic – chez vous, peut-être?
Sinon, procurez-vous le vôtre à la Bibliothèque Ahuntsic


Photo

Anne-Élyse est notre chroniqueure invitée, dans Chronique jeunes de février. Suivez ses aventures alors que cette jeune Ahuntsicoise est allée étudier quelques mois en Espagne, à l’occcasion d’un échange étudiant. (Crédit-photo : Anne-Élyse Rocheleau)
Surveillez votre boîte aux lettres! Dès ce week-end, vous pourrez lire notre bimestriel papier de février, tout chaud sorti des presses. 

Découvrez notre nouvelle caricaturiste, Florence Tison. Voyez à la une comment le projet de prolongement de l’Autoroute 19 l’inspire! Et lisez l’éditorial en page 2 sur le même sujet, ou faites fi de l’article si les opinions éditoriales vous donnent de l’urticaire! J

Au menu, des articles de nos journalistes habituels : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj et Hélène Maillé. Ils vous renseignent sur les Souverains anonymes, le modus operandi des projets immobiliers de l’arrondissement, les plaisirs de l’hiver en plein air, le centre d’autobus de la STM sur Legendre, et les mythes et réalités de l’achat local.

De leur côté, nos chroniqueurs (Julie Dupont, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Patrick De Bortoli et Geneviève Poirier-Ghys, notamment) vous parleront du défi de la ménagère… d’un autre aîné actif du nom de Marcel Côté, de la bien-nommée Jeanne-Mance, du temps des semences et des activités extérieures durant la saison froide. À cela s’ajoute la Belle rencontre où vous ferez connaissance avec un résidant de longue date d’Ahuntsic, Charles Caouette.

Une chronique sous la plume de notre nouvelle collaboratrice, Diane Éthier, vous fera visiter la planète et les intrigues qui s’y jouent. Avec Laetitia Cadusseau, les p’tits voisins apprendront que les livres sont aussi disponibles en d’autres endroits auxquels on n’aurait pas pensé, sur le territoire… Finalement, notre jeune chroniqueuse invitée, Anne-Élyse Rocheleau, nous amène avec elle en Espagne. Bon voyage! (C. D.)




________________________________________________________________________

Lettres ouvertes 

Lettre ouverte à la députée à Maria Mourani concernant le blogeur Raïf Badawi (Sylvain Bruneau)

Réponse de la députée d’Ahuntsic à Sylvain Bruneau (Maria Mourani)

Lettre ouverte à la députée de Crémazie – Inquiétudes au sujet de l’agrandissement de Ahuntsic Annexe (Françoise Grenon et Jacques Mayer)

CLIQUEZ ICI POUR ALLER LIRE LES LETTRES OUVERTES

________________________________________________________________________


__________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…


Picture

Le TAZ lance une série de cartes de collection
à l’effigie de huit employés passionnés, dévoués, et inspirants. Rappelant avec une touche d’humour les cartes sportives d’autrefois,
cette initiative met de l’avant un atout distinctif de cet établissement montréalais : son personnel hautement qualifié et
apprécié des jeunes. Ces employés sont en majorité des athlètes de haut niveau, et tous
partagent leur engouement sans effort. Les nouvelles cartes à collectionner sont produites
en quantité limitée et distribuées dès maintenant aux jeunes dont
l’anniversaire est célébré sur les lieux, ainsi qu’à ceux qui suivent
des cours. (Source : Le TAZ)


Picture

Portes ouvertes et
inscriptions au Collège André-Grasset
le 3 février 2015, de 16 heures à 20 heures, au 1001, boul.
Crémazie à Montréal. Lors de cette
soirée, les élèves de 5e secondaire pourront rencontrer les professeurs
et les étudiants du Collège dans leur classe, leur laboratoire ou
leur salle de montage. Il s’agit d’une occasion
unique
pour les élèves du secondaire qui s’apprêtent à faire leur choix d’établissement d’enseignement collégial de visiter le Collège, de prendre le pouls de sa vie étudiante et de se renseigner de façon personnalisée sur les différents programmes auprès des gens qui les font vivre. 


Photo

Médaille d’or pour Brian Horcicak de la rue Verville aux championnats de Taekwondo à Orlando en Floride la fin de semaine dernière. Brian a dû livrer 5 combats pour
gagner cette médaille. Il les a gagnés avec des pointages de 16-4 , 10-3, 13-4,
10-5 et16-6.
Le jeune homme est étudiant au Collège Mont Saint-Louis. Toutes nos félicitations!
(Source : Famille Horcicak et Fédération Québécoise de Taekwondo)

Séance ordinaire du conseil d’arrondissement, le 9 février 2015. La séance du conseil a lieu à 19 heures à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. L’ordre du jour sera disponible 48 heures à l’avance.
___________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont désormais le mercredi de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier tout ce que nous recevons. Merci!

Votre quartier vous tient à cœur? Le Conseil local des intervenants communautaires (CLIC) de

B–C organise un café-rencontre sous le thème « Votre quartier vous tient à cœur? » le dimanche 1er
février, de 14 heures à 16 heures, au 5900, rue De Salaberry, à la bibliothèque de
Cartierville (coin Grenet). Présentation des grands enjeux du quartier
en développement social, suivie d’un grand partage et d’échanges. Que
souhaitez-vous pour le quartier? Voilà le moment et l’espace pour
vous exprimer. Possibilité de gardiennage sur place pour les deux ans et
plus. Réservez svp! Pour information : Geneviève Levac, au
514 332-6348
/ mobilisation@clic-bc.ca (Source : CLIC)


Picture

Ateliers d’éveil musical et au cirque. La Maison des parents de Bordeaux–Cartierville invite les parents du quartier et leurs enfants de 0 à 5 ans à
participer gratuitement à une série de quatre ateliers d’éveil musical et au cirque.
Rendez-vous les vendredis suivants, de 9 h 30 à 13 h 30 : les 13 et 27
février, et le 6 mars. Au 12 191, rue Lachapelle. Inscription : 514 745-1144. (Source : Maison des parents)

______
La Saint-Valentin dans les bibliothèques de l’arrondissement. 
Mme Chose en raconte
de belles pour
… la Saint-Valentin. Poésie,
chansons et comptines sont au rendez-vous. Parce que… « Il y a
longtemps que je t’aime, jamais je ne t’oublierai… ». Avec un petit
bricolage pour terminer en beauté! À la bibliothèque
d’Ahuntsic, pour les enfants âgés de quatre à sept ans et leurs parents. Le samedi
14 février, à
14 heures. Inscription : 514 872-0568.

Cybèle et la fée. La
fée Rose-Lise vient te raconter l’histoire de son amitié avec la fabuleuse
Cybèle. À la bibliothèque de
Cartierville, pour les enfants de deux à sept ans et leurs parents. Le samedi 14 février, à
14 heures. Inscription : 514 872-6989.

Contes pour la
Saint-Valentin. 
Le
Théâtre de la Source ponctue le mois le plus court de l’année de ses tendres
histoires d’amour et d’amitié. Écoutez la leçon d’une princesse à son papa,
suivez une maman souris dans son périple autour du monde, et laissez-vous
bercer par d’autres contes délicieux. À la bibliothèque de
Salaberry, pour les enfants de 4 à 10 ans. Le samedi 14 février, à
14 heures. Inscription : 514 872-1521. (Source : Arrondissement)

_______

La halte-garderie du Créca. « Les petits gérants » peut accueillir
de nouveaux enfants. La garderie offre un
répit-famille pour un maximum de trois jours par semaine par enfant. Les places sont offertes tant pour des besoins ponctuels que pour des besoins à long terme. La garderie accueille aussi les tout-petits en cas d’urgence. Au 10 770, rue Chambord. Information : 514 596-7629. (Source : CRÉCA)


Picture

Cours de français au CANA. À compter du 2 février 2015, cinq semaines de cours, les lundis, mardis et mercredis, de 9 heures à midi. Possibilité de halte-garderie pour les 0 à 5 ans. Tous les statuts d’immigration sont acceptés. Inscription : 514 382-0735, poste 226. 

Le CANA recherche un(e) enseignant(e) bénévole en anglais pour les cours de niveau intermédiaire. il s’agirait de reprendre les cours d’une session qui a déjà commencé et ce, dès le 2 février. Information : 514 382 0735, poste 225. (Source : CANA)

Cours de cuisine à l’atelier culinaire du Loblaws Ahuntsic. Tous les
vendredis du mois de février, de midi à 13 heures, 10 $ + taxes (payez
10 $, apprenez une recette avec le chef, et repartez avec une
carte-cadeau en magasin de 10 $). (Source : Loblaws Ahuntsic)
L’ensemble vocal Jazzimut du Collège Ahuntsic est à la recherche de
choristes pour sa saison d’hiver 2015. L’ensemble est sous la direction
de Francine Brouillard. Voix de soprano, ténor et basse recherchées.
Les répétitions ont lieu au Collège Ahuntsic les jeudis, de 16 h 30 à
18 h 30. Il n’est pas obligatoire de lire la musique; des mp3 sont
fournis pour les pratiques. Vous aimez chanter et avez une voix juste? Joignez-vous à nous! Plaisir assuré! Informations supplémentaires : 514 858-9012. (Source : Jazzimut)
Thérapie de groupe à l’intention des personnes anxieuses, offerte par le Centre de santé et de services sociaux d’Ahuntsic et
Montréal-Nord. Cette
thérapie de groupe, inspirée de l’approche cognitive comportementale, s’adresse
aux personnes âgées de 18 ans et plus qui souffrent d’anxiété dans différentes
situations de leur vie (travail, études, relations interpersonnelles, vie
sociale, etc.). Information : 514 384-2000, poste 1654. (Source : CSSSAM-N)
Pourquoi est-il
important de faire bouger les enfants autant en été qu’en hiver?
Le CPE Château
de grand-mère, en collaboration avec la TCJBC, invite les parents des enfants
de 0 à 5 ans à en connaître davantage lors de l’atelier gratuit sur la motricité globale le
31 janvier, de 9 heures à midi, dans les installations
du CPE Château de grand-mère à Place de l’Acadie, au 10530, place de
l’Acadie, Montréal, H4N 0B5. Inscription :
514 336-5554, poste 208. (Source : TCJBC)
L’équipe
du
Centre des femmes solidaires et engagées présente la
nouvelle programmation hiver-printemps 2015, l
e jeudi 5 février, de 14 heures à 21 heures, au 1586, rue Fleury Est,
porte 100
(enfants bienvenus). Le Centre des femmes est un lieu chaleureux
d’accueil, d’écoute et de rencontres ouvert à toutes les femmes du lundi au
jeudi, de 8 h 30 à 17 heures. Information : 
514 388-0980 ou info@cfse.ca. (Source : CFSE)

Vivez une expérience interculturelle hors du commun. Le Comité citoyen sur le dialogue interculturel (CCDI) de Bordeaux–Cartierville est
à la recherche de citoyens curieux résidant à Bordeaux–Cartierville et
qui ont envie de prendre la parole et d’échanger sur leur histoire et
leur vision de l’avenir de leur quartier. Vous aurez la chance de
participer avec d’autres citoyens du quartier, toutes origines
confondues, à des ateliers animés par des artistes passionnés et
reconnus dans leur milieu. Le projet se déroulera en quatre temps à
partir de la mi-février et culminera à la Fête de la famille du 23 mai 2015, où les citoyens présenteront le fruit de leur œuvre artistique et collective. Places limitées, informez-vous rapidement! Pour information : Geneviève Levac du CLIC, au 514 332-6348 / mobilisation@clic-bc.ca ou comiteinterculturel@hotmail.ca. (Source : CCDI)
Sortie à la Fête des neiges avec le CANA, le samedi 31 janvier à 9 h 15. Nous avons le plaisir de vous inviter au grand rendez-vous hivernal des
familles. Venez profiter des activités au grand parc Jean-Drapeau,
l’occasion d’apprécier les joies de l’hiver! Nous partirons tous ensemble du CANA pour nous rendre jusqu’au parc, où
chacun sera en autonomie. Toute une diversité d’activités gratuites ou
payantes s’offrira à vous. 
Inscription : 514 382-0735, poste 225. (Source: CANA)


Picture

Ateliers d’information sur les hausses de loyer, destiné aux
locataires d’un logement. 
Durant
cet atelier, on offre les informations nécessaires pour vous défendre
devant une hausse de loyer :

– Est-ce
que mon propriétaire respecte les délais prescrits par la loi?
– Comment
calculer la hausse de loyer qui serait juste?

– Comment
refuser mon avis de hausse de loyer?

– Comment
me défendre à la Régie du logement?
Horaire : les mercredis 11 février à 18 h 30, 25 février à 18 h 30, 11 mars à 13 h 30,
25 mars à 18 h 30 et 22 avril à 13 h 30. Inscription : 514 331-1773. (Source : CLAC)


____________________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS 

La promenade Fleury

La boutique Kooka va bientôt terminer ses rénovations et rouvrira à temps pour la Saint-Valentin.

Dès la fonte des neiges, les travaux devraient reprendre pour terminer « le plus tôt possible » le stationnement coin Chambord. 

Fleury Ouest

Fête de l’équinoxe sur FLO les 19, 20 et 21 mars prochain. Au programme : cabane à sucre, musique, humour, menus festifs et animation dans les commerces et sur la rue. La programmation complète sera disponible vers le 20 février.

Le fleuriste Michel Gaumond et son équipe mettent la touche finale à leur nouveau local et devraient accueillir les clients le 2 février.

Mitche rouvre son resto Le Chien Rose le 2 février après des vacances bien méritées

________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI

Patinez sur l’une des 19 patinoires extérieures de l’arrondissement – Voir les conditions ici.
Jusqu’au 8 mars
Expo à la Tohu préparée par les jeunes de Regina Assumpta pour les cinq ans du séisme en Haïti. Les Casques noirs sont de jeunes créateurs âgés de 12 à 18 ans du quartier Jalousie de Port-au-Prince et du Collège Regina Assumpta à Montréal, qui font appel à leurs talents afin de modifier les espaces restreints de Jalousie. Information ici. (Source : TOHU)


Picture

Jusqu’au 13 mars
Exposition : Ployés et déployés. Sculptures de François Mathieu. Ces sculptures surprennent un peu. On sourit à la vue de ces bricolages qui nous montrent tout le travail à déployer pour qu’une idée fasse son chemin, pour qu’une image, toute simple, puisse se révéler devant nous. Dans ces objets surprenants, la résistance des matériaux et le poids des choses confèrent un sens poétique
à l’impossible. Entrée libre à la Maison de la culture. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 30 janvier 2015 à 18 heures
Hommage à Gerry Boulet et à Francis Cabrel, par Rocky Chouinard. C’est
avec fougue et passion que Rocky Chouinard présente un spectacle
en hommage à ces artistes majeurs du Québec et de la France que sont Gerry
Boulet et Francis Cabrel. Guitariste et chanteur flamboyant, Rocky
interprète les classiques d’Offenbach, des chansons de l’album solo de
Gerry ainsi que les plus belles chansons de Cabrel. Poésie, mélodies,
énergie sont au rendez-vous. Souper-spectacle
42,95 $.
(Source : Le rendez-vous du thé)



Picture

Le 31 janvier à 18 heures
Hommage à Piaf par Angélique Duruisseau et Marc-André Cuierrier. La
même intensité, le chagrin dans la gorge et l’amour qui déborde, la voix
qui gonfle et vous fait frissonner avec elle des beautés de la vie!
Angélique fait revivre le répertoire de la grande Édith Piaf – La foule,
Padam, Je ne regrette rien – accompagnée de Marc-André Cuierrier au
piano. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le rendez-vous du thé)


Le 21 février de 11 heures à 14 heures (date changée par l’arrondissement le 28 janvier 2015)
Fête d’hiver familiale au parc J.-J.-Gagnier, (rues Prieur et J.-J.-Gagnier) organisée par  Projet Sault-au-Récollet et l’arrondissement. Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud.
Le 1er février
Chansons de toujours, par Gaëtan Leclerc et Emilio Armillès.
L’histoire
de Gaëtan et d’Emilio est un petit bonheur qui a fleuri lors d’un
festival dans les Alpes.
Une belle amitié et pleins d’autres concerts en France et au Québec sont
nés de cette rencontre.
Gaëtan est le neveu de Félix Leclerc. Il n’écrit pas, il se contente
d’interpréter, alternant chansons et anecdotes savoureuses et
humoristiques.
Emilio visite le répertoire de Jacques Brel, de Serge Reggiani, de Jean
Ferrat, de leur ami le grand parolier Roger Tabra, et de bien
d’autres.
Puis, en duo, armés de leur seule guitare, ils proposent un spectacle au
cours duquel revivront les plus belles chansons. Souper-spectacle 39,95 $.
(Source : Le rendez-vous du thé)
Le 3 février

Soirée Jazz,
par Alex Desjardins et Francis Viau. Si
chaque air de musique est un voyage en soi, eh bien! préparez-vous à
être transportés dans un autre univers en compagnie de ce duo de
musiciens jazz talentueux. Intensité, émotions et frissons seront au
rendez-vous. Alex Desjardins au trombone et Francis Viau à la
contrebasse. Entrée libre. (Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le 4 février à 19 h 30
L’ONF à la maison – Sombré dans l’oubli, d’Alain Vézina. Présenté en haute définition, ce document sur l’histoire de l’Empress of Ireland est une référence incontournable pour tous ceux qui souhaitent découvrir l’un des plus grands naufrages de l’histoire à l’occasion de son 100e anniversaire. Plus d’un millier de personnes ont perdu la vie le 29 mai 1914 dans ce naufrage comparable à celui du Titanic. Le film présente des images saisissantes de l’épave, offrant une véritable visite guidée au spectateur et lui permettant de contempler certains vestiges jamais filmés auparavant. Une discussion avec Alain Vézina, le réalisateur du film, suivra la projection. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 4 février
L’horticultrice Julie Boudreau présente sa conférence « Jardins de
parfums » à la Société d’horticulture et d’écologie du nord de Montréal, le mercredi 4 février, à 19 h 30, à l’école Saints-Martyrs-Canadiens, au 10125, rue Parthenais (coût : 5 $ pour les non-membres). Pour information :
514 384-568
1
. (Source : SHENM)


Picture

Le 4 février, de 13 h 30 à 15 h 30 
Les rendez-vous du mercredi présentent un concert de flûte et piano interprété par Roxanne Castonguay et Claude Brodeur à la salle de l’église Saint-Jude (10 120, rue d’Auteuil, métro Sauvé). Au programme : Massenet, Fauré, Bizet, entre autres. Gratuit pour les membres, 8 $ pour les non-membres. Information : 514 382-5716 ou www.allianceculturelle.qc.ca. (Source : Alliance culturelle)

Le 4 février à 18 heures
Duo Tassan-Cardinal, par Christine Tassan et Christian Cardinal.
Une
des rares femmes solistes de guitare jazz manouche, Christine Tassan,
est aussi reconnue pour la polyvalence de son jeu. Que ce soit du swing,
du jazz, du tango argentin, de la chanson folk, latine ou pop, elle se démarque par
une touche unique. Également chanteuse,
compositrice, auteure, réalisatrice et productrice, elle participe à de
nombreux projets musicaux à Montréal, au Québec et sur la scène
internationale, autant comme leader que comme accompagnatrice.
Guitariste depuis plus de 30 ans, Christian Cardinal s’intéresse avec
passion à l’interprétation et à la composition de la musique jazz. Son jeu
guitaristique est grandement influencé par les guitaristes Django
Reinhardt, Wes Montgomery et Joe Pass, mais il puise aussi son
inspiration chez les grands maîtres du jazz tels que Charlie Parker,
John Coltrane, Miles Davis et Pat Metheny. Entrée libre.
(Source : Le rendez-vous du thé)
Le 5 février à 18 heures
Duo Contra-Danza, par Denis Doucet et Sébastien Deshaies. Le Duo Contra-Danza vous propose un spectacle-concert inspiré des danses traditionnelles du monde : tango argentin, gigue irlandaise, danse « Klezmer » de l’Europe de l’Est, danse espagnole traditionnelle, musique de l’Amérique du Sud, soit des extraits de leurs 2e et 3e CD, ce dernier étant en chantier. Cette formation originale à la sonorité unique, en duo clarinette-guitare, vous transportera par ses interprétations rythmées, vivantes, sensibles et passionnées. Également, les commentaires teintés d’humour sur les pièces et les styles de musique joués et l’animation de ces deux musiciens vous feront passer une merveilleuse soirée. Au plaisir de vous retrouver à ce rendez-vous de découverte musicale. Entrée
libre – contribution volontaire. (Source : Le rendez-vous du thé)


Photo

Le 6 février, de 15 heures à 20 heures
Fête d’hiver familiale au parc de Louisbourg.  Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud. C’est aussi la classique de hockey de

Bordeaux–Cartierville,

organisée par la Table de concertation jeunesse de

Bordeaux–Cartierville et l’arrondissement. Au coin des rues de Louisbourg et De Meulles. (Sources : Arrondissement et TCBC)



Picture

Le 6 février à 20 heures
Concert au bout du monde – Salonika – chants séfarades de Thessalonique et de Thrace. L’Ensemble ESEM concilie harmonieusement tradition et création, puisant dans le riche répertoire séfarade retracé à Thessalonique, anciennement appelée Salonique. À la Maison de la culture.  Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)

Le 6 février à 18 heures
Soirée tzigane, par Sergeï et Olga Trofanov. Retrouvez Sergeï et ses musiciens pour un voyage dans les pays de l’Europe de l’Est. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le rendez-vous du thé)


PhotoSitelle à poitrine blanche

Le 7 février, de 9 heures à midi
Sortie ornithologique au Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation avec le club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Rendez-vous au chalet du parc de
l’Île-de-la-Visitation. Sortie gratuite pour tous. Information :
438 338-4138. (Source : COA)

Le 7 février à 14 heures
Conférence : Quelques idées reçues sur la langue (au Québec) avec Benoît Melançon, professeur de littérature et langue française à l’Université de Montréal et auteur de nombreux livres. Il s’interroge sur l’état de la langue française au Québec. À la bibliothèque de Cartierville. Inscription : 514 872-6989. (Source : Arrondissement)
Le 7 février à 18 heures

Hommage à Joe Dassin
, par Raphaël Torr. Doté
d’une solide expérience de scène ainsi que d’une voix chaude et grave
naturellement semblable à celle de Joe Dassin, l’interprète, Raphaël
Torr, fait revivre les plus grands classiques de Dassin. De Salut les
Amoureux
à L’Amérique, en passant par Les Champs-Élysées et L’Été
indien
, c’est un véritable voyage dans le temps qui vous attend. Le
spectacle de celui qu’on désigne comme « le meilleur interprète de Joe »
devient vite une véritable fête à la mémoire de Dassin.
Souper-spectacle 44,95 $.


Picture

Le 8 février à 15 heures
Taffel consort : musique allemande des 16e et 17e siècles pour violes de gambe. Œuvres de Schütz, de Schein, de Senfl et d’Isaac, et autres surprises riches, chaudes et voluptueuses. Ce concert fait partie d’une série offerte par l’organisme Moments musicaux, qui souligne
ses 10 ans d’existence. À l’église de la Visitation, 1847, boul. Gouin Est, Montréal H2C 1C8. Admission générale : 25 $ (30 $ le jour du
concert), étudiants : 15 $ (20 $ le jour du concert). Achat de billets et information : Johanne Gauthier, au

514 439-2254. Après le concert, comme le veut la tradition, les auditeurs sont invités
à partager avec les musiciens autour d’une dégustation de vins et de fromages. (Source : Moments musicaux)

Le 8 février, de 10 heures à 15 heures
Fête d’hiver familiale au parc Berthe-Louard. Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud. Organisée par l’arrondissement et les Loisirs Sophie-Barat. Au 9355, avenue De Galinée. (Source : Arrondissement)
Le 8 février à 18 heures
Soirée d’humour par Marc Pronovost, Sarah Boulais, Vincent Richer, Adrien Gaudon, Dova Lewis, Pepper Lil’s, Vanessa M. Larose et Katherine Bolduc. Le rendez-vous du thé vous offre un dimanche à faire rire. Venez voir ces artistes œuvrant dans l’humour, le théâtre et la musique et qui se rencontrent pour une soirée. Entrée libre. (Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le 10 février à 18 heures
Trio de guitares jazz, par Mike Gauthier, Jean Cyr et Maude Bastien.
Au cours des deux dernières années, le guitariste Mike Gauthier s’est concentré sur l’art du trio de guitares jazz (guitare, basse et batterie). Il exploitera cet art lors de sa présentation au Rendez-vous du thé. Afin de rendre sa soirée inoubliable, Mike sera accompagné de Jean Cyr à la basse et de Maude Bastien à la batterie. Entrée libre. (Source : Le rendez-vous du
thé)


Picture

Le 10 février à 20 heures
Théâtre – On n’arrête pas le progrès, il s’arrête tout seul!
« Quand je vais mal, j’ouvre n’importe quel volume des Chroniques de Vialatte et la vie cesse d’être un problème » – Amélie Nothomb. Vialatte était un grand humoriste mais aussi un homme de gai savoir, politiquement fort incorrect, observateur lucide et inquiet des métamorphoses de notre temps. Cette fantaisie drolatique est créée par le Théâtre de Fortune. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)

Le 10 février à 19 h 30
Synergologie : comment votre corps communique. Votre corps parle même si vous n’avez pas prononcé une seule parole. Mimiques, gestes, postures, axes de tête, démangeaisons, tant d’indices qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de l’esprit. La synergologue Annabelle Boyer vous initiera au langage non verbal et vous offrira quelques outils afin que vous puissiez développer encore davantage votre capacité d’écoute et de compréhension de l’autre. Au Café de Da. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 12 février à 20 heures
Hot Sax! – Quatuor Quazar. Quand la musique de création flirte avec le jazz, on assiste à l’éclosion d’un répertoire profondément original et énergique. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)

Le 14 février, de midi à 16 heures
Fête d’hiver familiale au parc Nicolas-Viel. Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud.  Organisée par l’arrondissement. Au 95, boul. Gouin Ouest. (Source : Arrondissement)
Le 14 février, de 8 heures à 15 heures
Sortie ornithologique, rangs de Saint-Hubert et de Varennes, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Au menu : les rapaces d’hiver. Rendez-vous au chalet du parc de l’Île-de-la-Visitation. Sortie gratuite pour les membres, 3 $ pour les non-membres. Covoiturage disponible (10 $). Dîner au restaurant (ou votre lunch). Information : 438 338-4138. (Source : COA)


Picture

Le 15
février

Le
barbier de Fred Pellerin.
Sortie organisée par l’Association des retraités d’Ahuntsic (ARA). Le
spectacle De peigne et de misère met
en vedette Méo, le barbier de Saint-Élie-de-Caxton. Selon Fred Pellerin, il avait
certainement les cheveux en face des trous, pour être capable de trier si
facilement les cheveux blancs et les idées noires… Vous aurez toute une soirée
pour vous régaler de ces jeux de mots. Avant
le spectacle au Théâtre de Terrebonne, la sortie comprend un souper-buffet au
Buffet des continents de Mascouche. Seulement 91 $ par
personne. Inscription : 514 382-0310, poste 301. (Source : ARA)

Le 21 février, de 11 heures à 14 heures
Fête d’hiver familiale au parc J.-J.-Gagnier (rues Prieur et J.-J.-Gagnier), organisée par Projet Sault-au-Récollet et l’arrondissement. Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud. (Date originalement prévue le 1er février, puis changée par l’arrondissement le 28 janvier.) (Source : Arrondissement)
_________________________________________________

En 2015…
Améliorez la qualité de l’information en joignant les rangs de
la Société des amis du journaldesvoisins.com
ou
renouvelez votre adhésion comme nos 160 membres de 2014!


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic-Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au : 10 369, rue Clark, Montréal, QC  H3L 2S3.
Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Cinq catégories de membres :

  • Membre ordinaire : 10 $
  • Membre bronze : 20 $
  • Membre argent : 30 $
  • Membre or : 40 $
  • Membre bienfaiteur : 50 $ et plus


Les noms des membres de la Société des amis du journaldesvoisins.com seront publiés sur nos Actualités en ligne le vendredi et dans notre bimestriel papier, à moins de mention contraire de votre part.

Joignez-vous aux quelque 160 autres membres qui ont compris que, avoir de l’information locale de qualité, c’est possible, pour peu qu’on mette la main à la pâte! (C.D.)

Pour devenir membre, cliquez ici.


__________________________________________________


Pour plus de nouvelles « Aimez-nous »
sur Facebook à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Premier
    prix, catégorie Opinion, pour “Le bien des autres”, éditorial du
    bimestriel papier de décembre 2013, aux prix de l’AMECQ
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention “Coup de coeur du jury” au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant
    à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en
    entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie “économie sociale”


Journaldesvoisins.com
est
un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour
les résidants d’Ahuntsic
Cartierville, et dont le siège social se trouve
à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic
Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com.

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.

Téléphone : 514 770-0858.
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant
les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné : Philippe Rachiele
.
Représentants publicitaire
s : Philippe Rachiele, 514 770-0858; Pierre Latreille,
514 965-4812
.
Rédactrice en chef : Christiane Dupont.
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj et Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version papier : Christiane Dupont, Alain Martineau, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie : Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, Anne-Élyse Rocheleau.
Photos : Philippe Rachiele.
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et François Barbe.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien.

Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com.
Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606.
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X
.

_________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de :

________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires