Les Actualités du 6 fevrier 2015

________________________________________________________________________

Projet de prolongement de l’Autoroute 19
Le maire d’Ahuntsic
Cartierville donne son appui aux maires de la Rive-Nord


PhotoLe maire Pierre Gagnier (crédit-photo : jdv P. Rachiele)

Se disant « tout feu, tout flamme », le maire d’Ahuntsic–Cartierville, Pierre Gagnier, a donné officiellement et publiquement son aval au projet de prolongement de l’Autoroute 19 (pont Papineau-Leblanc) plus tôt cette semaine.

Flanqué des maires de la Rive-Nord regroupés sous l’égide de la Coalition pour le parachèvement de l’Autoroute 19 avec voies réservées pour le transport collectif, le maire Gagnier participait à la conférence de presse destinée à mettre un peu de pression sur le gouvernement du Québec. Cela, en dépit de l’opposition de nombreux résidants et groupes d’Ahuntsic–Cartierville, particulièrement ceux du district du Sault-au-Récollet, qui ont participé aux audiences du BAPE au Collège Regina Assumpta l’automne dernier.

Deux chapeaux

En entrevue au journaldesvoisins.com, le maire a dit qu’il comprenait le point de vue des résidants d’Ahuntsic, mais qu’il fallait tenir compte de l’ensemble des municipalités. « Je ne pense pas que ça aura un impact significatif sur cette partie-ci de Montréal », a-t-il dit, faisant référence aux études du ministère des Transports du Québec qui vont en ce sens.

En outre, le maire Gagnier a fait valoir qu’il représentait les résidants de l’arrondissement, mais que, dans ce dossier, il agissait également à titre de vice-président de la Commission du transport de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Il a d’ailleurs souligné que le maire Coderre, président de la CMM (NDLR : en voyage en Europe au moment de la conférence de presse), était en faveur du projet de parachèvement de l’A-19.



Photo

Photo : Archives jdv


PhotoLorraine Pagé (crédit-photo : jdv P. Rachiele)

Manque de sensibilité

De son côté, la conseillère du
district du Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé, s’est dite « non surprise »
par cette annonce du maire Gagnier.

En effet, Mme Pagé a rappelé que tous les élus de l’équipe Coderre avaient voté contre la motion que Projet Montréal avait déposée au conseil municipal en décembre dernier pour s’opposer au projet de prolongement de l’autoroute. 

Elle a toutefois déploré « le manque de sensibilité » du maire en regard de l’opinion des résidants de l’arrondissement dans ce dossier.



PhotoÉmilie Thuillier (crédit-photo : jdv P. Rachiele)

Le maire écoute qui?

Pour sa part, la conseillère municipale du
district Ahuntsic, Émilie Thuillier, s’insurge contre le fait que le maire
d’Ahuntsic–Cartierville, Pierre Gagnier, ainsi que les autres
représentants de l’équipe Coderre dans l’arrondissement, Harout Chitilian et Pierre Desrochers,
s’entêtent à défendre le projet de prolongement de l’autoroute 19 malgré
l’opposition des résidants locaux. 

« Si le maire d’Ahuntsic–Cartierville
n’est pas à l’écoute de ses concitoyens, qui l’ont élu, qui écoute-t-il? », a demandé Émilie Thuillier. La conseillère de Projet Montréal rappelle que tous les résidants et les organismes qui ont participé aux audiences du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) à Ahuntsic ont dénoncé le projet de prolongement de l’autoroute 19.

« Je ne comprends pas que le maire Gagnier se joigne aux maires de la Rive-Nord pour réclamer un mauvais projet plutôt que de s’allier à sa population pour protéger la qualité de vie dans Ahuntsic. Il est temps que tous les élus d’Ahuntsic–Cartierville se tiennent debout pour leurs concitoyens », a ajouté Mme Thuillier.

Incompréhension

Pour plusieurs résidants de l’arrondissement, cette prise de position du maire Gagnier est incompréhensible. Quelques-uns d’entre eux se sont manifestés avec virulence sur le fil Twitter peu de temps après la conférence de presse des maires. Certains s’organisent d’ailleurs pour être présents à la prochaine réunion du conseil d’arrondissement, le lundi
9 février.

Rappelons, par ailleurs, que Solidarité Ahuntsic, Projet Montréal, Vrai Changement pour Montréal, le Conseil régional de l’environnement de Laval et d’autres organismes de l’extérieur de l’arrondissement – tels que la Direction de la santé publique de Montréal et la Fondation David Suzuki – ont manifesté leur opposition au prolongement de l’A-19 par une autoroute plutôt qu’un boulevard urbain. Québec devrait faire connaître sa décision d’ici la mi-mars. (Par Christiane Dupont) (2015-02-06)

________________________________________________________________________


Panne d’éclairage au parc Ahuntsic
Cinq semaines déjà!


PhotoLors de la vigile qui s’est tenue au parc Ahuntsic, le 10 janvier dernier, les participants se tenaient en bordure de la rue Lajeunesse, dans le parc Ahuntsic. On aperçoit derrière eux le
parc qui est complètement dans la noirceur. Heureusement, la neige éclairait le chemin des gens! (Crédit-photo : jdv P. Rachiele)

À la stupeur d’un résidant du quartier, qui a contacté journaldesvoisins.com à ce sujet, une grande partie du parc Ahuntsic baigne dans l’obscurité une fois la nuit venue, depuis cinq semaines déjà. Il s’agirait d’une panne de courant due à « un bris causé par du vandalisme », selon l’arrondissement.

« C’est une question de confort pour savoir où les gens marchent. À ma connaissance, ça a toujours été éclairé l’hiver, il y a quelque chose qui ne va pas. […] Un mois sans éclairage public, ça ne tient pas debout!», s’est exclamé Pierre Lachapelle, résidant du quartier, qui estime à seulement « 35% à 40% » la superficie du parc éclairée une fois la nuit tombée et ce, depuis près de cinq semaines.

Obscurité depuis les Fêtes

Selon M. Lachapelle, cette panne remonte à la dernière semaine de décembre, « entre Noël et le jour de l’An ». M. Lachapelle avait alors contacté le 311, avant de réitérer son appel après les Fêtes dans la semaine du 5 janvier, en vue de vérifier si sa réclamation avait bien été prise en compte. Ce qu’on lui a confirmé.

Depuis lors, plus d’un mois plus tard, la panne subsiste, à sa grande surprise. « Je n’ai jamais vu ça une panne d’éclairage dans un parc pendant plus d’un mois », a fait valoir
M. Lachapelle, qui a aussi estimé la superficie touchée par le déficit d’éclairage : « Toute la partie ouest, disons l’axe imaginaire de la rue Millen, du parc Ahuntsic est en panne d’éclairage au sud de l’étang artificiel. Toute la partie sud, voisine de la rue Fleury, est en panne de Saint-Hubert à Lajeunesse. Les lumières au sommet de la butte de toboggan fonctionnent », a-t-il affirmé.


Lumière au printemps

Contacté par nos soins, l’arrondissement nous a fourni les raisons de cette absence d’éclairage. « Il s’agit d’un bris qui a été causé par du vandalisme », a expliqué Karine Tougas, porte-parole de l’arrondissement.

Après vérification avec « le service concerné, soit l’équipe d’éclairage de l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie », l’arrondissement nous a indiqué pourquoi la réparation de l’éclairage tardait tant. « Nous venons tout juste d’avoir la confirmation de l’équipe de l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie que les travaux de réparation devront se faire au printemps, car il s’agit de travaux qui nécessitent du creusage. C’est pour cette raison que le bris n’a pas été réparé », a indiqué Mme Tougas. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-02-06)

_______________________________________________________________


Déménagement sans tambour ni trompette
Le Centre local d’emploi (CLE) Fleury passe à l’ouest… et sera dorénavant situé dans les locaux d’Emploi Québec sur le boulevard de L’Acadie au sud d’Henri-Bourassa


PhotoUne annonce discrète collée dans la porte d’entrée. (Crédit-photo: jdv P. Rachiele)

Ne cherchez plus le Centre local d’emploi (CLE) Fleury qui était situé au-dessus de la bibliothèque Ahuntsic, sur la rue Fleury, angle Lajeunesse. Le CLE, dont le mandat est de donner un coup de pouce aux gens en difficulté après une perte d’emploi, par exemple, est déménagé en catimini au cours des dernières semaines. À la décharge du Centre, les utilisateurs ont été mis au courant, mais pas les résidants d’AhuntsicCartierville.

Le CLE se trouve maintenant plus à l’ouest, au 10 520, boulevard L’Acadie, avec les bureaux d’Emploi Québec de l’endroit. Il était tout de même fort bien localisé sur Fleury à côté du parc Ahuntsic, tout à côté du Café de Da et au-dessus de la Maison de la culture, à deux pas des stations de métro Henri-Bourassa et Sauvé. Et il était desservi par les nombreuses lignes d’autobus du nord de la ville.

Cure minceur?

Le nouvel emplacement sera sans doute plus facile d’accès pour la population de Bordeaux–Cartierville. De nombreux immigrants sans emploi ou avec peu de ressources s’y trouvent. Toutefois, pour les utilisateurs de l’arrondissement, de façon générale, il faudra compter plus de temps pour s’y rendre en autobus les bureaux du boulevard L’Acadie étant beaucoup plus éloignés du métro ou encore posséder une voiture.

Emploi Québec, qui relève du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, compte 18 CLE dans l’île de Montréal, mis à part ses centres spécialisés (pour les entreprises, les immigrants ou les réfugiés). L’histoire ne dit pas si les CLE de l’Île de Montréal et du Québec ont subi une cure minceur dans le cadre de l’opération de rigueur budgétaire mise en œuvre par le gouvernement du Québec.

Comme un charme

Chantal Savaria, cadre en communication du Ministère pour l’île de Montréal, a indiqué que le processus lié au déménagement avait démarré l’automne dernier. À son avis, tout s’est passé dans l’harmonie avec les employés et la clientèle. « Dès le 6 octobre, la clientèle avait été avisée du déménagement, pour aller à trois kilomètres plus à l’ouest. On a regroupé les bureaux afin d’être plus efficaces. Le processus s’est bien déroulé et les gens peuvent profiter d’une masse critique dans un local plus grand, en plus », a-t-elle indiqué. Finalement, tout a été complété pour le 12 décembre. 

Rappelons qu’un CLE comprend un service d’accueil, une salle multiservice et des services d’aide financière. Des services d’emploi sont également offerts dans la plupart des CLE ouverts aux heures normales de bureau. On  retrouve la liste des Centres pour l’île en cliquant ici. (Par Alain Martineau) (2015-02-06)


________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________

Départ de la directrice de l’école Saint-André-Apôtre
Un choix personnel, dit la CSDM
. Son entrée en fonctions date du 22 janvier


Picture

Dans un courriel adressé aux parents des élèves, la directrice de l’école Saint-André-Apôtre, Claudine Baril, a annoncé la semaine dernière (fin janvier) qu’elle quitterait prochainement la direction de leur école pour celle de l’école Saint-Louis-de-Gonzague, sur Le Plateau. Un départ en plein milieu d’année accueilli avec étonnement par certains parents d’élèves, alors que la Semaine des enseignants bat son plein cette semaine.  

« Je quitterai l’école Saint-André-Apôtre au cours des deux prochaines semaines pour aller relever de nouveaux défis à l’école Saint-Louis-de-Gonzague. Mon successeur n’a pas encore été nommé et la date de mon entrée en fonction reste à déterminer. Je vous transmettrai ces informations par le biais de l’Info-Parents qui vous sera envoyé dans quelques jours », peut-on lire notamment dans ce courriel signé par Mme Baril, datant du 26 janvier dernier, et auquel journaldesvoisins.com a pu avoir accès. Aucune autre explication à ce changement de poste ne s’y trouve mentionnée.

Motifs personnels

« À la CSDM, il y a un processus d’affichage afin de pourvoir à des postes tout au long de l’année. Les directions d’école peuvent postuler. Il s’agit d’un choix personnel. Le remplacement à l’école Saint-André-Apôtre suivra le processus d’affectation pour le remplacement », a indiqué Alain Perron, responsable des relations de presse à la CSDM, lorsqu’il a été appelé par journaldesvoisins.com à confirmer le départ de Mme Baril et à expliquer les raisons de celui-ci. « Mme Baril assume toujours ses fonctions en attendant la nomination de la nouvelle personne », a ajouté M. Perron.

Sous couvert de l’anonymat, une source proche du conseil d’établissement (CÉ) de l’école Saint-André-Apôtre nous a rapporté les raisons qu’aurait présentées, selon elle, Mme Baril aux membres du CÉ pour expliquer son départ. « Il s’agit pour elle d’une promotion, cette école étant plus grande et ayant une directrice adjointe. Par ailleurs, Mme Baril affirme ainsi se rapprocher de sa résidence et surtout s’assurer de demeurer au sein d’une école de la CSDM. Elle a beaucoup insisté sur ce dernier point. »

CSDM plutôt que Marguerite-Bourgeoys

Une parenthèse ici : advenant le cas où certaines écoles de la CSDM seraient confiées à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys dans le cadre de la future restructuration des commissions scolaires, le sort de l’école Saint-André-Apôtre serait plus qu’incertain, d’où peut-être la décision hâtive de Mme Baril de quitter le navire pendant qu’il en est encore temps.

Pas l’unanimité

Une autre source, qui tient également à rester anonyme, nous a laissé entendre que la directrice démissionnaire ne faisait pas l’unanimité au sein du personnel enseignant de l’établissement.

À l’heure où nous mettions sous presse ce jeudi, Mme Baril n’avait pas encore répondu à nos deux courriels et à notre appel téléphonique par lesquels nous lui demandions une entrevue pour connaître les raisons de son départ.

Selon l’une de nos sources, une réunion du CÉ à huis clos devait se tenir à ce sujet hier soir, jeudi.

Entrée en fonction le 22 janvier

D’après la publication accessible sur le site de la CSDM, L’Agora du Conseil du mois de janvier (la publication officielle du Conseil des commissaires), Mme Baril est déjà entrée en fonction en tant que directrice de l’école Saint-Louis-de-Gonzague, le 22 janvier dernier. Elle dirigeait donc, depuis quelques semaines, deux établissements scolaires en même temps. Nous lui souhaitons bonne continuation. (Par Rabéa Kabbaj et Christiane Dupont) (2015-02-06) 

Pour lire L’Agora du Conseil de janvier 2015, cliquez ici.

________________________________________________________________________


______________________________________________________________________

VERS LES ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Coup de sonde dans Ahuntsic-Cartierville


Photo

Source : Commission du redécoupage des circonscriptions électorales.
Les jeux ne sont pas encore faits dans la nouvelle circonscription fédérale d’AhuntsicCartierville à un peu plus de huit mois du scrutin fédéral. Un coup de sonde (rien de scientifique toutefois) effectué mercredi dans un secteur de la partie ouest qui se greffera à Ahuntsic selon le nouveau découpage de la circonscription électorale a démontré le peu d’intérêt pour l’élection.

Pire. Parmi la quinzaine de personnes interrogées au hasard, aucune ne savait qu’il y avait eu redécoupage, donc une nouvelle délimitation des circonscriptions fédérales.

Ces futurs électeurs ne sont plus dans la circonscription de Saint-Laurent
Cartierville (Stéphane Dion en est le député actuel), mais se retrouvent dans la circonscription AhuntsicCartierville, la nouvelle désignation portant le même nom que l’arrondissement municipal.

En gros, le territoire de la circonscription perd l’est de la rue Papineau et gagne ce qui est situé à l’ouest de l’autoroute 15, en plus de tout ce qui se trouve entre la voie ferrée du CN, au sud, et la rivière, au nord. De plus, il faut ajouter un étroit corridor d’électeurs nous menant jusqu’à l’autoroute 13. Bref, un large secteur se situant autour de l’Hôpital du Sacré-Cœur et de l’Institut Albert-Prévost, un bastion libéral.

Libéraux en avance

Parmi les gens sondés, les libéraux avaient la cote, bien que plusieurs personnes interrogées semblaient indifférentes face à la chose politique. Une dame qui ne parle qu’anglais, rencontrée au YMCA du boulevard Laurentien, a tout de suite claironné qu’elle est fédéraliste. Mme Anita Cohin a indiqué que son choix portera sur le Parti libéral du Canada.

Un jeune qui nous arrive du Burundi a fini par dire que s’il pouvait voter, il le ferait pour Justin Trudeau. Dans un petit centre commercial où se rendaient de jeunes parents à l’une des bibliothèques de l’arrondissement, un jeune Cubain habitant ici depuis deux ans, Damian, n’a pas hésité à dire qu’il aimait Stephen Harper bien qu’il ne suivait pas la politique canadienne. Mais il n’a pas encore le droit de vote.

Un autre a seulement dit qu’il ne voterait pas pour Harper. Mais on a pu entendre au moins un partisan de Maria Mourani, un homme qui souhaiterait voter pour elle parce que, dit-il, elle est connue. « Why not? » (Pourquoi pas?), nous a lancé ce jeune homme.

Le seul Québécois de souche rencontré ayant accepté de se parler a dit qu’il préférait garder pour lui son choix de vote. « Je regarde les candidats et je décide à la fin », a confié M. André Boudreau, qui demeure au centre de la circonscription. Plusieurs
personnes, dont un autre, un francophone préférant ne pas parler aux
journalistes, ont refusé de répondre aux questions.

La politique, plus tard

Le Centre d’appui aux communautés immigrantes, le CACI, qui veille à l’intégration des nouveaux venus dans le quartier, effectue un certain travail sur le plan politique. En accueillant les arrivants, le CACI les informe notamment sur les questions relatives aux droits et libertés dans leur pays d’accueil. Mais la politique nationale n’est certes pas leur priorité.

Pour la directrice générale Anait Aleksanian, « les nouveaux venus ont d’autres chats à fouetter ». Elle faisait allusion à l’importance pour eux de dénicher d’abord un logis et un travail. « La politique viendra plus tard, souvent après quelques années », a-t-elle précisé, interrogée par journaldesvoisins.com.

« Les gens doivent aussi s’assurer d’avoir leur carte d’assurance-maladie, des places à la garderie pour leurs enfants et bien d’autres choses. Venant de pays où existe parfois un régime dictatorial, ils sont prudents », a conclu la dirigeante du CACI, organisme qui fait un travail remarquable auprès des immigrants dans Bordeaux et Cartierville. Le CACI compte 23 classes de français. Des cours d’anglais sont aussi offerts, mais les gens doivent d’abord avoir une bonne connaissance de la langue de Félix.

Bref, les questions de l’emploi et de l’intégration devraient être des enjeux dans ce secteur de la circonscription, comme ce fut le cas aussi à l’élection provinciale d’avril dernier dans L’Acadie, représentée par Christine St-Pierre. En 2006, dans Bordeaux-Cartierville, seulement 28 % des nouveaux arrivants avaient déniché un emploi tandis que ce taux atteignait 45 % pour la population du secteur en général. (Par Alain Martineau) (2015-02-06)

 _______________________________________________________________

Retour de Lepage dans le nord de Montréal
Les oeuvres Pique et Coeur de nouveau présentées à la salle de la TOHU au cours du mois de février

Les deux premiers des quatre
volets des œuvres
Jeux de cartes d’Ex Machina et Robert Lepage, présentés
l’an dernier, sont de retour en février dans une salle près de chez vous.
En effet, la TOHU, à la limite est de notre arrondissement, présente
Pique (jusqu’au
mardi 10 février) et
Cœur (du mercredi 18 au dimanche 28 du même
mois), deux pièces réservées aux 15 ans et plus.


Ces œuvres du metteur en scène québécois ont été chaudement accueillies par le public et la critique au Québec et à l’étranger. Le cœur de l’action se situe dans le désert, quelque part en Irak, et à Las Vegas, ce lieu artificiel par excellence où bien des visiteurs se rendent pour tenter d’oublier leur quotidien.

On y va pour le jeu, c’est vrai, et certains en profitent même pour se marier. C’est ce que fera un couple québécois dans la période où un autre Bush lance une autre guerre contre l’Irak. Un Elvis s’occupe de la cérémonie. Beau certes, mais tout ne sera pas si rose sur place pour les mariés et pour tous les autres personnages qui se grefferont à la pièce qui oppose, en bout de piste, l’Occident et l’Orient. La partie de jeu de cartes est commencée et tout est permis.

« Alors que les habitués de la Strip (Vegas) tentent de tirer le meilleur numéro en fuyant le monde réel, les soldats américains dans le désert irakien sont aux prises avec moult dilemmes moraux. En fin de compte, tous sont aux prises avec leurs propres contradictions et leur avenir incertain hésitant entre déchéance et rédemption », a résumé fort bien Lepage en parlant de Pique.


Photo

Pique et Coeur. (Crédit-photo : Érick Labbé)

Photo

Marc Labrèche, à la première de Pique. Derrière lui, Jean-Pierre Ferland.
(Crédit-photo: jdv A. Martineau)
Scène ronde

Le choix de la TOHU a toute son
importance pour présenter Jeux de cartes. Il faut une scène à 360 °
pour faire circuler les six comédiens. La TOHU est membre du Réseau 360 °
qui rassemble 14 villes de spectacles disposant d’un établissement circulaire,
Montréal étant la seule en Amérique du Nord.

Ces comédiens (qui interprètent
beaucoup plus de rôles) sont solidement appuyés par une équipe technique qui
fait des prouesses. Tout est calculé au quart de tour. Les changements de
décors étonnent. La piscine qui se transforme en chambre à coucher ou en salle
de jeu. Ou en bar. Faut le faire. C’est presque du cinéma vivant. On jongle aussi avec trois langues dans cette pièce, donc des surtitres qui s’affichent en divers endroits de la TOHU.

Les décors changent rapidement,
mais c’est aussi une opération risquée pour cette pièce de plus de deux heures
15, sans entracte. Ainsi, un problème technique d’une quinzaine de minutes est
survenu lors de la première, mardi dernier. Mais la TOHU, bondée, a vite
pardonné, lors de la reprise.

Créée en 2012

Pique a été
créée à Madrid en 2012 et présentée sur le circuit des théâtres circulaires en
divers endroits en France ainsi qu’à Londres et à Moscou, notamment. Cœur suivra pour les deux dernières de
février.

Tout comme Pique, la pièce traite des rapports passés et actuels, ainsi que de nos échanges pas toujours simples avec la culture arabe. Cette fois, on se retrouve en Algérie, sous influence française, et à Québec. La pièce dure trois heures 30, mais avec entracte. Une rencontre est prévue avec les comédiens après la représentation du jeudi 19 février. (Par Alain Martineau) (2015-02-06)

________________________________________________________________________


Picture

Fêtes d’hiver dans les parcs

L’arrondissement organise, en
collaboration avec différents organismes partenaires, cinq journées d’activités
hivernales gratuites. Les fêtes hivernales favorisent les échanges entre
citoyens de toutes générations et cultures, en plus de valoriser la saison
hivernale en l’associant au plaisir de la pratique d’activités extérieures.

Il est à noter que c’est le vendredi 6 février qu’aura lieu, au parc de Louisbourg, 4 455,
terrasse de Louisbourg, la Classique de hockey Bordeaux-Cartierville. Dès le
dimanche suivant, le 8 février, les festivités auront lieu
dans le district de Saint-Sulpice, soit au parc
Berthe-Louard, situé au 9 395, avenue
de Galinée.

Le samedi 14 février,  le
rendez-vous familial se transportera dans le district d’Ahuntsic, au parc
Nicolas-Viel, 95 boulevard Gouin Ouest et dès la fin de semaine suivante, c’est
dans le district du Sault-au-Récollet, le
samedi 21
février, au parc
J.-J.-Gagnier, que les festivités hivernales auront lieu. Finalement, c’est au parc De Mésy, 12 120, rue Grenet,
dans le district de Bordeaux-Cartierville, que les familles se réuniront le dimanche 1er mars.
 

Consultation publique : site d’accueil et rue piétonne

Le mardi 18 février, à 19h, au 555, rue
Chabanel,  nous vous invitons à
participer à une soirée de consultation publique où l’arrondissement
présentera sa vision de développement du site d’accueil du parcours Gouin au parc
Basile-Routhier. Il sera alors proposé des esquisses et des dessins du bâtiment
ainsi que les aménagements extérieurs prévus, dont un projet de foresterie
urbaine. Lors de cette rencontre le projet de convertir temporairement une
portion de la rue Park Stanley en rue piétonne sera également à l’agenda.

Les conseils d’arrondissement en 2015

Nous vous invitons à participer en grand nombre aux séances
du conseil d’arrondissement en 2015. Ces rencontres publiques vous permettent
de participer à la vie démocratique de l’arrondissement. Il est à noter que les conseils d’arrondissement
sont également diffusés sur le Web. Pour le visionner  en direct ou en différé, il suffit d’aller à www.ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville et de cliquer sur l’onglet correspondant.

En plus de connaître les
différentes résolutions que nous adoptons (budget relié aux opérations,
règlements d’urbanisme, sécurité publique, projets qui feront objet de consultations
publiques, etc.), vous avez l’opportunité, en début de séance, de poser une
question qui se rapporte à un sujet d’intérêt public. Nous sommes assistés par
les directeurs des différents services qui peuvent apporter des informations
plus substantielles lorsque la réponse demande un détail bien précis.

Nous vous rappelons
également  qu’il y a environ une séance de consultation publique par mois sur un
des items du conseil d’arrondissement et que nous annonçons en général la date
de la consultation lors du conseil d’arrondissement.

Le premier conseil
d’arrondissement aura lieu le lundi 9 février 2015, à 19h, à la salle du
conseil située au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Les citoyens
qui désirent poser une question aux élus doivent s’inscrire entre 18h30 et 19h
au registre disponible à l’entrée. Il est à noter qu’une courte présentation
résumant la Politique de service à la
population  
de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville aura lieu en
début séance. 

Les séances du conseil de l’année
2015 ont lieu à tous les lundis de la deuxième semaine du mois. Les dates à
retenir sont les suivantes : 9 mars; 13 avril;  11 mai; 8 juin; 10 août; 14 septembre, 13
octobre, 9 novembre et 7 décembre. Le conseil d’arrondissement fera relâche au
mois de juillet 2015.

 

 


__________________________________________________
Dans notre numéro papier de février…
Apprenez-en plus sur… vos voisins, et sur votre coin


Photo

Marcel Lafleur, un autre aîné actif que journaldesvoisins.com vous présente.

Photo

Anne-Élyse est notre chroniqueuse invitée, dans Chronique Jeunes de février. Suivez ses aventures alors que cette jeune Ahuntsicoise est allée étudier quelques mois en Espagne, à l’occasion d’un échange étudiant. (Crédit-photo : Anne-Élyse Rocheleau)
Dans notre bimestriel papier de février, dont la distribution a commencé le week-end dernier et se poursuit jusqu’au 8 février, faites connaissance avec… Vincent Garneau, coordonnateur historique de Cité Historia, dans le district du Sault-au-Récollet.

Relevez le défi de la ménagère que vous lance Julie, dans Éco-pratico! Découvrez qui se cache derrière les Souverains anonymes de la Prison de Bordeaux, avec Mélanie Meloche-Holubowski. Apprenez comment l’arrondissement décide ou non d’octroyer des permis de construction aux promoteurs immobiliers qui les sollicitent.

Faites une Belle rencontre avec Charles Caouette, professeur retraité de l’UdeM et résidant d’Ahuntsic depuis plus de 50 ans. Sentez l’air frais du printemps avec la chronique Jardins et potagers de Patrick! En attendant, laissez-vous tenter pour aller jouer dehors par l’article de notre journaliste Rabéa Kabbaj et la Chronique urbaine de quartier de Geneviève Poirier-Ghys sur les activités d’hiver.

Notre journaliste émérite Alain Martineau vous fait découvrir les garages de la STM, qui ont pignon sur la rue Legendre dans notre arrondissement, dans notre nouvelle chronique
Vie de quartier. Voyagez en Espagne avec notre chroniqueuse invitée, Anne-Élyse Rocheleau, dans la Chronique Jeunes.


Bien sûr, nos chroniques Page d’histoire, Nos aînés actifs, Les P’tits voisins sont toujours au rendez-vous. Faites aussi un tour de planète avec la nouvelle chronique de Diane Éthier sur la politique internationale vue de chez nous. Bonne lecture! (C. D.)



________________________________________________________________________

Lettres ouvertes 

Lettre ouverte de Vrai changement pour Montréal sur le statut de la métropole (par Lorraine Pagé)

Lettre ouverte sur l’Autoroute 19 : une vision passéiste (par Diane Duchesne)

Lettre ouverte sur le projet d’agrandissement de l’école Ahuntsic-Annexe (par Martine Valade)

________________________________________________________________________


__________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…


Picture

La finale locale de CEGEP en spectacle a eu lieu au Collège Ahuntsic le 12 février 2015. Pour cette 36e édition, les spectateurs ont assisté à un spectacle varié mettant en vedette les étudiants de l’établissement. Lors de cette finale, douze numéros variés de danse, de musique et même de cirque, ont été  présentés. Cette année, des membres du personnel du Collège ont aussi démontré leurs talents lors de la partie hors-concours de la compétition (Source : Collège Ahuntsic)

Question dcontre
l’itinérance. » (Source : bureau de Maria Mourani)

Séance ordinaire du conseil d’arrondissement, le 9 février 2015. La séance du conseil a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à
18 h 30 si vous désirez poser des questions. L’ordre du jour est maintenant disponible. Cliquez ici.
___________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont désormais le mercredi de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier tout ce que nous recevons. Merci!


Picture

Ateliers d’éveil musical et au cirque. La Maison des parents de Bordeaux–Cartierville invite les parents du quartier et leurs enfants de 0 à 5 ans à
participer gratuitement à une série de quatre ateliers d’éveil musical et au cirque.
Rendez-vous les vendredis suivants, de 9 h 30 à 13 h 30 : les 13 et 27
février, et le 6 mars. Au 12 191, rue Lachapelle. Inscription :
514 745-1144. (Source : Maison des parents)

______
La Saint-Valentin dans les bibliothèques de l’arrondissement. Mme Chose en raconte
de belles pour
… la Saint-Valentin. Poésie,
chansons et comptines sont au rendez-vous. Parce que… « Il y a
longtemps que je t’aime, jamais je ne t’oublierai… ». Avec un petit
bricolage pour terminer en beauté! À la bibliothèque
d’Ahuntsic, pour les enfants âgés de quatre à sept ans et leurs parents. Le samedi 14 février, à
14 h. Inscription : 514 872-0568.

Cybèle et la fée. La
fée Rose-Lise vient te raconter l’histoire de son amitié avec la fabuleuse
Cybèle. À la bibliothèque de
Cartierville, pour les enfants de deux à sept ans et leurs parents. Le samedi 14 février, à
14 h. Inscription : 514 872-6989.

Contes pour la
Saint-Valentin. 
Le
Théâtre de la Source ponctue le mois le plus court de l’année de ses tendres
histoires d’amour et d’amitié. Écoutez la leçon d’une princesse à son papa,
suivez une maman souris dans son périple autour du monde, et laissez-vous
bercer par d’autres contes délicieux. À la bibliothèque de
Salaberry, pour les enfants de 4 à 10 ans. Le samedi 14 février, à
14 h. Inscription : 514 872-1521. (Source : Arrondissement)

_______

La halte-garderie du Créca. « Les petits gérants » peut accueillir
de nouveaux enfants. La garderie offre un
répit-famille pour un maximum de trois jours par semaine par enfant. Les places sont offertes tant pour des besoins ponctuels que pour des besoins à long terme. La garderie accueille aussi les tout-petits en cas d’urgence. Au 10 770, rue Chambord. Information : 514 596-7629. (Source : CRÉCA)


Photo

Médiation familiale – Counselling offert par RePère en collaboration avec M. Jean-Pierre Houle, psychologue médiateur et membre de l’Ordre des psychologues du Québec.
Champs d’intervention :
1 – Thérapie de couple
2 – Réconciliation
3 – Gestion de colère
4 – Anxiété et deuil de la séparation
5 – Communication
Tous les vendredis, de 13h à 17h, au Centre communautaire Ahuntsic, bur. 307. Sur rendez-vous seulement . Les inscriptions sont obligatoires, au 514 381-3511 ou à liaison@repere.org. (Source RePère)

Lancement d’un Croque-livres par l’OPP (organisme de participation des parents) de l’école Ahuntsic, le 16 février prochain, de 17 h à 17 h 30, au bâtiment principal, 10 615 boul. Saint-Laurent. Il y aura animation avec
livres et chocolat chaud pour l’événement.  Vos livres à partager pour les
0-12 ans sont les bienvenus. Notre petit monstre sera ainsi bien garni!
Pour info : oppahuntsic@gmail.com. (Source : OPP école Ahuntsic)
Cours de préparation à la citoyenneté. 20 $ la session de cinq cours.
Vous avez reçu votre livret pour apprendre l’histoire du Canada? Vous avez besoin d’un coup de main pour réviser votre examen? Inscrivez-vous à nos cours de préparation pour étudier en groupe et avec l’aide d’un professeur. Les inscriptions se font dès maintenant et les cours commencent à partir
du mardi 17 février (jour) ou du jeudi 19 février (soir). Inscription : 
514 382-0735, poste 228. (Source CANA)

Mercredi 18 mars, 10 h
Conférence sur la Tutelle, curatelle et le curateur public avec Me Hélène Guay de l’AQDR (Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées) 
Au Café de Da (conférence au 545, rue Fleury Est) (inscription au 10 300 rue Lajeunesse ou au 514 872-0568) (Source : Arrondissement)
Le 18 mars, 13 h 30
Conférence sur la confidentialité des soins de santé avec Me Hélène Guay de l’AQDR (Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées) 
Bibliothèque de Cartierville (inscription au 5 900, rue de Salaberry ou au 514 872-6989) (Source : Arrondissement)
Mercredi 25 février, 10 h
Conférence sur le refus des soins et aide médicale à mourir avec Me Hélène Guay de l’AQDR (Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées) 
Au Café de Da (conférence au 545, rue Fleury Est) (inscription au 10 300 rue Lajeunesse ou au 514 872-0568) (Source : Arrondissement)
Le Café « Jasette » est de retour! Au Centre des femmes solidaires et engagées. Venez prendre un bon café chaud dans un climat de détente et joignez-vous au groupe de discussion (en anglais) tous les mercredis de 10 h à midi, au Centre des femmes, situé au 1586, Fleury Est, porte 100. Venez rencontrer d’autres femmes, partager vos intérêts et aborder des sujets qui vous touchent. Inscription : 514 388-0980. Bienvenue à toutes! (Source : CFSE)


Picture

Ress-Art se prépare pour son symposium qui aura lieu les 13 et 14 juin 2015. Les artistes intéressés sont priés d’appeler au 514 683-5389 ou de s’adresser à nycoll_boivin@Hotmail.com.   

Cours de cuisine à l’atelier culinaire du Loblaws Ahuntsic. Tous les
vendredis du mois de février, de midi à 13 h, 10 $ + taxes (payez
10 $, apprenez une recette avec le chef, et repartez avec une
carte-cadeau en magasin de 10 $).  Aussi le 25 février à 17 h. (Source : Loblaws Ahuntsic)
Conférence gratuite sur la médiation – Pour mieux communiquer après la rupture. Peut aider bien des couples à ne
pas mettre le doigt dans l’engrenage du système juridique. Les
conférences du Barreau du Québec sont webdiffusées sur le site du Barreau
du Québec : http://www.barreau.qc.ca/fr/mediation. (Source : Barreau du Québec)
L’ensemble vocal Jazzimut du Collège Ahuntsic est à la recherche de
choristes pour sa saison d’hiver 2015. L’ensemble est sous la direction
de Francine Brouillard. Voix de soprano, ténor et basse recherchées.
Les répétitions ont lieu au Collège Ahuntsic les jeudis, de 16 h 30 à
18 h 30. Il n’est pas obligatoire de lire la musique; des mp3 sont
fournis pour les pratiques. Vous aimez chanter et avez une voix juste? Joignez-vous à nous! Plaisir assuré! Informations supplémentaires : 514 858-9012. (Source : Jazzimut)
Thérapie de groupe à l’intention des personnes anxieuses, offerte par le Centre de santé et de services sociaux d’Ahuntsic et
Montréal-Nord. Cette
thérapie de groupe, inspirée de l’approche cognitive comportementale, s’adresse
aux personnes âgées de 18 ans et plus qui souffrent d’anxiété dans différentes
situations de leur vie (travail, études, relations interpersonnelles, vie
sociale, etc.). Information : 514 384-2000, poste 1654. (Source : CSSSAM-N)
Vivez une expérience interculturelle hors du commun. Le Comité citoyen sur le dialogue interculturel (CCDI) de Bordeaux–Cartierville est
à la recherche de citoyens curieux résidant à Bordeaux–Cartierville et
qui ont envie de prendre la parole et d’échanger sur leur histoire et
leur vision de l’avenir de leur quartier. Vous aurez la chance de
participer avec d’autres citoyens du quartier, toutes origines
confondues, à des ateliers animés par des artistes passionnés et
reconnus dans leur milieu. Le projet se déroulera en quatre temps à
partir de la mi-février et culminera à la Fête de la famille du 23 mai 2015, où les citoyens présenteront le fruit de leur œuvre artistique et collective. Places limitées, informez-vous rapidement! Pour information : Geneviève Levac du CLIC, au 514 332-6348 / mobilisation@clic-bc.ca ou comiteinterculturel@hotmail.ca. (Source : CCDI)


Picture

Ateliers d’information sur les hausses de loyer, destiné aux
locataires d’un logement. 
Durant
cet atelier, on offre les informations nécessaires pour vous défendre
devant une hausse de loyer :

– Est-ce
que mon propriétaire respecte les délais prescrits par la loi?
– Comment
calculer la hausse de loyer qui serait juste?

– Comment
refuser mon avis de hausse de loyer?

– Comment
me défendre à la Régie du logement?
Horaire : les mercredis 11 février à 18 h 30, 25 février à 18 h 30, 11 mars à 13 h 30,
25 mars à 18 h 30 et 22 avril à 13 h 30. Inscription : 514 331-1773. (Source : CLAC)


____________________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS 

Promenade Fleury 

Voici l’esquisse du stationnement Fleury/Chambord qui sera terminé

« le plus tôt
possible », quand les conditions le permettront au printemps. (Source : Stationnement de Montréal et Promenade Fleury)

Surveillez la nouvelle édition du journaldesvoisins.com papier qui sort cette fin de semaine à l’est de la rue Saint-Hubert.

Fleury Ouest

Après avoir modifié les locaux La Fleuristerie ouvre le 6 février dans l’ancien emplacement de Maillagogo.

Yves de la Chocolaterie Bonneau fait maintenant partie des acériculteurs et pour cette occasion, il a créé un nouveau chocolat à base d’érable (et de whisky) : les 6 ou 12 Sortilèges.

________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI

Patinez sur l’une des 19 patinoires extérieures de l’arrondissement – Voir les conditions ici.
Jusqu’au 8 mars
Expo à la Tohu préparée par les jeunes de Regina Assumpta pour les cinq ans du séisme en Haïti. Les Casques noirs sont de jeunes créateurs âgés de 12 à 18 ans du quartier Jalousie de Port-au-Prince et du Collège Regina Assumpta à Montréal, qui font appel à leurs talents afin de modifier les espaces restreints de Jalousie. Information ici. (Source : TOHU)


Picture

Jusqu’au 13 mars
Exposition : Ployés et déployés. Sculptures de François Mathieu. Ces sculptures surprennent un peu. On sourit à la vue de ces bricolages qui nous montrent tout le travail à déployer pour qu’une idée fasse son chemin, pour qu’une image, toute simple, puisse se révéler devant nous. Dans ces objets surprenants, la résistance des matériaux et le poids des choses confèrent un sens poétique
à l’impossible. Entrée libre à la Maison de la culture. (Source : Arrondissement)


Picture

Jusqu’au 21 février
Exposition de Jacques Pinard pleine

« de transparence et de
textures » de cet artiste qui travaille le verre et le néon depuis 1983. À voir dans le nouvel atelier de verre de la Galerie Kaf Art au 9367, rue Lajeunesse. Inauguration le 6 février entre 18 h et 20 h. (Source : Kaf Art)



Photo

Le 6 février, de 15 h à 20 h
Fête d’hiver familiale au parc de Louisbourg.  Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud. C’est aussi la classique de hockey de

Bordeaux–Cartierville,

organisée par la Table de concertation jeunesse de

Bordeaux–Cartierville et l’arrondissement. Au coin des rues de Louisbourg et De Meulles. (Sources : Arrondissement et TCBC)



Picture

Le 6 février à 20 h
Concert au bout du monde – Salonika – chants séfarades de Thessalonique et de Thrace. L’ensemble ESEM concilie harmonieusement tradition et création, puisant dans le riche répertoire séfarade retracé à Thessalonique, anciennement appelée Salonique. À la Maison de la culture.  Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)

Le 6 février à 18 h
Soirée tzigane, par Sergeï et Olga Trofanov. Retrouvez Sergeï et ses musiciens pour un voyage dans les pays de l’Europe de l’Est. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le rendez-vous du thé)


PhotoSitelle à poitrine blanche

Le 7 février, de 9 h à midi
Sortie ornithologique au Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation avec le club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Rendez-vous au chalet du parc de
l’Île-de-la-Visitation. Sortie gratuite pour tous. Information :
438 338-4138. (Source : COA)

Le 7 février à 14 h
Conférence – Quelques idées reçues sur la langue (au Québec) avec Benoît Melançon, professeur de littérature et langue française à l’Université de Montréal et auteur de nombreux livres. Il s’interroge sur l’état de la langue française au Québec. À la bibliothèque de Cartierville. Inscription : 514 872-6989. (Source : Arrondissement)
Le 7 février à 18 h

Hommage à Joe Dassin
, par Raphaël Torr. Doté
d’une solide expérience de scène ainsi que d’une voix chaude et grave
naturellement semblable à celle de Joe Dassin, l’interprète, Raphaël
Torr, fait revivre les plus grands classiques de Dassin. De Salut les
Amoureux
à L’Amérique, en passant par Les Champs-Élysées et L’Été
indien
, c’est un véritable voyage dans le temps qui vous attend. Le
spectacle de celui qu’on désigne comme « le meilleur interprète de Joe »
devient vite une véritable fête à la mémoire de Dassin.
Souper-spectacle 44,95 $.
(Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le 8 février à 15 h
Taffel consort – musique allemande des 16e et 17e siècles pour violes de gambe. Œuvres de Schütz, de Schein, de Senfl et d’Isaac, et autres surprises riches, chaudes et voluptueuses. Ce concert fait partie d’une série offerte par l’organisme Moments musicaux, qui souligne
ses 10 ans d’existence. À l’église de la Visitation, 1847, boul. Gouin Est, Montréal H2C 1C8. Admission générale : 25 $ (30 $ le jour du
concert), étudiants : 15 $ (20 $ le jour du concert). Achat de billets et information : Johanne Gauthier, au

514 439-2254. Après le concert, comme le veut la tradition, les auditeurs sont invités
à partager avec les musiciens autour d’une dégustation de vins et de fromages. (Source : Moments musicaux)

Le 8 février, de 10 h à 15 h
Fête d’hiver familiale au parc Berthe-Louard. Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud. Organisée par l’arrondissement et les Loisirs Sophie-Barat. Au 9355, avenue De Galinée. (Source : Arrondissement)
Le 8 février à 18 h
Soirée d’humour par Marc Pronovost
, Sarah Boulais, Vincent Richer, Adrien Gaudon, Dova Lewis, Pepper Lil’s, Vanessa M. Larose et Katherine Bolduc. Le rendez-vous du thé vous offre un dimanche à faire rire. Venez voir ces artistes œuvrant dans l’humour, le théâtre et la musique et qui se rencontrent pour une soirée. Entrée libre. (Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le 10 février à 18 h
Trio de guitares jazz, par Mike Gauthier, Jean Cyr et Maude Bastien.
Au cours des deux dernières années, le guitariste Mike Gauthier s’est concentré sur l’art du trio de guitares jazz (guitare, basse et batterie). Il exploitera cet art lors de sa présentation au Rendez-vous du thé. Afin de rendre sa soirée inoubliable, Mike sera accompagné de Jean Cyr à la basse et de Maude Bastien à la batterie. Entrée libre. (Source : Le rendez-vous du
thé)


Picture

Le 10 février à 20 h
Théâtre – On n’arrête pas le progrès, il s’arrête tout seul!
« Quand je vais mal, j’ouvre n’importe quel volume des Chroniques de Vialatte et la vie cesse d’être un problème » – Amélie Nothomb. Vialatte était un grand humoriste mais aussi un homme de gai savoir, politiquement fort incorrect, observateur lucide et inquiet des métamorphoses de notre temps. Cette fantaisie drolatique est créée par le Théâtre de Fortune. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)

Le 10 février à 19 h 30
Synergologie – comment votre corps communique. Votre corps parle même si vous ne prononcez aucune parole. Mimiques, gestes, postures, axes de tête, démangeaisons, tant d’indices qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de l’esprit. La synergologue Annabelle Boyer vous initiera au langage non verbal et vous offrira quelques outils afin que vous puissiez développer encore davantage votre capacité d’écoute et de compréhension de l’autre. Au Café de Da. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 11 février de 13 h 30 à 15 h 30
La conférence de
Carole Lamoureux « Dire l’indicible et ses vérités »
portant sur Primo
Levi, un des grands auteurs nés (au sens figuré) dans les camps de
concentration, sera présentée à la
salle de l’église Saint-Jude (10 120, d’Auteuil, métro Sauvé). Gratuit pour les
membres, 8 $ pour les non-membres. À noter que le cours « Un voyage de
poésie délirante », qui devait commencer le 12 février, a été annulé. Toutefois,
deux autres cours commencent en février. Info : 514 382-5716 ou
www.allianceculturelle.qc.ca



Picture

Le 11 février à 18 h
Néo-Musette. Par Martin Bellemare, Christine Tassan et Greg Buckles. Hommage au plus grand accordéoniste de jazz, Richard Galliano : des compositions du maître, des pièces de ses collaborateurs et des compositions de Martin forment tout un spectacle haut en couleur et en virtuosité! Entrée libre. (Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le 12 février à 20 h
Hot Sax! – Quatuor Quazar. Quand la musique de création flirte avec le jazz, on assiste à l’éclosion d’un répertoire profondément original et énergique. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 12 février à 18 h
Steeve Diamond and friends. Par Steeve Diamond, Carolanne D’astous Paquet et Jason Guerrette. Steeve Diamond vous interprète les grandes icônes de la chanson d’ici et d’ailleurs accompagné par ses amis et anciens académiciens Carolanne D’astous Paquet (Star Académie 2009) et Jason Guerrette (Star Académie 2012). Une soirée à ne pas manquer! Souper-spectacle 49,95 $. (Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le 13 février à 18 h
Prélude à la Saint-Valentin. Par Angélique Duruisseau et Martin Joly. Le vendredi de la Saint-Valentin, venez vous réchauffer le cœur en compagnie de votre douce moitié, ou alors, venez vous faire plaisir car, ce soir-là, vous ne serez pas seul! De belles chansons d’amour, dont plusieurs duos, vous feront voyager partout où il y a de l’amour… Bon tour du monde, messieurs, mesdames, en compagnie d’Angélique Duruisseau et de Martin Joly! Souper-spectacle 44,95 $.

Le 14 février, de midi à 16 h
Fête d’hiver familiale au parc Nicolas-Viel. Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud. Organisée par l’arrondissement. Au 95, boul. Gouin Ouest. (Source : Arrondissement)
Le 14 février, de 8 h à 15 h
Sortie ornithologique, rangs de Saint-Hubert et de Varennes, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Au menu : les rapaces d’hiver. Rendez-vous au chalet du parc de l’Île-de-la-Visitation. Sortie gratuite pour les membres, 3 $ pour les non-membres. Covoiturage disponible (10 $). Dîner au restaurant (ou votre lunch). Information : 438 338-4138. (Source : COA)


Picture


Le 14 février à 18 h
Soirée de la Saint-Valentin. Par Sélim. En cette fête des amoureux, Sélim vous chantera des chansons d’amour en plusieurs langues. Un voyage amoureux dans une ambiance chaleureuse. Les chansons seront choisies dans les répertoires français, québécois, anglais, italien, espagnol et créole. Sélim tentera de vous chanter les chansons que vous lui demanderez (demandes spéciales). Souper-spectacle 54,95 $. (Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le 15
février

Le
barbier de Fred Pellerin.
Sortie organisée par l’Association des retraités d’Ahuntsic (ARA). Le
spectacle De peigne et de misère met
en vedette Méo, le barbier de Saint-Élie-de-Caxton. Selon Fred Pellerin, il avait
certainement les cheveux en face des trous, pour être capable de trier si
facilement les cheveux blancs et les idées noires… Vous aurez toute une soirée
pour vous régaler de ces jeux de mots. Avant
le spectacle au Théâtre de Terrebonne, la sortie comprend un souper-buffet au
Buffet des continents de Mascouche. Seulement 91 $ par
personne. Inscription : 514 382-0310, poste 301. (Source : ARA)


Picture

Le 15 février à 15 h
Concert à la Visitation – Musique de l’Irlande baroque. L’ensemble La Cigale se consacre à la redécouverte des répertoires musicaux de la Renaissance et du Baroque sur instruments d’époque. Le groupe propose une fusion étonnante des musiques populaires et savantes de l’Irlande baroque. Entrée libre. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 15 février à 18 h
Soirée d’humour. Par Maude Chiasson, Alex Côté, Coralie Dubeau, Sarah Boulais, Vincent Richer, Dova Lewis, Sarah-Laurence Dallaire, Marie-Pier Simard et Isaac Bélanger Leboeuf. Le rendez-Vous du thé vous offre un dimanche à faire rire. Venez voir ces artistes œuvrant dans l’humour, le théâtre et la musique et qui se rencontrent pour une soirée! Entrée libre. (Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le 17 février à 14 h
J’ai rendez-vous avec… Georges Brassens. Un rendez-vous avec les textes et la musique de Georges Brassens interprétés par Serge Timmons, qui propose un tour de chant dédié aux principaux thèmes de l’œuvre de Brassens. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)

Le 17 février à 19 h 30
Rendez-vous littéraire avec Aki Shimazaki. Née au Japon, Aki Shimazaki vit à Montréal depuis 1991. Sa première série romanesque, Le poids des secrets, complétée par Hotaru, lui a valu le Prix du Gouverneur général en 2005. Auteure prolifique, après une deuxième pentalogie, elle a publié Azami à l’automne 2014. Au Café de Da. (Source : Arrondissement)
Le 18 février, 19 h 30
Conférence sur la préparation de son avenir après 50 ans : orientation et projet de vie
Sandra Chéry, conseillère d’orientation de l’OCCOQ (Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec) invite  toutes les personnes âgées de plus de 50 ans à s’arrêter un moment pour réfléchir aux décisions et  choix qui s’offrent à elles tout en tenant compte de leurs goûts et talents.  Au Café de Da (conférence au 545, rue Fleury Est) (inscription au 10 300 rue Lajeunesse ou au 514 872-0568) (Source : Arrondissement)


Picture

Le 20 février à 20 h
Musique de chambre avec les musiciens de l’OSM. Une occasion exceptionnelle d’entendre des musiciens de l’Orchestre symphonique de Montréal en formation intimiste est offerte au public. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès le 7 février. (Source : Arrondissement)

Le 20 février à 15 h 30
Ouf, c’est vendredi! Pour les jeunes de 10 à 14 ans, c’est le temps de lâcher son fou! Un vendredi par mois, la bibliothécaire t’accueille avec des consoles PS3 et XBOX 360, de quoi jouer à plein de jeux vidéo! À la bibliothèque de Cartierville. Inscription : 514 872-6989. (Source : Arrondissement)
Le 21 février, de 11 h à 14 h
Fête d’hiver familiale au parc J.-J.-Gagnier (rues Prieur et J.-J.-Gagnier), organisée par Projet Sault-au-Récollet et l’arrondissement. Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud. (Date originalement prévue le 1er février, puis changée par l’arrondissement le 28 janvier.) (Source : Arrondissement)
Le 1er mars, de 11 h à 16 h
Fête d’hiver familiale au parc De Mésy (12 120, rue Grenet), organisée par Bordeaux–Cartierville en fête et l’arrondissement. Venez jouer dehors, glisser, patiner, construire des forts et déguster un chocolat chaud. (Source : Arrondissement)
_________________________________________________

En 2015…
Améliorez la qualité de l’information en joignant les rangs de
la Société des amis du journaldesvoisins.com
ou
renouvelez votre adhésion comme nos 160 membres de 2014!


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic-Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au : 10 369, rue Clark, Montréal, QC  H3L 2S3.
Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Cinq catégories de membres :

  • Membre ordinaire : 10 $
  • Membre bronze : 20 $
  • Membre argent : 30 $
  • Membre or : 40 $
  • Membre bienfaiteur : 50 $ et plus


Les noms des membres de la Société des amis du journaldesvoisins.com seront publiés sur nos Actualités en ligne le vendredi et dans notre bimestriel papier, à moins de mention contraire de votre part.

Joignez-vous aux quelque 160 autres membres qui ont compris que, avoir de l’information locale de qualité, c’est possible, pour peu qu’on mette la main à la pâte! (C.D.)

Pour devenir membre, cliquez ici.


__________________________________________________


Pour plus de nouvelles « Aimez-nous »
sur Facebook à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Premier
    prix, catégorie Opinion, pour “Le bien des autres”, éditorial du
    bimestriel papier de décembre 2013, aux prix de l’AMECQ
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention “Coup de coeur du jury” au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant
    à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en
    entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie “économie sociale”


Journaldesvoisins.com
est
un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour
les résidants d’Ahuntsic
Cartierville, et dont le siège social se trouve
à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic
Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com.

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.

Téléphone : 514 770-0858.
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant
les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné : Philippe Rachiele
.
Représentants publicitaire
s : Philippe Rachiele, 514 770-0858; Pierre Latreille,
514 965-4812
.
Rédactrice en chef : Christiane Dupont.
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj et Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version papier : Christiane Dupont, Alain Martineau, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie : Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, Anne-Élyse Rocheleau.
Photos : Philippe Rachiele.
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et François Barbe.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien.

Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com.
Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606.
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X
.

_________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de :

________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires