Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Actualités du 31 mai 2013

Publié le 31/05/2013
par Rédaction

Les Actualités du 31 mai 2013

__________________________________________

Suivez-nous !

Click here to edit.

____________________________
Après 13 ans et de nombreuses responsabilités

Jocelyn-Ann Campbell quittera la scène municipale le 3 novembre
    .Mais pas la vie politique


Photo

Jocelyn-Ann Campbell

Jocelyn-Ann Campbel, conseillère du district Saint-Sulpice de l’arrondissement, quittera la scène politique municipale et ne sera pas candidate aux prochaines élections de novembre. Après huit années de vie politique sur la scène montréalaise, Mme Campbell se tourne vers d’autres défis, dont celui d’assumer la présidence de l’exécutif du NPD dans Ahuntsic, comme nous le relations dans nos Actualités, récemment.

Élue pour la
première fois en 2005 et réélue en
2009, Madame Campbell s’est dite fière du travail accompli. Outre ses responsabilités de conseillère de district auprès de ses commettants, Madame Campbell a également assumé plusieurs autres responsabilités et est intervenue dans maints dossiers. Mentionnons, entre autres, qu’elle a agi comme membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, d’avril 2011 à novembre 2012. À ce titre, elle a été responsable du développement
social et communautaire, de la famille
et des aînés, et aussi conseillère désignée dans l’arrondissement de Ville-Marie.
Dans l’arrondissement, elle a été présidente du Comité consultatif
d’urbanisme et membre
de
l’exécutif de la Corporation de développement économique
communautaire (CDEC) Ahuntsic-Cartierville. Elle a également piloté la mise sur pied de la Table de concertation locale en sécurité publique et civile.

Dans un communiqué de presse éloquent où elle explique sa décision, Madame Campbell écrit n’avoir pas de regrets, bien que cette période de la vie municipale montréalaise ait été fort « cahoteuse », ajoute-t-elle. Elle conclut en disant qu’elle continuera
de suivre l’activité politique municipale et de partager ses observations et ses points de
vue sur Twitter : @ja_campbell et Facebook : Jocelyn Ann Campbell.

(2013-05-31)


_______________________________
Au congrès de l’Association des CDEC
La CDEC Ah.- C. gagne un prix pour son travail avec FLO


Photo

On a vu Fleury Ouest (FLO) prendre du galon au cours des derniers mois! Et le succès qui accompagne ce constat rejaillit aussi sur ceux et celles qui, au premier chef, ont contribué à sa réussite! C’est le cas de la CDEC Ahuntsic-Cartierville qui a mérité un prix d’excellence en développement local 2013, au congrès de l’Association des Centres locaux de développement économique du Québec (ACLDQ), le 30 mai.

Sous le nom de « Bon coup de l’année », l’hommage a été rendu par l’Association à la CDEC Ahuntsic-Cartierville, « pour tout le travail de mobilisation exemplaire des commerçants sans précédent sur la rue Fleury Ouest entre la rue St-Laurent et la rue Meilleur dans le quartier Ahuntsic à Montréal ».

Le communiqué souligne que le travail de concertation, de mobilisation et de logistique de la CDEC Ahuntsic-Carterville pour soutenir la naissance d’un regroupement sur cette artère depuis 2010 a porté fruit : l’Association des gens d’affaires de Fleury Ouest (FLO) a vu le jour en 2011. Ce sont Messieurs Marc-André Perron (à g.), directeur général de la CDEC, et André Véronneau (2e à g.), président du conseil d’administration de la CDEC, ainsi que Mme Sandrine Cohen, conseillère principale en développement économique à la CDEC, qui sont venus cueillir l’hommage, soit une plaque que leur a présentée le président de l’ACLDQ, Robert Lefebvre. (2013-05-31)


______________________________
Marquage sur Fleury Ouest
Une belle ligne jaune délimite la rue pour les automobilistes
    .Il y aura bientôt des travaux entre St-Laurent et Waverly
    .La ligne jaune refaite à l’automne sur Prieur est effacée


Photo

Comme vous l’aurez sans doute constaté, une belle ligne jaune a été refaite par l’arrondissement sur la rue Fleury Ouest, entre le boulevard Saint-Laurent et la rue Meilleur, il y a quelques jours.

Même la partie de la rue Fleury Ouest qui doit recevoir une nouvelle chaussée au cours des prochains mois, soit celle située entre le boulevard Saint-Laurent et la rue Waverly, a été divisée par le marquage jaune. La ligne sera évidemment à refaire après la réfection complète que subira la chaussée prochainement.

Rue Prieur

Par ailleurs, sur la rue Prieur, comme nous le relations dans nos Actualités, le marquage de pictogrammes comme chaussée désignée a été réalisé. Toutefois, la ligne jaune qui avait été faite l’automne dernier a, elle, complètement disparu au fil des mois d’automne et d’hiver et du travail des charrues et des déneigeuses. Elle sera sans doute refaite prochainement. (2013-05-31)

_________________________________________________________________________


____________________________________________________________________________________
Questions au Conseil d’agglomération du 30 mai
Le Comité Wô (Haut) les moteurs n’obtient pas de réponse


Photo

Antoine Bécotte

Depuis plusieurs mois, le comité de citoyens « Wô (Haut) les moteurs! »* s’active, dans l’arrondissement ainsi qu’à l’extérieur plus largement, dans le but de sensibiliser les élus locaux et ceux de la Ville-centre, ainsi que des autres paliers de gouvernement aux désagréments occasionnés aux résidants du quartier Ahuntsic par la proximité de l’aéroport Montréal-Trudeau.

Sous la coordination d’Antoine Bécotte, résidant de l’arrondissement, le Comité a rencontré des élus, assisté aux séances du conseil d’arrondissement, posé des questions, et le reste. Il attend toujours des élus de l’arrondissement une réponse à une demande qu’ils ont transmise au cours de l’hiver. Les membres du Comité veulent qu’Aéroports de Montréal (ADM) rencontrent les résidants. Le maire Pierre Gagnier ainsi que le maire de l’arrondissement Hochelaga, responsable du dossier du transport, ont, à leur tour, rencontré des représentants d’ADM pour leur faire part des doléances des résidants et de leur demande de rencontre.

Comme journaldesvoisins.com vous l’a rapporté récemment, cette demande est, jusqu’à présent, restée lettre morte.

Demande d’étude environnementale

Voici que le coordonnateur du comité « Wô (Haut) les moteurs! » est allé à la séance du Conseil d’agglomération de Montréal et des banlieues, le 30 mai, pour poser quelques questions aux élus siégeant à ce conseil. Antoine Bécotte a posé la question suivante: « La décision étrange prise par le
gouvernement du Canada de concentrer l’activité aéroportuaire à Dorval, au cœur
d’une métropole densément peuplée, a laissé bien des questions sans réponse
depuis 1996. Conséquence de cette décision : des milliers de Montréalais
subissent les pollutions causées par le survol à basse altitude des avions
arrivant et partant de Dorval Montréal-Trudeau. Ce conseil est-il prêt à
demander au gouvernement du Canada la réalisation d’une étude environnementale
et socio-économique sur les impacts de la concentration des vols à l’aéroport
Montréal-Trudeau?
 »

C’est Laurent Blanchard, conseiller de la Ville-centre, qui a tenté de répondre à la question de M. Bécotte en lui laissant savoir que, comme le dossier du transport n’était pas de sa responsabilité, il allait transmettre la question à son collègue, Réal Ménard, responsable des transports pour la Ville de Montréal.

Et le bruit interdit la nuit?

Antoine Bécotte a en outre demandé : « La Ville de Montréal a un règlement sur le
bruit qui indique qu’il ne faut pas faire de bruit entre 23 h et 7 h. Un seul
citoyen corporatif, Aéroport de Montréal-Trudeau, ne respecte pas ce règlement. À
partir de quels critères ou de quelles raisons se sert ADM pour ne pas se
soumettre à ce règlement municipal? » Le conseiller Laurent Blanchard a écarté la question du revers de la main en déclarant que les questions de transport étaient du ressort du gouvernement fédéral. À titre d’exemple, il a signalé que le Canadien Pacifique avait vendu un terrain dans un arrondissement de
Montréal, et comme la charte de l’entreprise était de compétence fédérale, la Ville de Montréal n’a
eu aucun recours.

« Peu importe les questions des résidants sur le bruit, la pollution, et autres, il semble que ce soit toujours ADM qui ait le gros bout du bâton. Les réponses à nos questions tardent à venir, ou n’arrivent jamais. On est en droit de se demander pourquoi », a souligné M. Bécotte.(2013-05-31)

* Ce comité s’est récemment constitué en OBNL et changera de nom dès l’obtention de ses lettres patentes. Il s’appelera « Comité des pollués de Montréal-Trudeau ». Si voulez en faire partie, communiquez avec Antoine Bécotte au 514 237-5331, ou par courriel au : awbecotte@msn.com


_________________________________
Les douze travaux du résidant… (3)
Et la piscine?


Photo

Journaldesvoisins.com entreprend une série qui informera les résidants des règlements ou autres renseignements à connaître pour qui veut réaliser ces douze travaux sans trop de dommages!  Ceux et celles qui ont une piscine l’ont déjà nettoyée ou installée… Cependant, pour ceux et celles qui ont attendu de le faire, qui attendent toujours l’installateur, ou qui songent à se procurer une piscine, voici quelques consignes et règlements à connaître dans l’arrondissement.

Depuis le 22 juillet 2010, n’installe pas une piscine qui veut, dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, et à Montréal. Une nouvelle réglementation est entrée en vigueur à cette date. Ainsi, pour installer une piscine, qu’elle soit creusée ou hors terre, un résidant doit, depuis cette date, obtenir un permis de l’arrondissement.

Il s’agit, en fait,d’un règlement adopté par le gouvernement du Québec dont l’application relève de la compétence des municipalités. À la Ville de Montréal, l’application de ce règlement relève des arrondissements.

Toutefois, vous aurez compris que le règlement ne s’applique qu’aux futures installations. Les installations existantes avant l’entrée en vigueur du règlement ainsi que celles dont la piscine a été acquise avant l’entrée en vigueur du règlement, mais installée au plus tard le 31 octobre 2010, ne sont pas visées par cette nouvelle réglementation.

Permis

Tout résidant désireux de construire ou d’installer une piscine creusée ou hors terre dans l’arrondissement doit tout d’abord faire une demande de permis à la Direction du développement du territoire de l’arrondissement, au bureau d’Accès-Montréal. La construction ou l’installation de la piscine ne peut commencer avant que le résidant n’ait obte son permis.

Dans le cas d’une piscine creusée, les démarches sont un peu plus complexes. Ainsi, le résidant doit se présenter au comptoir des permis avec les documents suivants : deux exemplaires du plan des travaux (incluant la clôture); les coordonnées de l’entrepreneur, s’il y a lieu ; le coût estimé des travaux et, finalement, deux exemplaires du plus récent certificat de localisation.

Limites

La piscine ne doit pas être installée dans la cour avant. Dans le cas d’un terrain de coin, il faut  s’informer au préalable auprès de la Direction du développement du territoire de l’arrondissement. La piscine doit être installée à 1 m (3 pi 3 po) ou plus des limites du terrain établies sur le certificat de localisation.

Clôture

Avec la réglementation établie en 2010, il est obligatoire de clôturer une piscine, qu’elle soit creusée ou hors terre, si la hauteur est inférieure à 1,2 m (4 pi). La clôture doit se trouver à 1 m (3 pi 3 po) ou plus du bord de la piscine; être pourvue, à chaque accès, d’une barrière fermant à clé; être assemblée de façon à empêcher le passage d’un objet sphérique de plus de 12 cm (4 po) de diamètre, et prévenir l’escalade. Une clôture de type « Frost » est acceptable. En outre, la clôture doit être d’une hauteur minimale de 1,2 m (4 pi) et maximale de 2 m (6 pi 6 po).

Coûts du permis

En 2013, le coût du permis s’établit comme suit: 8,90 $ par 1000 $ du coût des travaux : minimum de 130 $ pour une piscine hors terre (ou semi-creusée) et minimum de 390 $ pour une piscine creusée. En cas d’infraction à cette réglementation, les amendes peuvent être salées…  Ainsi, pour un résidant, la première infraction est de 100 $ à 300 $; de 300 $ à 500 $ pour une récidive et de 500 $ à 1000 $ s’il s’agit d’une récidive additionnelle.

Toutes ces démarches peuvent sembler plus que fastidieuses. Toutefois, si cette nouvelle réglementation permet d’éviter d’autres noyades de jeunes enfants comme ce fut le cas au cours des étés précédents, elle n’aura pas été vaine. Et vous pourrez profiter en paix de votre piscine!*  (2013-05-31)

Lien utile :
http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7357,75805586&_dad=portal&_schema=PORTAL

* À ce sujet, consultez notre article « Un été dans l’eau, mais pas à l’eau… Votre piscine est-elle sécuritaire », signé Élizabeth Forte-Le François, et publié dans notre numéro papier de mai-juin dont la distribution sur le territoire commence ce vendredi.



____________________________
Fête Fleury Ouest, samedi 15 juin
Une programmation festive
pour petits et grands


Photo

Le samedi 15 juin prochain, Fleury Ouest accueille les résidants pour son pique-nique annuel, agrémenté de spectacles et autres divertissements.

Dès 16 h 30, vous êtes invités à vous joindre à la fête, alors que la fanfare de la Maison des Açores fera résonner ses cuivres et autres instruments pour le plus grand plaisir des spectateurs. Au même moment, il y aura de l’animation pour les enfants avec une activité « maquillage ».

À 17 heures, vous pourrez « swigner » avec le   Studio 88. Dès 18 heures, le Trio Sol y Mar passera aux tables pour vous chanter la sérénade pendant vos agapes… À 19 h 30, il y aura un spectacle donné par le Smoked Meat Band, suivi, à 20 h 30, du spectacle de Jojo et les Sixtease. Bref, une soirée festive avec un peu de tout pour tous les goûts! (2013-05-31)


_____________________________
Distribution de fleurs à l’Écocentre, rue Lajeunesse
Certains voulaient des fleurs pour faire venir le soleil…


Photo

C’était la distribution gratuite de fleurs par l’arrondissement les 24 et 25 mai derniers à l’Écoquartier, rue Lajeunesse. Certains voulaient des fleurs qui feraient venir le soleil…  C’est le cas d’une abonnée de notre page Facebook qui a fait rigoler les personnes qui attendaient pour se procurer les fleurs, annuelles et vivaces.

Plusieurs dizaines de personnes ont fait la file pour se procurer de quoi embellir parterres et jardinières. Une sorte de remboursement de taxes en fleurs!!! Il fallait prévoir une preuve de résidence de l’arrondissement. Douze annuelles et une vivace étaient permises par adresse civique. Une initiative à perpétuer compte tenu de l’achalandage. (2013-05-31)


____________________________
« Crème à la glace, limonade sucrée… »

Un stand de limonade au profit de l’Hôpital Sainte-Justine


Photo

Le mardi 18 juin prochain, dès 15 heures, deux jeunes femmes du quartier vous accueilleront pour vous vendre limonade, gâteries et pâtisseries, à un stand de limonade sur le terrain de l’église Saint-André-Apôtre, rue Prieur Ouest.

Cette activité est destinée à collecter des fonds pour remettre à la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine. D’abord mise sur pied à Ville Mont-Royal, il y a deux ans, par quatre mamans de Ville Mont-Royal et d’Ahuntsic, l’activité a permis de récolter 43 000 $ jusqu’à présent.

Cette année, Annick Therrien et Marie-Josée Morin, toutes deux d’Ahuntsic, font une tentative pour collecter des fonds dans le même but, ici dans le quartier. Bien que leur objectif soit beaucoup plus modeste, première année oblige, elles espèrent toutefois que vous passerez leur dire bonjour, boire un verre de limonade, et vous sucrer le bec, au profit des projets de la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine.

Outre la vente de douceurs et de limonade, il y aura également une activité « maquillage » pour les enfants. Soulignons que des groupes d’élèves de l’École Sophie-Barat ont eux aussi contribué à préparer biscuits et gâteries qui seront vendus ce jour-là. Prenez note que s’il devait pleuvoir, l’activité serait remise au lendemain, mercredi 19 juin. (2013-05-31)

_________________________________________________________________________


______________________________________________________
Précisions sur les affichettes potagères

Une prof de Saint-André prend soin des plantes et des abeilles
    .Les enfants sont mis à contribution


Photo

 Les affichettes à l’école Saint-André-Apôtre dont journaldesvoisins.com vous a parlé, dans ses Actualités de la semaine dernière, ont été installées par la classe d’Anne Lavigne-Descôteaux (4e année) dans le cadre de la trousse PolliniMini conçue par Ville en vert. Les affichettes sont comprises dans une trousse qui contient des plantes nectarifères (qui attirent les insectes pollinisateurs), ainsi qu’un nichoir pour abeilles solitaires.  Avis à ceux qui voudraient poursuivre l’idée. 

(2013-05-31)


___________________________________
Le 8 juin, journée officielle pour la Fête des voisins
Vos voisins organisent-ils des fêtes de rue ou dans leur cour?


Photo

Le samedi 8 juin prochain, à la grandeur du Québec, c’est la journée de la Fête des voisins. Un peu partout, ceux et celles qui le veulent peuvent organiser des fêtes sur leur terrain, dans leur cour arrière, où ils invitent les voisins de leur rue. Le but: apprendre à mieux se connaître ou à s’apprivoiser; être au courant des déplacements éventuels des gens pour être à même de mieux surveiller son secteur.

Bien que cette journée du 8 juin soit officiellement déclarée « Fête des voisins », certains résidants préfèrent organiser leur fête de voisins en dehors de cette période. N’oubliez pas que si vous désirez avoir la possibilité de fermer votre rue à la circulation, il vous faut demander un permis plusieurs semaines, sinon plusieurs mois à l’avance. Et cette année, il vous faut être parrainés par Solidarité-Ahuntsic ou Déclic-Loisirs. Ces deux organismes ont été mandatés par l’arrondissement pour cette opération.

Jusqu’à présent, aucune fermeture de rue n’a été demandée à l’arrondissement pour la Fête des voisins du 8 juin. (2013-05-31)


______________________________
Nouvelle politique de gestion de l’eau à Montréal
Elle entrera en vigueur au cours de l’été


Photo

Le 15 mai dernier, la Ville centre annonçait qu’une nouvelle réglementation sur l’usage de l’eau potable à Montréal allait être adoptée par les élus au cours des prochaines semaines.

« En fait, la nouvelle réglementation entrera en vigueur au cours de l’été », souligne Hervé Logé, chef de division, gestion durable de l’eau, à la Ville-centre.
Selon M. Logé, ces règlements viennent reconnaître l’évolution des mentalités sur une ressource qui est précieuse et qu’on doit ménager. « Il y aura un certain nombre de changements d’habitudes, dit-il, mais les bonnes pratiques deviendront la règle », fait-il valoir.

Le gros bon sens

Certains changements qui entreront en vigueur relèvent simplement du gros bon sens, de souligner M. Logé. « Il s’agira de ne pas arroser en plein milieu de la journée, par exemple, mais bien le soir ou le matin. De toute manière, c’est mieux pour les plantes! », fait-il valoir.

Si on se sert d’un système automatique, il faudra arroser le soir, entre 20 heures et 23 heures, selon que notre domicile est à une adresse civique paire ou impaire, en alternance. Les systèmes d’arrosage tout automatiques devront être couplés à une sonde qui détecte l’humidité, pour éviter l’exagération. Par ailleurs, « si on arrose nos potagers à la main, la règlementation ne tient pas, sauf qu’on ne doit pas arroser quand il pleut! », déclare M. Logé, précisant que certains laissent leur système automatique d’arrosage fonctionner même quand il pleut. « C’est programmé ainsi et ça continue sous la pluie! », ajoute-t-il, mi-figue, mi-raisin. Cette façon de faire devra être modifiée. Évidemment, l’arrosage de l’asphalte ou d’une congère (banc de neige) sera aussi proscrit. D’ailleurs, un balai et de l’huile de coude ne font-ils pas le même boulot…

Et les piscines?

Quant au remplissage des piscines, il sera permis après 20 heures le soir, soit en dehors des heures de pointe, et avant 6 heures le matin.  Les patrouilles bleues, que journaldesvoisins.com vous a présentées au cours des deux dernières semaines, distribueront des dépliants pour expliquer les changements qui s’annoncent. Comme le souligne M. Logé, l’Écoquartier peut aussi se révéler une ressource précieuse pour qui veut se renseigner à ce chapitre.

Et les fuites?

Finalement, à qui objecterait que Montréal demande à ses citoyens de faire des efforts pour préserver l’eau alors que le système d’aqueduc est désuet et qu’il y a des fuites un peu partout, M. Logé rétorque: « Les efforts de la Ville se font en parallèle avec les efforts que l’on demande aux citoyens. Il y a plus de 2200 fuites qui sont réparées chaque année », dit-il.

Hervé Logé conclut en disant que les Montréalais ont de la chance d’avoir de l’eau de qualité sans que le coût en soit excessif comme c’est le cas dans certaines villes américaines situées plus au sud, et dans certaines villes européennes, également. (2013-05-31)

Lien utile :
http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=6497,97819583&_dad=portal&_schema=PORTAL


_________________________________
ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013
Pierre Gagnier, maire de l’arrondissement, de nouveau candidat
Il se présente avec Denis Coderre
comme maire de la Ville-centre
    . Les candidats seraient indépendants, et non dans un parti


Photo

Pierre Gagnier

C’est décidé! Le maire de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier, sera de la course à la mairie de l’arrondissement aux élections municipales de novembre prochain. Il sera, de plus, de l’équipe de Denis Coderre.

C’est Radio-Canada qui a appris que M. Gagnier se présentait de nouveau, et avec l’équipe de Denis Coderre. Radio-Canada ayant, en effet, découvert que Pierre Gagnier avait été l’un des signataires des demandes d’autorisation du parti « Équipe Denis Coderre pour Montréal » au bureau du Directeur général des élections du Québec.

Exit Projet Montréal

Le maire Gagnier, qui était candidat de Projet Montréal aux dernières élections, en novembre 2009, avait quitté les rangs de ce parti et était devenu maire indépendant un an après l’élection.

Quand journaldesvoisins.com lui demande pourquoi il a quitté Projet Montréal un an à peine après avoir été élu sous cette bannière, il mentionne qu’il est resté en bons termes avec Richard Bergeron, mais qu’il avait pris cette décision, car il trouvait que certains avaient des idées très arrêtées sur bien des sujets, notamment au chapitre de l’enlèvement (ou non) de la neige. « Dans la vie, dit-il, tout n’est pas blanc ou noir; il arrive qu’il y ait des zones grises. »

« J’ai aimé mon mandat! »

Interviewé par journaldesvoisins.com, il a dit aimer ce qu’il fait comme maire de l’arrondissement. Il souhaite d’ailleurs être réélu. « J’ai fait de mon mieux durant mon mandat, dit-il, avec mon coeur, mon âme, mes forces et mon enthousiasme. » Le maire qui compte 77 printemps bien sonnés croit que son expérience et sa vivacité en font un candidat intéressant pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville.

Jugé au mérite

Il souhaite être jugé au mérite par ses commettants. « Ce sont les citoyens qui jugeront de mes réalisations », lance-t-il, ajoutant qu’il faisait confiance à la population. Père et grand-père plusieurs fois, ayant été propriétaire d’une entreprise dans le domaine de la machinerie — que ses fils ont repris –, le maire Gagnier est fier de ses réalisations, aussi bien comme maire d’arrondissement que comme homme d’affaires, ce qu’il a été pendant 52 ans. « Si je suis capable de faire un autre mandat, dit-il, pourquoi pas? Mais si la population en décide autrement, je passerai à autre chose », lance-t-il, philosophe.

Six partis

Quand journaldesvoisins.com lui fait remarquer que d’aucuns ont souligné qu’il avait représenté six partis au cours de sa carrière politique, depuis 1990, il signale que ce qui est important « c’est de savoir si j’ai bien servi les individus ».

Équipe sans parti

Quant à Denis Coderre, qui a affirmé qu’il ne voulait pas de parti politique mais une équipe de candidats indépendants qui se regroupent derrière lui, le maire Gagnier a affirmé que les candidats allaient s’appuyer les uns sur les autres, et ainsi faire équipe. Il dit aimer travailler avec les jeunes conseillers de l’arrondissement qui sont tous de partis différents et que, de façon générale, l’harmonie a régné entre les élus au sein du conseil de l’arrondissement.

Pas superman, mais bon chef

Interrogé sur les compétences du chef d’équipe, Denis Coderre, il dit que c’est un homme à qui l’on peut faire confiance et qui a un passé et de l’expérience. Est-ce le meilleur candidat? « C’est certain que quand on lit les journaux, il faudrait Superman comme maire! », dit-il à la blague.  « J’ai aimé l’attitude de M. Coderre quand il a eu besoin de défendre le Québec auprès des gens de Toronto. Il a montré ses couleurs », précise-t-il. Quant à sa probité, même si son nom a été mentionné de loin dans des dossiers délicats, dont celui des commandites, M. le maire assène : « Que celui qui n’a jamais péché lance la première pierre! » (2013-05-31)


_______________________________
Implantation des compteurs de nouvelle génération
Hydro-Québec entreprend ses travaux mi-juin

     . Les avis ont déjà été envoyés aux résidants du quartier
    . Y aura-t-il une rencontre avec les résidants?


Photo

Comme résidant du quartier, vous avez déjà dû recevoir votre avis d’installation d’un compteur de nouvelle génération par Hydro-Québec, en remplacement de votre compteur manuel, au cours des derniers jours.

Bien que la société d’État ait déjà commencé à déployer son personnel dans le quartier en vue de l’installation prochaine des compteurs,  Journaldesvoisins.com a vérifié auprès d’Hydro-Québec à quel moment une rencontre d’information était susceptible d’être organisée par la Société d’État et l’arrondissement au bénéfice des résidants, comme l’avait demandé journaldesvoisins.com aux élus et au directeur général de l’arrondissement, Ronald Cyr, à la dernière réunion du conseil.

Discussions en cours

Selon Patrice Lavoie, porte-parole d’Hydro-Québec dans le dossier des compteurs, les discussions se poursuivent avec l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. « D’ailleurs, précise-t-il, une seconde rencontre est prévue entre des représentants d’Hydro-Québec, et la direction et le caucus d’Ahuntsic pour discuter du déploiement de la technologie. C’est lors de cette rencontre que pourra être discutée la possibilité de tenir une rencontre, selon la formule jugée la plus appropriée, pour les citoyens d’Ahuntsic, et ce, s’il y a lieu ».

À propos d’une telle rencontre avec les résidants, M. Lavoie a mentionné qu’il pourrait s’agir de représentants d’Hydro-Québec présents à un stand, lors d’un événement public dans l’arrondissement, là où les résidants seraient plus à l’aise de poser, de façon privée, les questions qu’ils souhaitent demander, plutôt qu’une rencontre réunissant tous les résidants du quartier intéressés par le dossier. C’est à suivre.  (2013-05-31)

Lien utile :
Notre dossier sur le sujet dans les archives du 17 mai dernier :
http://www.journaldesvoisins.com/archives—17-mai.html


________________________________
Obstruction du trottoir sur le boulevard Saint-Laurent

La sécurité des écoliers était en situation précaire


Photo

Au cours des dernières semaines, sur le boulevard Saint-Laurent, au nord du boulevard Henri-Bourassa,  un entrepreneur a, pendant plusieurs jours, complètement bloqué le trottoir avec ses échafaudages. Cet endroit fait partie de ce qui est considéré comme un corridor scolaire pour les enfants du quartier qui se rendent à l’école Ahuntsic,

Non content d’avoir empêché les piétons de marcher sur le trottoir, il n’avait pas installé de cônes orange dans la rue pour éviter que des automobilistes ne garent leur véhicule. De cette manière, il était impossible pour les piétons (et les écoliers) de marcher de ce côté du boulevard Saint-Laurent. Des parents ont composé le 311, sans succès.

Ce n’est qu’après s’être adressé à la conseillère de l’arrondissement, Émilie Thuillier, que les choses ont bougé un peu : quelques panneaux de signalisation indiquant que le trottoir était fermé ont été ajoutés, sans plus. Alors que Mme Thuillier songeait à faire d’autres démarches, vers le milieu de la semaine, parce qu’elle estimait que l’ajout des panneaux n’était pas suffisant, l’entrepreneur a mis fin à ses travaux.

Journaldesvoisins.com s’est posé la question aussi : n’y a-t-il pas certaines normes qui doivent s’appliquer lorsque l’espace public est ainsi occupé, particulièrement quand il s’agit — comme c’était le cas — d’un corridor scolaire? (2013-05-31)


________________________________
Nous ne sommes pas à Drummondville…
Mais nous aurons un potager devant une maison de la rue Clark!


Photo

Vous souvenez-vous de la saga de ce couple de Drummondville qui s’est pratiquement fait clouer au pilori pour avoir planifié et réalisé l’installation d’un potager sur le devant de sa maison, à Drummondville, l’été dernier? Un an et un livre écrit sur la question, plus tard, tout est rentré dans l’ordre pour Michel et Josée. Ils poursuivent ce qu’ils ont entrepris. D’autres ont suivi leur exemple. Ainsi, dans l’arrondissement, sur la rue Clark, Patrick et Barbara ont, à leur tour, décidé de planter fleurs, fruits et légumes devant leur résidence et, déjà, le résultat est intéressant. Nous prendrons des photos au fur et à mesure que la saison avance et vous pourrez voir les progrès de cette initiative potagère montréalaise. À souligner : à Montréal, il n’y a pas d’interdiction d’installer un potager devant sa maison. À Drummondville, l’an dernier, c’était interdit. Depuis, le conseil de ville a rendu les armes devant le tollé qu’avait suscité leur décision d’interdire cette pratique. (2013-05-31)


________________________
Chercheur d’or… ou de métaux?!


Photo

Au hasard d’une promenade, il peut arriver que vous perdiez un bijou, de l’argent, la médaille du collier de votre chien…

Ce chercheur de métaux, exerçant sa patience, a été aperçu par journaldesvoisins au parc Stanley, près du Pont-Viau, la semaine dernière.

Avec application, il sondait le terrain à l’aide de son appareil spécial qui détecte les métaux.

Il est fréquent de voir des gens se promener avec un tel équipement en bord de mer, là où les vacanciers ont passé la journée à se prélasser au soleil, perdant parfois divers objets en cours de baignade, ou avant. Cependant, c’est la première fois que nous était donnée l’occasion de rencontrer un de ces spécimens à Montréal! (2013-05-27)


__________________________
Un oiseau vit d’amour et d’eau fraîche dans une borne d’eau…


Photo

Un oiseau commun, un Étourneau sansonnet, a causé toute une surprise à un étudiant de l’École Sophie-Barat qui passait à proximité d’un tuyau, à l’extérieur de l’établissement.

L’oiseau en question a établi ses quartiers dans cette bouche de tuyau d’eau, en attendant que les sapeurs-pompiers aient à s’en servir… Sans doute qu’une fois ses oisillons envolés, l’oiseau fera de même, quittera le nid, et évitera la douche! (2013-05-31)


….et un renard effronté vient se montrer le bout du museau


Photo

Alors que journaldesvoisins.com participait à une excursion avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic au parc nature de l’Île-de-la-Visitation récemment, voilà que Maître Renard est passé inopinément non loin des excursionnistes.

Bien qu’effronté au point de circuler entre les tables de pique-nique, Maître Renard a tout de même fait preuve de discrétion et est allé rapidement se cacher dans les buissons… (2013-05-31)


____________________________________________________
BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES


Photo

Lancement de « Cenne qui roule n’amasse pas mousse »

Entraide
Ahuntsic-Nord
est un
organisme communautaire du quartier qui se consacre au bien-être des aînés qui
nous entourent.  L’organisme offre divers services pour briser l’isolement
et maintenir l’autonomie. Actuellement, il est à la recherche de bénévoles pour
la période estivale. Leur slogan d’été? Offrez-vous une saison d’entraide!
Rens. : France Brochu, au 514 382-9171. Le lancement de la campagne « Cenne qui roule n’amasse pas mousse » par la Maison des Jeunes d’Ahuntsic Le Squatt, le Carrefour jeunesse emploi Ahuntsic Bordeaux-Cartierville et le projet Un milieu ouvert sur ses écoles de la Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville, a eu lieu lundi 27 mai au 132 Bar Vintage, au 132, rue Fleury Ouest. Ce lancement avait pour but de donner le coup d’envoi à la collecte de fonds (de votre petite monnaie) au profit des projets entrepreneuriaux jeunesse de l’arrondissement et au profit d’activités jeunesse pour le territoire. Cette collecte se déroulera de la mi-mai à la fin septembre 2013. Aidons nos jeunes! Nous vous reparlerons des endroits de cueillette de monnaie dans les tirelires qu’on peut apercevoir sur la photo dans nos prochaines Actualités. Renseignements: 514 383-1136, poste 31, ou ealneus@cje-abc.qc.ca Grand bazar annuel du SNAC le 8 juin prochain, au Centre communautaire Laverdure, 10780, rue Laverdure. En cas de pluie, l’activité aura lieu à l’intérieur du Centre. Vous pouvez louer des tables au coût de 25 $ chacune. Vous pouvez également faire des dons de marchandises qui seront vendues au profit du SNAC, mais entre le 6 juin et le 8 juin seulement. Des bénévoles sont demandés pour les 6 et 7 juin pour le triage et l’étiquetage et le 8 juin pour la grande journée (installation de table, vente de produits et d’aliments, etc.). Prière d’appeler Brigitte Dubeau pour prendre rendez-vous et pour des renseignements, au 514 385-6499, ou écrivez à brigitte@lesnac.com  Relax-Action Montréal, un organisme communautaire sans but lucratif venant en aide aux adultes vivant avec un problème de santé mentale, tiendra son assemblée générale annuelle, le 7 juin prochain, à 14 heures, au Centre communautaire Ahuntsic, au 10780 rue Laverdure, à la salle Poly I et II. Rens. et confirmation de présence au  : 514 385-4868. Ville en vert
vous invite à implanter la pratique des Incroyables
commestibles,
qui consiste à planter, arroser, partager.  Si cette démarche vous intéresse, vous pouvez
contacter Léa à lea@ecoquartier.ca.  Pour plus d’infos : http://www.incredible-edible.info/Le CHSLD Louvain recherche des bénévoles pour aider le comité des loisirs à animer avec l’équipe de trois spécialistes de l’animation. Rendez-vous utiles en faisant sourire les personnes âgées qui y résident! Rens. : Jasmine Dubois 514 384-2000 p. 2282.  Marche et roule pour la santé est un événement organisé au bénéfice de la Fondation du CSSS d’Ahuntsic et Montréal-Nord.  Cette activité est gratuite et a lieu au Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation dès 9 h 30, sous la présidence d’honneur de Madame Diane De Courcy, députée de Crémazie.  Ville en vert vous invite dans une ruelle… verte pour son inauguration le 15 juin à partir de 10 h entre les rues De Salaberry, Michel-Sarrazin, de Meulles et Grenet.  Rens. : 514 447-6242.  Prenez goût aux affaires du quartier avec la CDEC Ahuntsic-Cartierville…
La Corporation de développement économique communautaire (CDEC) convie tous
les résidants, intervenants et gens d’affaires d’Ahuntsic-Cartierville à
découvrir des entreprises du territoire lors d’un « 5 à 7 » dînatoire qui aura lieu le mardi 4 juin
prochain au 433, rue Chabanel Ouest, niveau Mezzanine 1. Venez discuter avec des entrepreneurs et apprécier les talents
culinaires de traiteurs du territoire. Entrée
gratuite
. Il faut confirmer votre présence à l’adresse suivante : info@cdec.qc.ca  Votre compte de taxes municipales, deuxième versement, vient à échéance le lundi 3 juin prochain. Voyez-y!  (2013-05-31)


_____________________________________________________
QUOI FAIRE DANS LE QUARTIER?


Photo

La Vieille École, bientôt ne sera plus

Grande fête familiale gratuite au parc Marcelin-Wilson – Le samedi 8 juin, Fêtons Ahuntsic-Cartierville!  De 10 h à 15 h, sous le thème des contes et légendes, il y aura entre autres, des structures gonflables, de l’animation sportive, des spectacles (dont un dragon géant à 10 h 30) des jeux, des stands informatifs et dynamiques, etc.  La veille, le 7 juin, à 21 heures, il y aura une soirée cinéma sous les étoiles.  Apportez vos chaises pour mieux apprécier le film d’animation, «Le réveil des gardiens».  L’organisme Repère organise une Fête pour les Pères, le samedi 15 juin, au centre communautaire Ahuntsic, 10780, rue Laverdure, à partir de 10h. Bénévoles recherchés.   Il y aura des jeux gonflables, musique, photo, maquillage, cadeaux, concours sur «la paternité vu par les pères et les enfants», et autres surprises.  Rens. :  514 381-3511.  Julie Stanton et Asapia Worlitsky sont les poètes invitées de l’événement «Femmes de parole» à la librairie Monet,  le 13 juin à 19 heures. Contribution suggérée : 5 $.  Réservations : 514 337-4083  De Montréal à Tombouctou, exposition de tableaux de Marie-Hélène Paradis du 6 au 30 juin.  Vernissage à 18 h à la librairie Monet.  Rens. :  514 337-4083.  La musique de Arrowman, et des Tamales mexicains sont les plats principaux, ce dimanche 2 juin des 13 h au Café de Da, 545, rue Fleury Est.  MUSIQUE ET CUISINE INTERCULTURELLES AU CAFÉ DE DA est un évènement organisé par Latinordicos et Radio Centre-Ville qui met à l’avant deux des grands arts, la musique et la cuisine, deux arts très importants pour la société interculturelle montréalaise. Entrée gratuite, frais exigés si vous désirez goûter à la bouffe. Retour du Festival de lecture Je lis, tu lisdans les parcs et organismes communautaires de l’arrondissement. Ce festival est orienté sur l’éveil à la lecture et à l’écriture des enfants de cinq ans et moins. Du 25 juin au 25 août, deux animatrices parcourront les parcs de l’arrondissement pour offrir des activités d’animation et de lecture sous la tente. Infos : 514 872-0568. Le Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA) organise en collaboration avec l’Acef du Nord de Montréal, un atelier « Épicerie santé pour budgets serrés », le 13 juin, à 13 h 30, au Centre communautaire Ahuntsic, au 10780, rue Laverdure.  Inscriptions nécessaires, au (514) 382-0735. La Société d’horticulture et d’écologie du Nord de Montréal vous invite à une conférence avec Jean-Claude Vigor, horticulteur, sur « Les nouveautés de l’année en horticulture », le mercredi 5 juin prochain, à 19 h 30, à l’école Louis-Colin, 10 133, rue Olympia, Montréal. Droit d’entrée pour les non-membres, 5$. Rens.: 514 384-5681. Assemblée publique pour autoriser certains travaux sur le terrain de la Vieille École, par le promoteur qui en a fait l’acquisition, récemment. L’assemblée a lieu à la salle du Conseil d’arrondissement, lundi 3 juin, 19 heures, au 555, rue Chabanel Est, 6e étage. Prochaine réunion du conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, le lundi 10 juin 2013, à la salle du Conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage, à 19 heures. Si vous désirez poser une question, il faut s’inscrire en arrivant au moins 30 minutes à l’avance. Une dernière réunion aura lieu en juillet prochain, avant les vacances, puis le conseil d’arrondissement fera relâche en août et sera de retour en septembre. (2013-05-17)

___________________________
Journaldesvoisins (papier) de mai-juin arrive le 31 mai
De tout, pour tous

    .Abonnement payant disponible hors-territoire


Photo

Jean Rochette, « prof. d’éduc »…

Journaldesvoisins.com, de mai-juin (papier) sort ce vendredi. Sa distribution commence le jour même sur le territoire où il est habituellement distribué.

Au menu: plusieurs chroniques et textes intéressants qui concernent des sujets et des gens du quartier, dont la chronique « Venus du vaste monde », que signe notre collaborateur Ernesto Garofalo. Dans ce numéro, Ernesto nous présente nos amis açoriens du quartier. En outre, la chronique Belle rencontre vous présentera Jean Rochette, un professeur d’éducation physique bien connu des jeunes du quartier. Plusieurs autres chroniques vont plairont sans doute. C’est un rendez-vous!

Où le lire?

Journaldesvoisins.com (papier) est publié six fois par année et toujours disponible en fichier pdf une semaine après la distribution sur le territoire, sur notre site Web, sous l’ongle « Éditions papier ».

Il est également disponible à la Bibliothèque Ahuntsic pour consultation. Si vous habitez en-dehors de notre territoire de distribution (à l’heure actuelle, du boulevard Gouin à la rue Sauvé; de la rue Meilleur au parc Ahuntsic) ou si nos camelots ne peuvent vous en laisser d’exemplaire chez vous, faute de boîte aux lettres extérieures, et que vous désirez le recevoir à la maison par la poste, c’est possible.

Comment s’abonner?

L’abonnement annuel est de 20,00 $ par année, taxes incluses, (pour six numéros papier) et payable par chèque à « Journaldesvoisins.com« . Vous faites parvenir le chèque à : Journaldesvoisins.com, 10369, rue Clark, Montréal  (Québec) H3L 2S3    Vous pouvez également vous abonner lors de la vente de cartes de membres à la Chocolaterie Bonneau, dimanche 2 juin, de 11 h à 16 heures. Nous serons également présents à la Fête sur FLO, le 15 juin prochain et serons disponibles pour vous rencontrer, répondre à vos questions et aux demandes d’abonnements et de cartes de membres, notamment. (2013-05-31)


______________________________
Vous voulez aider votre journaldesvoisins.com?
Voici comment!


Photo

Page d’accueil de journaldesvoisins.com

Vous voulez aider les artisans de votre journal? C’est certainement possible! Voici quelques suggestions…

1- Vous abonner en nous faisant parvenir un courriel à journaldesvoisins@gmail.com;
2- Dire à nos annonceurs que vous avez vu leur pub dans notre journal!;
3- Devenir annonceur vous-même si vous avez un commerce ou une entreprise!
4- Devenir membre pour l’année moyennant 5$;
5- Cliquer « j’aime’ sur notre page Facebook (journaldesvoisins.com sur Facebook);
6- Nous aider à distribuer le journal (envoyez-nous un courriel à journaldesvoisins@gmail.com);
7- Donner votre nom pour faire partie du comité de rédaction que nous mettons sur pied actuellement;
8- nous appeler pour nous faire part de nouvelles dont vous êtes témoins;
9- en parler autour de vous…
10- nous faire part de vos commentaires par courriel, à journaldesvoisins@gmail.com.
11- nous proposer votre aide pour réviser la version électronique du vendredi, et la version papier bimestrielle pour donner un peu de répit aux autres collaborateurs;
12- finalement, pour les « branchés tous azimuts »… nous suivre sur le fil Twitter, à: @jdesvoisins

Tout ça, ou un de ces éléments, pas nécessairement dans cet ordre-là, selon vos goûts, vos compétences, votre personnalité, vos souhaits, nous permettront de construire, jour après jour, un meilleur journal qui sera véritablement le reflet du quartier et qui n’aura pas peur de discuter des vrais enjeux qui le concernent. Et ce sera en partie grâce à vous! (2013-05-31)


__________________________________
Vendredi 31 mai
Deuxième réunion du conseil d’administration de votre journal

C’est le vendredi 31 mai qu’a lieu la deuxième réunion du conseil d’administration de journaldesvoisins.com, alors que deux nouveaux membres sont cooptés au conseil, M. Douglas Long et Me Hugo Hamelin. Me Jérôme Dupont-Rachiele a remis sa démission ayant d’autres activités de bénévolat à poursuivre.

Sept personnes siègent maintenant bénévolement au conseil d’administration du journaldesvoisins.com, dont : Andrée Viens, ingénieure (présidente); Pierre Foisy, Ph.D.; Pascal Lapointe, rédacteur en chef, Agence Science-Presse (administrateur); Douglas Long, consultant en communications (administrateur); Me Hugo Hamelin, avocat (administrateur); Philippe Rachiele, éditeur (trésorier); et Christiane Dupont, rédactrice en chef (secrétaire du conseil). Ces gens de tous horizons permettront à votre journal de progresser en qualité et de façon saine.

Le Conseil a beaucoup de pain sur la planche! Nous vous en reparlerons. (2013-05-31)